MENU ZINFOS
Société

Crise Canne : La mobilisation des planteurs continue ce mercredi


Les agriculteurs n'ont pas obtenu gain de cause. Les négociations avec les industriels reprennent mercredi. Les planteurs maintiennent leur mouvement de grogne.

Par Zinfos974 - Publié le Mercredi 6 Juillet 2022 à 06:59

Les planteurs de canne n'ont toujours pas obtenu satisfaction. Les syndicats déplorent des points de blocage constants avec Tereos. Une nouvelle réunion avec les industriels est prévue ce mercredi toujours en préfecture.

Les manifestants ont déversé un chargement de canne à sucre sur le rond-point de la Caserne Lambert et ont bloqué la circulation sur le Barachois hier pour montrer qu'ils restent mobilisés et déterminés à obtenir gain de cause.

Pas d'accord sur la "Canne Longue Machine"

C'est le sujet principal qui oppose les syndicats de planteurs et les industriels. Les agriculteurs demandent un prix-plancher de la canne à sucre afin de pouvoir démarrer sereinement la récolte. Tereos affirme de son côté qu'il ne peut pas leur garantir ce revenu minimum sans un "filet de sécurité" déployé par l'Etat. Le préfet de La Réunion propose une clause de revoyure en cas d'évolution négative du cours du marché, ce qui satisfait les planteurs, mais pas le géant du sucre.

Le partage des richesses est un autre sujet de discorde entre les deux parties. Les planteurs veulent une redistribution des bénéfices au-delà du palier de 7 millions d'euros. Tereos indique que pour des raisons économiques, celui-ci devrait plutôt se trouver autour des 15 millions d'euros. Le co-président du CPCS (Comité paritaire de la canne et du sucre) assure que les manifestants ne l'accepteront pas.

Nouvelle réunion ce mercredi

Le Comité paritaire interprofessionnel de la canne et du sucre se rassemble à nouveau ce mercredi. Les syndicats de planteurs espèrent entendre des propositions jugées "acceptables" de la part de Tereos.

Les autres industriels devraient aussi s'asseoir autour de la table. Albioma et les rhumiers ont été incités par le préfet à réévaluer les rémunérations des planteurs. Des propositions sont aussi attendues de leur part.

Appel à la fin des blocages

Les syndicats et les industriels ont tous souligné le rôle très important du préfet dans l'avancée des négociations. "Il est de notre côté, il nous soutient", avait déclaré Pierre-Emmanuel Thonon, co-président du CPCS aux planteurs.

Mais le préfet a demandé aux manifestants de mettre fin aux barrages de tracteurs. La circulation au Barachois a été arrêté durant presque toute la journée de mardi, un camion essence s'est retrouvé bloqué. Une opération escargot a été organisé sur le Boulevard Sud, ce qui a provoqué jusqu'à plus de 10 kilomètres d'embouteillages sur la Route du Littoral, poussant certains à abandonner la voiture sur la route en Corniche pour se rendre à l'aéroport à pied avec leur valise à la main.




1.Posté par Bande de c.... le 06/07/2022 07:06

Il y a des gens malades qui doivent se rendre à l'hôpital.
Il y a des infirmiers qui doivent apporter des soins à domicile.
Et vous bloquez la route comme des nervis.
Vous n'avez pas mon soutien

2.Posté par riverstar974 le 06/07/2022 07:53

a grand coups de matraque sur la gueule, c'est tout ce que vous méritez bande de bloqueurs minables

3.Posté par Plopi le 06/07/2022 08:14

En bon citoyen, je continue à faire c... les personnes qui n'ont aucun pouvoir d décision pour mon égoïsme personnel...

Putain mais réfléchissez allez bloquer les bonnes personnes....

Ce monde devient rempli de personnes de moins en moins instruites .... Et ça va pas s'améliorer

Vive l'humanité

4.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 06/07/2022 09:38

Oufff j'ai quitté l'ile lundi soir sans encombre et vous saluts bien bas!

ici point de camion, point de planteur, que du soleil et des jolies filles, merci de bien vouloir finir vos

bêtises avant le 12 Aout Merci.

Bonnes vacances à tous.

5.Posté par Sorcier réunionnais le 06/07/2022 09:51

Les planteurs et les transporteurs savent très bien qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent dans le département français de la Reunion dépourvu de justice et de liberté de circulation.
Ils n’auront même pas une petite amende.

6.Posté par Fidol Castre le 06/07/2022 09:52

1.Posté par Bande de c.... le 06/07/2022 07:06

Il y a des gens malades qui doivent se rendre à l'hôpital.
Il y a des infirmiers qui doivent apporter des soins à domicile.
Et vous bloquez la route comme des nervis.
Vous n'avez pas mon soutien


Il y a un an qu'on fait le tri et qu'on refuse certains malades : les non injectés. Ca n'avait pas l'air de t'inquiéter beaucoup.
Il y a un an qu'on suspend les soignants et les pompiers. Même remarque.

Indignation à intensité variable ? Hypocrisie ? Crise de nerfs ? Caca nerveux ?

7.Posté par Rico Rona le 06/07/2022 10:39

Manifester est un droit, cette manifestation pourquoi pas mais organisez vous ! et évitez de vous mettre à dos les citoyens d'autant plus que certaines revendications sont communes ! il aurait suffit de prévenir un peu plus à l'avance ainsi nous (les citoyens) nous serions organisé et en plus vous auriez des soutiens supplémentaires. Au lieu de cela vous obtenez la désapprobation des gens et ça vous dessert, la population doit être soudée pour l'avenir, car le "désenchantement Macron" ne fait que commencer. Le combat se gagnera dans la rue mais à condition d'être organisé.
Alon met Ensamb !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes