MENU ZINFOS
International

Crimée : Vote massif des électeurs en faveur du rattachement à la Russie


Par S.I - Publié le Lundi 17 Mars 2014 à 09:04 | Lu 369 fois

Crimée : Vote massif des électeurs en faveur du rattachement à la Russie
Comme prévu, la Crimée à dit hier "oui" à la Russie, à 93%, d'après un sondage de sortie des urnes. Si des scènes de liesses ont éclaté à Simferopol et à Sebastopol suite à ce vote, le ton monte côté occidentale.

Les résultats officiels du référendum en Crimée doivent être annoncés "lundi matin au plus tard", a annoncé le Premier ministre séparatiste Serguiï Axionov. Selon un tweet de ce dernier, la participation était de 73,4% deux heures avant la fermeture des bureaux de vote. La BBC rapporte que ce taux pourrait grimper à  80%.

Pour rappel, plus d'un million et demi d'électeurs étaient invités à se rendre dans les isoloirs. Dès lundi, la Crimée demandera officiellement son rattachement à la Russie. Dans le même temps la Douma, chambre basse du Parlement russe, est en train d'achever la préparation du projet de loi sur l'intégration de la Crimée à la Russie.

À Bruxelles, les ministres européens des Affaires étrangères se réunissent à 07h30 GMT pour décider de sanctions à l'encontre de responsables russes impliqués dans l'intervention russe en Crimée.

Londres a qualifié le scrutin de "farce", suivi par Paris où Laurent Fabius a raillé un scrutin "sous la menace des forces d'occupation russes".


En guise de représailles, le Royaume-Uni a menacé d'organiser un G7 en lieu et place du G8 prévu à Sotchi en juin prochain. L'idée d'une exclusion de la Russie du G8 a même été approuvée par les États-Unis, l'Allemagne, le Japon, la France, l'Italie et le Canada.

À Washington, la Maison Blanche a sans surprise rejeté le référendum et accusé Moscou d'actes "dangereux et déstabilisants".

Les chefs d'État russe et américain ont convenu que "malgré les différences d'appréciation, il était nécessaire de chercher ensemble des moyens de stabiliser la situation en Ukraine", a indiqué le Kremlin, soulignant que l'entretien téléphonique avait eu lieu à l'initiative du président américain.





1.Posté par noe le 17/03/2014 09:56

C'est super d'avoir choisi la Russie !
Vous avez fait le bon choix !

Pourquoi ne pas demander à nos anciennes colonies par un vote si elles veulent revenir dans notre giron ?

2.Posté par Dada le 17/03/2014 11:16

Si on suit la logique de Fabius le référendum de Mayotte est pas légal alors?

3.Posté par 2 poids 2 mesures le 17/03/2014 13:13

2 je suis d’accord.
Car leur seule logique c'est le 2 poids 2 mesures :
Pour eux le referendum est illégal en Crimée mais il l’est à Mayotte,
les djihadistes d'al qaïda sont leurs ennemis en Afrique mais leurs alliés contre la Syrie,
les nazis sont a priori leurs ennemis mais deviennent leurs alliés quand ils s’opposent à la Russie de Poutine …

4.Posté par noe le 17/03/2014 15:05

Que Hollande demande à nos anciennes colonies de voter leur rattachement à notre mère patrie , la France , pays des droits de l'homme !
Cela agrandira notre patrimoine ... et donnera du boulot aux français !

5.Posté par Elie le 17/03/2014 16:22

@2 poids 2 mesures, ne confondez-vous pas Mayotte et Les Comores?
Lorsque vous dites deux poids deux mesures, expliquez-vous un peu mieux s'il vous plaît...
A ma connaissance lors du référendum non contesté par ailleurs Mayotte voulait rester française contrairement aux autres îles des Comores. Le tort de la France avoir séparé cette région, en voulant à tout prix respecter le choix de ce département français aujourd'hui qu'est Mayotte.
Franchement au vu de la situation quelques décennies, pouvons-nous blâmer Mayotte ou encore la France?
Les Comores en sont où aujourd'hui?
Voilà mon maigre point de vue, sur cette question hautement épineuse.

Pour ce qui de la situation actuelle, cela n'a rien à voir, puis qu’ici on parle de souveraineté territoriale celle de l'Ukraine)...mais bon les choses ne changeront pas, pour ma part je ne serais pas favorable à une opération militaire...

6.Posté par bouhhhh le 17/03/2014 17:09

D'un point de vue purement démocratique une élection avec un taux de participation de plus de 80 % avec un résultat de + de 96 % de oui au rattachement à la Russie c'est ce qu'on appel une écrasante victoire sans aucune contestation.
On ne peut pas dire que l'armée russe était derrière chacun des électeurs pour les obliger à faire ce choix....
L'opposition n'a pas pesé dans la balance au contraire si l'on regarde les résultats finaux.

7.Posté par Zbob le 17/03/2014 17:49

La Crimée?
Elle appartenait aux Tatars ( je dis bien Tatars)
Elle faisait partie de l'empire Ottoman.
L'impératrice Catherine II de Russie décide de se l'approprier après une longue guerre contre la Turquie. En 1783 elle signe le décret d'annexion.
les Tatars sont exilés vers la Turquie ou massacrés pendant des décennies. Staline adorant se débarrasser de ses ennemis un peu comme Poutine le fait aujourd'hui.

En 1954 Khrouchtchev transfert la Crimée soviétique à l'Ukraine qui n'en demandait pas tant ( mais il faut se faire pardonner la famine organisée par Staline et les millions de morts qui ont suivi.)

La Crimée n'était donc ni Russe , ni Ukrainienne !

Les soit disant "russophones " de Crimée et d'Ukraine qui demandent le rattachement à la mère patrie russe et qui ont voté hier ne sont ni Ukrainiens ni Criméens , sont en fait des Russes installés par les différents pouvoirs qui se sont succédés pour coloniser ces deux pays.

Poutine ne veut qu'une chose , recréer l'empire soviétique...Quel qu'en sera le prix à payer , aussi bien à l'intérieur que dans le reste du monde

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes