MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Création de "Brigades de Prophylaxie de Proximité"


Par Alix Rousseau, Le Collectif Gilets Citoyens 974 - Publié le Vendredi 16 Octobre 2020 à 16:42 | Lu 397 fois

Création de "Brigades de Prophylaxie de Proximité"
MIEUX COMPRENDRE POUR MIEUX AGIR

La Réunion, notre île, est confrontée, à l’une des plus graves crises sanitaires de son histoire, après l’épisode du Paludisme et du Chick dans un passé pas très lointain.

Lorsqu’on parle de la santé publique et de prévention des maladies, de quoi, et surtout de qui parle-t-on ? Plusieurs milliers de personnes sont concernées à la Réunion. Une sorte de confiance absolue en nos services, a longtemps laissé supposer que la question était réglée dans notre île et qu’elle ne concernerait que les personnes étrangères ou d’origines étrangères, ou en situation de grande pauvreté.
 
Agir, contre les diverses maladies, épidémies et autres de changer les représentations, de sensibiliser par tous les moyens, l’ensemble de la population afin de provoquer le « déclic » qui encouragera les personnes à se prévenir, à se protéger, à s’engager dans le combat et l’ensemble des acteurs à mener une action coordonné sur  le territoire tout entier.
 
Le droit à la santé, c’est un droit pour tous, un droit qui ne doit échapper aujourd’hui à personne. 
 
L’inquiétude et la révolte de la population réunionnaise, dans son ensemble aujourd’hui, porte surtout sur l’incapacité, des personnes aux affaires depuis tant d’années, des acteurs publics et privés, à faire émerger, un projet de développement, en passant la santé, la prévention, sous toutes les formes, de nos concitoyens réunionnais.
 
Un projet global, avec nos spécificités, nos atouts et susceptible d’emporter, l’adhésion des milliers de réunionnaises et réunionnais, et réveiller, une fierté endormie comme un volcan autour duquel, l’île s’est bâtie.
 
La remise en place d’un « Service de Prophylaxie de Proximité » à vocation Régional, comme autrefois, plus performant encore, serait un vecteur prévention prioritaire dans la lutte contre les différents épidémies actuelles et futures.
 
Il y a vingt ans de cela, il y avait 185 agents chargés, de combattre les moustiques. 
Une fois le Paludisme enrayé et après que l’OMS eut déclaré qu’il était éradiqué dans notre île, la DRASS, pour faire des économies, ne remplaça plus les départs en retraîte. A ce jour, il environ une cinquantaine d’agents en poste pour une population de prés 850 000 habitants. 
 
Le Chick, la Leptospirose, la Dengue et demain ?

Aujourd’hui, la Dengue c’est : 
 
* 16 000 cas
* 9 décès
* Environ 790 hospitalisations
* 2300 passages aux urgences
 
L’ensemble de notre île est contaminé et elle ne semble pas s’arrêter même à l’arrivée de l’hiver.
 
Remettre en place « Un Service de Prophylaxie de Proximité » dans notre île, est une nécéssité vitale.
 
Dans notre Département, la mise en place de ce Service de Prophylaxie de Proximité, doit devenir un enjeu social prioritaire, de prévention de nos concitoyens vers la santé pour tous. 
 
L’enjeu doit surtout de mettre des moyens concrêts et adéquate afin de lutter contre les épidémies diverses qui sévit actuellement à travers la dengue mais aussi penser à demain !!!
 
Dans les discussions avec la population, à travers la gestion des différentes épidémies, il est ressorti que s’il y avait ce Service de Prophylaxie toujours en activité comme autrefois, on aurait jamais eu autant de décès du à la dengue comme actuellement. 
 
C’est dans cette démarche que, notre Collectif Gilets Citoyens 974, a mûri une réflexion.
 
Les missions de ces agents 
 
* Réactiver rapidement du Plan Ravine avec les Contrats/ PEC, du Plan de Relance, avec un confinancement équitable pour l’attribution, à hauteur de 80 %, et non comme actuellement de 50 %.
 
* Désinfecter, dératiser, dépolluer les points d’eau stagnante dans les ravines, dans des quartiers entiers parfois, etc bref, leurs missions étaient devenus indispensables et déterminates, tout le monde reconnaissait, efficace afin d’enrayer les diverses épidémies et sur le plan comptable, la population se sentait en sécurité, se considérait aussi en partenaire de ces agents.  Moins de contamination, moins de cas extrème ou grave.
 
Pour des raisons, qui incombent aux Autorités de cette période, ces actions ont été limités et parfois même supprimés ou abandonnés !!!
On ressent les conséquences aujourd’hui !!!!!
 
Missions bis :
 
Leurs rôles se limiteront pas désinfecter, dératiser ou autres, ils auront aussi, pour tâches de faire de la prévention dans les écoles, les entreprises, le monde agricole, les usines, la population etc.… 
 
Ils auront à mettre en place une cartographie, des zones à risques. 
 
Partenaires :
 
* L’État
* L’ARS
* Les différents acteurs de la santé
* Les Collectivités
* Les Municipalités
* La Chambre d’Agriculture, la Daf
* Les Chambres Consulaires, etc, etc.
 
Nous comptons également, pour atteindre cet objectif, d’avoir nos Parlementaires comme partenaire à part entière.  La prévention contre les diverses pandémies et épidémies, n’est pas un phénomène facile à appréhender : 
 
* Comment le définir ?
* Comment le mesurer ?
* Comment repérer les souches d’épidémies, le ssouches contaminés ,
* Comment mobiliser aussi, chacun d’entre-nous, plus chanceux que que la santé a su doter des savoirs fondamentaux indispensables pour trouver, un travail, progresser dans la vie professionnelle, s’insérer dans la vie active, suivre la scolarité de nos enfants...
 
Prophylaxie :
 
La Prophylaxie rassemble, les différentes mesures permettant de : 
 
* Prévenir l’arrivée ou la propagation d’une maladie
* Prévenir l’aggravation d’une maladie ou d’un évènement de santé
 
La Prophylaxie concerne, un traitement médical, mais de manière plus générale, l’ensemble de la conscience des risques pressentie sur une population et de l’offre des soins en matière d’équipement médical et de produits pharmaceutiques.
 
La Prophylaxie, s’intègre alors dans un processus global de prévention, prévention qui doit faire partie des politiques, de santé publique.
 
On parlera de Prophylaxie aussi bien pour :
 
- Les maladies infectieuses, bactériennes ou chroniques
- Les maladies parasitaires
 
Brigades de Prophylaxie de Proximité
 
* Région Réunion/Département : accentuer les missions et actions notamment des « emplois verts » et autres.
* Dotation d’emplois aidés = procédé à des Contrats =Culmul du RSA et Activité sans pénalisé le bénéficiaire.
 
Création d’un service de suivi : gestion par l’ARS « Formation du Personnel et utilisation des produits»
 
Ce projet c’est l’affaire de nous tous.




1.Posté par soweto le 21/10/2020 12:42

L’épidémie de dengue ou autres arboviroses ne seront pas enrayées avec ces goyaves de France cravatées qui ignorent tout de notre environnement tropical, au lieu de lutter contre les moustiques. Ils détruisent les poissons prédateurs des larves de moustiques que les anciens de la DRASS de l’époque ont peuplé les cours d’eau de l’île et les caméléons prédateurs des moustiques adultes. Bravo, on avance à reculons.
De plus, ce ne sont pas les moustiques qui voyagent mais les virus, qui se trouvent dans le sang des voyageurs contaminés, dans leurs recommandations ont-ils :
1- Évoqué l'isolement des malades contaminés pour protéger sa famille et son entourage pour éviter la propagation du virus.
2- Posé la question de savoir si leur insecticide biocide dangereux pour l'environnement et la biodiversité est encore efficace compte tenu de la propagation du virus et la prolétarisation des moustiques et en raison de la capacité des insectes à devenir chimio résistants
3- Mis en place des actions pour mesurer, évalué l'efficacité de cet insecticide et leur innocuité ; sin oui, quel protocole ?
Nous attendons toujours de l'ARS les réponses.
Pourquoi l’ARS ne priorise pas la lutte mécanique et larvicide qui sont de loin beaucoup plus efficaces que la lutte chimique au moyen de la Deltaméthrine qui est un insecticide chimique dont la substance active est un Pyréthrinoïde de synthèse dangereuse pour les oiseaux, les reptiles, les poissons et autres insectes utiles. Surtout, quand on connait que les caméléons et les poissons de rivière sont des prédateurs des moustiques adultes et des larves de moustiques.
En détruisant les prédateurs des moustiques on favorise son développement et la propagation de la dengue. Voilà comment nos goyaves de France cravatées procèdent, parce qu’ils pensent que les réunionnais sont des ignorants et eux ont la science infuse pour aller parader à la télévision.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes