MENU ZINFOS
Santé

Covid et vacances: Cocktail explosif pour la rentrée


Alors que la situation sanitaire s’est largement améliorée en fin d'année à La Réunion, le Préfet s’est appuyé sur les données de l’épidémie de Coronavirus à La Réunion pour rappeler que les dernières vacances scolaires ont toujours été suivies d'une hausse des contaminations. La situation est pour l'instant toujours stable sur notre île, à une semaine de la rentrée.

Par - Publié le Vendredi 15 Janvier 2021 à 12:10

Comment se produisent ces flambées épidémiques suite aux vacances ? Les cas importés sont-ils en cause ? Les rassemblements familiaux jouent-ils un rôle ? Toutes les réponses à retrouver ici:




Les cas importés provoquent-ils la flambée de l’épidémie ?

C’est ce que dit l’agence Santé Publique France qui demande des mesures sur la gestion du flux des voyageurs qui arrivent sur l’île.

Les données montrent que le taux de cas importés est particulièrement important lors de la dernière semaine de vacances d'août (16%). Le pourcentage est ensuite plus bas alors que le nombre global de cas augmente drastiquement.

L'on remarque rapidement une hausse du nombre de cas importés sur le mois qui suit la rentrée scolaire (de 24 à 64). Des données à mettre en rapport avec la hausse globale des contaminations.





En octobre, la flambée est plus marquée et plus courte. 11% des cas sont importés lors de la dernière semaine des vacances, le taux baisse à 9% pendant deux semaines avant de s’effondrer petit à petit. On compte, comme en août, jusqu’à environ 60 cas importés en une semaine. 




Sur la fin des vacances, il y a donc bien une hausse de l'importation du Coronavirus, mais la circulation locale est trop forte pour que l'arrivée par l'aéroport des cas explique à elle seule le début de la première "vraie" vague épidémique.

Les rassemblements provoquent-ils la flambée de l’épidémie ?

Au retour des grandes vacances de juillet-août, le nombre de clusters nés de retrouvailles familiales a complètement explosé.

L’on passe de 6 clusters de familles élargies (plusieurs unités de famille) lors de la dernière semaine des vacances à 18 au moment de la rentrée. Le nombre atteint jusqu’à 23 clusters familiaux actifs pendant le mois qui a suivi.



L’on remarque que les clusters lors d’événements privés ou publics a aussi rapidement pris de l’ampleur deux semaines après la rentrée. Globalement, les clusters ont augmenté de 186% entre la dernière semaine de vacances d’août et la rentrée.

Mais après les vacances d’octobre, c’est en entreprise et en milieu scolaire que les groupements de cas connaissent une plus forte augmentation. D’ailleurs, l’agence Santé Publique France précise toujours au mois de décembre que les contaminations groupées se produisent majoritairement à la pause déjeuner.




Comme le rappellent les autorités, les regroupements sont en grande partie à l'origine de l'explosion des cas à La Réunion: Les contaminations familiales ou au travail.

Comment éviter une reprise de l’épidémie ?

Les données montrent clairement que si les voyageurs se rendent à La Réunion, ils doivent impérativement s’isoler pendant quelques jours et réaliser un deuxième test afin de limiter les risques de contaminations.

Les rassemblements familiaux qui seront légion en cette fin d’année doivent se faire dans le respect des gestes barrières pour éviter que des familles entières se contaminent. 

Les mesures prises par le Préfet de La Réunion visent à éviter ces regroupements dans les lieux publics, mais le plus haut représentant de l’Etat ne peut que recommander fortement aux familles de limiter le nombre de personnes à table. Pareil pour les voyageurs, les autorités ne peuvent ni contrôler si un isolement strict est bien respecté, ni rendre obligatoires les tests à J+2 ou J+4.

“La Réunion n’est pas à l’abri d’un reconfinement”

Jacques Billant a été clair, la menace n'est pas écartée pour La Réunion. Les mesures prises au plus fort de l'épidémie sur l'île ont été reconduites jusqu'à la mi-janvier et les autorités s'attendent à une aggravation de la situation sanitaire à cette période.

Le Préfet appelle à la responsabilité de chacun notamment au moment des fêtes de fin d'année, c'est pourquoi les rassemblements de 6 personnes sont toujours interdits. L'ARS a aussi fourni une liste de conseils à suivre lors des repas de famille.

Comment évolue l’épidémie pendant les vacances ?

Pour déterminer la marche à suivre pour les vacances scolaires de décembre-janvier, il faut se pencher sur les données des dernières rentrées à La Réunion.

L’épidémie a connu sa plus forte flambée au même moment où les élèves ont repris le chemin de l’école en août. On passe de 3 cas, le lundi avant la rentrée à 43 contaminations, le jour où les établissements ont ouvert leurs portes.

Août: +113% en une semaine

Même si le virus n’a jamais arrêté de circuler à La Réunion, les indicateurs étaient au vert à la mi-août avec de basculer dans le rouge écarlate.

Entre la dernière semaine de vacances et celle de la rentrée, les contaminations ont explosé : +113% ! (de 182 à 388 cas).

La hausse continue avant d’atteindre son pic un mois après la rentrée avec 594 contaminations entre le 7 et le 13 septembre. On enregistre ensuite une chute d’environ 15% chaque semaine pendant un mois.

À la rentrée d’août, tous les indicateurs ont viré au rouge pendant un mois à La Réunion: 
- Le taux d’incidence est monté jusqu’à 75,8 cas pour 100.000 habitants
- Le taux de reproduction a dépassé les 2,7
- Le taux de positivité des tests a grimpé à 4,8%
- Le nombre clusters est passé de 7 à 25
- Les hospitalisations ont évolué défavorablement : de 29 à 71
- L’occupation des lits de réanimation aussi: de 7 à 18





Vacances d’octobre: flambée plus courte, mais plus grave

Le même scénario s’est joué au mois d’octobre mais avec quelques différences. La circulation du virus était déjà beaucoup plus active:  La hausse a donc été moins importante et plus courte. Mais La Réunion était déjà proche du rouge et la situation aurait pu provoquer la mise en place d’un couvre-feu ou d’un reconfinement si les mesures de restrictions n’avaient pas permis de ralentir l’épidémie.

Entre la dernière semaine des vacances et celle de la rentrée, les cas sont en hausse de 21%. Le pic de cette vague est atteint la semaine suivante avec 699 contaminations. La chute arrive rapidement et la circulation se réduit très fortement au bout d’un mois, tombant même sous le seuil d’avant la rentrée.

 À la rentrée d’octobre, tous les indicateurs sont à nouveau au rouge: 
- Le taux d’incidence est monté jusqu’à 81 cas pour 100.000 habitants
- Le taux de reproduction connaît lui une baisse tout du long
- Le taux de positivité des tests a grimpé à 6,6%
- Le nombre clusters est passé de 68 à 95
- Les hospitalisations ont évolué défavorablement : de 48 à 60 avant de baisser rapidement
- L’occupation des lits de réanimation aussi: de 10 à 19





Recommandations et mesures

Santé Publique France a émis des recommandations dès que le pic de la 2e vague est passé au début du mois de décembre. L’agence nationale craint une recrudescence des cas de Coronavirus avec l’arrivée de voyageurs sur l’île pendant les vacances scolaires.

Le Préfet de La Réunion, lui, pointe du doigt les rassemblements familiaux et regroupements amicaux. Il insiste sur la limite de 6 personnes à table et a d’ailleurs prolongé les mesures au plus fort de l’épidémie jusqu’au 15 janvier: Pique-nique interdit, port du masque obligatoire, fêtes et danse dans les établissements recevant du public prohibés. Passer Noël et le Nouvel An sur le littoral ne pourra pas non plus se faire.

Pour rappel, la situation est toujours stable à La Réunion, même si un "frémissement" puis un "regain de l'épidémie" en toute fin d'année ont été notés par les autorités. Le nombre de contaminations recensées augmente, tout comme le nombre de tests entre ces deux dernières semaines, alors que le taux de positivité reste stable, voire baisse très légèrement.


Baradi Siva
Rédacteur en chef adjoint Qui a fait quoi, où, quand et pourquoi ? 📧 baradi.siva@zinfos974.com 📞 06... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Tonton le 15/01/2021 12:40

Ce sont vraiment des malins dans la préfécture: ils nous annoncent les nombre des vols - pour nous vendre des Covidés

.

2.Posté par Bea le 15/01/2021 12:47

J’ai été au marché forain de St Paul ce matin... hallucinant... pas de distanciation les uns sur les autres
que les masques étaient de rigueur... le nombre de touristes impressionnants...
que fait les services municipaux ???

3.Posté par ZembroKaf le 15/01/2021 13:38

@2 "Bea"
Pareille à st pierre !!!

4.Posté par biloute le 15/01/2021 11:45

Laxisme toujours du laxisme.du bla-bla-bla;pas de décision prise vraiment;gros coup de com’ je ne vois pas comment ils vont faire pour contrôler le flux de rentrants inconscients.une fois sur l’île,les voyageurs vont se tailler et contaminer la population.ce sera ça la réalité ! Zot sera pa là avec ça !

5.Posté par Niki le 15/01/2021 17:11

Je sauve des vies j'offre mon vaccin. Ne me remercier pas c'est normal je suis une Wonder woman.

6.Posté par blabla contamination menteurs le 15/01/2021 18:11

c'est quoi ce baratin ?

épidémie de cas par des test PCR avec un CT de 45 -50 ?

faites de vraies investigations vers les labos...

bande de branleurs infos makotes...

7.Posté par blabla contamination menteurs le 15/01/2021 18:31

Tous ces commentaires montrent une seule et même chose : Schwab se veut le grand architecte de cette pandémie planifiée par lui et ses acolytes pour mettre en place le grand reset.

Comment Schwab et ses amis milliardaires peuvent-ils imposer leur société dystopique au reste d’entre nous ?

La solution est le lavage de cerveau par la propagande implacable débitée

en copié-collé par les grands médias occidentaux,

mais aussi les GAFAM, verrouillés par une oligarchie financière

aux mains d’une poignée de multi-milliardaires pour instiller la peur du virus durablement.

8.Posté par enfummeurs le 15/01/2021 19:40

Cette quasi-absence de malades Covid19 vus en médecine générale et en pédiatrie, par SOS médecins et aux urgences hospitalières, dément les propos alarmistes du ministère basés sur des tests majoritairement réalisés en dépistage sur des asymptomatiques, qui ne sont ni malades, ni porteurs de virus entiers, ni contagieux. Si l’épidémie était encore active, les médecins généralistes devraient voir de nombreux malades covid19 ; or ils n’en voient plus.


Alors pourquoi cette désinformation gouvernementale permanente ?

On ne trouve pas d’autre explication que la volonté de prolonger la panique dans la population et l’état d’urgence indéfiniment pour justifier des mesures prétendument sanitaires, alors que rien ne prouve qu’elles puissent avoir le moindre impact sur la propagation d’une éventuelle épidémie.

9.Posté par Bleu outre mer le 15/01/2021 21:40

2.Posté par Bea et 3.Posté par ZembroKaf
Sinon sur les plages du monde sans masques, nos loueurs content beaucoup de touristes, très peu de test à deux jours,.....
Ce qui me fait sourire, c'est qu'aux dernières vacances certains voisins prof sont arrivés 2 jours avant les cours. Comment cela va se passer pour eux, pourront ils aller en cours? et les élèves?
Comment vont ils faire respecter septaine à la Kaz?

10.Posté par Thierrymassicot le 16/01/2021 02:41

6.Posté par blabla contamination menteurs le 15/01/2021 18:11 / 8.Posté par enfummeurs le 15/01/2021 19:40

Il n'est plus temps de minauder, fiers défenseurs de la Patrie en danger! Jean Moulin vous demande d'entrer en résistance, de prendre le maquis et les entrées des supermarkets d'assaut, sans masque!!! Quoi?????? Vous préférez chialer, tous seuls, derrière vos écrans, dans le confort de vos piaules??!!! Ben, c'est sûr, la dictature sanitaire de la macronie (C'est bien comme ça qu'on, houppps, que vous dites?) la dictature tout court n'est pas près de s'interrompre avec des résistants comme vous!! MDR....

11.Posté par Les autres aussi le 16/01/2021 05:17

Post 9
Vous parlez des profs mais y'a pas qu'eux qui vont rentrer juste pour le 25 janvier.
Ma collegue de bureau rentre avec ses marmailles samedi prochain et hop le lundi au travail.

12.Posté par je le 16/01/2021 06:57

post 9

Occupe toi de ta vie et laisse tes voisins enseignants tranquille

13.Posté par GUY DEUXVINGT le 16/01/2021 07:16

Une petite rectification sur certain chiffre
Incidence
du 10 au 16/08/2020 19.54 mais pas 26.4
17 au 23/08/2020 41.16 mais pas 43.7
24 au 30/08/2020 49.42 mais pas 53.8
31 au 06/09/2020 68.38 mais pas 75.8
07 au 13/09/2020 67.79 mais pas 68.5
14 au 20/09/2020 62.33 mais pas 63.3
21 au 27/09/2020 55.24 mais pas 60.5
28 au 04/10/2020 51.75 mais pas 46.3

Test moyenne/jour pour semaine
du 10 au 16/08/2020 2363 mais pas 1412
17 au 23/08/2020 2536 mais pas 1620
24 au 30/08/2020 3421 mais pas 1954
31 au 06/09/2020 2731 mais pas 1844
07 au 13/09/2020 2553 mais pas 1673
14 au 20/09/2020 2251 mais pas 1459
21 au 27/09/2020 1994 mais pas 1260
28 au 04/10/2020 1833 mais pas 1110

Taux positivité moyenne/jour pour semaine
du 10 au 16/08/2020 1.35% mais pas 1.9%
17 au 23/08/2020 2.06% mais pas 2.7%
24 au 30/08/2020 2.93% mais pas 2.8%
31 au 06/09/2020 4.3% mais pas 4.1%
07 au 13/09/2020 4.3% mais pas 4.1%

14.Posté par Bruce le 16/01/2021 04:53

Ha Zinfos là vous faites dans la manipulation gros doigt ! Pourquoi cette image qui illustre une forte augmentation avec des chiffres qui datent d’il y a...quatre mois ??? Montrez les vrais chiffres !

15.Posté par tantine le 16/01/2021 08:54

personne ne respecte rien à part les gogos et les traumatisés qui ne sortent plus de chez eux depuis des mois. c'est invivable ce cauchemar de brimades plus stupides les unes que les autres et édictées tous les 15 jours.

les étudiants coulent et se suicident, les mômes dépriment, les commerçants font faillite, les malades ont des soins retardés et compliqués, les personnes âgées sont abandonnées, et on a une épidémie bien réelle de pauvreté et un ras de marée de demandes de rsa, y'en a marre.

on a fait confiance et fait preuve de civisme et renoncé un an à se voir, s'embrasser, se toucher, danser, chanter, se balader, manger, se rendre visite, fêter, nager, se faire des expos, des cinémas, être ensemble tout simplement, si on laisse faire ça ne s'arrêtera jamais.

ça suffit !

16.Posté par Nico le 16/01/2021 09:23

Lire cet article maintenant nous prouve par A+B que médias et gouvernements font exprès d'avoir trois train de retard sans la gestion du covid !

17.Posté par Thierrymassicot le 16/01/2021 10:05

@15Tantine

Lady Liberty, c'est comment qu'on fait ? On reprend la Bastille ? Donne nous rendez-vous dans la rue.. Tu seras masquée ?

18.Posté par nono le 16/01/2021 10:42

Variants du Covid-19 : «Il faudra peut-être un jour vacciner les enfants», prévient Alain Fischer

19.Posté par Bleu outre mer le 16/01/2021 12:24

11.Posté par Les autres aussi , et 2.Posté par je
C'est vrai aussi et ne pas oublier les autres, dès que l'on touche aux profs cela réagit.

Par contre concernant les heures sups qu'ils ont touché ( pendant le confinement )sans les faire la silence radio, le soutien des mêmes pour ceux et celles (instits)qui ont bossé à leur frais pour les enfants des soignants, la aussi silence radio et pas d'aide de ceux qui ont touché les heures sups à l’œil, la aussi taisons nous.....
Oui les laisser tranquille pourquoi pas, ma voisine bosse en maternelle quand elle est rentré 2 jours avant, elle était tout fière de ne pas mettre de masques avec les marmays. La aussi laissons les tranquilles........
Faut il se taire sur le comportement de certains, ce n'est pas le cas pour tous......

20.Posté par MDR le 16/01/2021 12:45

15.Posté par tantine le 16/01/2021 08:54
On a fait confiance et fait preuve de civisme et renoncé un an à se voir, s'embrasser, se toucher, danser, chanter, se balader, manger, se rendre visite, fêter, nager, se faire des expos, des cinémas, être ensemble tout simplement, si on laisse faire ça ne s'arrêtera jamais.
AH BON !!!!! VOUS VOUS ÊTES CALFEUTRÉE À CE POINT !!!!
MOI, J'AI FAIT TOUT ÇA MAIS EN FAISANT ATTENTION, C'EST TOUT.
DONC VOUS ÊTES DANS LA CATÉGORIE QUE VOUS CITEZ : traumatisés qui ne sortent plus de chez eux depuis des mois.
ça suffit ! VOUS DITES, FAITES UN COURRIER À MACRON POUR LUI DIRE.

21.Posté par Bleu outre mer le 16/01/2021 13:07

Comment cela va se passer pour nos députés, sénateurs? ainsi que certains directeur, trices qui voyage en métropole?
Ratenon et les autres qui ont pris l'avion à leur retour septaine, Mr le préfet, vous engagez vous à veiller au grain ?

22.Posté par CHAVRIA le 16/01/2021 13:10

Cette analyse de la situation à la Réunion est inacceptable! On ne peut accuser les cas autochtones de tous les maux alors qu'on a laissé le frontières ouvertes au début et que l'on continue à nous faire croire que les écoles ouvertes ne sont pour rien dans la propagation du virus! Dans le domaine sanitaire comme dans bien d'autres secteurs , on nous enjoint de croire en toutes les affirmations de nos soi-disant scientifiques! Cette pandémie ne doit en aucun cas être ni le prétexte ni le moyen sournois de mettre la population "sous contrôle" !!!

23.Posté par tète de con le 16/01/2021 13:27

y en a un

j'ai jamais vu sa tète mais suis sur qu'il a un tète de c... et pourtant je fais du vélo

24.Posté par eleve le 16/01/2021 11:23

Retour de vacances = covid 19

25.Posté par Tonton le 16/01/2021 14:54

La solution est simple: interdisont les vacances !

26.Posté par hardcore le 17/01/2021 09:39

La Norvège envisage de revoir la dangerosité du vaccin Pfizer. En effet le pays constate 29deces suite à l injection du vaccin.

27.Posté par JORI le 17/01/2021 15:54

20.Posté par MDR le 16/01/2021 12:45
C'est plus facile pour tantine de s'exprimer sur Zinfo que d'envoyer un courrier à macron. Elle peut dire tout et n'importe quoi sur ce site. 😂 😂 😂

28.Posté par tantine le 18/01/2021 12:08

certaines personnes ne comprennent que les rapports de force, dans un état de droit c'est par des actions en justice. on continuera les recours et référés et plaintes jusqu'à ce que ça aboutisse.

et dans une démocratie c'est par des actions de désobéissance civile pacifistes que l'on construit et inverse ces rapports de force.

il y a eu le 16/01 contre la loi insécurité globale.

à la réunion grève le 26/01 à l'éducation nationale, rdv le 30/01 pour la manif à st pierre (déposé en préfecture) contre le port du masque pour les enfants dans les écoles, collèges et lycées.

contre la propagande hystérique de jacadi (affoler, isoler, diviser) qui se déverse par tous les canaux médiatiques matin, midi et soir, il ne nous reste que les réseaux sociaux, médias alternatifs et citoyens et commentaires pour faire entendre un autre récit et un autre point de vue. et je remercie tous ceux et celles qui le font.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes