MENU ZINFOS
Santé

Covid à La Réunion: Une nouvelle organisation du contact-tracing


Les autorités détaillent comment le suivi des cas contacts et des personnes contaminées par le Coronavirus a évolué ces dernières semaines à La Réunion.

Par Nicolas Payet - Publié le Lundi 23 Novembre 2020 à 15:49

Le communiqué de la Préfecture

Le dispositif de contact tracing à La Réunion repose sur :
• la détection des personnes ayant été en contact avec des cas avérés ;
• l'accompagnement des personnes testées « positif » et des cas contacts dans leur septaine.

Jacques Billant, préfet de La Réunion, en présence de Martine Ladoucette, directrice générale de l'Agence Régionale de Santé, Benoit Serio, directeur général de la Caisse Générale de Sécurité Sociale, et le docteur Jean-François Gomez, Directeur Coordonnateur de la Gestion du Risque de l'Assurance Maladie, a visité ce jour le dispositif de plateforme commune ARS/Assurance Maladie mis en œuvre à La Réunion, dans les locaux de l'Assurance Maladie.

Qu'est-ce que le contact tracing ?

Le contact-tracing est un dispositif de recensement des personnes contact visant à éviter l'apparition de chaines de contamination locales. Ce dispositif se traduit par un recensement de l'ensemble des personnes avec qui une personne détectée malade a été en contact rapproché. Ces « cas contact » sont systématiquement appelés pour leur signaler leur exposition au virus et leur demander de rester confinés chez eux pendant 7 jours. Ces personnes devront se faire dépister, qu'elles présentent ou non des symptômes de la maladie.

Par ailleurs et en phase préalable nos équipes procèdent à l'investigation réalisée auprès des patients positives à la covid19 afin de les informer des mesures à respecter et d'identifier les personnes contacts.

Une plateforme commune ARS / Assurance Maladie

Cette organisation est placée sous la double animation de l'ARS et de l'Assurance Maladie.

Depuis le 14 septembre, l'ARS et l'Assurance Maladie ont décidé de se réunir sur une plateforme commune. L'objectif est de rassembler les effectifs et les compétences afin de gagner en coordination et de parvenir à une meilleure efficience dans le contact-tracing.

Les bénéfices de cette mutualisation de services sont des investigations menées de façon concomitante avec Santé publique France et une facilité de gestion dans la recherche de cas en lien avec un cluster.

Les autres bénéfices consistent à pouvoir ajuster plus facilement le niveau des effectifs à la fluctuation des besoins pour investiguer les cas confirmés et appeler rapidement les personnes contact.

L'ARS de La Réunion continue d'assurer la coordination générale de ce dispositif de recherche des personnes contacts à risque avec le plein concours des médecins de ville et des établissements de santé, de Santé publique France en région et du Rectorat et de l'Assurance Maladie.

 Les précédents niveaux 2 (Assurance Maladie) et 3 (ARS) du contact tracing ont donc fusionné.

Le niveau 1 qui correspond au contact-tracing des professionnels de santé via les médecins libéraux reste maintenu. Les professionnels de santé  sont les premiers interlocuteurs des patients. Ils les sensibilisent à l'importance du dispositif de contact-tracing. 

Organisation de la plateforme et ses missions

Aujourd'hui, la plateforme est composée de 45 postes de travail pourvus à partir des effectifs de l'Assurance Maladie et de l'ARS.

Ce projet a pu voir le jour grâce au concours de l'Assurance Maladie qui a financé le local et grâce au déploiement matériel et logistique rapide fait par les équipes de la CGSS.

La nouvelle organisation permet la mise en commun des ressources humaines, avec le rapprochement des missions de contact tracing. 

Elle repose sur les entités suivantes : 

·         le pilotage du contact tracing, assurant l'organisation et la continuité de la fonction contact tracing,
·         une cellule dédiée à la gestion et à l'exploitation des systèmes d'information et au repérage des chaînes de transmission ou clusters,
·         une cellule d'investigation, en charge du contact avec les personnes atteintes (cas) et de l'identification des personnes contacts,
·         une cellule d'opérateurs, en charge de l'appel des personnes contacts (contact), du traitement des sollicitations externes, de l'émission des arrêts de travail liés aux exigences d'isolement des sujets contacts
·         une coordination des actions de dépistage assurant la mobilisation des laboratoires et des équipes de prélèvement
·         une cellule dédiée à l'Education nationale pour le traitement des situations mettant en cause des élèves ou personnels des établissements d'enseignement.  

Un dispositif garantissant le respect du secret médical et de l'accès aux données personnelles 

La garantie de la protection de la vie privée et le respect du secret médical sont deux éléments indispensables à l'acceptation sociale du dispositif de contact-tracing.

Les collaborateurs chargés d'assurer le contact-tracing sont choisis pour leur aptitude et leur expérience en la matière : personnel médical, paramédical et administratif de l'Assurance Maladie et de l'ARS. Ils sont soumis  au respect du secret professionnel et doivent informer les personnes appelées sur leurs droits en matière de communication de données.




1.Posté par 97438 Veridict le 23/11/2020 13:02

c'est des mensonges tous sa, l'ars ne fais pas grand choses pour les cas contact, si les gens ne vont pas d'eux même ce faire dépister, personne ne les appels. Je connais des gens qui sont sorti de voyage, ou même qui ont été en contact avec des personnes positif maiis qui n'ont jamais été contacté par l'ARS! donc arrêt tourne a nous Carry sous de riz svp.
mensonge su mensonge!!! pffff

2.Posté par MARIE le 23/11/2020 17:07

etant une personne a risque j évite de sortir et je pensais être contacté comme tel

il s'avere que non

3.Posté par Ouais ... le 23/11/2020 18:00

Nouvelles organisations ? Ça veut dire que maintenant ils investiguent pour de vrai, et même le week-end ?

4.Posté par tantine le 23/11/2020 18:10

l'ars vous demande de prendre la température 2 fois par jour, prendre du doliprane si vous êtes malade, et vous déclarer cas contact en attendant d'être testé. pour le reste c'est démerde a ou.

tout ce cirque pour juste collecter des données qui ne servent -pour l'instant- qu'à gonfler les chiffres et rapports de jacadi qui lui servent à maintenir la pression sur la population (rapports que même le ministre de la santé ne reçoit pas !!) et habituer tout le monde en missouk à ne plus respecter le secret médical ni la vie privée

pendant ce temps, cabri i manze salade : recul de l'âge d'or de la retraite, état d'urgence sanitaire tacite de reconduction, loi d'insécurité globale etc...

5.Posté par JORI le 25/11/2020 10:14

.Posté par tantine le 23/11/2020 18:10
S'il n'y avait pas de chiffres, vous seriez la première à les demander. Des chiffres existent et vous les contestez.
Où puis je avoir vos antécédents médicaux puisque vous prêtendez qu'il n'y aurait plus de secret médical ?. Voire le détail de votre vie privée si vous n'êtes déjà pas sur un réseau social ?
Sauf erreur de ma part, les lois citées sont votées par le parlement. Si vous n'êtes pas contente de vos députés, allez voter la prochaine fois. 😂😂😂

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes