MENU ZINFOS
Santé

Covid à La Réunion : Plus de 25.000 nouveaux cas malgré Batsirai


Les indicateurs de l'épidémie de coronavirus affichent une baisse ces derniers jours à cause du passage du cyclone Batsirai. Mais le taux de positivité continue d'augmenter tout comme la pression hospitalière. Le préfet a donc déjà décidé de prolonger les mesures anti-covid mais a concédé des allègements.

Par NP - Publié le Mardi 8 Février 2022 à 12:36

Jacques Billant avait prévenu dès la fin de la semaine dernière que la "réalité" de la circulation du coronavirus à La Réunion serait impossible à connaître. Le nombre de tests anti-covid réalisés a effectivement chuté à cause du confinement lié à l'alerte rouge déclenchée en milieu de semaine en raison du passage du cyclone tropical intense Batsirai.

Le rythme de dépistage a en effet fortement ralenti dès le milieu de la semaine et l'alerte orange avant de marquer un arrêt jeudi durant l'alerte rouge pour reprendre timidement vendredi durant la phase de sauvegarde.

La pression hospitalière est, elle, plus élevée que jamais. Le taux d'occupation des hôpitaux continue de grimper selon Santé Publique France. L'Agence régionale de Santé et la préfecture de La Réunion devraient publier en fin de journée les données consolidées de la semaine glissante du samedi 29 janvier au vendredi 4 février.
 

Moins de cas mais un taux de positivité en hausse

Ce sont un peu plus de 25.000 nouvelles contaminations qui ont été recensées à La Réunion sur la période du samedi 29 février au 4 février selon Santé Publique France. C'est donc une baisse de 35% observée par rapport à la période précédente. Mais le rythme de dépistage a fortement ralenti pendant 4 des 7 derniers jours à cause du passage du cyclone tropical intense Batsirai.



Il n'y a donc eu qu'un peu plus de 60.000 dépistages réalisés sur la période alors qu'on en comptait plus de 100.000 sur les dernières semaines.

Le taux de positivité repart à la hausse et s'approche des 40%. Le cyclone tropical intense Batsirai a réduit les déplacements des Réunionnais, les personnes asymptomatiques ont donc plus difficilement fait le choix de se dépister.



Le taux d'incidence affiche une baisse qui est évidemment nuancée par les plus de 24 heures passées en alerte rouge et s'établit autour des 3.360 cas pour 100.000 habitants.
 

La pression hospitalière devient plus forte

Le taux d'occupation en réanimation progresse entre les deux dernières semaines. Plus de 80 personnes étaient prises en charge en soins critiques hier selon Santé Publique France.

Une augmentation est aussi observée en médecine covid avec plus de 400 patients actuellement soignés dans les hôpitaux et cliniques de La Réunion, d'après les données publiées par Santé Publique France.

Le taux de mortalité reste aussi élevé avec encore plus de 30 personnes qui ont perdu la vie sur les 6 derniers jours. Cette donnée n'est pas encore complète car les décès du jour n'ont pas été comptabilisés pour l'instant.

Les mesures anti-covid prolongées

Le préfet l'avait annoncé dès la semaine dernière : les restrictions liées à la crise sanitaire sont maintenues pour encore au moins deux semaines à La Réunion. Le couvre-feu à 21 heures et plusieurs autres mesures sont donc prolongés au moins jusqu'au 21 février.

Jacques Billant précise que le plan de désescalade, déjà engagé en métropole, ne concernera La Réunion que lorsque "la pression sur le système hospitalier sera moins forte et que la circulation virale sera en net recul".

Des ajustements ont notamment été apportés avec un allègement de l'obligation du port du masque en extérieur, l'autorisation des pique-niques et bivouacs dans la limite de 6 personnes partageant le même foyer et la levée des motifs impérieux pour les vaccinés.




1.Posté par Marie le 08/02/2022 12:45

Il n'y a pas de motifs impérieux pour les vaccinés et ça depuis des mois. Donc ce n'est pas un allégement. Par contre, motifs impérieux pour les vaccinés sur la destination Marice

2.Posté par astre peu brillant le 08/02/2022 09:54

C’est normal le cyclone n’a pas respecté le couvre-feu ! Le préfet n’a pas sévit !! Y a t’il des passe-droits pour certains ! Comme quoi le couvre-feu ne sert à RIEN mr le préfet qui vous entêtez sur vos erreurs !!

3.Posté par kreol974 le 08/02/2022 13:31

Il ne faut plus porter attention au COVID, vaccinés vous et soyez en paix, on va tous y passer sûr, mais comment? Ça personne le sais.

4.Posté par romain le 08/02/2022 13:33

Ah c'est bien super, j'en parlerai à mon cheval, ça intéressera surement autant que moi

5.Posté par IKKI le 08/02/2022 13:56

Ineluctable c'était dès l'origine. En l'attente d'un nouveau variant de surcroît. Vaccination obligatoire est un échec donc Israël en paye déjà les conséquences. Et la répression politique amorale ainsi que le rabattage médiatique h24. Les zoonoses il y en aura d'autres du fait de l'agression de la biodiversité couplé aux médiums de propagation tels que les transports. La nature décide pas l'humain. Bilan : Gestion calamiteuse, aggravante et non préparée pour le prochain virus. Aucun principe d'entente sur le plan mondial. Virus 1 - humain 0.

6.Posté par Jezn le 08/02/2022 14:23

Je suis fatigué avec le covid
Plus de deux ans que sa dure c'est pénible

7.Posté par Cool le 08/02/2022 15:20

Créole y aime court fait mette coton tige dans zot nez!!! Languéte out moman plaque out qui out caze et prend 2 doliprane !!!! Arrête fait chier le peuple!!!!

8.Posté par empathie le 08/02/2022 15:29

Normal les vaccinés ne disparaissent pas, ils propagent la maladie et sont rassurés ils ne font pas de formes graves qu'ils disent.... car en Israêl on voit bien que les vaccinés meurent plus de la maladie et on ne compte pas ceux des effets secondaires nombreux..... Suicidez vous avec l'autorisation obligatoire du Micron premier l'ado violé par sa prof!

9.Posté par Squid le 08/02/2022 15:58

@5
Pas les journalistes
En veux tu en voilà
Il faut continuer à alimenter la psychose quoi qu'il en coûte

10.Posté par menfin le 08/02/2022 15:59

@empathie, encore un tissus de contre vérités, piochées ca et là...
ex les vaccinés en Israël meurent plus de la maladie (c'est totalement faux!)

C'est un fait, les formes graves sont à 90% faites par les non vax, que ca vous plaise ou non.

11.Posté par Phil Barbeley le 08/02/2022 16:55

L'avantage avec le cyclone BATSIRAI, c'est que durant quelques jours, nous n'entendions plus parler du Covid, un peu comme si il n'y avait plus d'individus contaminés, en même temps, il n'était pas possible de se faire tester pour cause d'alerte rouge, ne pourrions-nous pas avoir un autre phénomène climatique ? Cela nous occuperait l'esprit autrement (ainsi que les médias)

12.Posté par Freedom fighter le 08/02/2022 17:05

Diviser pour mieux régner... Vaccinés ou pas tu peux l'attraper et en mourir... Le taux de mortalité est quand même faible quoi que l'on peut dire...

13.Posté par Annie le 08/02/2022 17:13

Très contradictoire comme mesures.augmentation du taux de positivité et de la pression hospitalière mais allègement des mesures... un couvre-feu complètement inutile au vue des indicateurs et des mesures prises.
Décidément ce préfet il nous étonnera jusqu au bout

14.Posté par JORI le 08/02/2022 21:21

9.Posté par Squid le 08/02/2022 15:58
"Il faut continuer à alimenter la psychose quoi qu'il en coûte".
Vous êtes encore avec ça. Vous ne voyez pas que la vie suit son cours. Sortez un peu et éteignez ta télé. 😂😂😂

15.Posté par Squid le 09/02/2022 07:28

@14
Wouahh et là t'es content

16.Posté par JORI le 09/02/2022 15:30

15.Posté par Squid le 09/02/2022 07:28
Et vous ? 😂😂😂

17.Posté par Bob Denard le 13/02/2022 21:47

ca prouve ce que l'on sait depuis le premier confinement : le confinement c'est 20% de contagion en plus pour les confinés

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes