MENU ZINFOS
Société

Covid à La Réunion : Maintien du couvre-feu prévu jusqu'à mi-février


Le préfet et l'Agence régionale de Santé ont fait le point sur l'évolution de la situation avec les maires de La Réunion. Aucune évolution des restrictions n'est envisagée avant que l'épidémie de coronavirus atteigne son pic d'ici 2 à 3 semaines. Les députés, présidents de collectivité et présidents régionaux des associations des maires participeront à une visioconférence avec Emmanuel Macron.

Par - Publié le Mercredi 26 Janvier 2022 à 17:12

La circulation du coronavirus progresse de semaine en semaine. La Réunion fait face à une vague sans précédent avec plus de 46.000 cas enregistrés en 7 jours. On dénombre actuellement 1 Réunionnais sur 12 positif au covid.

La pression hospitalière se fait aussi de plus en plus forte. Le taux d'occupation est très élevé. Les autorités devraient débloquer de nouveaux lits de réanimation pour atteindre les 123 places en soins critiques.

Les autorités misent sur l’arrêt de la circulation du variant Delta, qui représente moins de 10% des contaminations actuellement à La Réunion. Sa disparition devrait alléger la pression sur les services hospitaliers de l’île.

Les mesures de lutte contre le coronavirus ne devraient cependant pas évoluer dans les prochaines semaines. Le couvre-feu et les autres restrictions sont en vigueur jusqu’au 7 février, selon le dernier arrêté pris par le préfet.

Mais le plan de désescalade ne sera enclenché que lorsque le pic de l’épidémie de coronavirus à La Réunion sera passé. Les spécialistes estiment que la vague des contaminations ne retombera que dans 2 à 3 semaines. Les mesures restrictives devraient donc selon toute vraisemblance être maintenues au moins jusqu’à la mi-février.

Des difficultés dans les écoles


Les maires de La Réunion ont tiré la sonnette d’alarme bien avant la fin des vacances. Ils ont demandé à l’Etat des moyens pour mettre en place des brigades de remplacement des agents employés dans les écoles, dans les cantines ou pour la surveillance des enfants.

Les édiles déplorent entre 15 et 20% d’absence de ces travailleurs indispensables pour le bon fonctionnement des établissements scolaires. C’est par exemple 1 agent indisponible par école en moyenne à la Petite-Île.

La tension est importante dans les autres villes comme à La Possession. Mais la mairie explique avoir anticipé la situation et avoir mis en place des formations polyvalentes pour ses agents. Les absences ont ainsi moins d’impact. Vanessa Miranville va aussi réactiver son réseau de bénévoles.

Macron s’adresse à l’Outre-mer

Les élus ultramarins ont rendez-vous avec le président de la République ce jeudi en fin de journée. Les députés, les présidents de collectivité et les présidents des associations des maires participeront à cette visio-conférence.

Il devrait notamment évoqué le maintien de l'Etat d'urgence sanitaire dans les Outre-mer.



Baradi Siva
Rédacteur en chef adjoint Qui a fait quoi, où, quand et pourquoi ? 📧 baradi.siva@zinfos974.com 📞 06... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Rajao le 26/01/2022 17:35

Vous nous saoulez avec le Covid, on ne peut pas parler d'autres choses.

2.Posté par Batman le 26/01/2022 17:45

on prend les memes et on recommence.. il y a bien un prefet ici a la reunion ou il est en vacances ?? en fait faut pas jouer a l'hypocrite c l'immunité collective que le gouvernement recherche voila pourquoi pas de mesures de restrictions.. statistiquement plus de vivants que de morts avec le covid alors pourquoi s'embêter

3.Posté par Zétoil 4 heure le 26/01/2022 18:02

Ah c'est pas de bol pour vous pas de grand titre catastrophique à faire annonçant un confinement.

4.Posté par HULK le 26/01/2022 18:06

Çà ne sert à rien,foutez-nous la paix. Laissez vivre ceux qui le veulent et mourir ceux qui veulent se suicider. Paix à leur âme.

5.Posté par Prédiction prévisible le 26/01/2022 18:06

Avec la rentrée des classes, ça va continuer à monter encore, bien au-delà des deux ou trois semaines annoncées. Et donc, comme depuis le début de la crise, les décisions inévitables (couvre feu à 19h par exemple et confinement le week end) seront prises avec 15 jours â un mois de retard.
Un manque de courage parce qu’il y a encore des élections bientôt.

6.Posté par Lilian le 26/01/2022 18:29

Une cuisine personnelle entre les élus, il aurait été bon d'ajouter quelques citoyens pour cette réunion avec M. Macron...

7.Posté par empathie le 26/01/2022 18:51

et les problèmes des français cela n'interesse pas Macron! Mais un virus inofensif qui le fait chef de guerre OUI.... et son bilan de NAZE complet petit morveux arrogant et stratège mais incompétent et président des ultras riches!!!!

8.Posté par Big Pharma le 26/01/2022 19:14

Injection = infection

Le couvre-feu ne réglera rien.
Pour faire baisser les infections, il faut fermer les centres de "vaccination"

Troisième dose = cercueil

9.Posté par Soso le 26/01/2022 16:14

Il n’y a pas que les écoles et les profs qui galère les entrées aussi alors arrêtez un peu de vous plaindre tout le temps c’est épuisant vous sortez de vacances et vous êtes encore grève il y en a marre de vous nous aussi ont galère avec pleins de collègues absent mais contraire de vous ont fait avec et ont essayé de trouver des solutions pour aider notre patron il y en a marre de ses fonctionnaires qui se plaignent tout le temps

10.Posté par Big Pharma le 26/01/2022 19:20

Injection covid...ils disent que tout va bien, alors rions.

Bonne chance aux injectés.

11.Posté par Squid le 26/01/2022 19:30

Sacrifions février pour des jours meilleurs

Année 2

12.Posté par GIRONDIN le 26/01/2022 20:36

Bon, une semaine sans semaine décisive, ça ne pouvait pas durer !

13.Posté par zozo le 26/01/2022 17:39

1 réunionnais sur 12 est positif ? Alors les tests ne servent plus à rien. Sauf si on a quelques millions d'euros à dépenser comme ça pour la forme...

14.Posté par tantine le 26/01/2022 20:51

on te fatigue si tu veux pique niquer en famille en plein air et on masque des enfants en pays tropical pour faire du sport et pour étudier mais pendant ce temps, médecins, journalistes, lrem font la fiesta dans des boîtes de nuit clandestines à 300 euros l'entrée

https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/enquete-rtl-coronavirus-une-soiree-au-coeur-d-une-boite-de-nuit-clandestine-7900117580

15.Posté par Philippe le 26/01/2022 21:01

04 /2022 je me souviendrai de vous !

16.Posté par foutaises le 26/01/2022 18:41

Perso je ne suis jamais dehors après 21h ! Je suis actuellement malade du covid que j'ai chopé avec mon bébé en adaptation à la crèche donc merci nous sortir des mesures de freinages plus cohérents...
Sinon laisser nous faire notre immunité.
J'ai été obligée de faire mon vaccin dont la 2 ème dose était le 23 décembre j'ai chopé le covid le 23 janvier ! Ça fait 2 ans que ça court le monde j'ai réussi à ne pas le choper malgré voyage, enfants à l'école, courses etc... Par contre une fois vaccinée direct je le chope mais c'est quoi ce bordel ?!!! Merci de nous foutre la paix et libérez nos chaînes et monsieur le Préfet changez votre stratégie elle ne marche pas si ce n'est appauvrir les restaurateurs etc...

17.Posté par bobléponge le 27/01/2022 08:09

"La sagesse populaire reconnaît qu’en matière d’entourloupes et de crapuleries, « plus c’est gros plus ça passe ». La crise pseudo-sanitaire valide cet adage d’une manière à la fois hautement pédagogique et désolante. Alors que le « narratif » officiel continue de se craqueler au point de ressembler à un vieux plat en porcelaine ébréché et fendu, les « autorités » et la « presse » continuent d’enfoncer avec l’énergie du désespoir le clou d’une doxa proprement délirante.

ne boudons pas notre plaisir : les temps deviennent de plus en plus rudes pour ceux qui nous gouvernent. Leur acharnement à faire illusion ressemble à un chant du cygne et l’on voit mal comment la déferlante actuelle d’informations contraires pourrait se briser indéfiniment sur les digues (massives il est vrai) de leur déni forcené.

C’est une des beautés vénéneuses de l’hypnose collective dans laquelle reste plongée (mais elle s’en éveille peu à peu) la majorité de la population que la flambée de tentatives de rationalisations exonérantes. Les « vaccins » (qui n’en sont pas) ne ralentissement aucunement l’épidémie, ils ne protègent pas contre l’infection (ce qui est faut-il le rappeler la définition du mot), ni même contre les hospitalisations ? Never mind, ils protègent contre les formes graves et les décès nous dit-on – ce qui s’avère à nouveau parfaitement faux, nous le montrerons plus bas...."

18.Posté par bruce le 27/01/2022 08:35

ça sert à rien votre couvre-feu. Ca n'a absolument pas empêché la progression de la contamination. C'est comme vos interdictions stupides de bivouac, de pique-nique et de café débout, c'est débile et ça ne repose sur rien de scientifique, tout comme le masque en extérieur. Donc laissez les gens vivre, arrêtez de pourrir notre économie pour rien et arrêtez de fermer des lits d'hôpitaux et de virer des soignants, ça sera beaucoup mieux pour tout le monde.

19.Posté par Squid le 27/01/2022 08:45

Fredo dira que c'est encore à cause des antivax

Selon fredo même le 1er confinement c'était à cause des non vaccinés même s'il n'y avait pas de vaccin

20.Posté par Menfin le 27/01/2022 14:30

@bigoharma, faut vraiment être couillon comme une valise sans poignée pour sortir ce genre d inepties.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes