MENU ZINFOS
Société

Covid à La Réunion : Les galeries marchandes veulent rouvrir


Une manifestation a été organisée ce mardi matin dans la galerie du centre commercial du Grand Nord. Près d'une centaine d'acteurs du secteur se sont mobilisés en présence notamment de la CCIR, du MEDEF Réunion, du CPME et du CCSR.

Par SI - BS - Publié le Mardi 4 Mai 2021 à 10:08 | Lu 2210 fois

Les commerçants des galeries marchandes des grands centres commerciaux ont dû baisser leur rideau dès le 6 avril 2021 dans le cadre des mesures de lutte contre le coronavirus. Celles des très grands centres avaient dû fermer dès le début du mois de mars.

Les acteurs du secteur économique se mobilisent aujourd'hui pour demander la réouverture de ces commerces, afin qu'ils ne soient pas obligés d'arrêter leur activité définitivement à cause des charges qui s'accumulent et du chiffre d'affaires nul depuis plusieurs semaines.

400 commerces sont actuellement fermés et ce sont 2.500 emplois directs ou indirects qui sont touchés. Les commerçants déplorent une perte d'une centaine de millions d'euros.

"Rouges" de colère

Le Conseil du commerce et du service de La Réunion est à l'origine de ce mouvement qui est un "cri d'alerte". "Cette opération des brassards rouges aurait pu s'appeler les brassards de la colère", explique Paul François, le président de l'organisme. "Notre but n'est pas de stigmatiser mais de sensibiliser les autorités, les élus et la population sur la conséquence catastrophique de la fermeture des galeries marchandes."

Le vice-président du CCSR, Christophe Vielle, déplore : "Il n'y a eu aucun cluster répertorié dans nos boutiques depuis le début de l'épidémie. Nous n'avons jamais failli dans le domaine sanitaire au niveau du respect des gestes barrières". Il ajoute : "Ces règles peuvent se comprendre sur le territoire hexagonal où l'on parle des centres commerciaux comme des lieux de vie. Fermer les commerces ici, c'est déplacer le problème."


Les demandes des acteurs du secteur

Paul François, président du CCSR, explique ce que les commerçants souhaitent : l'ouverture des commerces le 8 mai avec une scission en deux des deux grands centres commerciaux, et la possibilité d'afficher une jauge en temps réel qui permet aux clients de savoir s'ils peuvent entrer ou non.


Le monde économique vient soutenir l'opération

Le président de la CCIR, Ibrahim Patel, s'est aussi mobilisé pour les commerces des galeries marchandes : "Nous ne sommes pas responsables de la hausse du taux d'incidence. Un sondage dit que 26% des entreprises pensent à mettre la clé sous la porte dans les trois mois. Les entreprises sont aujourd'hui à bout de souffle et n'ont plus la capacité de rebondir !"

Le président du MEDEF, Didier Fauchard apporte aussi son soutien : "Il est urgent de lancer un cri d'alerte sinon ces commerces disparaîtront. C'est l'insertion des jeunes qui disparaît, c'est le chômage qui augmente."


 


 






1.Posté par COVID ANGE le 04/05/2021 12:45

Patron des parons Ouafff…
Levez les mesures !

Serveaux, on n'est pas français ! Tva, produits, prix des hôtels, immobilier, essence, douanes, CI demandée à l'entrée …


Dans 4 semaines et pour l'été, on va CONFINER pour 3 semaines j'espère !

2.Posté par Dans Les Tranchées le 04/05/2021 13:06

Les salons de coiffures des grandes surfaces devraient rouvrir, c’est aussi essentiel pour le moral. On commence à ressembler à des homo sapiens avec des poils partout. 💇‍♀️ Christophe, vous ouvrez quand à carrefour? ...

3.Posté par Pfff le 04/05/2021 13:11

Les gents respecte pas, lieux de retrouvaille, plein de jeunes vienne si balader pour éviter le soleil, profitez de la climatisation, un nid à virus ces galerie commercial, g

4.Posté par Invectik le 04/05/2021 14:06

Pfff
Comment tu le sais?C'est que toi aussi tu y vas pour ça !

5.Posté par Invectik le 04/05/2021 14:21

A tous les patrons
Écoutez bien,vous avez eu peur et avez bien obéi comme des moutons et fermé votre boutique.
Désolé,il faut vous en prendre qu à vous même,car vous vous ôterez la vie a petit feu.
En effet ,la spirale du couvre feu,recouvre feu,découvre feu, confinements,deconfinements,reconfinements a commencé ..et vous êtes pas près d en baver !(si vous êtes encore là dans le futur)
Alors réfléchissez bien en quoi il faut être solidaire:je pense pas que vous ayez trouve la bonne modalité d action...

6.Posté par Veridik le 04/05/2021 15:06

@3
Restez chez vous, confinez vous à vie avec masque et gel

Arretez de vivre pour ne pas mourir

7.Posté par Georges Pitt le 04/05/2021 16:38

Il faut tout ouvrir

8.Posté par N importe quoi le 04/05/2021 17:52

Certainement pas
Le nombre de cas de cette semaine est le plus haut qu on a jamais eu...depuis mars 2020
Vous voulez quoi? Battre les records de l inde....
Desesperant et lamentable

9.Posté par Domino le 04/05/2021 19:42

A se demander qui est malade le MEDEF ou les salariés..... Le bas de laine commence a s'effriter. Si on ouvre les galeries on ouvre tout et plus d'interdit. Vivre avec ! Avec c'est sur mais vivre pour l'instant compliqué !!???

10.Posté par Dolidoda le 04/05/2021 20:17

Post 8
Petit troll payé par le système ,on t a démasqué...

11.Posté par Dolidoda le 04/05/2021 20:23

N importe quoi 8
T inquietes pas ,on va les battre avec l 'injection du virus dans les veines!

12.Posté par JORI le 05/05/2021 00:26

5.Posté par Invectik le 04/05/2021 14:21
"
:je pense pas que vous ayez trouve la bonne modalité d action..." comment le savez vous, vous êtes patron ?? 😂 😂 😂

13.Posté par D_T_C & reflechi le 05/05/2021 07:57

Cette rupture violente de Macron le petit avec les croyances populaires traditionnelles a causé cette immense révolte intellectuelle des militaires qui a été remarquée et surtout mal comprise par Macron le petit. On oublie la phrase célèbre de Sismondi : Le prolétariat romain vivait aux dépens de la société alors que la société moderne LREM-socialiste de la gauche caviar de Macron le petit vit aux dépens du prolétariat !

Voilà pourquoi, avec Macron le petit, l’existence de la nation française a été dominée dans les années Hollande-Macron par un fait brutal : la misère intellectuelle de l’idéologie socialiste. À l’heure présente, l’excès même de la misère intellectuelle de l’idéologie socialiste bloque l’effort de reconstruction du pays !

Tout est à refaire car le progressisme mondialisé de Macron le petit a détruit la France.

Comment remettre en route les usines alors que la volonté de reconstruire la France lui manque ? Et que les ressources intellectuelles LREM-socialistes de la gauche caviar sont en quantité très insuffisantes ?

Restent alors seulement les magouilles de basse politique politicienne pour appeler Les Républicains En Marche à un front ripouxblicain LR-LREM pour la soupe de l’incapable Macron à la ramasse ! Il lui faut absolument tenter de masquer la misère intellectuelle de l’idéologie socialiste qui a détruit la France !

14.Posté par Adeline Thibaudeau le 05/05/2021 08:38

Ouvrons tout et vaccinons nous

15.Posté par Dolidoda le 05/05/2021 11:03

12 Jori
Oui ne vous en déplaise,avec documents à l 'appui.

16.Posté par Invectik le 05/05/2021 11:07

Oui Jori

17.Posté par JORI le 05/05/2021 23:19

13.Posté par D_T_C & reflechi le 05/05/2021 07:57
Vous êtes une misère intellectuelle à vous tout seul ! 😂 😂 😂

18.Posté par JORI le 05/05/2021 23:22

15.Posté par Dolidoda le 05/05/2021 11:03
Vous et Invectik êtes une seule et même personne ? 😂 😂 😂

19.Posté par JORI le 05/05/2021 23:24

16.Posté par Invectik le 05/05/2021 11:07
Et du coup quel serait le bon mode d'action des patrons selon vous ?? 😂 😂 😂

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes