MENU ZINFOS
Santé

Covid à La Réunion : Le préfet fait le point avec les maires


La réunion hebdomadaire entre Jacques Billant et les édiles de La Réunion se tient ce jeudi après-midi. Un échange qui sera décisif alors que les mesures de lutte contre le coronavirus doivent prendre fin cette semaine et qu’il n’est pas encore déterminé si le préfet va les prolonger, les alléger ou même les renforcer. Jacques Billant a reporté de 24 heures ce rendez-vous à cause de l'organisation d'un échange avec les ministères des Outre-Mer et de la Santé.

Par - Publié le Jeudi 6 Mai 2021 à 08:44

Le plus haut représentant de l’Etat s’adresse aux maires de La Réunion ce jeudi à partir de 14 heures. Cette visioconférence qui se tient chaque semaine est le moment où le préfet présente sa stratégie de “freinage” de l’épidémie de coronavirus pour les prochaines semaines.

La réunion hebdomadaire entre le préfet et les maires était prévue mercredi après-midi mais a été reportée à ce jeudi. Jacques Billant devait en effet s'entretenir avec les ministres des Outre-Mer et de la Santé afin d'évoquer le plan de lutte contre le coronavirus pour les prochaines semaines.


Une décision attendue prochainement

Les mesures actuellement en vigueur à La Réunion prennent toutes fin ce vendredi 7 mai. Il s’agit notamment du couvre-feu à 18 heures, de la fermeture des galeries marchandes des centres commerciaux, de l'interdiction de servir les clients sur place dans les bars et restaurants.

Le préfet de La Réunion avait évoqué dès le 21 mars sa volonté de mettre en place un plan de “désescalade” des restrictions dès lors que “l’épidémie régresserait ”. Parmi les premières étapes figurent le recul du couvre-feu à 19 heures et la réouverture partielle des bars et des restaurants.

Le président de la CCIR a lui fait connaître les volontés du monde économique : un allégement progressif des mesures restrictives sur les deux prochaines semaines
 


La situation sanitaire ne s’améliore pas

La Réunion connaît donc un nouveau pic de cette troisième vague avec un  nouveau record établi il y a deux semaines, et qui a été battu la semaine dernière : 1.080 cas en 7 jours, ce qui n'a jamais été vu auparavant.

La circulation très active du virus pourrait amener les autorités à repousser les prévisions d’allègement des dispositifs de restriction et de lutte contre le coronavirus dans l’île.

Quelle que soit sa décision, le préfet devrait la faire connaître dans les prochaines heures ou les jours qui suivent, car les mesures en vigueur ne seront plus appliquées au lendemain du vendredi 7 mai.

Pour être alertés des dernières annonces du préfet, restez connectés sur Zinfos974 !



Baradi Siva
Rédacteur en chef adjoint Qui a fait quoi, où, quand et pourquoi ? 📧 baradi.siva@zinfos974.com 📞 06... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Dany le 06/05/2021 09:22

Info en avant premiere : maintien des restrictions actuelles et confinement le week end

2.Posté par Fidol Castre le 06/05/2021 09:57

Que le préfet prenne ses décisions seul. Qu'elles soient bonne ou mauvaises, il n'a pas besoin des maires. Ces derniers ne servent à rien. Ce sont des béni-oui-oui qui rampent devant le pouvoir et qui ne défendent pas les Réunionnais.

3.Posté par HULK le 06/05/2021 10:12

Çà y est-il a bien reçu les instructions de PARIS? Le reste n'est que de l'enfumage.

4.Posté par Des mesures efficaces le 06/05/2021 10:13

Confinement un mois!

5.Posté par Logos le 06/05/2021 13:23

Poste 4 Des mesures efficaces

Reste à ta case, un mois, deux mois, toute ta chienne de vie si tu veux et fout la paix au reste du monde.
Allé marché don..

6.Posté par V. Rita le 06/05/2021 17:11

La situation n a pas changé voir empiré et on allège ?? Ç est grâce au vaccin ? Faut bien faire honneur au super spot publicitaire de Macron. Alors tout va mieux ou tout n allait pas si mal. On ne sait plus quoi qui croire !!!

7.Posté par convaincu le 06/05/2021 19:17

rapport du defenseur des droits
ehpads

Le Défenseur des droits constate que ces
mesures attentatoires aux droits et libertés
fondamentaux n’apparaissent, de fait, pas
limitées dans le temps et ont pu revêtir, par là
même, un caractère disproportionné.
Sentiment d’isolement et dégradation
de l’état de santé

Une part des réclamations reçues par
le Défenseur des droits témoigne de la
dégradation majeure de l’état psychologique
et/ou physique des personnes résidant en
EHPAD, constatée lors de la réouverture des
établissements.

Ce constat se poursuit depuis lors, et nombre
de témoignages et réclamations font état
de personnes ayant perdu le goût de la
vie, souffrant de dépression, exprimant le
sentiment d’être emprisonnée ou encore leur
envie de ne plus vivre.

Le Défenseur des droits
a également reçu de nombreux témoignages
de proches craignant que la personne résidant
en EHPAD ne meure de tristesse et de solitude.
En effet, à raison d’une moyenne d’une
visite de trente à quarante-cinq minutes par
semaine, les résidents ne bénéficient de
contact avec un proche qu’à raison de trois
heures par mois environ....
*
etc...etc
bienvenue dans les monde des salopards covidistes pourris

8.Posté par JORI le 06/05/2021 20:17

7.Posté par convaincu le 06/05/2021 19:17
Et pourquoi les enfants mettent ils leurs ainés en EHPAD??. 😂😂😂

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes