MENU ZINFOS
Santé

Covid à La Réunion: L’embellie se confirme à l’approche des fêtes


La situation sanitaire continue de s’améliorer à La Réunion. Le nombre de contaminations est en baisse bien que les tests soient plus nombreux. Mais les effets à retardement du pic de la 2ème vague sont bien présents avec une hospitalisation en réanimation et une mortalité qui restent élevées.

Par - Publié le Vendredi 27 Novembre 2020 à 06:02 | Lu 7944 fois

Le Coronavirus continue de circuler à La Réunion. L’épidémie est toujours d’actualité mais les chiffres montrent une baisse de la prévalence de la maladie sur notre territoire.

Santé Publique France a publié cette nuit les données consolidées de la semaine dernière. La plupart des indicateurs sont en baisse.

Moins de contaminations

Le pic de la deuxième vague a été atteint dans la semaine du 2 au 8 novembre à La Réunion avec près de 700 nouveaux cas enregistrés. Le nombre de contaminations a chuté de 15% la semaine suivante. Mais la baisse entre les deux dernières semaines est beaucoup moins forte : -3%. Comparé à il y a un mois, les nouveaux cas hebdomadaires sont moins nombreux : -2,5%.


 

Les taux d’incidence aussi en baisse

Cet indicateur suivi de très près par les autorités montre que l’embellie se confirme mais prouve aussi que la circulation du virus reste très active à La Réunion.

Après avoir atteint 81,1 cas pour 100.000 habitants début novembre, le taux d’incidence a chuté de 14% puis de 3% sur les deux semaines qui ont suivi. La baisse a fortement ralenti. Aussi, il y a un mois, la situation sanitaire était quasiment la même.




Le taux d’incidence chez les personnes âgées, qui fait aussi partie des indicateurs principaux de l’épidémie de Coronavirus, connaît une diminution plus régulière et chute de 10% entre les deux dernières semaines.


 

Moins de cas mais plus de tests

Pour la première fois depuis la 2ème vague, le nombre de dépistages a augmenté alors que les contaminations ont été moins importantes sur une semaine.

On dénombre environ 14.700 tests la semaine dernière, soit une hausse de 2,4% comparé à la période précédente.

Le taux de positivité continue de décroître et s’apprête à bientôt passer sous le seuil de vigilance fixé à 5%.


 

Hospitalisations et mortalité importantes

Alors que le pic de la 2ème vague a été atteint il y a trois semaines, les conséquences dans les hôpitaux sont ressenties avec un léger décalage.

Les hospitalisations en réanimation des patients Covid+ ont commencé à baisser la semaine dernière mais restent plus élevées qu’il y a deux mois de cela.

La mortalité a connu une hausse il y a quinze jours. Elle s’est stabilisée entre le 16 et le 22 novembre. Mais cette semaine, 4 personnes ont déjà perdu la vie. Cet indicateur pourrait repartir à la hausse.

 



Baradi SIVA
Rédacteur en chef adjoint Qui a fait quoi, où, quand et pourquoi ? 📧 baradi.siva@zinfos974.com 📞 06... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par PATRIOT le 27/11/2020 06:40

Je ne suis pas spécialiste, mais quelque chose me dit que ce virus baptisé Covid 19 est décidément bizarre…
Il élit domicile non pas dans des « foyers » de contamination mais dans des lieux étranges du nom anglais de « clusters ».
Il s'attaque aux jeunes dans leurs réunions festives mais pas aux 12 000 spectateurs du Puy du Fou.
Il s'attaque aux baigneurs sur les plages mais pas aux sans abris.
Sur certaines plages il est dangereux de 21 h à 7 h du matin mais il ne l'est plus dans la journée.
Il s'attaque aux petits commerces mais pas aux grandes surfaces ni aux multinationales.
Il menace les restaurants mais quadruple les profits d'Amazon.
Il met des salariés au chômage mais permet la fraude patronale au chômage partiel.
Il aide certains financièrement mais pas d’autres.
Il peut tuer votre grand mère de 70 ans si elle vient vous voir mais pas si elle garde vos enfants.
Il amène des scientifiques sur les plateaux télé mais leurs commentaires sont débridés et tournent à l’information spectacle.
Il permet le traitement à la chloroquine puis l'interdit mais, de décrets en décrets, l'autorise à nouveau en douce.
Il était inoffensif, une « simple grippe » et le masque était inutile quand on comptait les morts mais il est devenu extrêmement dangereux depuis le dé-confinement si vous n'avez pas de
masque.
Il permet de s'asseoir côte à côte dans un train mais pas au théâtre.
Il autorise des matches de foot avec 5 000 spectateurs mais interdit de se réunir à plus de 10 sur la voie publique.
Sans oublier qu'il n'est plus contagieux quand t'es assis à ta table de restaurant ou dans ton siège au cinéma, il l'est seulement le temps de te rendre à ta place ou aller aux toilettes.
Après c'est ok.
Étrange et vicieux ce virus, qui réagit différemment en fonction des gens, des lieux, des intérêts !!! Selon les périodes, il s'attaque aux personnes âgées puis il mute et il s'attaque à
tout le monde.
On le soigne à l Hydroxichloroquine dans certaines régions du monde et dans d'autres il n'est pas efficace.
Il supprime totalement le virus de la grippe, en effet, plus de grippe en France depuis son apparition. C'est le seul virus au monde qui menace d'une deuxième vague.
Il ne traverse pas le tissu des masques qui pourtant ne filtrent que des objets 100 fois plus gros que lui. Par voie de conséquences il détruit en priorité les PME.
C'est le seul qui résiste aux UV et qui impose un masque même à l'extérieur.
C'est le seul qui résiste à l'immunité de masse. C'est aussi le seul dont sa prévention génére plus de malades que lui-même.
Les enfants peuvent se le transmettre en cours mais pas à la cantine. Il permet de qualifier de pandémie et de justifier une crise économique issue d'une gestion catastrophique de nos
politiques.
Il ne se propage pas dans les banlieues, seul endroit où l'on ne porte pas le masque.
Dans les commerces il ne s'attaque qu'aux personnes debout. Celles assises sont protégées.
C'est AUSSI le seul virus qui à l'approche des fêtes se retire doucement pour revenir en force quand les gens auront bien consommés.
Mais il a aussi une très grande vertu.
Celle de démontrer d'une façon extrêmement claire le fait que notre gouvernement n'est qu'un ramassis de menteurs et de manipulateurs.
À commencer par notre ministre de la santé, qui, après nous avoir affirmé tout et son contraire est toujours en poste aujourd'hui. Sans oublier Macronescu, buzin, sibeth, et les autres.
Oui,il est vraiment étrange ce virus.

2.Posté par Deux le 27/11/2020 06:47

Comment peut-on parler de deuxième vague alors qu’il n’y en a pas eu de première à la réunion...

3.Posté par Nicolas le 27/11/2020 06:49

Très bien. Rien à voir avec la baisse du nombre ce cycles dans les laboratoires ??
Sauf rapprochement familial obligatoirement, il faudrait fermer l'aéroport aux vacanciers.
Sinon, comme après chaque vacances métropolitaines et l'afflux de touristes, nous verrons 15 jours plus tard une flambée des cas, soit autour de 7 janvier.

4.Posté par PATRIOT le 27/11/2020 07:26

SPECIALE DEDICACE AUX PROFESSIONNELS DE SANTE

Ce vendredi 10 avril 2020, le géant pharmaceutique français Sanofi s'est engagé à faire don de 100 millions de doses d'hydroxychloroquine à une cinquantaine de pays du monde entier, et a commencé à livrer progressivement le médicament aux autorités qui en ont fait la demande.

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/covid-19-sanofi-annonce-donner-100-millions-de-doses-d-hydroxychloroquine-destinees-a-cinquante-pays_143392

5.Posté par Hugh le 27/11/2020 07:34

Attention tout de même à ce que cela ne devienne pas " Une embellie pulmonaire ".

6.Posté par parlamer le 27/11/2020 08:04

Reconnaissance de l’inadaptation des tests PCR pour affirmer l’infection par le coronavirus SARS-CoV-2.

Une cour d’appel au Portugal a donc jugé que le processus PCR n’est pas un test fiable pour le SARS-CoV-2, et que, par conséquent, toute quarantaine forcée, fondée sur les résultats de ces tests, est illégale.

En outre, la décision a suggéré que toute quarantaine forcée appliquée à des personnes en bonne santé pourrait être une violation de leur droit fondamental à la liberté d’aller et venir.
Les juges ont décidé qu’un seul test PCR positif ne peut pas être utilisé comme un diagnostic efficace de l’infection.
L’arrêt a été publié le 11 novembre dernier, mais sauf erreur, n’a pas été relayé par les médias français, trop préoccupés par le procès Daval ou, maintenant, la mort de Maradona.

7.Posté par spartacus974 le 27/11/2020 08:10

J'adore cette dissonance cognitive....Les chiffres ne sont pas bons (Les hospitalisations en réanimation restent plus élevées qu’il y a deux mois.La mortalité a connu une hausse il y a quinze jours) mais on nous dit que l'embellie se confirme.....Qui croire entre des chiffres que l'on aurait jugé inquiétants il y a quelques semaines et cette opinion qui nous laisserait croire que tout va mieux???C'est l'impression d'une politique basée sur la méthode coué qui semble tellement désespérée dans le contexte actuel .Encore une fois ,c'est le retour de la pensée magique ....

8.Posté par Pascale le 27/11/2020 10:58

MDR... hier on était en état critique de confinement à la plaine des Palmistes et dans certaines villes... et la tout va bien aujourd'hui LOL :)

9.Posté par Pascale le 27/11/2020 10:59

Sinon pour Mayotte ils ont construit un super hôpital dernier cri alors??? :)
ou sont les evasans ?????? :)
ou les imports de malades c'était juste pour gonfler les chiffres et faire zoli :)
faut bien qu'ils touchent leurs grosses primes ces fonctionnaires .... :)

10.Posté par Citronnelle le 27/11/2020 11:18

Après les fêtes, bis repetita...

11.Posté par Fidol Castre le 27/11/2020 11:52

avec une hospitalisation en réanimation et une mortalité qui restent élevées.


Preuve ?

12.Posté par jpleterrien le 27/11/2020 12:36

Mais une question demeure :
Où ce virus va t'il passer les fêtes de fin d'année ?

13.Posté par Ca critique le 27/11/2020 15:53

Pascale
Si il y a encore des evasan
dans l'article du 25/11, il font état d'un evasan. Cela vous a échappé
Vous lisez les articles ou vous vous contentez juste de faire des critiques dès que l'on parle du COVID

14.Posté par chikun le 27/11/2020 16:25

tous les jours 1 bi-réacteur embraer arrive de Dzaoudzi. Pas un mot dans les médias . Même zinfos reste silencieux. Facile à vérifier : allez sur flight radar .
Les tests PCR sont obligatoires : même pour ceux qui ne sont pas communistes ! Incroyable .

15.Posté par tantine le 27/11/2020 17:12

merci patriot pour le rafraîchissement de mémoire qui permet de bien apprécier l'incohérence et l'incompétence aux commandes dans l'absurdistan autoritaire.

un jour une baffe, un jour une caresse, un jour on est dans rouge, un jour tout va mieux, et on fait dire ce qu'on veut aux chiffres. du n'importe quoi.

et vu le manque de fiabilité des tests peut-on encore prétendre qu'il y a un rapport entre contamination et nombre de cas, le virus peut circuler à bas bruit sans qu'on le sache comme il peut être absent et qu'on s'affole inutilement des faux positifs.

16.Posté par L'INSOUMIS le 27/11/2020 19:52

A PATRIOT POST 1

Merci tout est dit...👍

17.Posté par Vendredi le 27/11/2020 21:24

C'est affligeant.
Pour ceux qui n'ont toujours pas compris, ce virus est nouveau, les médecins apprennent au fur et à mesure et essayent d'adapter leurs préconisations en fonction des nouvelles données. L'Etat essaye de jongler entre économie et santé tant bien que mal et il n'est absolument pas aidé par les jeunes qui se sont beaucoup moins vulnérables face à ce virus, ni par les anti-masques, ni par les complotistes qui recrachent des informations néfastes après les avoir bues.
En bref, ce virus peut continuer à faire sa vie tranquille grâce à la rebellion des uns et des autres. C'est bien dommage.

18.Posté par JORI le 27/11/2020 23:31

15.Posté par tantine le 27/11/2020 17:12
Et comment ça se passe dans les autres pays du monde ? 😂 😂

19.Posté par Hugh le 28/11/2020 05:45

@ 17 Vendredi

Merci. Enfin un post sensé.

20.Posté par vanessa grota le 28/11/2020 14:53

pas d embellie a la possession pourtant commune fantome mais batofou

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes