MENU ZINFOS
Santé

Covid à La Réunion : Circulation en hausse, 12.271 nouveaux cas et 11 décès


La préfecture fait le point sur l'évolution de la situation sanitaire à La Réunion. Voici le communiqué complet du préfet :

Par NP - Publié le Mardi 12 Avril 2022 à 17:56

Malgré une circulation virale en hausse, les hospitalisations restent stables
 
La circulation virale poursuit sa progression cette semaine encore à La Réunion. Le nombre de cas hebdomadaires s’établit à 12.271 contre 10.996 la semaine précédente. Le taux d’incidence poursuit donc sa hausse à 1.433  contre 1.285 la semaine dernière. Le taux de positivité est également en hausse et atteint désormais 38,7%.
 
Le nombre d’hospitalisations en service de réanimation reste stable à un niveau bas.  Le 12 avril, 8 lits de réanimation sont occupés par des patients Covid (contre 5 la semaine dernière) et 53 par des patients atteints d’autres pathologies (soit 61 lits occupés sur les 76 lits disponibles). Malgré une circulation virale en progression, celle-ci a pour l’instant peu d’impact sur l’hôpital et le taux de recours au SAMU est très limité.
 
Au cours des 7 derniers jours, 11 décès liés à la Covid-19 sont à déplorer. Parmi ces décès, 8 personnes n’étaient pas vaccinées ou présentaient un schéma vaccinal incomplet. Les 3 personnes vaccinées présentaient quant à elles des comorbidités.
 
Dans ce contexte marqué par une circulation virale toujours active et alors que le niveau d’absentéisme peut avoir des impacts socio-économiques, les entreprises et les administrations doivent s’adapter pour garantir des conditions de travail protectrices des salariés et assurer la continuité de leurs activités. Dans cet objectif de continuité économique et de protection des salariés, l’application des gestes barrières en milieu professionnel, le maintien du port du masque lors des réunions et des échanges et la réalisation systématique de tests de dépistage pour les cas contact sont des mesures essentielles pour lutter contre l’apparition de clusters en milieu professionnel.
 
Au regard de cette situation de circulations persistante du virus, le port du masque reste très fortement recommandé pour se protéger et protéger les autres.
 
La vaccination reste aussi le moyen le plus efficace de se protéger des formes graves de la maladie : on continue de déplorer chaque semaine un nombre encore trop important de décès de personnes essentiellement non vaccinées.
 
Le préfet rappelle que c’est cette responsabilité collective qui nous permettra de maintenir dans la durée la levée des mesures de restriction.

Situation sanitaire

La préfecture et l’Agence Régionale de Santé ont le regret d’annoncer ce mardi 12 avril 2022 les décès, de 11 patients intervenus au cours des 7 derniers jours :
- 2 personnes âgées de 65 à 74  ans,
- 9 personnes âgées de plus de 75 ans.
 
8 personnes n’étaient pas vaccinées ou présentaient un schéma vaccinal incomplet. Les 3 personnes vaccinées présentaient des comorbidités.

Taux de positivité 

Le taux de positivité est à 38,7 % pour la semaine du 2 avril au 8 avril, en légère hausse par rapport à la semaine dernière.

Taux d’incidence

Le taux d’incidence hebdomadaire est en hausse à 1.433/100.000 habitants (contre 1 284 la semaine précédente).

12.271 cas ont été confirmés du 2 avril au 8 avril.

Compte tenu des 342.445 guérisons et des 731 décès depuis le début de la crise sanitaire, 17.036 cas sont encore actifs à ce jour.

360.212 cas ont été investigués à ce jour par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie depuis le début de l’épidémie.

Dépistage :

41.138 tests ont été réalisés sur la période, soit une hausse de près de 1 % par rapport à la semaine précédente.

Recherche de mutations Covid-19

Du 2 avril au 8 avril, 6.480 cas positifs ont été criblés pour identifier une mutation : 6.334 cas présentaient une des mutations spécifiques sous surveillance, en l’occurrence le variant Omicron, soit près de 98%.

Situation hospitalière

Au 11 avril 2022, 8 lits de réanimation étaient occupés par des patients positifs à la Covid-19, sur les 76 lits installés à La Réunion, et 53 par des patients présentant d’autres pathologies (80% de taux d’occupation).
 
Protégeons les plus fragiles, continuons à respecter les gestes barrières
 
Le taux d’incidence et le taux de positivité continuent d’augmenter dans l’île ; la circulation du virus est donc toujours active sur le territoire, bien qu’il n’y ait pas d’impact significatif à ce stade sur les hospitalisations en réanimation.
 
Si l'ensemble de la population est susceptible de contracter la Covid-19, certaines personnes sont plus à risque de développer une forme grave : personnes âgées, personnes malades avec comorbidités ou immunodéprimées.
 
Aussi, les autorités sanitaires recommandent aux personnes fragiles ainsi qu’à leurs proches de:
  •           appliquer les gestes barrières : aération régulière des pièces, lavage des mains, utilisation de gel hydroalcoolique, salutation sans se serrer la main/sans embrassades, utilisation d’un mouchoir à usage unique et isolement chez soi dès l’apparition de symptômes ou en cas de test positif, 
  •           porter un masque lorsqu’il est obligatoire (dans les transports collectifs et dans les hôpitaux, les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), les unités de soins de longue durée (USLD)…) ou recommandé (dans les lieux à forte fréquentation quand les mesures de distanciation ne peuvent pas être respectées),
  •           se faire vacciner et bénéficier de la dose de rappel dès 3 mois après la 2ème injection ou une infection,
  •           réaliser le 2ème rappel pour les personnes de plus de 60 ans et les résidents en EHPAD et USLD, dans les délais requis,
  •           en cas d’infection à la Covid-19, surveiller l’état de santé pour prévenir une potentielle aggravation des symptômes, en demandant conseil à leur médecin,
  •           continuer le suivi et le traitement des autres pathologies, en lien avec leur médecin.
Vaccination

Point sur la vaccination

Du 4 au 10 avril, plus de 2 280 injections ont été effectuées :
- plus de 300 personnes ont reçu leur première dose,
 
- plus de 1 700 Réunionnais ont bénéficié d’une dose de rappel.
 
Au 10 avril, 561 536 personnes disposent d’un schéma vaccinal initial et 573 540 personnes ont reçu au moins une injection.
 
72 % de la population éligible (de plus de 5 ans) est engagée dans un parcours vaccinal soit 67 % de la population totale,

70,5 % de la population éligible présente un schéma vaccinal complet soit 65,6 % de la population totale.
La vaccination des personnes présentant des comorbidités est essentielle pour réduire les risques de complications de la Covid-19.
 

Covid à La Réunion : Circulation en hausse, 12.271 nouveaux cas et 11 décès

La vaccination des personnes présentant des comorbidités est essentielle pour réduire les risques de complications de la Covid-19

A La Réunion, encore trop de personnes présentant des comorbidités ne sont pas vaccinées à ce jour.
 
Pourtant, ces personnes sont plus vulnérables face à la Covid-19. La vaccination contre la maladie permet de les protéger des formes graves et donc d’une hospitalisation avec toutes les conséquences médicales que cela entrainent, ou d’un décès.
 
Les comorbidités identifiées comme à risque avéré d'hospitalisation ou de décès en cas d'infection Covid-19 sont les suivantes :
  •          Obésité (IMC >30) en particulier chez les plus jeunes,
  •          Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) et insuffisance respiratoire,
  •          Hypertension artérielle compliquée,
  •          Insuffisance cardiaque,
  •          Diabète de types 1 et 2,
  •          Insuffisance rénale chronique, patients dialysés
Aussi, ces personnes sont encouragées à réaliser leur vaccination et dose de rappel dans les délais requis, auprès des professionnels de ville volontaires :
·         son médecin,
·         son infirmier,
·         ou son pharmacien.
 
Parlez-en à votre médecin !
 
Toutes les informations sur la vaccination (lieux, modalités, vaccins, dose de rappel…) :
www.lareunion.ars.sante.fr/covid-19-ou-et-comment-se-faire-vacciner
 
Le 2ème rappel ouvert aux personnes de plus de 60 ans

A la suite de l’avis de la Haute autorité de santé du 17 février 2022 et de l’avis du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale du 31 mars 2022, la deuxième dose de rappel est désormais accessible aux personnes âgées de 60 à 79 ans, avec ou sans comorbidité.
 
Dans le contexte actuel de circulation active du virus, l’injection de cette deuxième dose de rappel vient renforcer la protection des personnes fragiles contre les formes graves de la maladie et de prévenir les décès. En effet, les chiffres de contaminations restent élevés.
71% des personnes hospitalisées en hospitalisation conventionnelle ont plus de 60 ans. Il convient donc pour les personnes fragiles de réaliser ce deuxième rappel. 
 
Quand faire le deuxième rappel ?
·       Pour les personnes de plus de 80 ans, les résidents en EHPAD et en USLD :
 à partir de 3 mois après l’injection du premier rappel ou après l’infection
 
·       Pour les personnes de 60 à 79 ans :
 à partir de 6 mois après l’injection du premier rappel ou après l’infection
 
En cas d’infection par la Covid-19 après le premier rappel :
 
• Si l’infection est survenue plus de 3 mois après le premier rappel :
un deuxième rappel n’est pas nécessaire. En effet, la survenue d’un épisode infectieux provoque une réponse immunitaire au moins équivalente à celle d’un rappel vaccinal.

• Si l’infection est survenue moins de 3 mois après le premier rappel :
un deuxième rappel est nécessaire.
 
Où bénéficier du deuxième rappel ?
Les résidents des EHPAD et des USLD se verront proposer le deuxième rappel vaccinal directement au sein de leurs établissements.
 
Pour les autres personnes âgées de 60 ans et plus, ce deuxième rappel peut être effectué auprès des professionnels de ville volontaires :
·         son médecin,
·         son infirmier,
·         ou son pharmacien.
 

La dose de deuxième rappel s’effectue uniquement avec un vaccin ARN Messager (Pfizer à La Réunion).

 
Ce deuxième rappel est fortement recommandé ; il ne rentre pas dans le cadre du passe sanitaire.

Covid à La Réunion : Circulation en hausse, 12.271 nouveaux cas et 11 décès




1.Posté par Gros blanc le 12/04/2022 18:29

Confinement le 25 avril !

2.Posté par jlr le 12/04/2022 18:47

Comme d'hab , un communiqué immensément long où il faut trouver difficilement les informations importantes et les chiffres à retenir .
Comme d'hab , il faut des heures pour tout comprendre et se faire une opinion .
Comme d'hab , la communication de la préfecture est lamentable .

3.Posté par pff le 12/04/2022 19:00

mais quelle horreur cette photo, y a pas moyen de mettre autre chose ?

4.Posté par tantine le 12/04/2022 19:57

mais comment pouvez vous alors que l'épidémie est finie dans plusieurs pays du monde qui revivent normalement,
alors que les effets secondaires passent devant commission sénatoriale et dans les médias mainstream,
alors que l'affaire mac kinsey a été éventée,
alors que tout le monde sait que les injections expérimentales non seulement ne marchent pas mais sont dangereuses
alors qu'elles sont basées sur une vieille souche de wuhan qui date d'il y a 2 ans qui n'a rien à voir avec le virus qui circule maintenant
alors que l'oms déconseille une 4è injection

nous parler encore de "vaccination" ?

5.Posté par DIDIER NAZE le 12/04/2022 20:26

😑😐......un peu avant les élections, et au fur et à mesure, les restrictions ont été levées VIA LE GOUVERNEUR Billant....en écoutant la voix de son MAITRE, MACRON PREMIER.....bien que je ne suis certainement pas le premier à constater....une chose, à savoir depuis un long moment déjà. ...malgré des chiffres de nouveau EN HAUSSE du Covid, ainsi qu' un nombre de décès de nouveau en augmentation. ....il n y a plus d articles de presse, ALARMANT en UNE quelque soit les médias d AILLEURS. .....Et comme par hasard, bien qu' avant le deuxième tour des présidentielles.....il y a de nouveau des articles concernant le Covid qui je dirais ....reviennent en force....tout ça, a mon humble avis, pour de nouveau nous BÂILLONNER ET RESTREINDRE nos libertés...bref en langage brutal....Fais ferme nout GUEULE !! ....Ce qui me désole, en autre, c est la complicité d un bon nombre de médias.....qui sont complices d une telle manipulation du POUVOIR. ...je dirais pour des raisons financières donc économiques. ...je ne rentrerais pas dans les détails !!!..Liberté de la presse, mon c..oui......je trouve ça pitoyable et désolant 😨😤😕....
,

6.Posté par Grangaga le 12/04/2022 22:29

.............La Covida...................

Na in moman mwin lé dann' z'ir'zanss'
Plyié an deu d'si brankarr'
Na ankorr' y arivv' dan l'anbyianss'
Parr' ékla zirofarr'

La pran a mwin in kintt' la tou
Sèr'viss' Mal'barr' po batt' tanbourr'
Èk' sa na kou d'darr' l'kèrr' y sèrr' monmon o sekourr'

Fé aval' a mwin l'van san sa mon poumon y ès'ploz'
A mwin ou trap'ra pi zirr' l'monmon in syklonn'

Mwin zamé vi sintom' konm' sa
Pinss' a mwin mi krwa k'mi alucinn'
Po tonm' a tèrr' konm' sa là
Dizon l'pyié in baba figu'

Mi krwa k'mon l'èrr' l'arivé
Mi krwa k'mon l'èrr' l'arivé

D'la maladi mwin la finn' tandi parlé dé viruss'
Mé zamé d'mounn' kloué gran matin d'van in si-zitt'
Mi pé pi anparé doulèrr' dann' z'o
Avan d'rantt' dann' in koma somèy'
Mi vol' déza an l'èrr' mon moto
Parr' lé ba d'si la routt' la Plènn'

Mi krwa k'mon l'èrr' l'arivé
Mi krwa k'mon l'èrr' l'arivé

Na trantt' t'an mwin lé in gro bononm'
Là mèm' lavé mon parti intim'
Mi gainll' pi bouzé po lo kou
Warr' a zot' y ak'tivv'

Y arivv' par'tou bann' blouz' blanss'
Ansanm' zot' pikirr' zot' kassé
Toutt' la mètt' la min a la patt'
Konm' po in piman krazé

Ekoutt' zot' blagu' si mon tètt'
A z'nou mi mètré a mwin byin
Sanm' bouké avèk' z'anplètt'
Mèr'si Suzie èk' zot' mèd'sin

Mwin la gainll' rouvèrr' la portt' la kaz'
Konbyin d'tan la fé dopi l'ékatonbb'
Mwin té mazinn' pa k'na mounn' té for'mé
Po tirr' a nou de la tonm'

Mwin té krwa k'mon l'èrr' l'arivé
Mwin té krwa k'mon l'èrr' l'arivé......

7.Posté par Vite le 13/04/2022 06:18

8 non vaccinés 😱 !!!!!

3 seulement vaccinés !!!!!

Vite allons faire le vaccin 😂😂😂


8.Posté par riverstar974 le 13/04/2022 08:04

Péparez vous pour la 4eme dose après que macron soit réelu bande de nazes et tout cela pour rien. On vaccine à tout va et le virus circule toujours. Quand allez-vous comprendre ce scandale . Vous etes contents de payer mc kinsey et d'être encore confinées et privés de liberte. Decidemment vous meritez que cela . vous avez le cerveau complètement ramolli.

9.Posté par Lufy le 13/04/2022 08:17

12mille cas et pas restrictions attend sélection i fini nous va goûté

10.Posté par jojo le 13/04/2022 12:41

Pangare pas, ...." masque ".... "confinement."... etc ... va tombe su nout' gueule par décision du futur président ! nou lé oarti po une autre partie de plaisir .... !.. vive la "répoublique !" ..

11.Posté par Pascale le 13/04/2022 14:17

@riverstar974: merci pour ton commentaire...

12.Posté par bougie le 13/04/2022 20:52

"La vaccination reste aussi le moyen le plus efficace de se protéger des formes graves de la maladie : on continue de déplorer chaque semaine un nombre encore trop important de décès de personnes essentiellement non vaccinées."

menteurs

13.Posté par La vérité le 14/04/2022 12:16

Il faut arrêter ce mensonge d'Etat sur la vaccination.

En effet, on saint maintenant que : :
. la vaccin n'empêche pas d'attraper le COVID
. Le vaccin n'empêche pas la transmission
. Le vaccin n'empêche pas les formes graves
ça c'est la VERITE.

Ce n'est pas un "vaccin", c'est une injection expérimentale, un médicament innéficace.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes