MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Santé

Covid à La Réunion : 11 décès, 1.081 nouveaux cas


Les chiffres de la semaine écoulée montrent une légère augmentation du nombre de cas avec un taux d’incidence hebdomadaire en augmentation à 126,6/100 000 (124,3 la semaine précédente) et un taux de positivité de 3,8 qui reste stable et en-dessous du seuil de vigilance. L’apparition du variant Delta fait craindre une amplification forte et rapide de la transmission du virus et renforce l’impératif, de se faire vacciner sans plus attendre, pour la protection de chacun.

Par Nicolas Payet - Publié le Mardi 29 Juin 2021 à 18:00

Situation sanitaire

La préfecture et l’Agence Régionale de Santé ont le regret d’annoncer ce mardi 29 juin 2021 les décès, intervenus au cours des 7 derniers jours, de 11 patients originaires de La Réunion :
- 1 personne âgée entre 25 et 34 ans,
- 1 personne âgée entre 35 et 44 ans,
- 1 personne âgée entre 45 et 64 ans,
- 3 personnes âgées entre 65 ans et 74 ans,
- 5 personnes de plus de 75 ans.

Du 19 juin au 25 juin, 1 081 cas ont été recensés en 7 jours, avec un taux de positivité stable à 3,8% en dessous du seuil de vigilance. Le taux d’incidence est en hausse à 126,6/100 000 habitants et le nombre de dépistage en augmentation.

Parmi les 1 081 cas :
  • 1 073 cas sont classés autochtones,
  • 7 cas sont classés importés,
  • 1 cas est classé autochtone secondaire.
Du 19 juin au 25 juin, 1 013 tests positifs ont été criblés pour identifier une mutation d’intérêt. Sur ces 1 013 tests, 846 cas de variantes Covid-19 présentaient une des mutations spécifiques sous surveillance, soit une proportion de 83,5%, en légère augmentation par rapport à la semaine précédente (80%). Le virus circule toujours à un rythme soutenu et la part des variantes reste très importante à La Réunion, majoritairement le variant Beta (sud-africain). Cette semaine, la circulation du variant Delta a été confirmée à La Réunion depuis la fin du mois de mai 2021.

Compte tenu des 28 585 guérisons et des 237 décès survenus depuis le début de la crise sanitaire, 1 761 cas sont encore actifs à ce jour.

30 583 cas ont été investigués à ce jour par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie, dont 94,1% sont des cas autochtones.

Au 29 juin 2021, 48 clusters sont actifs et 294 sont clôturés.

Parmi les clusters actifs, on note 32 clusters de criticité élevée ou modérée : 
  • 10 de "criticité élevée" se situant à Saint-Paul (4), Saint-Pierre (3), Le Port (1), la Plaine des Palmistes (1) et Saint-André (1).
  • 22 de "criticité modérée" se situant à Saint-Denis (8), La Port (6), Saint-Pierre (3), la Plaine des Palmistes (2), la Plaine des Cafres (1), Sainte-Suzanne (1) et Saint-Paul (1).
Ces clusters concernent principalement des rassemblements dans le milieu professionnel et lors des rencontres amicales ou familiales. Un cluster en milieu scolaire dont au moins 1 des cas est positif au variant Delta a été notifié.
Concernant les autres indicateurs, il est à noter :
  • Un nombre de dépistage qui augmente légèrement : +0,8% avec 28 150 tests réalisés (contre 27 937 la semaine précédente)
  • Une augmentation du taux d’incidence :
    • chez les 65 ans et plus : + 21% (95,8/100 000),
    • chez les 45-64 ans : + 18% (120,2/100 000),
    • chez les 15-24 ans : + 7% (185,4/100 000).
  • Une diminution du taux d’incidence :
    • chez les 0-14 ans : - 22% (83,8/100 000),
    • chez les 25-34 ans : - 5% (151,8/100 000).
    • chez les plus de 75 ans : - 9% (69/100 000),
 
  • Une stabilisation du taux d’incidence chez les 35-44 ans (155,7/100 000).
 
Au 29 juin, 30 lits de réanimation étaient occupés par des patients positifs à la Covid-19.
Le virus Covid-19 circule toujours à un rythme soutenu à La Réunion et la part des variantes reste très importante sur le territoire, notamment le variant Beta (sud-africain). La vigilance doit être redoublée au vu du nombre important de clusters, et de la présence préoccupante du variant Delta récemment détecté dans l’île et connu pour sa contagiosité.
La préfecture et l’ARS rappellent à l’ensemble des Réunionnais la nécessité de :
  • se prêter au dépistage au moindre symptôme ;
  • respecter l’isolement strict prescrit, au moins 10 jours lorsqu’on est contaminé par la Covid-19 et au moins 7 jours si l’on est cas contact ;
  • se faire vacciner dès lors qu’on n’est pas contaminé par la Covid-19 ou dès le 3ème mois après la contamination ;
  • respecter le délai d’injection de la 2ème dose du vaccin Pfizer de 3 semaines à compter de la 1ère injection.
Les vaccins Pfizer et Janssen disponibles à La Réunion sont efficaces contre le nouveau variant Delta et permettent de réduire le risque de formes graves. Le potentiel de contagiosité du variant Delta est tel que l’immunité collective ne pourra être acquise que si 70 à 80 % de la population est vaccinée : 2 doses pour le vaccin Pfizer (ou 3 pour les personnes concernées) et une seule dose pour le vaccin Janssen.




1.Posté par Veridik le 29/06/2021 18:10

Le variant delta est sorti des urnes dimanche soir comme par magie

2.Posté par pipo le 29/06/2021 19:18

- 1 personne âgée entre 25 et 34 ans,
- 1 personne âgée entre 35 et 44 ans,
- 1 personne âgée entre 45 et 64 ans,
- 3 personnes âgées entre 65 ans et 74 ans,
- 5 personnes de plus de 75 ans.

Paix a leurs âmes! +++++++++++

Mais quand même une chose me fait rire, quand il y a une seul personne de dcd pourquoi mettre entre 25 et 34??? donner son âge tout simplement!
A oui comme ça toutes les tranches d'âges sont représentées....
Tout le monde a compris votre message...campagne de pub pour la vaccination.

3.Posté par Zetoil 4 heure le 29/06/2021 19:24

Petite question bête et méchante le variant delta est arrivé comment à la Réunion ? Je crois savoir que pour voyager il faut être vacciné et présenter un test négatif alors comment est-ce possible ?

4.Posté par Anatole le 29/06/2021 19:44

Le variant est arrivé par un boug qui s est fait piké mais qui ne le savait pas ,un peu comme virenque...
Sans test pcr au départ de n inporte ou, n importe qui peu même vacciné transporter le virus et le transmettre...pour cela le test pcr doit être obligatoire au départ et à l arrivé de toutes destinations ! Si zot i comprend pas sa bin alé crevé !!!!

5.Posté par victor le 29/06/2021 19:49

"l’immunité collective ne pourra être acquise que si 70 à 80 % de la population est vaccinée". Impossible compte-tenu de la pyramide des âges de La Réunion (similaire à la répartition mondiale), et de l'inexistence de produits à injecter aux enfants.

6.Posté par Ruddy le 29/06/2021 20:02

Taux d'incidence 124 a 126, les deux points d'écarts serais t'ils pas du aux nombreux touristes qui non pas obligation de faire un test pcr pour venir sur notre ile

7.Posté par Penny le 29/06/2021 20:20

Y a remonte, y a rebaisse, allez arrête avec ce cinéma. 100% conneries ce truc!

8.Posté par JORI le 29/06/2021 20:25

3.Posté par Zetoil 4 heure le 29/06/2021 19:24
Notre expert pèï spartacus974 vous dira qu'il suffit juste d'être vacciné car ce serait le vaccin qui serait à l'origine des variants. 😂 😂 😂

9.Posté par Veridik le 29/06/2021 20:41

Et on ne manquera pas de laisser l'article en Une 24h minimum histoire de bien faire comprendre que les élections sont finies et qu'on reprend la même mascarade

10.Posté par Julie le 29/06/2021 20:58

Zetoil 4 heure
Cela fait des semaines que l'on sait que pour voyager depuis le 9 juin il y a les vaccines et les motifs imperieux.
Motifs imperieux...euh faux motifs imperieux pour la plupart.
Concernant le test, plusieurs fois il a été expliqué que vous pouvez etre positif mais qu'au moment du test, le virus n'est pas encore détectable, d'ou la septaine demandée et les gestes barrieres pour au cas où.
C'est comme le test de grossesse, vous l'avez fait hier et il était negatif et en le refaisant aujourd'hui il est positif. Tout simplement qu'hier votre taux n'était pas assez eleve pour detecter la grossesse. Et pourtant vous n'etes pas tombe enceinte entre hier et aujourd'hui .
Donc la personne avait bien un test negatif mais pas detectable le jour du test. Ensuite comme souvent la personne n'a pas dû respecter au minimum les gestes barrieres et la suite on la connait.... contamination de son entourage et ....

11.Posté par Et donc... le 29/06/2021 21:01

Et donc les cas augmentent depuis le couvre-feu et la campagne de vaccination...et on nous demande d'aller nous vacciner...

logique

12.Posté par Jude le 29/06/2021 21:16

MDR, l'article dit exactement le contraire de celui du matin, alarmiste à souhait...
Zinfos en deuil, exit Didix et les chiffres sont stables. Plus rien à écrire...

13.Posté par TICOQ le 29/06/2021 21:31

3.Posté par Zetoil 4 heure le 29/06/2021 19:24

Réponse : de la même façon que le malade "Alpha", qui a pu débarquer sur l'ile par la faute de l'incurie des fonctionnaires chargés de l'organisation de la politique sanitaire locale qui n'auront jamais de comptes à rendre à la Justice.

14.Posté par thierrymassicot le 29/06/2021 21:43

Le variant delta est-il aussi sorti des urnes de Moscou et de St Pétersbourg, hier?

Moscou a enregistré 124 morts et Saint-Pétersbourg 110 morts ces dernières 24 heures

Sombre idiot!

15.Posté par thierrymassicot le 29/06/2021 21:46

2.Posté par pipo le 29/06/2021 19:18

Ce sont des tranches d'âge....C'est comme quand une personnes mineure est agressée sexuellement on parle de mineure de 15 ans, même si elle en a 11............Et ça , ça te fait rire?? Encore une belle personne, qu'on vient de dégoter.

16.Posté par thierrymassicot le 29/06/2021 21:48

3.Posté par Zetoil 4 heure le 29/06/2021 19:24

Non..Il ne faut pas être vacciné, pour voyager..Il faut présenter un test PCR négatif et justifier de motifs impérieux, si pas vacciné.

17.Posté par Veridik le 29/06/2021 22:08

Dans 15 jours ça sera la variant delta plus...

Massicot (…). quand tu veux pas qu'on te réponde ait la descence d'en faire de même

18.Posté par Veridik le 29/06/2021 22:12

Ya eu des élections en Russie?
Ya pas eu de trêves Covid 🤣

19.Posté par Veridik le 29/06/2021 22:15

Apres le variant delta plus

On aura droit au variant galaxy s 22 + ultra

Toujours plus contagieux, plus mortel

20.Posté par Red BULL le 29/06/2021 22:39

Ce vaccin est il obligatoire ?
Non.
Alors les gens ont le choix.
Notre président parlait de guerre, mais force est de constater que les moyens ne sont pas mis.
Que faut-il en déduire ?

21.Posté par Pascale le 30/06/2021 00:45

Et bien c'est toujours la même ambiance sur les sujet covina++... toujours un vampire PN toxique avec ces 3 smileys ridicules pour rire de la mort d'autrui sans jamais de censure aucune, sans jamais de preuve ni de référence... et toujours l'autre toxique pour insulter les autres... lui qui a fait sa petite prose à la mère Teresa pour qu'on le retienne lorsqu'il disait haut et fort qu'il quittait soit disant zinfos!!! Il est pire que nos politiciens...

22.Posté par thierryestsimacro le 30/06/2021 00:48

pou zot santé marmailles, allé fé pique à zot !

23.Posté par pipo le 30/06/2021 05:40

@15.Posté par thierrymassicot le 29/06/2021 21:46

J'espère juste que tu bosse pas dans l'éducation nationale, car ton explication et ton parallèle comparatif est totalement nul!
ça te saute pas aux yeux que la tranche d'âge donné va de 25 à 75 ans!!!!

24.Posté par besoin d'information le 30/06/2021 07:15

« À première vue, cela ne semble pas trop préoccupant parce que nous injectons ces vaccins dans le muscle de l'épaule.
Jusqu'à présent, l'hypothèse était que ces vaccins se comportent comme tous nos vaccins traditionnels : ils ne vont nulle part ailleurs que le site d'injection, ils restent donc dans notre épaule.

Une partie de la protéine ira au ganglion lymphatique drainant au niveau local afin d'activer le système immunitaire.

« Cependant - c'est là que la science de pointe est arrivée, et c'est là qu'elle fait peur - grâce à une demande d'information de l'agence de réglementation japonaise, moi-même et plusieurs collaborateurs internationaux avons pu avoir accès à ce qu'on appelle l'étude de biodistribution.

C'est la première fois que les scientifiques savent où vont les vaccins à ARN messager après la vaccination ; en d'autres termes, est-ce une hypothèse sûre qu'il reste dans le muscle de l'épaule ?

La réponse courte est absolument pas.
C'est très déconcertant. La protéine de pointe pénètre dans le sang et circule plusieurs jours après la vaccination. » Scientifique des vaccins : « Nous avons fait une grosse erreur »

j'aimerai beaucoupo avoir des explications afin de pouvoir me faire vacciner....

25.Posté par Pangolinmacronmaske le 30/06/2021 07:33

Massicot, tu vois la paille ds l'oeil de ton voisin et pas la poutre qui est profondément enfoncé ds ton arrière train....
Tu aimes la distorsion, et tu en profites pour te croire au dessus des autres, tu es juste un esclave enchaîné dans une grotte. Tu ne vois que ton ombre projetée sur un mur.
Attention la lumière va te brûler la rétine.
Sombre idiot...
Le pangolin oublie pas c'est un pangolin chinois masqué qui transmet le virus de la bêtise, même masqué.
Allé continue cherche a te justifier comme tu aimes le faire.
Tu reste un faible (mentalement, physiquement, émotionnellement).
Bisous a toi et aux suiveurs d'ordres.

26.Posté par JORIELE974 le 30/06/2021 10:30

le VARIANT de 2022 s'appelle manu macron je signe j'approuve il sera notre président pas de RN à l'élysée et pour l'instant il n'y a personne à l'horizon vive macron et vive jacques attali mon livre de chevet!

27.Posté par cheche le 30/06/2021 10:38

Normal que ca augmente. Relachement general,reunions de famille et meetings des candidats aux elections, ca bouge,ca transpire,ca parle, ca jacasse et le covid rigole!

28.Posté par Anatole le 30/06/2021 12:15

Post 25 bravo ! Si seulement l asticot pouvait prendre un peu de vacance...

29.Posté par JORI le 30/06/2021 14:41

21.Posté par Pascule le 30/06/2021 00:45
Ou miss PN parano tout en gueule.
C'est l'hôpital qui se fout de la charité car vous insultez vous même vos contradicteurs, vous leurs attribuez des propos que vous n'avez jamais pu justifier et tout ça sans aucune censure. Sur des articles évocant des décès vous avez des commentaires avec trois fois plus de smileys que vous qualifiez vous même de ridicules mais vous trouvez ça normal. Vous avez même affirmé, après avoir radié vos amis, que l'on pouvait en louer sur les réseaux sociaux. C'est dire le très haut niveau de votre bêtise. 😂 😂 😂

30.Posté par Thierry Massicot le 30/06/2021 14:57

Le Pangolin masqué connaît Platon,l 'allégorie de la Caverne ? Tu vois, moi aussi... Je suis faible physiquement ? Tellement que je poste sous ma véritable identité. Sacré 🤡 de 🐑🤣🤣🤣

31.Posté par Thierry Massicot le 30/06/2021 15:01

@23 pipo

Désolé, 5 tranches.. Ouvre tes mirettes !
👀

32.Posté par Thierry Massicot le 30/06/2021 15:13

24.Posté par besoin d'information le 30/06/2021 07:15

Écoute, pose toi la question de savoir où vont les virus SARS-CoV-2 avec leurs millions de "pointes" sur leur capside.. Réponses : poumons, coeur, foie, reins, cerveau.. Et la, ils se répliquent.. Tu vois, ta question, elle est vite répondue.. Fais comme tout le monde, va vite te faire vacciner avant que le delta ne te tombe dessus... En 2022, 100% des personnes auront été en contact avec les spikes: les vaccinés et les autres sur qui le virus se sera abattu... Ça c'est mathématique.

33.Posté par zean le 30/06/2021 16:08

si on se fait pas vacciner ok
mais faut que l'état decide d'arreter les tests de complaisance
a chaque fois que les personnes qui ont envie d'aller quelque part ou le test est obligatoire vite un test payé par la sécu
pour le plaisir perxonnel le test doit etre payant

34.Posté par JORIELE974 le 30/06/2021 17:10

arrêtez de vous prendre le cerveau à la rentrée des variants vous en aurez, le retour de vacances je colle dans les stades lors des matchs de foot boom, les variants multiples vous en aurez le pangolin masqué l'homme est une vraie pourriture qui court à sa perte à force de tirer sur la corde nous boufferons des pissenlits par la racine. La mort fait partie de la vie et devant la grande faucheuse nous sommes impuissants , la terre est trop peuplée.

35.Posté par besoin d''''information le 30/06/2021 18:46

32.Posté par Thierry Massicot le 30/06/2021 15:13

24.Posté par besoin d'information le 30/06/2021 07:15

Écoute, pose toi la question de savoir où vont les virus SARS-CoV-2 avec leurs millions de "pointes" sur leur capside.. Réponses : poumons, coeur, foie, reins, cerveau.. Et la, ils se répliquent.. Tu vois, ta question, elle est vite répondue.. Fais comme tout le monde, va vite te faire vacciner avant que le delta ne te tombe dessus... En 2022, 100% des personnes auront été en contact avec les spikes: les vaccinés et les autres sur qui le virus se sera abattu... Ça c'est mathématique.

ben justement on a constaté la distribution de la spike dans le corps entier jusqu'au cerveau
la soike ne reste pas dans l'eoaule
et comme la spike est un neurotoxique ça m'embete quand meme....

36.Posté par BinBin le 30/06/2021 19:16

Pendant se temps les soignantes i fé dentelles..vaccines à zote..sinon dehors..traverse

37.Posté par thierrymassicot le 30/06/2021 19:41

35.Posté par besoin d''''information le 30/06/2021 18:46

Voici l'information..La neurotoxicité c'est celle que donne les sites comploplos.

Chaque jour, l'équipe des Vérificateurs reçoit des questions d'internautes via une adresse mail dédiée : lesverificateurs@tf1.fr. Plusieurs lecteurs et auditeurs nous ont ainsi sollicités, car ils s'interrogent sur un article, qu'ils nous demandent de vérifier, à propos d'une prétendue "toxicité" de la protéine "spike" utilisée par les vaccins contre le coronavirus.

Le texte publié par France Soir ce 1er juin "alerte" ainsi sur la technologie utilisée par les vaccins à ARN messager de Pfizer/BioNTech. Celle-ci envoie en effet dans la cellule de la personne inoculée une instruction génétique lui demandant de produire cette fameuse protéine de pointe - "spike" en anglais - qui se trouve normalement à la surface du coronavirus. Or, selon un chercheur cité par le blog, celle-ci serait "toxique et dangereuse pour l'homme".

Une manipulation des données de toxicologie

Leur analyse est en fait tirée d'une interview donnée par un certain Byram Bridle, le 28 mai dernier. Spécialisé en immunologie virale, il est docteur au Collège vétérinaire de l'Ontario, d'après le site de l'Université de Guelph, au Canada. Tout d'abord, il assure dans cette interview, traduite par France Soir, que les tests réalisés pour les vaccins à ARNm sur des animaux "et dont les études n'ont jamais été rendues publiques", montreraient que les nanoparticules d'ARNm "ne restent pas localement au site de ponction dans le tissu musculaire" mais se répandraient "de cellules en cellules".

Sur quelle source "jamais rendue publique" s'appuie-t-il ? Le lien proposé par France Soir (ici) renvoie en réalité au document officiel partagé par Pfizer aux autorités sanitaires de tous les pays. On peut en effet le retrouver sur le site de la Food and Drug Administration (FDA), l'administration américaine des médicaments, ou celui des autorités japonaises. Un rapport rendu public … en décembre 2020 !
Lire aussi

EN DIRECT - Covid-19 : toutes les dernières infos
Antivax ou canular ? Quand "Les Marseillais" prennent de faux rendez-vous pour se faire vacciner
LES VÉRIFICATEURS - Pourquoi il est faux d'assurer que les vaccins à ARNm modifient l'ADN ?

Plus exactement, ce document est le rapport de toxicologie des études réalisées par le laboratoire Pfizer sur des rats. Or, on y découvre en effet que des protéines "spike" ont été retrouvées dans certains organes des rongeurs, comme le foie ou les ovaires (page 6 ici). Comment l'expliquer ? Il suffit en fait simplement de connaître le principe de ces essais.

Réalisés sur les animaux, ils ont en effet pour but de connaitre la dose idoine de protéine à administrer à l'humain. Pour ce faire, les chercheurs réalisent exactement l'inverse chez l'animal testé. C'est-à-dire que les doses injectées dans les rats sont très élevées, afin de voir des dégâts potentiels. Et déceler les fragilités, les points de vigilance. Le but est donc justement de trouver les toxines et la manière dont elles évoluent, afin de connaître la limite à laquelle la dose devient toxique, avant de la tester chez l'humain.

L'effet de la protéine de pointe chez les animaux infectés ne peut donc absolument pas être extrapolé à celui chez l'homme. Au contraire. Il est tout à fait normal qu'on puisse en retrouver chez les rats lors des essais de toxicité, sans que cela soit ensuite le cas lors des essais cliniques chez l'humain. Ces derniers ont au contraire montré, comme nous l'expliquait l'Inserm dans un précédent article, que l'ARNmessager reste au niveau musculaire, et à une durée de vie très courte, estimée chez l'homme entre quinze minutes et 24 heures. Même constat à l'Agence européenne des médicaments (EMA). En regardant le rapport en question, l'agence européenne souligne que "la dose relativement élevée utilisée chez les rats" représente une quantité 500 fois supérieure à celle de la dose humaine. Ce qui "soutient un faible risque de distribution aux gonades chez l'homme" (page 54).

Des études "sur-interprétées" selon leurs auteurs

À part ces données toxicologiques citées par France Soir, le virologue canadien a également évoqué plusieurs autres travaux au cours de son entretien. Les premiers sont supposés montrer que la protéine se déplace. Les seconds qu’elle est toxique.

Il évoque ainsi une étude parue dans le Clinical Infectious Diseases le 20 mai dernier. Les chercheurs de l'Université d'Oxford ont voulu observer les protéines "spike" présentes dans des échantillons de plasma de 13 participants après deux doses de Moderna. Ils ont relevé qu'elle était encore "détectable" chez trois d'entre eux, deux semaines après la première injection. Cependant, ces résultats n'indiquent absolument pas que ces quantités sont significatives ou dangereuses. Les niveaux de concentration relevés sont même incroyablement bas. Dans une analyse de ces travaux, le blog Deplatform Disease a calculé que la quantité trouvée par les chercheurs était environ 146.000 fois inférieure aux niveaux qui pourraient éventuellement causer des dommages.

Une interprétation rappelée par l'auteur lui-même. Auprès d'USA Today, David Walt a martelé que son étude confirmait que la consigne donnée par l'ARNm était correctement traduite par le système immunitaire. Il a simplement détecté à ce moment-là "de très faibles concentrations de la protéine chez la plupart des individus vaccinés". Rien d'alarmant. Auprès de nos confrères, il a regretté que le Dr.Bridle "surinterprète" ses résultats.


38.Posté par besoin d''information le 01/07/2021 19:01

37
"Une interprétation rappelée par l'auteur lui-même. Auprès d'USA Today, David Walt a martelé que son étude confirmait que la consigne donnée par l'ARNm était correctement traduite par le système immunitaire. Il a simplement détecté à ce moment-là "de très faibles concentrations de la protéine chez la plupart des individus vaccinés". Rien d'alarmant. Auprès de nos confrères, il a regretté que le Dr.Bridle "surinterprète" ses résultats."

ce n'est pas ce que démontre l'etude sur la biodistribution de la spike avec les japonais....
*
et c'est certainement pour cette raison que la croix rouge japonaise ne veux pas de don du sang avec les vaccinés...

39.Posté par polo974 le 01/07/2021 21:13

38.Posté par besoin d''information le 01/07/2021 19:01

La Croix-Rouge Japonaise a annoncé le 28 avril que les dons du sang après la vaccination contre le Covid-19 seront possibles à partir de 48 heures après l'injection.

Te voilà donc informé de façon complète sur ce sujet.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes