MENU ZINFOS
Santé

Covid : Pourquoi alléger les mesures alors que les cas augmentent ?


La désescalade des restrictions mises en place pour lutter contre l’épidémie de coronavirus a démarré ce week-end. Le préfet a présenté un plan de desserrement sur environ 50 jours et ce malgré une hausse constante des contaminations. Pourquoi ? On vous donne des éléments de réponse.

Par - Publié le Lundi 10 Mai 2021 à 07:48

La Réunion connaît actuellement le troisième pic de la troisième vague de coronavirus. Celle-ci dure depuis plus de trois mois et enchaîne depuis deux semaines des hausses régulières. Le nombre de contaminations est en constante augmentation mais les autorités sanitaires rappellent que les campagnes de dépistage sont aussi plus intensives et que le taux de positivité reste plus jusqu’à présent stable sous le seuil d’alerte.

 



Covid : La désescalade est lancée

Le couvre-feu a déjà été reculé de 18 heures à 19 heures dès le samedi 8 mai. Le préfet a déjà donné des échéances pour l’allègement des restrictions de déplacements nocturnes jusqu’à une levée complète prévue le 30 juin prochain, dans environ 50 jours.

Toutes les mesures seront progressivement levées au fil des semaines. Le premier palier sera franchi le 19 mai avec la réouverture des terrasses des bars et des restaurants, des galeries marchandes des plus petits centres commerciaux et l’autorisation de faire des pique-niques. Les manifestations sportives en plein air seront aussi autorisées.

Il faudra ensuite attendre trois semaines avant de nouveaux changements : réouverture totale des restaurants et bars, des salles de sport et reprise des compétitions. Les foires et salons pourront à nouveau être organisés.

Mais ce plan de désescalade est soumis à l’évolution favorable de l’épidémie de coronavirus dans les prochaines semaines à La Réunion. Le préfet se réserve en effet le droit de figer l’allègement des mesures.
 



Covid : Une situation stable mais dégradée

L’épidémie de coronavirus connaît un rebond depuis maintenant deux semaines. Deux records de contaminations ont été enregistrés coup sur coup (1.038 cas du 17 au 23 avril, 1.070 cas du 24 au 30 avril).

Les autorités sanitaires rappellent que les dépistages sont aussi en augmentation, ce qui explique une hausse du nombre de personnes testées positives. Plus de 30.000 tests ont été réalisés sur la période du 24 au 30 avril. Le préfet rassure et indique aussi que le taux de positivité reste stable à 3,9%, soit plus d’un point sous le seuil d’alerte national.




La baisse de la tension hospitalière fait partie des indicateurs principaux du suivi de l’épidémie de coronavirus. 37 personnes Covid+ occupaient des lits de réanimation au 30 avril (31% de taux d’occupation), ils étaient 40 au 4 mai (34% de taux d’occupation), lors du dernier point de l’Agence régionale de Santé.



Jacques Billant avait insisté dans son communiqué de presse de présentation du plan de désescalade : “La tension sur le système hospitalier a baissé. Le taux d’occupation des lits en service de réanimation reste inférieur à 80% avec 30% de patients Covid.”
 



Mais…

Alors que La Réunion connaissait au mois de mars une forte hausse de la mortalité liée au coronavirus, l’Agence Régionale de Santé avait fait le point sur l’épidémie et ses conséquences sur la pression hospitalière.

L’explication était claire : “Ce qui nourrit les cas sévères, c’est la contamination quotidienne.”

Sur environ 1.000 infections au Coronavirus (en comptant les asymptomatiques), environ 1 à 2 malades se retrouvent en réanimation. Environ 1 patient sur 4 décède ensuite de la maladie. [Extrait de l’article “Covid : Pourquoi y a-t-il de plus en plus de décès chez les patients réunionnais]

Et il fallait environ deux semaines pour voir l’impact d’une hausse des contaminations dans les hôpitaux de La Réunion. Avec deux records simultanés de nouveaux cas hebdomadaires, la situation se compliquera-t-elle dans les services de réanimation ?
 



 



Et le variant indien…

11 marins ont été testés positifs au variant double-mutant indien, 4 d’entre eux ont été hospitalisés au Centre hospitalier universitaire Félix Guyon.

Cette version de la covid est considérée comme plus contagieuse et plus grave. Pourrait-elle remettre tout en question si elle se diffuse à La Réunion ?



Baradi Siva
Rédacteur en chef adjoint Qui a fait quoi, où, quand et pourquoi ? 📧 baradi.siva@zinfos974.com 📞 06... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Forza le 10/05/2021 08:29

IL FAUT ABSOLUMENT RENTRER DE L'ARGENT DANS LES CAISSES ON OUVRE TOUT JUIN JUILLET AOUT... LE COVID19 LUI AUSSI SERA EN VACANCES MDRRR EST ON FERA LES COMPTES DANS TOUS LES SENS DU TERME EN SEPTEMBRE !!!!! C DU GRAND N'IMPORTE QUOI MAIS BON CHUTEEEEE C EUX LES TETES PENSANTE HAUT FONCTIONNAIRE A PLUS DE 10000e/MOIS MDRRRR ............ A SUIVRE EST RDV MI SEPTEMBRE POUR FAIRE LES COMPTES LOLLLL

2.Posté par Fidol Castre le 10/05/2021 08:37

Le préfet a présenté un plan de desserrement sur environ 50 jours et ce malgré une hausse constante des contaminations. Pourquoi ?


Parce que les mesures de restriction ont aggravé la situation. Le couvre-feu a pour conséquence de regrouper tout le monde au même endroit en même temps : embouteillages, transports en commun, grandes surfaces...

Parce que le préfet veut rattraper ses erreurs sans avouer son échec.

3.Posté par Joseph le 10/05/2021 06:39

Bonjour!
Ce n'est pas à cause que le nombre de test augmente, qu'ils sont tous positifs.
Et on en parle pas assez de ces vaccins qui font du tort à ceux qui ne sont pas malade.

4.Posté par manue974 le 10/05/2021 06:44

bjr,moi je dis c'est parce que ya des élections bientôt.

5.Posté par Assez di nimport quoi le 10/05/2021 09:05

Record absolu cette semaine ....
Et ou confine pas.....

6.Posté par hin le 10/05/2021 09:05

Rien vaut les élections.....!!

7.Posté par Samwinsa le 10/05/2021 09:14

Bla bla bla. La vérité : fo kréols i fé zefforts koma touris i gagne apprécié vacances dans un meilleur environnement sanitaire que en métropole.
Rode pa plus

8.Posté par l''''antivol le 10/05/2021 09:20

Le Préfet débute la désescalade alors que l'on est en plein troisième pic.
Réfléchissez un peu, un tout petit peu.
Monsieur Billant a reçu des consignes de E.Macron car ce dernier est rentré de plain pied dans sa campagne électorale pour 2022, et pour concentrer le maximum de voix il faut faire plaisir au peuple pour rafler la mise.
Manipulation politique évidente avec ligne de conduite "je n'en ai rien à foutre". Qu'importe la dégradation sanitaire et les morts de français du moment que je sois réélu ! Moi je décide vous exécutez ! Ainsi a parlé le Dieu des Dieux.
Et il faudrait avoir confiance en ce Président Français mégalo, qui de plus deviendra Président de l'Union Européenne l'année prochaine. Misère de misère. Morituri te dalutante !

9.Posté par PP974 le 10/05/2021 07:40

J’ai ma réponse mais je dois me tromper : - Pour faire plaisir au monde économique… aux profiteurs de tout genre… et à ceux qui doivent partir en vacances en juillet août, c’est sacré pour eux !…

10.Posté par père plexe le 10/05/2021 09:46

Quand Paris ordonne, le préfet exécute. J'ai du mal à accepter qu'à son niveau de responsabilité, il est encore un exécutant plutôt que d'être force de décision et de proposition

le 30 juin c'est déjà l'été en France alors qu'ici à la Réunion, nous entrons dans l'hiver austral. Notre calendrier est inversé, nous ne devons pas prendre les mêmes applications que la métropole, bien que je suis pour une levée totale des restrictions.
Cela nous prouve bien que toutes ces mesures de privations ne sont que des privations et mascarades inutiles..............

11.Posté par PP974 le 10/05/2021 07:48

Parce que : il faut faire plaisir aux acteurs économiques, aux profiteurs de tout genre, qui sont souvent les mêmes, et faire plaisir à ceux qui souhaitent/doivent partir en vacances en juillet août. Notre santé est accessoire…

12.Posté par riverstar974 le 10/05/2021 09:59

vous n'en avez pas marre de balancer des titres comme ca. Et alors les cas augmentent mais pas les deces et pas le nombre de patients en rea...pff donc oui a la liberte

13.Posté par eh oui! le 10/05/2021 10:15

Ne parlons pas du "tracing" complètement inefficace à la Réunion où
- les gens testés positifs ne donnent pas forcément leurs contacts
- le tracing est quasiment nul car lorsqu'on appelle en disant qu'apparemment quelqu'un de notre entourage serait positif ( voire a été testé mais "est inconnu" réponse du service ) et qu'on demande ce qu'il faut faire , la réponse varie suivant l'interlocuteur au bout du fil : ça va de "attendez 5 jours avant de vous faire tester, nous avons noté votre nom nous allons vous rappeler" ( ce qui n'a jamais été fait) à ( 4 jours après lorsqu'on tombe sur un autre intervenant ) "ah mais non , on n'a pas votre nom, et vous deviez vous faire tester immédiatement"

Bref , du pipeau , comme souvent , effet d'annonce parlant d'un service totalement inefficace, réponses foireuses car les interlocuteurs ne savent pas ce qu'il faut faire!

14.Posté par Ar-no le 10/05/2021 10:15

Les réanimations baissent toujours, lentement, comme les hospitalisations.
C'est bien, mais le nombre de cas positifs détectés ne baisse pas du tout, c'est même l'inverse la semaine dernière, les chiffres sont clairement en hausse sans vraiment de raison.
Voilà qui va tomber à pic demain soir pour justifier de ne rendre aucune liberté le 19 mai.

Après 2 mois de privations de liberté et de massacre de l'économie, l'échec de ces mesures est lamentable : on voit bien que les endroits fermés ne sont pas ceux ou les gens se contaminent, comme le disent les commerçants, et n'en déplaise au préfet.
En tout cas, parmi les restaurateurs, plusieurs ne croient pas à une réouverture le 19 mai.
Comme vous le rappelez, notre préfet nous avait promis de retrouver la liberté en avril après avoir sacrifié le mois de mars : on a vu ce que valent ce genre de paroles.

Peut-être que les vacances scolaires et l'avancée réelle de la vaccination (enfin enclenchée pour de vrai) auront un effet cette semaine ? Rêvons un peu...

15.Posté par laspi le 10/05/2021 10:33

La réponse est pourtant évidente:

- Parce que l'on n'aurait jamais dû durcir les mesures alors que la situation sanitaire n'était pas du tout alarmante!

Je rappelle:
Que la Réunion a toujours fait partie des 10 départements les moins touchés de France.
Que le taux de positivité des tests a toujours été inférieur à celui de la métropole.
Que le nombre de patients réunionnais covid n'a jamais excédé 50% des capacités de la réanimation.
Que le nombre de patients en réanimation ne fait que baisser depuis 2 mois

Bref, on a mis en place des mesures bien plus drastiques qu'il ne l'aurait fallu, alors maintenant qu'une harmonisation à l'échelle nationale est prévue, il est tout à fait normal que les mesures s'allègent, quand bien même le nombre de cas augmente.

C'est la fin du diktat de l'ARS!!!

PS: je rappelle pour celles/ceux qui l'auraient oublié, que le couvre feu du réveillon du 31/12 a été décidé alors que le taux d'incidence sur l'île était de 20 / 100 000!!!

Source: https://covidtracker.fr/dashboard-departements/

16.Posté par HULK le 10/05/2021 10:37

Parce que les chiffres sont manipulés,totu simplement. Nos autorités sanitaires feraient mieux de réclamer des vaccins et de vacciner au maximum. Bande d'incompétents. A virer.

17.Posté par MôvéLang le 10/05/2021 11:25

C'est plus facile de contrôler les distances physiques entre les clients d'un petit commerce que d'un super ou hypermarché.
Même s'ils n'avanceront pas plus vite, ils vont te coller au cul, les vigiles disent qu'ils ne peuvent rien, les forces de l'ordre préfèrent verbaliser un manifestant en plein air que d'intervenir là où il y a un réel risque avec une 30taines de personnes collées et sans masque.

18.Posté par La vérité ! le 10/05/2021 12:34

La vérité, les gens " responsables ! " se font vacciner et adoptent les gestes barrières, donc très peu, d'après les médecins, de risques de contaminations ( dans les 2 sens) donc reprises de vies normales de voyager....
Les autres, il faut accepter, qu'avec le temps, ils finiront par s'imuniser, certe....mais avec combien de morts d'invalidité, de souffrances !!!!
Donc, en résumé, pour le 1er cas, liberté totale, voyages, restaurants...
Dans le 2ème cas, continuité des restrictions.
D'où la nécessité d'un passeport sanitaire, les carnets de vaccination, les livrets fièvre jaune, existent sans que cela pose problème.

19.Posté par Veridik le 10/05/2021 16:21

@18
Vive la ségrégation en ce beau 10 mai

20.Posté par JORI le 10/05/2021 17:16

2.Posté par Fidol Castre le 10/05/2021 08:37
"Parce que les mesures de restriction ont aggravé la situation", c'est votre avis, à moins que vous puissiez le démontrer. Sans compter que nombreux sont les pays à appliquer ces mesures !! 😂 😂 😂

21.Posté par domtom le 10/05/2021 17:27

1:40 - Combien d'hospitalisations pour coronavirus à la Réunion ?

Selon le dernier bilan du Covid en La Réunion daté du 9 mai 2021, 155 personnes sont hospitalisées sur l'île, dont 12 nouvelles admissions dans les dernières 24 heures. 36 malades sont en réanimation, soit 3 de plus que la veille. Le taux de positivité des tests, mesuré à la date du 6 mai 2021, était de 4,9% (en hausse), et le taux d'incidence était de 145,6 cas pour 100 000 habitants (en hausse). 175 personnes sont décédées du coronavirus depuis le début de l'épidémie dans le département, dont 2 décès dans les dernières 24 heures. Actuellement, le département est classé en vulnérabilité modérée.
11:27 - Onze marins positifs au variant indien au large de la Réunion

Ce dimanche, un navire présent au large de la Réunion a demandé assistance aux autorités de l'île. Le bateau avait quitté l'Inde pour rejoindre le Brésil. Mais sur les vingt marins testés à bord, onze ont produit un test positif au variant indien du Covid-19, et quatre d'entre eux ont été hospitalisés sur le sol français, selon les autorités sanitaires réunionaises. Infos du 10 mai : l'internaute

22.Posté par eve le 10/05/2021 17:29

Le taux de positivité des tests, mesuré à la date du 6 mai 2021, était de 4,9% (en hausse), et le taux d'incidence était de 145,6 cas pour 100 000 habitants (en hausse).
Info du 10 mai donnée par "L'internaute"

23.Posté par mensonges covidiens le 10/05/2021 18:24

Pour mieux comprendre la décision médicalement incompréhensible par l’ANSMdu refus de RTU pour l’ivermectine, nous avons donc voulu savoir quels avaient été les débats, qui avait défendu quoi, sur quelles bases, et nous avons demandé l’enregistrement des délibérations ayant conduit à ce refus, conformément à la loi. Réponse de l’ANSM :

« A cet égard, les articles L. 300-2 et L. 311-1 du Code des relations entre le public et l’administration prévoient que les documents sollicités revêtent le caractère de document administratif, communicable à tout tiers qui en fait la demande.

Toutefois, en l’espèce, de tels documents n’existent pas. «

La loi n’a pas été respectée, les délibérations doivent rester « secret défense » ! Il a bien fallu que l’ANSM justifie cette situation, elle s’est donc expliquée, s’enfonçant un peu plus du côté opaque de la transparence.

« En effet, la pertinence d’élaborer la RTU précitée a fait l’objet d’une évaluation purement interne, menée par les services compétents de l’agence. A cet égard, il peut être rappelé que si l’article R. 5322-14 du Code de la santé publique permet au directeur général de l’agence de mettre en place des instances consultatives d’expertises, la mise en place puis la saisine de ces dernières n’est cependant pas une obligation et demeure purement discrétionnaire. .… Enfin, les dispositions du Code de la santé publique spécifiques à l’élaboration des RTU ne prévoient pas non plus de consultation obligatoire de telles instances. »


Il n’y aurait pas eu d’instance consultative ? Pas de consultation d’experts ? On ne sait pas qui a décidé, comment et sans concertation. On ne sait même pas si des médecins ont participé !

24.Posté par Lison le 10/05/2021 19:49

Ce n'est pas parce qu'on est positif qu'on est malade et puis le couvre-feu n'est pas efficace ça nous a fait plutôt du tort et ceux qui ne veulent pas la baisse des restrictions sont des personnes qui n'ont pas l'habitude de sortir le soir et voudraient que tout le monde vive comme eux...Beaucoup de gens seuls ont envie que ça change, ils sont déprimés car ils n'ont plus de vie sociale.Porter le masque,se laver les mains et respecter la distenciation suffisent si on suit serieusement ces consignes.On devrait surtout faire attention à la dengue qui est beaucoup plus virulente que les années précédentes.Ce sont ces malades qui occupent les hôpitaux.

25.Posté par MICHOU le 10/05/2021 20:04

C'était couru d'avance! C'était inévitable que pour les ponts de Mai, les soldes et les vacances, tout allait ouvrir.
Pourquoi tout le monde, malgré les grandes colères des restaurateurs et autres, il n'y a pas eu de manifs plus énergiques?
Parce que les gens sont devenus raisonnables? Parce qu'ils ont compris? Parce qu'ils ont eu peur de représailles?
Il n'y a qu'à voir les rassemblements sauvages pour savoir que ce n'est pas le cas.
Le plus vraisemblable serait qu'on a fait patienter en présentant la carotte du tout ouverture quitte à refermer en Septembre. Tourisme oblige

26.Posté par MICHOU le 10/05/2021 20:04

Tout le monde le sait le Covid se met aussi en vacances

27.Posté par Horace le 10/05/2021 21:21

Covid : Pourquoi alléger les mesures alors que les cas augmentent ?

Je n'ai pas lu l'article, le titre en dit suffisamment.
Réponse à la question: les mesures ne servent à rien! Le virus s'en fout complètement, dans 10 ans, il sera toujours là. Renforcez plutôt votre système immunitaire, faites-vous vacciner, si vous pensez que c'est une bonne mesure, mais que Macron et ses sbires arrêtent de nous emm... avec leurs mesures bidon, basées sur des chiffres truqués.

28.Posté par titre pour la depression. le 11/05/2021 00:58

Comme d'habitude titre a anxiété de ce journaliste. il aime ça et nous on deteste ça.
ON ALLEGE PARCE QUE LA FRANCE ALLEGE c'est une decision de Paris. Nous on na pas d'ame de personalite aucun argument. En mars 2020 avec une incidence de 40/1000000h on a confiné parce que la france a confiner. On met le couvre feu a 18h et le covid flambe (tous en même temps au meme endroit. On met le motif impérieux pour les les reunionnais qui travaille dur labas et qui veut faire un break en Mai pour diverses raisons( stress,éloignement avec les parents dépression psy etc).Alors aucun elu de la Reunion veut porter cette cause. Nous sommes comme dirait l'autre des moins que rien pour ces députes,ces présidents de collectivité (Melchior, Robert et nos fameux maires .Pour votre connaissance j'ai ecrit envoyé mel à certaine de ces gens (deputés, association des maires qui sont restés sans réponse. Apres on nous demande de voter en Juin: pour ma part je dirait a mes parents restes à la reunion, qui vaut pas la peine de se deplacer pour un tel resutat: pas de réponse à ce jour a mon mel. Une réponse c'est la moindre des politesses.Il ne veule empocher prés c'est le neant pour des choses concretes
Merci à l'état et les élus de tout bord on oublira pas le 20 juin et le 27

29.Posté par mensonges covidiens le 11/05/2021 08:18

"Les effets indésirables graves des vaccins contre le SARS-CoV-2 passeront-ils inaperçus?

Le COVID-19 englobe un large spectre clinique, allant de la pathologie pulmonaire très légère ou sévère, à une maladie multi-organique mortelle avec dérégulation inflammatoire, cardiovasculaire et ou encore de la coagulation sanguine [22-24].
En ce sens, les cas d'EIM ou d'immunopathologie liés au vaccin seraient cliniquement indiscernables d'un COVID-19 sévère [25].
De plus, même en l'absence de virus SARS-CoV-2, la glycoprotéine de Spike seule provoque des lésions endothéliales et une hypertension in vitro et in vivo chez les hamsters Syrian (ndlr : hamster doré) en régulant à la baisse l'enzyme de conversion de l'angiotensine 2 (ACE2) et en altérant la fonction mitochondriale [26].
Bien que ces résultats doivent être confirmés chez l'homme, les implications de cette découverte sont stupéfiantes, car tous les vaccins autorisés pour une utilisation d'urgence sont basés sur l'administration ou l'induction de la synthèse de glycoprotéines Spike.

Dans le cas des vaccins à ARNm et des vaccins vectorisés par adénovirus, aucune étude n'a examiné la durée de la production de Spike chez l'homme après la vaccination. "


mais vous pouvez croire sur parole ceux qui vous piquent, c'est pour votre bien.

30.Posté par Alédi P... le 11/05/2021 12:32

M. Baradi devrait faire un sondage dont l'intitulé serait,
Qui fait confiance au Brillantt et à La Douchette.
Un seul vote par adresse mail

31.Posté par pascontent le 16/05/2021 18:08

C'est quoi le problème avec le COVID ?
C'est fini on passe a autre chose. Il n'y aura plus de confinement, plus de restrictions, l'ensemble des pays passent en mode ré-ouverture générale.

Il y a des vaccins et de la place pour prendre rendez vous, si vous ne voulez pas subir le covid, aller vous faire vacciner... un point c'est tout.
Pour ma part, je suis vacciné et maintenant je veux vivre normalement. Libre à vous de continuer à subir ce truc. Pour moi et les milliers de vaccinés l'histoire est finie, la vie reprend normalement.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes