MENU ZINFOS
Santé

Covid: La 3e vague est là, elle est psychologique (partie 1)


Mercredi, Olivier Véran a indiqué que le gouvernement voulait éviter une troisième vague: celle de la santé mentale. Pourtant, de nombreux professionnels n’ont pas attendu les propos du ministre de la Santé pour en ressentir les effets. Depuis le début de la crise sanitaire, ils reconnaissent tous avoir une hausse d’activité. Entre hausse des états dépressifs, de l’anxiété ou des comportements addictifs, la troisième vague n’est pas attendue, elle est déjà là.

Par - Publié le Jeudi 19 Novembre 2020 à 10:13 | Lu 6205 fois

"Nous voulons éviter une troisième vague, qui serait une vague de la santé mentale pour les jeunes et pour les moins jeunes", a déclaré le ministre de la Santé lors de la visite d’une plateforme d’écoute à Paris le 18 novembre. De son côté, le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, a souligné "une augmentation importante des états dépressifs" qui a doublé entre septembre et novembre.

Mais pour les psychologues de La Réunion, cette 3e vague n’est pas à attendre, cela fait déjà plusieurs mois qu’ils constatent une hausse de leur activité.

Les premiers signes

Bélall Rojoa, psychologue au service addictologie du CHU, détaille les premiers signes d’une perturbation psychologique. Le premier concerne les troubles du sommeil. Entre insomnie et rythme décalé, ces troubles sont un précieux indicateur de son état mental. 

Le deuxième signe est à regarder au niveau de l’appétit, un repère important de sa qualité de vie. Le troisième symptôme porte sur sa relation à l'autre. Se couper de son cercle social ou familial est indicateur à prendre en compte.
 
"C’est comme un tableau de bord, il faut faire attention si ces lumières s’affichent", souligne Bélall Rojoa.

Une hausse des comportements addictifs

"Au niveau des chiffres, c’est difficile de pouvoir certifier que nous avons une hausse. Mais au niveau de l’activité, c’est clairement ressenti. Cela va se confirmer dans le bilan 2020", assure Bélall Rojoa. Il précise toutefois qu'il faut garder une grande prudence sur les chiffres qui paraîtront, puisque ceux-ci prendront seulement en compte les consultations physiques et non les appels téléphoniques.

Lors du déconfinement, les psychologues ont dû faire face au rattrapage des ruptures de soins durant ces deux mois. Une charge de travail accentuée par des demandes de nouveaux patients aux nouveaux profils. Ainsi, le contexte anxiogène a favorisé le stress, les troubles du sommeil, les changements de rythme, les tracas économiques et la peur de la contamination pour soi ou ses proches. Depuis, de nombreuses personnes ont peur de sortir de chez eux et d’autres angoissent à l’idée d’un nouveau confinement. 

Toutes ces formes d’anxiété peuvent conduire souvent à des troubles du comportement (TOC), des troubles ou des pathologies psychiatriques ou encore des conséquences sur le plan des addictions. En conséquence, de nombreuses personnes ont replongé dans leurs addictions quand d’autres sont tombées dedans. Face au manque de certitudes, beaucoup de personnes restent branchées sur les chaînes d’informations ou sur internet, "un facteur anxiogène qui cultive cette anxiété", pour Bélall Rojoa. Cette hausse de nouveaux patients provoque donc un problème d’accès au soin.

"Toute la gestion crise est difficile à faire ressortir. Une analyse qualitative des différents professionnels de santé permettrait d’illustrer cette crise", précise le spécialiste. Pour lui, un autre constat est à dresser sur ces derniers mois: une demande constante de suivi psychologique à laquelle les professionnels répondent en fonction de l’urgence, de l’évolution clinique et des moyens en temps psychologue.

Angoisse et stress touchent aussi les infirmiers

Si le confinement a été plus difficile à vivre pour les classes populaires vivant dans des logements plus petits, le stress généré depuis ne fait aucune distinction sociale. Elsa Checkouri, psychologue spécialiste du travail, constate également une augmentation des demandes de soins depuis le déconfinement. Si tous les salariés craignent pour leur emploi, "ce côté incertain dans le monde du travail se fait même plus ressentir chez les chefs d’entreprises. Les employeurs se sentent dépassés, notamment pour faire respecter les gestes barrières", indique-t-elle.

Tous ses patients se plaignent d’angoisse et de stress, à tout cela s’ajoute la peur de contracter la maladie. La peur d’un reconfinement est également source d’inquiétude. "Ce côté incertain sur l’avenir est un sujet récurent chez les patients", souligne la psychologue. Elle aussi met en garde contre les dangers de la surinformation. "Aujourd’hui, beaucoup de personnes se remettent en question et pensent à changer de vie, notamment chez les infirmiers", révèle-t-elle.

Les enfants plus résilients, mais sous l'influence de leurs parents

Souvent au coeur de l’actualité pour leur rôle dans la propagation supposée du virus et le questionnement autour de la réouverture des établissements scolaires, l’impact psychologique sur les enfants s’est rarement invité au coeur des débats.

Au Centre médico-psycho-pédagogique de l’IMS Charles Isautier (CMPP) de Saint-Louis, structure qui accompagne les enfants avec des troubles d'apprentissage, la continuité des soins est assurée par les psychologues. "Nous avons mis en place des consultations par téléphone ou en visio. Les familles exprimaient un besoin de continuité des soins. Cela a été une vraie découverte pour nous", indique Larissa Athon, psychologue au CMPP. Selon elle, les enfants "stressés par le virus l’étaient par rapport au stress des parents". 

Durant le confinement, la psychologue souligne que "beaucoup d’enfants étaient contents de ne pas aller à l’école pour passer du temps avec leur famille. Les liens familiaux s'en sont retrouvés chamboulés ou renforcés. L'autre problème a concerné les devoirs à la maison, car les parents, n’étant pas professeurs, avaient du mal à gérer". Elle signale toutefois que la majorité d’entre eux était content de retourner à l’école pour voir leurs camarades. 

Concernant la peur du virus, Larissa Athon explique que seuls les plus anxieux avant la crise ont été angoissés par le retour en classe, les autres ayant plutôt bien géré la situation. Selon elle, c’est principalement la peur communiquée par les parents qui se répercute sur les enfants.

Néanmoins, la psychologue affirme que les changements durant la crise ont réussi à développer de nouvelles modalités de prise en charge. Les consultations téléphoniques ont permis à certains parents, pour qui se rendre chez le psychologue était une démarche difficile, de se saisir de cet espace pour créer un lien avec les thérapeutes. Néanmoins, quelques familles se sont volatilisées dans la nature pendant cette période.

Larissa Athon conclut que les enfants s’adaptent plus facilement que leurs parents. Mais cela reste plus difficile lorsque ces derniers sont très anxieux plutôt que mesurés face à la situation.

La gestion de la crise par le Gouvernement à l'origine du stress

"Les peurs liées au virus sont minoritaires, c’est plus la manière dont la situation a été gérée qui est facteur de stress", annonce d’entrée Joséphine Syren, psychologue qui officie entre La Réunion et Mayotte. Pour elle, c’est la communication paradoxale depuis le début de la crise qui suscite l’anxiété dans la population

"D’abord le masque ne sert à rien, puis il devient essentiel. Ce sont ces injonctions paradoxales qui perturbent. Pour ceux à qui cela tient à coeur de respecter les règles, ça créé de la sidération. Et lorsque l’on est sidéré, on ne sait plus quel chemin prendre et l’on ne sait plus comment faire. La sidération crée l’absence de mouvement. On se sent impuissant et l’on ne peut plus avancer", ajoute la psychologue.

Joséphine Syren regrette également la démarche responsabilisante du gouvernement au travers des publicités de prévention. Selon elle, les autorités cultivent l’atmosphère angoissante au travers du langage utilisé. "Pourquoi parler de gestes barrières? Une barrière signifie une séparation à l'autre. Pourquoi ne parler plutôt de gestes protecteurs ? C’est une injonction à se séparer les uns les autres", dénonce-t-elle. 

Cette crise exceptionnelle laissera sans doute des traces à plusieurs niveaux. Pour Bélall Rojoa, il est nécessaire d'analyser cette souffrance liée à la crise: l’impact sur les soignants, l’évolution clinique des malades, l’évaluation des méthodes pratiquées durant cette période (ex : la téléconsultation et son impact sur les soins) ou bien encore reconsidérer des moyens au niveau sanitaire avec des soignants qui étaient sur le terrain.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par JORI le 19/11/2020 10:24

"D’abord le masque ne sert à rien, puis il devient essentiel", mais qui ont été les premiers à le dire si ce n'est les professionnels de santé eux mêmes!. Pour rappel, ils ne sont toujours pas d'accord sur les préconisations à prendre. Quand des professionnels (je ne parle pas de nos especialistes locaux) ne sont pas d'accord entre eux, ça crée logiquement la peur. Combien de patients atteints de maladie graves consultent plusieurs spécialistes pour espérer que l'un d'entre eux ne confirme pas ou diminue l'importance de leur maladie !. Le politique tranche juste parmi des avis divergents espérant, n'étant pas du métier, faire le bon choix 😂 😂

2.Posté par Pascale le 19/11/2020 11:17

Je me sens pas bien aujourd'hui, je me sens hyper ballonnée, je crois que j'ai des gaz! :(
Comme des grosses Marta se sont battues pour du PQ lors du premier confinement, qu'il avait rupture de PQ.... j'ai un doute la... pensez vous que j'ai pu attraper la covina? :(
Les ballonnements avant la diarrhée font partis des symptômes ou pas? :)

3.Posté par brunonymous le 19/11/2020 11:21

Bon article, j'attends avec impatience la partie suivante.

4.Posté par eh oui! le 19/11/2020 11:50

Véran ferait mieux de fermer sa gueule aprés tous ses mensonges ( et ceux de Buyzin , ne l'oublions pas celle là)
Maintenant , il poursuit le travail de sape de Macron , faire peur , faire peur , transformer les français en moutons pour qu'ils obéissent à tout, acceptent tout ( chômage , violences policières, privations de liberté ) bref , que ce gouvernement mettent la France à genoux , ils adorent ça et les banques encore plus!

5.Posté par Fidol Castre le 19/11/2020 11:50

Quand Salomon le dit, c'est parole d'évangile.
L'opposition le dit depuis des mois et on la traite de complotiste. Dépressions, suicides, pertes de chance des patients qui ne peuvent pas être opérés...
Et la quatrième vague ? Une baisse généralisée de l'espérance de vie en raison de la faillite programmée du pays par le gouvernement qui décrète des confinements inutiles et dangereux. Pauvreté = baisse de l'espérance de vie. Macron transforme la France en pays du tiers-monde.

6.Posté par adelinethibaudeau le 19/11/2020 12:05

oui moi je suis borderline depuis les deux mois de confinement enfermée seule à la maison (veuve)

7.Posté par maikouai le 19/11/2020 12:15

Une chose est sûre par l'entretien et l'exploitation ainsi des peurs, la LIBERTE individuelle pour le citoyen lambda, à très brève échéance ne voudra plus rien dire.
Nos aïeux comment ont-ils pu subsister, surmonter les pandémies sans "euspécialites?". Le charlatanisme au 19ième, c'était quoi ?

8.Posté par Ali le kafhir le 19/11/2020 12:51

Eteindre la télé et reprendre une activité normale serait un bon début

9.Posté par zarzuela le 19/11/2020 09:52

Bjr il faudrait que les français apprennent la résilience!!!cyrulnik !!!!a lire car qd il n'y aura plus de sécurité sociale du tout comme ds bcp de pays il faudra faire avec moins de médecins moins de psy etc croyez vs que certains peuples ont le temps de se plaindre???non il bossent 12h/j pour un bol de riz arrêtons déjà de ns plaindre pour ne pas subir il faut agir👍👍👌😊alors sortons nous les doigts du🙈c..

10.Posté par tantine le 19/11/2020 16:59

"Pour protéger les gens d'un virus, on les enferme au printemps (particulièrement chaud et ensoleillé cette année), les privant ainsi de vitamine D, essentielle pour l’immunité.

On limite drastiquement les déplacements (confinement), privant ainsi de marche à pied les personnes pour lesquelles il est important, voire vital d’entretenir une activité physique (obèses, cardiaques, diabétiques, hypertendus….)

Pour protéger les anciens et leur sauver la vie, on les enferme, les isole, les prive de visites familiales et d’activités stimulantes, leur faisant ainsi perdre le goût de la vie et les entraînant dans le syndrome du glissement vers la mort."

y'a de quoi devenir fou ! perso j'ai fini le premier confinement sous médocs, faut pas qu'il y en ait un deuxième.

11.Posté par JORI le 19/11/2020 17:40

5.Posté par Fidol Castre. Et qu'est ce qu'il a dit veran. Si vous voulez conserver votre esperence de vie, que faites vous encore en France. À vous écouter la France serait la seule envahie par le covid et la crise la plus mal gérée du monde. Il ne sera donc pas difficile pour vous de trouver un pays où vous serez mieux loti. 😂😂😂

12.Posté par Pascale le 19/11/2020 18:24

@tantine: et bien ma pauvre... je ne te savais pas aussi fragile... c'est du Prozac que tu prends ? :)

13.Posté par Kayam le 19/11/2020 18:37

Pascale, en sortant des toilettes si vous avez toujours des gaz, ne vous approchez pas d’une source de chaleur et surtout ne vous lavez pas les mains avec du gel hydro-alcoolique car même si vos posts des fois interpellent et d'autres fois c'est😲, vous risquerez de vous faire exploser et ce serait dommage😉
----
Au début de cette histoire de cette fameuse Covid 19, nous étions nombreux à nous inquiéter. Nous ne savions pas ce qu’il allait advenir de nos vies car nous ne pouvions pas courir ailleurs. Nous aurions déserté La Réunion par exemple pour ailleurs ou si la France n’avait pas été touchée, mais ce n’était pas le cas.
Plein de panique, nous nous efforçâmes de vivre tant bien que mal dans cette société à jamais bouleversée.
Nous nous adaptâmes à suivre les préconisations inédites : lavage des mains avec un gel hydro-alcoolique, assurance d’une distanciation sociale, port d’un masque.

Ces préconisations devenues aujourd’hui sources de débats conflictuels : lavage des mains avec un produit inflammable (sic), distanciation séparative (re sic), port d’un souffle court (so much sics to say…)

Il était assuré que toutes ces directives, accentuées par le confinement, allaient causer de sérieux troubles dans la tête des gens. Ceux et celles qui ne l’avaient pas su projeté intérieurement sur un long terme ont fait abstraction d’une réalité qui devait arriver. Les effets néfastes sur le moral, sur le physique qui sont notre santé se retrouvent donc, à mon avis, plus altérés.

Les capacités d’adaptation, de réflexions et de lucidité varient de personnes à d’autres et pour les personnes qui se cantonnent au cercle préalablement établi, elles ne peuvent malheureusement pas s’en sortir. Il faut essayer de sauter par-dessus le cercle pour voir ce qui se joue à l’intérieur. Prendre ce qui est bénéfique, utile, etc. pour son propre bien et déposer le reste.

À chaque siècle, il faut marquer l’Histoire. Le corona dans les livres racontera la sienne. Dans plusieurs dizaines ou centaines d’années d’ici, les générations nouvelles liront peut-être que c’est Dieu qui a inventé Facebook ou encore au mois de janvier 2020, la pandémie mondiale du covid-19 a fait des millions de morts...on peut y penser car l’art de rajouter et d’assaisonner à sa sauce des trucs, des phrases, des ressentis (un peu comme les actualités actuelles que nous entendons) est bien maîtrisé… Il suffit d’avoir et de savoir mixer l’art et la manière.
Il faut poster les bonnes nouvelles et en ces temps moroses, où certains se font traiter de complotistes car ne partageant pas les mêmes idées et où d’autres se font traiter de « moutons » car suivant des mêmes idées, demandons à mettre en pratique l'égalité dans lequel l’essentiel reste : PORTONS-NOUS bien car nous en avons tous besoin. Mais à coup de vagues successives dans lesquelles l'on nous balance, dur dur de retrouver un moral serein...

(les cas vont vraiment baisser bientôt et on se fatiguera moins: on soufflera)

14.Posté par Gramoune le 19/11/2020 18:53

Psyché, en grec, veut l'âme, donc le jour où un psychologue va nous guérir de notre "âme",
qu'il s'agisse du "vague à l'âme" ou des "âmes errantes dans nos cimetières', vous me ferez
signe.. Bon, tout le monde a compris que je suis anti-psychologues, car jamais je n'ai pu
trouver un article donnant les "taux de réussite" après un passage chez un psychologue.
D'ailleurs la Sécurité Sociale l'a bien compris : elle ne rembourse pas les consultations
chez un psychologue...

15.Posté par tantine le 19/11/2020 20:25

au moins une qui mérite ses 7000 et quelques patates d'indemnités :

https://www.youtube.com/watch?v=dZF9JXf_gWM

16.Posté par BinBin le 20/11/2020 03:53

A quand le TSUNAMI..?

17.Posté par Leglandmasqué le 20/11/2020 05:14

Euh fumé des oinj boire sans modération et rien foutre a la maison c'est pas quelques choses de normal ici? Ben mince moi qui croyais que je m'étais bien intégré...

18.Posté par vanessa lavachkiri le 20/11/2020 06:36

restez calme allez vous promener quand vous pouvez vivez normalement mangez sans vous forcer et tout ira bien prenez juste qq precautions d usages en respectant les G B

19.Posté par Jeanlouissauveur le 20/11/2020 07:53

Bonjour les gens.mi lance un message d espoir pour tout te sak les dans la turbulence de ce plandémie.

Mi demande à zot de tenir bon
Quelques choses de bien plus grand que covid19 est sur le point de se produire.

Ce quelques choses va nous débarrassé de la caste gouverne-mental.

Sa sera 3 grands événements céleste.

Le grand cycle de 25920 ans est terminé il va y avoir une reconfiguration de la planète.

D ailleurs la terre à commencer de sortir de son orbite.

Croyez-moi tenez bon.
La libération sera radical!!


20.Posté par Jeanlouissauveur le 20/11/2020 08:14

Mi demande à tout le monde de recherche un certain Jean Seimple ( pseudo) sur internet.

La France le censure grave.
Il a sorti un livre intitulé:PYRAMIDE APOCALYPSIA.

ce livre est révélateur de notre futur qui très très très proche.

Message aus censureurs.
L humanité va devoir faire face à une éventuelle instinction de la race.

Censuré mes commentaire c est censuré le dieu de la création.
Nous restons dans l ombre pour servir la lumière la vraie.

A bon entendeur!!

Ps: beaucoup de censure envers ce pseudo.car il détient le savoir des anciens bâtisseurs extraterrestres concepteur des pyramides.

Et se savoir Napoléon la ramener en France.la France détient le savoir des égyptiens.

C est pour cela quand on demande drs renseignements au CNRS.
ils nous sortent que la pyramide à 4000 ans et en ce temps l homme était encore préhistorique. Et leurs seuls outils était un caillou et un os.
Avec un caillou et des os ont construit la pyramide de kheops!!

Foutaise!! Jean simple révèle tout
Servez vous c est un scientifique et il demonte toute les antithèse!!

21.Posté par parlamer le 20/11/2020 08:18


" ce n'est pas l' état qui dit ce qu'est la science...."

intervention de Mr RAOULT

nous sommes gouvernés par des Empoisonneurs dans un état totalitaire ou règne l'arbitraire

nous sommes sanctionnés par une milice à Macron qui remplace la police


pour des ports de masque ou rien n'est prouvé quand à l'utilité sanitaire concernant les virus

22.Posté par Jeanlouissauveur le 20/11/2020 09:07

14.un peu étudie que la chaire.
La psyché n est pas matériel on ne peut pas la palpé.

C est du domaine SPIRITUEL.
et l âme n est rien.
C est l esprit qui habite et administrateur du corps.

Il faut des outils mesureur d ondes spectales électromagnétiques.

Du magnétisme. Il faut sa pour entrer dans le mental et guérir.

La vrai sciences non charcuterie c est ICI et MAINTENANT!!

L église attache l âme au corps comme rédempteur.

Il y a une FAUSSETÉ sans égal dans cette argument!! L âme n est rien.
Et beaucoup sur terre ne l ont pas!!

L ame est le clapet qui permet de distinguer le bien du mal.
Et qui respecte sa sur terre?
Sur 7 milliards il y en à peine 50 millions qui ont une âme!!

Sa aussi on peut le mesurer.

Comprendra qui le pourras!!

Le bien le mal est une d3s multiples facettes du mental. Et le mental est primitifif et est directement relié à nos yeux couillons et au cerveau reptilien qui lui ne connais que action et réaction!!

Le bien le mal i existe que dans zot tête!!

Jls eleve/enseignant spirituel en sciences ésotérique et occultes.

Mi enseigne gratuitement.
Et mon enseignement n est sous aucune académie et aucun dogme.
Pas de religion
Pas de secte
Mi les la juste pour fait découvrir à ceux et celles qui le veulent la vérité et zot vrai potentiel.

Marmaille le corps cache des secrets!!
Qu' ils ne veulent pas que vous le découvrirez.

Ma connaissance conclura la dessus

Dans la tête n'a un OS double qui est SACRÉE.
cette OS est nommé ETHMOÏDE!!
Et il a le pouvoir et la mémoire de contrôler l évolution physique et psychique de l homme.

Le test PCR attaque chaque ETHMOÏDE toucher.

Ils vous bloquent la prochaine mutation lié au soleil qui se fera très prochainement.

L ordre scientifique connais tout sa.
Mais pas qu' eux!!

Les gens mi connais tout et c est pas dernier fois que mi dit!!

Un complot contre l humanité!!

23.Posté par Horace le 20/11/2020 09:18

#14 Gramoune
Lorsqu'on on est complètement paumé dans la vie, ça fait du bien de rencontrer une personne qui vous aide à y voir clair et qui vous aide également à trouver une solution pour vous en sortir. Ça peut être un psy, un ami, un groupe d'entraide. Même un livre!
Mais le plus important, c'est d'être actif, de travailler sur soi-même.
On ne devient pas un coureur de marathon en regardant des courses à la télé.

24.Posté par Horace le 20/11/2020 09:22

Qui a semé et sème toujours la peur? Le gouvernement avec la complicité des média.
Je n'ai pas de télé. J'écoute uniquement de la musique à la radio. Je ne lis pratiquement plus de journaux. Trois mesures efficaces contre la peur.

25.Posté par Pascale le 20/11/2020 09:49

@Kayam: merci pour les conseils que je vais suivre à la lettre! :) Car vous avez sans doute raison... si ça se trouve cette covina nous transforme en potentielle bombe puante explosive!!! :) et le gel hydroalcoolique c'est pour déclencher les kamikazes justement :) PTDR

26.Posté par JORI le 20/11/2020 18:03

21.Posté par parlamer le 20/11/2020 08:18
" ce n'est pas l' état qui dit ce qu'est la science....", c'est pour cette raison qu'a été crée le conseil scientifique, rigolo!!.
"nous sommes sanctionnés par une milice à Macron qui remplace la police", allez dire ça aux forces de l'ordre pour voir ce qu'elles en pensent!!.
"pour des ports de masque ou rien n'est prouvé quand à l'utilité sanitaire concernant les virus", j'ai déjà du vous poser la question mais sans réponse de votre part: souhaiteriez vous être opéré par une équipe médicale qui ne porterait pas de masque??.

27.Posté par JORI le 20/11/2020 18:04

24.Posté par Horace le 20/11/2020 09:22
Et le virus a t il disparu??.

28.Posté par Kayam le 20/11/2020 18:45

Pascale, étant en très bonnes relations avec JORI, il fallait lui prendre ses 😂 😂 en remplacement du PTDR. Vous vous entendez tellement bien tous les deux ! 🦸🏼 🦸🏼‍♂️
-----
Il faut vraiment relaxer sa tête car autrement on touche le fond ! Être bien et se rendre volontairement malade ne doit pas devenir un concept unanime.
Alors quand on peut s'amuser, rire, chanter, danser et faire tout ce qui rend heureux, il ne faut pas hésiter.
OPTIMISME commence par OP = UP = HAUT et la 1ère lettre elle s'ouvre. Quand on prononce le O, les yeux s'agrandissent également ! P'tain remettez de la j🙂ie dans cette société quoi !!

29.Posté par Horace le 20/11/2020 21:10

#27 Jogi
Le virus tient compagnie à d'autres virus qui se baladent autour de nous depuis très longtemps. Je ne vois aucune raison de ch... dans son froc 😉

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes