MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Santé

Covid : Hausse des cas, du taux de positivité et de la mortalité


L’épidémie de coronavirus circule de plus en plus à La Réunion. Un nouveau record devrait être établi pour la troisième semaine consécutive. Le taux de positivité repart lui aussi à la hausse et s’approche du seuil d’alerte. Une dizaine de décès a été recensé, l’île n’avait pas connu ça depuis un mois.

Par - Publié le Mardi 11 Mai 2021 à 07:31

La situation sanitaire continue d’empirer à La Réunion. L’épidémie de coronavirus gagne encore du terrain pour la troisième semaine consécutive. Le record établi à 1.038 cas du 17 au 23 avril a été battu avec 1.070 cas du 24 au 30 avril et s’apprête à passer à environ 1.200 cas sur la période du 1er au 7 mai.

Une hausse d’environ 6% des contaminations a été observée entre les deux dernières semaines selon Santé Publique France. Les données consolidées de l’Agence régionale de Santé devraient être communiquées dans la journée.



 


Moins de tests mais plus de cas

Une hausse des nouveaux cas devrait donc être enregistrée pour la semaine glissante écoulée du samedi 1er au vendredi 7 mai derniers. Cette tendance se maintient depuis maintenant trois semaines après un plateau épidémique sur une grande partie du mois d’avril.

Mais le préfet s’était voulu rassurant il y a deux semaines lors de la réunion des maires puis la semaine dernière alors qu’il dévoilait son plan de désescalade des mesures restrictives : Il y a plus de contaminations recensées car il y a plus de dépistages réalisés. C'est aussi ce qu'il avait précisé dans une interview accordée uniquement à la presse écrite.

Ce qui était vrai les semaines passées ne l’est plus, si l’on en croit Santé Publique France qui enregistre une chute de 20% du taux de dépistage.
 
La baisse des tests et l'augmentation des contaminations sont-elles le résultat d'opérations de dépistages plus ciblées de la part des autorités ? Le bilan de l'ARS qui sera communiqué aujourd'hui permettra de le déterminer.


 


Taux de positivité : le seuil d’alerte dépassé

La conséquence est la montée en flèche d’un autre indicateur déterminant dans le suivi de l’épidémie de coronavirus : le taux de positivité (le nombre de tests positifs sur l’ensemble des dépistages réalisés).

Alors qu’il s’était stabilisé à moins de 4% à la fin du mois d’avril, il vient d’atteindre 5,1% selon Santé Publique France (du 1er au 7 mai) : le seuil d’alerte national est donc franchi (pour 0,1 point).




Par ailleurs, le taux d’incidence atteint 144 cas pour 100.000 habitants. Pour rappel, le préfet avait en février établi une stratégie de lutte contre la covid qui fixait à l’époque le seuil du confinement à 150. Mais ce plan n’est aujourd’hui plus d’actualité.
 

Le taux de mortalité en hausse

Le préfet avait aussi expliqué la semaine dernière que celle-ci était en baisse (sur la semaine précédente). Cela était le cas. Le taux d’occupation des lits de réanimation était resté stable car des places avaient été réattribuées aux urgences non-covid, avait-il précisé.

Le nombre de patients Covid+ hospitalisés en réanimation était de 40 au mardi 4 mai, date du dernier bilan de l’Agence régionale de Santé. Il était hier de 39 selon Santé Publique France. Il n’y a là que peu d’évolution notable, mais est-ce lié à une autre donnée plus attristante ?

Le taux de mortalité a lui drastiquement augmenté sur la semaine écoulée. 14 personnes ont perdu la vie entre le 5 et le 10 mars. Lors du dernier point de l’ARS, 2 décès avaient été recensés sur la semaine écoulée (28 avril au 4 mai).
 

 


L’hypothèse de la réescalade

Le préfet a précisé dans son communiqué de presse de la semaine dernière que la stratégie de désescalade prendrait compte de l’évolution sanitaire.

Il n’est donc pas exclu que Jacques Billant décide de revoir le calendrier présenté il y a quelques jours et qui prévoyait notamment le passage du couvre-feu à 21 heures et la réouverture des bars et des restaurants le 19 mai prochains.

Le plus haut représentant de l’Etat doit s’entretenir ce mercredi après-midi avec les maires. Cette réunion hebdomadaire lui permettra de faire un premier point d’étape avant d’évoquer une quelconque nouvelle annonce.

Pour être informés de l’évolution de l’épidémie de coronavirus à La Réunion et des dernières annonces des autorités, restez connectés sur Zinfos974.



Baradi Siva
Rédacteur en chef adjoint Qui a fait quoi, où, quand et pourquoi ? 📧 baradi.siva@zinfos974.com 📞 06... En savoir plus sur cet auteur

Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par cynical le 11/05/2021 08:35

wE aRe aLL dOoMeD

10.Posté par mensonges covidiens le 11/05/2021 08:11

Depuis le début de l'épidémie de COVID-19, la course au test de nouvelles plate-formes conçues pour conférer une immunité contre le SARS-CoV-2 a été endémique et sans précédent, conduisant à l'autorisation d'urgence de divers vaccins.

Malgré les progrès de la polychimiothérapie précoce pour les patients atteints de COVID-19, le mandat actuel est de vacciner la population mondiale le plus rapidement possible.

Le manque de tests approfondis sur les animaux avant les essais cliniques et l'autorisation basée sur les données de sécurité générées lors des essais qui ont duré moins de 3,5 mois, soulèvent des questions concernant la sécurité de ces vaccins.

Le rôle récemment identifié du pic de glycoprotéine du SARS-CoV-2 qui peut induire des lésions endothéliales caractéristiques du COVID-19, même en l'absence d'infection, est extrêmement pertinent étant donné que la plupart des vaccins autorisés induisent la production de glycoprotéine Spike chez les receveurs.

Compte tenu du taux élevé d'occurrence des effets indésirables et du large éventail de types d'effets indésirables signalés à ce jour, ainsi que du potentiel d'amélioration de la maladie due au vaccin, de l'immunopathologie Th2, de l'auto-immunité et de l'évasion immunitaire, il y a la nécessité d'une meilleure compréhension des bénéfices et des risques de la vaccination de masse, en particulier dans les groupes exclus des essais cliniques.

Malgré les appels à la prudence, les risques de vaccination contre le SARS-CoV-2 ont été minimisés ou ignorés par les organisations de santé et les autorités gouvernementales.

Nous appelons à la nécessité d'un dialogue pluraliste dans le cadre des politiques de santé.

Vaccination de masse contre le SARS-CoV-2 : questions urgentes sur la sécurité des vaccins qui exigent des réponses des agences internationales de santé, des autorités réglementaires, des gouvernements et des développeurs de vaccins

9.Posté par Joseph le 11/05/2021 06:09

Qu'est ce qu'ils attendent pour installer le confinement ? Fermeture de l'aéroport et du Port, tout en laisser que l'île soit ravitailler, sans que le personnel descende des bateaux.

8.Posté par kamehameha le 11/05/2021 08:05

Faudrait-il voir un lien entre plus de vacciné et plus de dc et plus de cas ? NON
Du coup la fermeture des magasins, resto et autres est inutile...
Le slogan de la campagne vaccinale à la REUNION : "Allez fé pique à zot"

7.Posté par le créole le 11/05/2021 06:01

quoi le préfet va changer c'est le président qui décide l'abat la fini décide le 19 mai lé ouvert partout quoi se préfet i peux décider l'ordre i viens du président et l'école la semaine prochaine i reprend mi voir pas li changé

6.Posté par DELLON le 11/05/2021 07:54

je pense ils Vraiment maître la réunion en confinement totale école magasin fermé tout ce la pour avoir une totale disponibilité du virus

5.Posté par PP974 le 11/05/2021 05:52

Mais jusqu’ici tout va bien… Madame La Marquise, Monsieur Le Gouverneur, Mesdames, Messieurs,…

4.Posté par biloute le 11/05/2021 05:46

« Mais le préfet a voulu être rassurant »...mais bien sûr mon cher Watson tout va pour le mieux à la Réunion;..l’épidémie flambe et les autorités se calquent sur les directives de la Métropole;le grand manitou de Paris a dit on ouvre tout et le petit manitou d’ici répond on ouvre tout!...Quelle bonne blague!..attendons donc la rentrée prochaine et on verra....la déferlante !

3.Posté par jacquie Michel le 11/05/2021 05:41

Quand le vote et les vacances seront fini on avisera 🤔

2.Posté par confiné le 11/05/2021 07:36

C'est honteux a quand le confinement bordel!notre prefet à la hauteur de l'île....on est mal barré

1.Posté par Jst974 le 11/05/2021 07:35

Ben la mi comprends pi rien !!!
Monsieur le préfet la pou lève tout les restrictions, la réunion les dans le rouge
A bon entendeur !!!!!

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes