MENU ZINFOS
National

Covid: Emmanuel Macron prendra la parole mercredi soir


Le président de la République fera le point sur l'épidémie de Coronavirus et devrait annoncer de nouvelles mesures restrictives.

Par - Publié le Mardi 27 Octobre 2020 à 20:26 | Lu 5767 fois

Emmanuel Macron s'adressera ce mercredi soir à 23 heures (heure de La Réunion) au sujet de l'épidémie de Coronavirus. Il devrait notamment annoncer des restrictions et limitations supplémentaires alors que la deuxième vague qui touche la France dépasse les prévisions des spécialistes.

Plusieurs options sont actuellement étudiées par le Gouvernement.

Quelles sont les annonces possibles ?

Emmanuel Macron s'exprimera au terme de deux conseils de Défense, le premier s'est tenu mardi, le second est prévu mercredi. Plusieurs stratégies de lutte contre le Coronavirus sont évoquées, mais toutes seraient plus restrictives.

La première est celle d'un couvre-feu renforcé, c'est-à-dire étendu à plus de départements et/ou qui commencerait plus tôt. À noter que 2/3 des Français sont déjà concernés par ces restrictions.

La deuxième est un confinement qui impacterait moins l'économie: Les entreprises resteraient ouvertes, mais les commerces non-essentiels fermeraient. Enfin, la troisième est un confinement ciblé en direction des personnes les plus âgées.

Autre possibilité, un reconfinement local pourrait également être envisagé.


Baradi SIVA
Rédacteur en chef adjoint Qui a fait quoi, où, quand et pourquoi ? 📧 baradi.siva@zinfos974.com 📞 06... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Pascale le 27/10/2020 21:02

Merci de m'avoir prévenue... je vais zapper!!! :)

2.Posté par Romano le 27/10/2020 23:26

zapper ton marraine

3.Posté par Ti Tangue zilé zone le 28/10/2020 03:37

Comment avec Test (mentèr) Gel hydroalcoolique, masque et distanciation ce fichu virus continu à circuler ? Pr RAOULT dit qu’il est essentiellement Mano porté...na point un problème dans la plantation ? Comment il peut attaquer la Covid un vieux planqué dans un EPHAD ?

4.Posté par Lulu le 28/10/2020 05:23

à 1.Posté par Pascale le 27/10/2020 21:02 fais ce que tu veux mais tais toi!

5.Posté par Veridik le 28/10/2020 05:54

Allez bosser la journée, prenez les métros bondés et cloîtrez vous le soir et le week-end

6.Posté par MondiéSégnèr le 28/10/2020 06:20

Vivement demain, je suis curieux de connaître le nombre de personnes vissées devant leurs télés à écouter le macron ne pas dire '' Qu'il est incapable de maîtriser cette petite grippette.
Qu'il n'a rien à annoncer aux Français pour faire diversion.
Qu'il attend que le petit jesus lui vienne en aide, même un barbu serait le bienvenu.
Qu'il aimerait que les somnifères soient délivrés gratuitement et sans ordonnance.
Qu'il travaille intensément à la manière de cacher aux retraités et futurs retraités la manière dont il compte renflouer les caisses de l'État de tout l'argent généreusement distribué à ses amis.
Amen

7.Posté par TeamR2 le 28/10/2020 04:24

Des demis mesures ?

8.Posté par PATRIOT le 28/10/2020 07:04

Ses heures sont comptées .........

9.Posté par Réveillez vous le 28/10/2020 07:16

@ croire que macron a tous les droits.....

Il zappe le gouvernement ...
Il zappe le ministre de la santé
Il mets des décrets en place qui n'auront plus besoin d un aval du gouvernement ...


Bientôt la mise en oeuvre de l'article 16 de notre constitution ??

10.Posté par parlamer le 28/10/2020 07:24

il va annoncer les modalités de son grand reset de mondialistes technocrates pourris

Les Ripous Empoisonnent Massivement les Français....

11.Posté par parlamer le 28/10/2020 18:22

Ce pays vient de commettre l’infâme. L’horreur digne de régimes ayant sévi sur nos continents aux siècles derniers.

Ce pays, suite à la découverte d’un bébé prématuré dans les toilettes de l’aéroport le 2 octobre, a décidé que toutes les voyageuses partant de Doha devaient se soumettre à une fouille intime. Mises à nues, observées, femmes ouvertes, elles ont subi un examen génital invasif, sans leur consentement, dans une ambulance se trouvant sur le tarmac.

Une douzaine d’Australiennes ont dû subir des examens gynécologiques non consentis après la découverte d’un nouveau-né prématuré abandonné à l’aéroport de Doha.

Aucune n’a été prévenue à l’avance. Aucune n’a été autorisée à refuser au nom des droits de la femme. Aucune n’a pu empêcher cette fouille intime spécialement dégueulasse.

Ces femmes ont été violées par des gens qui professent une religion dans laquelle la femme est considérée comme inférieure de facto. Leur mentalité, leur culture ne considèrent pas que la femme ait les mêmes droits que les hommes et qu’il est donc naturel, normal, juridiquement impossible pour nous, pour notre civilisation qu’elle ne soit pas digne de respect.

Je n’imagine même pas ce que le Qatar dirait si, en France ou dans tout autre pays, les femmes musulmanes étaient traitées de cette manière, sous n’importe quel prétexte, y compris l’accouchement dans des toilettes, et l’abandon d’un enfant.

Débarquées de leurs avions, notamment d’un vol Qatar Airways pour Sydney, ces femmes ont subi des examens gynécologiques non consentis pour savoir si elles avaient accouché récemment.

Les Australiennes seraient-elles responsables ? Seules les femmes australiennes seraient capables d’accoucher dans des toilettes publiques, et d’abandonner un enfant ?

Ce pays ne s’est pas contenté des Australiennes puisque ses autorités semblent avoir fait subir ces viols à d’autres femmes.

Des femmes d’autres nations et sur d’autres vols ont subi des examens similaires, mais l’ampleur de l’incident n’est pas encore connue. Ces fonctionnaires forçaient les femmes à subir des examens corporels, essentiellement des frottis.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes