MENU ZINFOS
Société

Covid: Donnez votre avis sur les nouvelles mesures à La Réunion


Le Préfet s'est exprimé vendredi et a annoncé un renforcement de plusieurs restrictions avant une réévaluation de la situation en fin de semaine prochaine. Mais que faut-il faire pour limiter la propagation du Coronavirus, selon vous ? Dîtes-le nous !

Par Nicolas Payet - Publié le Samedi 31 Octobre 2020 à 08:43 | Lu 2140 fois

Covid: Donnez votre avis sur les nouvelles mesures à La Réunion
Un point a été fait en fin de semaine par les autorités sur la situation sanitaire à La Réunion et sur les mesures à venir dans les prochains jours et semaines ainsi que les stratégies à appliquer si l'épidémie s'emballe sur l'île.

Le Préfet a notamment lancé un ultimatum au sujet des rassemblements dans l'espace public qui sont limités à 6 personnes. Les contrôles seront renforcés jusqu'à la fin de la semaine. C'est alors que Jacques Billant pourrait - si les règles ne sont pas assez respectées - décider d'interdire les pique-niques, notamment.

Pensez-vous qu'il s'agit d'une mesure nécessaire à prendre ? Donnez votre avis :

 
 

 



Par ailleurs, le port du masque est recommandé pour les enfants de plus de 6 ans lors de rassemblements de plus de 3 personnes, dans les établissements recevant du public et dans les rues fréquentées. Les masques seront aussi proposés aux élèves des âges concernées mais ne seront pas obligatoires.

 
 

 



Parmi les décisions annoncées et liées au confinement prononcé en métropole figure le retour du motif impérieux pour les déplacements hors de La Réunion: Il faudra donc à nouveau avoir une bonne raison pour venir à/quitter La Réunion.

 
 

 



Pour le sport, les compétitions peuvent reprendre à huis-clos, dans des infrastructures. Aucun événement sportif ne peut prendre place sur la voie publique. C'est la décision du Préfet. Qu'en pensez-vous ?


 
 




1.Posté par Gaston le 31/10/2020 10:30

Depuis plusieurs semaines, les médias n’annoncent Plus les chiffres d’entree En réa ni les décès. Ou en sommes-nous? Je ne mets pas en doute cette épidémie de pest... de covid, mais comme jje ne connais toujours personne à La Réunion ni de prêt ni de loin qui ait été ne serait-ce que malade, je me demande si le terme pandémie est bien approprié.. je sais bien que mon cas personnel n’a pas valeur de généralité, mais j’ai demandé à de très nombreuses connaissances, à mes élèves, et franchement, en tout on a trouvé un nombre de malades qui se compte sur les doigts d’une main. Je pose juste la question: dans ces conditions, est-il raisonnable de menacer ainsi de reconfinement et de couvre-feu, de prendre le risque d’abattre ce qui reste de l’économie De l’île, de tuer le vivre-ensemble, de sacrifier l’avenir de nos jeunes pour donner trois mois de vie supplémentaire à leurs gramounes?

2.Posté par DELPHINE le 31/10/2020 10:38

Arretons avec toute cette mascarade vivons profitons car l'état seule veulent notre MORT

3.Posté par Bambino le 31/10/2020 10:41

En tout cas néna quelqu'un qui défoule a lu bien sur les photomontages. Joli. Celui-là i fait pense à moin à une forêt de champignons et des gouttes d'eau. Représenté en rouge, le virus n'aurait été trop anxiogène (code bleu ?).

L'ultimatum posé (confinement si pas d'amélioration dans une semaine) va prendre en compte les contaminations survenues au cours des deux dernières semaines. Si nous considérons les deux semaines nécessaires pour une incubation/transmission, il est évident que nous aurons un confinement progressif sous peu.

Lé indispensable de ne pas casser le lien social. Nous lé pas des machines qui peut débrancher quand la pu besoin. Les rencontres i permet d'évacuer, de mieux digérer tout çà.
Dans l'absolu, un confinement comme en Mars i serait psychologiquement catastrophique et socialement problématique.
Les masques dans la rue, généraliser les tests sérologiques en complément des PCR (protocole SAMU), isolement strict des cas positifs dans ces conditions, suppression de la carence en cas d'arrêt et révision du dernier décret qui énonce la liste , trop restreinte, des cas sensibles.
L'économie la besoin de circulation, comme le virus. Le seul moyen de permettre à la première de survivre en freinant la seconde, c'est l'isolement strict des positifs (méthode des deux tests).
Après, fermer la circulation (couvre-feu) le week end, sera également problématique pour ceux et celles qui travaillent en semaine.

4.Posté par oté la Réunion le 31/10/2020 10:58

Fermer l'aéroport et instaurer une quatorzaine pour être sûr que tout va bien pour les nouveaux arrivants, c'est une mesure. L'école à distance ou en présentiel au choix et le télétravail de 5j/5 devrait être favorisé! Le virus se propage parce que les distances ne sont pas respectées
sur les lieux de travail, dans les lieux publics et dans les écoles! Idem pour les avions où 10 cm séparent les voyageurs : sinon c'est un fauteuil sur deux! Les gens mangent sans masque dans les avions et sont serrés comme des sardines, à respirer le même air!

5.Posté par GIRONDIN le 31/10/2020 11:10

Ouais

Et c'est quand qu'on pourra à nouveau commenter les deblatation politique de nos politiques péis ?
Confinement sur zinfos ?

Exemple : Politique
Conseil Municipal de Saint-Paul - jeudi 29 octobre 2020 (à Huis Clos): Indemnités des élus - Probité et Exemplarité

6.Posté par AdaptationPiège le 31/10/2020 12:02

Pourquoi adapter les mesures sanitaires qu’aux seules outre-mer ? Pour faire plaisir à quelques élus locaux qui ont besoin de se faire remarquer ? Vu l’augmentation des cas, On risque fort de se retrouver confinés dans une, deux semaines ? C’est reculer pour mieux sauter et prendre le risque de se retrouver confinés pour les fêtes de fin d’année pendant que les métros seront à nouveau autorisé à sortir et à faire la fête ! On aura l’air malin !!

7.Posté par Jeanlouissauveur le 31/10/2020 12:47

Dans les profondeurs de l’univers, les noyaux de deux étoiles effondrées fusionnent violemment pour libérer un éclat de la forme de lumière la plus mortelle et la plus puissante, connue sous le nom de rayons gamma. Ces faisceaux de malheur se déchaînent sur leur malheureux environnement, brillant un milliard de trillions de fois plus fort que le Soleil pendant 30 terrifiantes secondes. Aucun vaisseau spatial ne vous protégera de leur destruction aveuglante !”

(Source : Nasa)

Ma fatigué repeté.
Nous les à la fin d un cycles!!
I sa arrivé des grandes choses qui dépassent zot ti cerveau reptilien.
Prépare à zot au choc!!
C est cette année même!!

8.Posté par Carol MARTIN le 31/10/2020 13:09

2.Posté par DELPHINE le 31/10/2020 10:38****un virus se soigne un jour ou l autre ..pas la connerie !!!! attends d avoir un des tiens touché par la maladie !!

9.Posté par Carol MARTIN le 31/10/2020 13:11

6.Posté par AdaptationPiège le 31/10/2020 12:02******je suis tres heureux de lire un commentaire sensé parmi une majorité de débiles incérébrés ..bonne journée !

10.Posté par Mry le 31/10/2020 13:39

Ces nouvelles mesures ne servent qu'à générer de la frustration et seront au final contre productives : les familles vont se réunir à huis clos dans les maisons au lieu d'être en pique-nique à l'air libre...
Des menaces de confinement basées sur des chiffres très mal choisis par des communicants déconnectés du réel : il suffit d'un epad contaminé en plus pour atteindre le taux de contamination des personnes âgées, et idem pour le taux des places en réanimation qui n'est même pas calculé sur celui des places disponibles si plan blanc et nous serons en planc blanc si confinement...Il faut apprendre à vivre avec ce virus et simplement respecter les mesures barrières et limiter les piques niques à 10 personnes car 6 avec les nouvelles familles recomposées est également inadaptée...La seule bonne chose de ces annonces est le rappel du nombre de personnes limités à respecter dans les lieux clos comme les magasins ! Si on arrive à un confinement sur ces chiffres très mal choisis, il y aura en plus double peine pour les travailleurs indispensables comme ceux de la santé, qui ne pourront même plus décompresser les week-ends où ils ne travaillent pas...

11.Posté par Patron de bar St Gilles le 31/10/2020 13:51

Mon avis ? C'est que tant que mon bar a flouze fait du flouze, tout va bien

12.Posté par L'Ardéchoise le 31/10/2020 17:12

Gaston, à lire votre commentaire l'on peut comprendre pourquoi tant de parents Réunionnais se plaignent du niveau de certains enseignants qui interviennent auprès de leurs enfants, vu que vous avez quelques soucis avec la langue française, son orthographe et sa grammaire !!!

Quant à votre dernière phrase, "sacrifier l'avenir de nos jeunes pour donner trois mois de vie supplémentaires à leurs gramounes", elle en dit long sur votre état d'esprit.
Vulgairement, c'est laisser crever les vieux pour que les jeunes puissent continuer à faire la java...
Or le bien vivre ensemble n'est pas qu'une question de couleur ou d'origine ethnique, c'est aussi, voire surtout, un bien vivre ensemble entre les générations.

13.Posté par Carol MARTIN le 31/10/2020 20:26

1.Posté par Gaston le 31/10/2020 10:30*** mais il ne vous suffit que d aller en tournée avec un medecin ou un infirmier liberal !!!! vous auriez pu vous abstenir de mentionner votre profession on l aurait deviné seul !!!!!!!!!!!!!

14.Posté par BinBin le 01/11/2020 03:24

Lé bel le zafair

15.Posté par Dr anonyme le 01/11/2020 09:14

Le gouvernement a raison. Il nous faut, immédiatement, adopter des mesures sanitaires sévères. Oui ! Mais, sans, pour autant, décréter le confinement de toute la population encore saine. Mission impossible me direz-vous ? Je ne le crois pas.

La séparation la plus rapide possible des infectés d’une part et d’autre part des personnes vérifiées négatives est non seulement possible, mais surtout nécessaire.

Il est demandé : "Mais que faut-il faire pour limiter la propagation du Coronavirus, selon vous ? Dîtes-le nous !". Je vais essayer de répondre en prenant l'hypothèse qu'il ne faut pas compter dans les ans sur un traitement spécifique, ni sur un vaccin devant un virus qui se joue de nous en se modifiant.

Alors ? Tester isoler traiter oui mais plus sérieusement.

1- Tester mais en choisissant des populations et non des individus. Je suis d'accord qu'il nous faut organiser le dépistage non pas individuel mais de masse par test PCR ou un autre amélioré. comme le demande un collectif de médecins dans une tribune au « Monde ».

Pourquoi ? C'est que le dépistage virologique en vigueur – le test de toute personne symptomatique ou ayant été en contact rapproché avec une personne testée positivement ou encore les tests avant de monter dans un avion– ne permet pas de comprendre la stratégie ultra-rapide du virus et donc vers quoi se dirige l’épidémie. Pour le moment une politique pour un an s'impose faute de traitement et de vaccins.

Comme le risque de transmission est maximum pendant dix jours, quatre jours avant les symptômes et six jours à partir de leur apparition et comme la plupart des personnes contaminées sont très infectantes en ce court moment mais que en revanche elles ne sont pas contagieuses longtemps, la détection doit donc être bien plus rapide. D'où le recours à des tests de masse. Par exemple tous les passagers débarquant d'un avion suspecté de contenir des tricheurs de certificats et des filtres insuffisants avec une vérification de l'air de la cabine par un test de l’aérosol avant tout débarquement.

1-Tester massivement, 2- isoler beaucoup plus sévèrement les tests positifs et les cas contacts dans des établissements entièrement dédiés à ces deux variantes.

Comme l'épidémie est très loin de se terminer il faut désigner un établissement dans lequel les cas contacts seraient regroupés pour au moins sept jours. L'ancien hôtel des Thermes de CILAOS pourrait être réhabilité dans ce but par des entreprises du bâtiment justement à la recherche de travail. Les chinois savent le faire en dix jours. Pourquoi pas nous ? Avec eux s'il le faut.

Comme l'épidémie est très loin de se terminer il faut désigner un autre établissement dans lequel seuls les cas positifs seraient regroupés. L'ancien sanatorium du TAMPON pourrait être reconditionné dans ce but. Cela permettrait de faire disparaître les craintes justifiées d'attraper le virus dans les CHU.

3- Redonner aux médecins la liberté de prescrire. Il existe au sein du corps médical des tactiques anciennes qui peuvent non pas guérir de ce virus mais diminuer la charge virale.

Ce serait la politique à choisir pour se débarrasser du confinement ou de ses variantes.

En résumé je crois qu'il faut isoler, de façon drastique, les personnes cliniquement infectées ou possiblement infectées, d'une part.

Et, d'autre part, demander aux seules personnes âgées à risque de rester à domicile sans sortie ni aucune visite durant quelques semaines.

Ce deux mesures permettraient de ne pas faire le confinement catastrophique et de faire repartir l’économie sans danger si toutes les personnes infectées suspectes fragiles sont retirées de la circulation.

16.Posté par Dr anonyme le 01/11/2020 11:49

Les tests de masse sont-ils possibles dans notre île ?

Un pays de 5 millions d'habitants la Slovaquie, a soumis plus d’un million d’habitants à un test de dépistage du coronavirus, devenant ainsi le premier pays à essayer de ralentir l’infection en testant presque toute sa population en un seul week-end.

Le dépistage massif a été organisé avec plus de 5000 sites de test et au moins 40 000 travailleurs médicaux, bénévoles et soldats mobilisés pour l’occasion.

Toutes les personnes âgées de plus de 10 ans dans ce pays de 5,5 millions d’habitants doivent passer le test gratuit de dépistage de l’antigène par écouvillonnage avant lundi, sous peine d’être mises en quarantaine.

17.Posté par L'Ardéchoise le 01/11/2020 13:14

Dr anonyme, entièrement d'accord avec vous : la charge virale peut être diminuée avec des méthodes simples et anciennes qui ont par le passé fait leurs preuves.
D'ailleurs, des plantes médicinales, ne dit-on pas "les simples" ?

18.Posté par tantine le 01/11/2020 15:41

d'accord avec gaston et pour connaître plusieurs soignants, il n'y a pas d'épidémie de covid à la réunion. et nos libertés et la démocratie en suspension au bon vouloir des grandes autorités comme des petits chefs qui appliquent la politique du jacadi sont beaucoup plus en danger si on accepte d'être reconfinés une deuxième fois.

qu'est ce qui empêchera la 3è et la 4è ? pourquoi s'arrêter au covid ?

nous nous sommes confinés, nous avons rempli des attestations, nous avons porté des masques, usé et abusé du gel, ,nous avons respecté les conditions les plus fantaisistes (pas de serviette à la plage!) nous nous sommes fait tester, et les virus continuent leur vie. on a compté les morts, puis les malades, puis les cas et maintenant les taux d'incidence : ça ne finira jamais.

maintenant on nous demande de mettre des masques aux bambins de 6 ans et même en faisant l'amour !!! c'est à qui rivalisera d'imagination pour inventer la mesure la plus idiote et emmerdante possible.

un hélicoptère pour mettre 135 euros d'amende à un pauvre nageur qui se baignait à étang salé, des drones pour épier les gens qui promènent leur chien, des gens qui se font verbaliser parce qu'ils font du yoga sur la plage, quel est le rapport avec la santé ?

pourquoi empêcher les médecins de soigner en les menaçant de retirer leur licence ? pourquoi interdire un médicament connu de longue date qui, pris à temps, guérit les malades, pour en promouvoir un qui est dangereux et inefficace ?

19.Posté par Bambino le 01/11/2020 16:34

15 Dr anonyme

Nous sommes d'accord sur la multiplication du double test, PCR/sérologique. Je le rappellais aussi, il ne faut pas négliger les asymptomatiques positifs. La méthode proposée par Catherine Hill pour y parvenir me semble judicieuse: https://www.capital.fr/economie-politique/tests-indicateurs-lepidemiologiste-catherine-hill-appelle-le-gouvernement-a-revoir-sa-strategie-1382030

Son autre proposition (confinement strict) répond parfaitement à l'exigence scientifique de l'épidémiologiste, mais elle néglige le fort retentissement de cette mesure sur une économie à bout de souffle.

Nous nous rejoignons sur vos points 1 et 2, le confinement strict des positifs uniquement (sachant que beaucoup ne respectent pas les consignes, ce qui explique la contagion). Les Thermes sont toutefois déjà dédiés à l'usage prévu et l'ancien sanatorium sert à la rééducation fonctionnelle. Il existe toutefois des infrastructures que le département ou certaines municipalités pourraient mettre à disposition.
La stratégie de dépistage réel des voyageurs éviterait, comme dans l'actuel schéma, de boucler inutilement la majeure partie du trafic d'un aéroport.
Point 3: rien d'autre que la peur de la sécu n'interdit à certains praticiens de prescrire. Ils demeurent, sauf exceptions justifiées, libres d'exercer leur art en toute conscience. Ont-ils, dans le doute, préalablement interrogé l'ordre ?

Sans autre justification sanitaire impérieuse individuellement démontrée, je serais moins d'avis d'isoler les gramounes. Les instances garantes de l'exercice des libertés individuelles nous le rappellent et, à vouloir les protéger malgré eux, nous risquons d'essuyer une fois encore le déni du législateur.

16
Oui, tout en continuant à strictement veiller à la mise en œuvre des dispositifs de détection que nous proposons.

Lé encore possible d'agir, les candidats vaccins i réserve a nous des mauvaises surprises pour l'instant, la stratégie d'action i doit effectivement être planifiée.

20.Posté par Dr anonyme le 01/11/2020 17:15

Prenons acte de la déclaration télévisée du 28 octobre 2020 du président de la République relative à l’épidémie de Covid-19.

M. Macron a en effet déclaré : « « Les soignants à l’hôpital jouent évidement dans ce contexte un rôle essentiel, mais nous avons besoin des médecins de ville, des infirmiers, des pharmaciens, de tous les acteurs du médicosocial, de tous les professionnels de santé de ville pour assurer une prise en charge précoce des patients dès les premiers symptômes pour éviter que ne se développent des formes complexes. »

En recommandant « une prise en charge précoce des patients », M. Macron prend le contre-pied de l'ancienne doctrine officielle, qui préconisait d’attendre les difficultés respiratoires pour faire appel aux SAMU, et ainsi se rallie à la stratégie du Pr Didier Raoult, qui a fait ses preuves à l’IHU de Marseille.

Il n’en demeure pas moins que les médecins généralistes restent privés, au mépris de leur déontologie, du droit de prescrire le traitement hydroxy chloroquine azithromycine qui a pourtant fait la preuve de son innocuité, en dépit des manœuvres qui ont tenté de le discréditer, et dont les publications de l’IHU de Marseille ont établi l’efficacité.

Le président de la République de rétablir immédiatement le droit de tout médecin de prescrire, sous sa propre responsabilité, tout médicament qu’il juge bénéfique à la santé de son patient, conformément au serment d’Hippocrate que les médecins prêtent depuis vingt-quatre siècles.

21.Posté par Dr anonyme le 01/11/2020 17:26

Merci l'ardéchoise

Je livre ici une tentative de quelques essais par un médecin de 80 ans fondé sur ses souvenirs.

Les sprays contre les asthmes agissent non pas parce qu'ils sont désinfectants mais porteurs de broncho-dilatateurs (β-sympathomimétiques ou β-2 adrénergiques (salbutamol ou Ventoline®, terbutaline ou Bricanyl®). On ne peut pas compter sur eux mais ils indiquent une façon de pénétrer;

Par contre, se nettoyer les fosses nasales avec une canule en verre et une poire pour injecter en force dans les fosses nasales un puissant désinfectant. Mon père, médecin généraliste, le prescrivait dans les années 50 avec de l'eau salée, Je l'ai subi. Désagréable mais assez efficace au moins contre les rhumes. Mais c'est un abord négligé !

Essayer de se nettoyer les alvéoles pulmonaires avec une cigarette électronique désinfectante sans nicotine. Ce n'est pas au point mais je vais m'en occuper.

Réutiliser des mouchards et des masques non après après lavage mais après exposition au soleil ou aux ultra-violets. Je l'ai vécu contre les rhumes : efficacité !

Voilà quelques souvenirs !

22.Posté par Tonton le 01/11/2020 20:27

Je n'ai simplement plus les sous pour m'acheter des masques. Encore moins pour les marmailles.

23.Posté par Dr anonyme le 02/11/2020 11:51

Je viens de lire les deux exposés de Catherine Hill que je vous remercie de m’indiquer. Supers conseils !

Les dépistages de masse et les dépistages groupés par 20 sont, bien entendu, deux excellents moyens de rendre le dépistage bien plus efficace. Les LAM peuvent s’y opposer car non prévus à la NGAP.

Je n’ignore pas que les THERMES et le SANATORIUM du TAMPON sont déjà dédiés. Mais une politique instaurée pour plusieurs années est nécessaire et il faut inventer.

Il faut trouver deux établissements dont on peut fermer l’accès avec bien plus de sévérité que maintenant et qui peuvent être consacrés à un bien meilleur isolement. Je ne vois que ces deux-là !

Je me souviens que le SANATORIUM du TAMPON était, autrefois, une sorte d’annexe de la PNEUMOLOGIE de l’hôpital Félix GUYON. En 1967-1968, J’y étais assistant certaines semaines.

On y rassemblait, faute de tuberculoses, les cancers du poumon opérables par paquets de douze. On venait venir des opérateurs de Marseille. Je fus un de ces internes qui aidait ces opérateurs marseillais.

La preuve que l’on peut les réaffecter c’est qu’on y faisait deux pneumectomies totales par jour. Je faisais le suivi post-opératoire après le départ du chirurgien dans de bonnes conditions.

Les patients actuels de rééducation de cet établissement, construit pour isoler les tuberculeux pourraient être transférés aux Tamarins de Pierrefonds qui ouvre en Novembre-Décembre.

Je sais pour avoir travaillé quatre mois à CILAOS que l’hôtel des THERMES est bien isolé pour y mettre les cas contacts sept jours sans déranger leurs amis.

Il existe toutefois d’autres infrastructures que le département ou certaines municipalités pourraient mettre à disposition. Mais lesquelles ? Il ne faut pas garder les Covid dans les CHU pour plusieurs raisons.

Je suis bien d’accord que la stratégie de dépistage réel en cabine d’avion des voyageurs éviterait, comme dans l'actuel schéma, de boucler inutilement la majeure partie du trafic d'un aéroport.

Point 3 : L’ORDRE n’est pas qualifié pour donner des consignes.

Point 4 ; Quant aux gramounes qui ne sont pas en EHPAD il est possible de leur demander plus de précautions confinés à domiciles qu’aux autres qui doivent travailler.
Il est alors tout à fait possible de reprendre le travail à la condition de séparer les infectés et les fragiles. C'est à ce prix que l'on peut ne pas appliquer le confinement qui va détruire l'économie.

24.Posté par Bambino le 02/11/2020 16:11

23 Dr anonyme

Pour l'ordre je vous parle de sécurité juridique, de ne pas en faire un adversaire au cas où. Je vous lis depuis un moment.

Dans le cadre des dépistages, quel rapport entre la leucémie et la nomenclature ?

25.Posté par Dr anonyme le 02/11/2020 20:31

L'Ordre n'est pas qualifié pour élaborer des recommandations mais pour punir celles qui ne le sont pas. Sur l'Ordre, sachez que la structure de l'Ordre se définit en trois parties fort distinctes :

i- Le CDOM retient les plaintes des patients ou celles des confrères. Quand elles sont redevables après une brève enquête locale. Leur décisions sont prises à 21 médecins réunis une fois par mois par département. Elles peuvent faire l'objet d'un appel suspensif au CNOM. J'ai été interdit par le CDOM divisé (13 contre 8) contre ou pour l'ouverture d'un cabinet multidisciplinaire. Ce dernier était pourtant préconisé mais même imposé par l'Assurance Maladie. J'ai été réhabilité sur simple appel au CNOM.

2- Le CROM retient les plaintes de médecins surtout celles portées contre des administrations. Les médecins de l'Assurance Maladie, cependant, ne sont attaquables (dans mon cas pour rupture du secret médical sur 120 malades dont les dossiers ont été livrés par eux à la Presse). Pour avoir le droit de me plaindre il me fallait l'autorisation du Ministre de la Santé. Ma plainte n'a pas été approuvée. Et pourtant c'était Bernard KOUCHNER qui était Ministre, un très vieil ami. Il a prétendu n'avoir pas le temps de s'occuper de trop petites choses.

3- Enfin le CNOM est le seul à peu près connu. Je ne développe pas.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes