MENU ZINFOS
Santé

Covid : Des mesures spécifiques pour les voyageurs lors des fêtes ?


Les autorités ont annoncé lundi que le Préfet s'exprimerait au sujet des mesures de restriction sanitaire en vue des fêtes de fin d'année au terme de cette semaine. Santé Publique France a précisé dans son dernier rapport qu'une surveillance accrue devait être mise en place, notamment pour ceux qui reviendraient de métropole pour passer Noël en famille.

Par - Publié le Mercredi 2 Décembre 2020 à 07:11 | Lu 6833 fois

La levée des motifs impérieux verra les voyageurs arriver en nombre (Photo d'illustration : © Pierre Marchal - Anakaopress)
La levée des motifs impérieux verra les voyageurs arriver en nombre (Photo d'illustration : © Pierre Marchal - Anakaopress)
Jacques Billant a rappelé lundi que les mesures prises pour limiter la propagation du Coronavirus étaient toutes reconduites au moins jusqu'à la mi-décembre. Il s'agit là du port du masque obligatoire en public, de l'interdiction des pique-niques, de la danse et des fêtes privées dans les établissements recevant du public ou encore de la consommation de boissons et de nourriture sur les espaces publics.

Dans le communiqué envoyé par la Préfecture, il est toutefois stipulé que Jacques Billant s'exprimerait au terme de la semaine concernant le format des fêtes de fin d'année : "Un travail d’analyse est en cours avec les maires pour définir les modalités d’organisation des commémorations du 20 décembre et pour arrêter le cadre réglementaire qui sera appliqué pendant les fêtes de fin d’année 2020 et les congés de l’été austral."

Une nouvelle réunion a eu lieu ce mardi avec les maires. Le président de l'Association des maires de La Réunion et édile de Petite-Île, Serge Hoareau, confirme qu'il semble que passer Noël et le Nouvel An à la plage devrait être interdit du fait de la situation sanitaire.

Les voyageurs dans le viseur des autorités sanitaires

Lors de son bulletin hebdomadaire, Santé Publique France a fait le point sur la situation à La Réunion. Une situation qui s'améliore. L'épidémie de Coronavirus est toujours cependant très active et notre île reste en situation de vulnérabilité très élevée.

L'organisme évoque notamment les risques liés aux prochaines vacances scolaires et assure qu'une surveillance stricte des voyageurs est nécessaire : "Avec les fêtes de fin d’année et l’augmentation du nombre de voyageurs qui en résultera, il est primordial de mettre en place des mesures de gestion adaptées auprès de la population des voyageurs pour éviter une « flambée » des cas et la saturation des services hospitaliers."

Fin des motifs impérieux prévus le 15 décembre

Dans son communiqué diffusé lundi, le préfet a, lui, lié la fin de la nécessité des motifs impérieux pour voyager entre La Réunion et la métropole à deux choses : La levée du confinement dans l'Hexagone et la situation épidémiologique de l'île à la mi-décembre.

Pour l'instant, il est donc envisagé de lever les motifs impérieux à cette date, mais les tests PCR 72h avant le vol ou tests antigéniques avant d'embarquer resteront obligatoires à destination de La Réunion. L'ARS recommande par ailleurs aux voyageurs de se faire tester 2 jours après leur arrivée sur l'île.

Le préfet pourrait cependant prendre des mesures supplémentaires afin de limiter la propagation du Coronavirus à La Réunion pendant les vacances scolaires. Il pourrait s'exprimer à ce sujet dès la fin de la semaine.


La levée des motifs impérieux verra les voyageurs arriver en nombre
La levée des motifs impérieux verra les voyageurs arriver en nombre


Baradi SIVA
Rédacteur en chef adjoint Qui a fait quoi, où, quand et pourquoi ? 📧 baradi.siva@zinfos974.com 📞 06... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Briandoht le 02/12/2020 07:17

Une très bonne nouvelle pour la protection de l environnement, il n y a pas que du négatif avec la covid ! C'est un 1er pas , mais pas sûr si les autorités vont maintenir cette interdiction à l avenir quand la covid s'atténuera . Pauvre nature!

2.Posté par Normal le 02/12/2020 07:46

Comment ce gouvernement peut il prétendre des restrictions sanitaires et laisser des centaines de milliers de manifestants déambuler . Quand on manifeste le covid fait grève ? Les journalistes pas un mot ?

3.Posté par Samwinsa le 02/12/2020 09:21

Il faut bien que les Français puissent profiter de leurs îles, n'est-ce pas ?
Même si cela doit se faire au détriment du petit peuple habitant ces îles...

4.Posté par Veridik le 02/12/2020 10:12

notamment pour ceux qui reviendraient de métropole pour passer Noël en famille

Je comprend plus...
Est ce donc un motif impérieux ?

5.Posté par jean-luc panon le 02/12/2020 10:29

vendredi 4 dec2020, restaurant " le beauvallon" a st benoit mariage de la fille de ma nièce : 200 invites !!!

6.Posté par PATRIOT le 02/12/2020 10:36

Les cas augmentent dans l'hexagone, ils augmentent à la Réunion.....
Les cas baissent dans l'hexagone donc pour le coup ils baissent aussi à la Réunion ...

En Suède c'est la fête idem pour l'Asie, les boites de nuit ne désemplissent pas, sur le continent Africain çà va bien, sauf pour les Français qui ont une affaire au Sénégal genre un resto, coincés en France et qui vont tout perdre faute de ne pouvoir avoir les papiers pour rentrer en Afrique, grâce aux infos de ce pseudo gouvernement "nauséabond" qui ne cesse d'envenimer les choses afin de faire accepter leurs maudits vaccin(s) à un max de personnes.
Votre vaccin, nous n'en voulons pas (pour 62% de la population, c'est niet)
Un passeport Co-Vide pour voyager, bon nombre ne voyageront plus. (j'en fais parti)
Vacciné pour bosser, bon nombre démissionneront et c'est déjà fait pour quelques-uns.
Pour les migrants, pas de masques, pour les migrants pas de vaccin ....
On se paie ta tête dans ce pays à un point t'as pas idée ....

7.Posté par vanessa gropaté le 02/12/2020 10:46

lé bon mem

8.Posté par Pascale le 02/12/2020 11:53

Mince alors c'est trop nul... je pensais que c'était tapis rouge de luxe (au frais du contribuable) et accueil avec colliers de fleurs etc.... vu que ce sera covid free island ici a partir du 15 :)

9.Posté par Ludo le 02/12/2020 12:49

Pour résumé, nous pourrons peut-être ou peut-être pas voyager en décembre et janvier. Nous pourrons peut-être prendre un billet d'avion et peut-être se faire refuser l'envol suite à un test positif, ou peut-être nous pourrons prendre l'avion et être isolé après le 2ème test... que d'obstacle sur le chemin du voyageur mais il y aura surement des aventuriers. En attendant, explorons les îles de l'Océan Indien sur le site https://www.mascareignes-trapeze.com

10.Posté par Patricia le 02/12/2020 13:55

Bravo pour l'excellente vidéo très claire et précise ! Merci !

11.Posté par tantine le 02/12/2020 14:36

jacadi peut-être... mamie et papi dans la cuisine avec leur part de bûche au gel hydroalcoolique et masque pour les enfants dans le salon qui ouvrent leurs cadeaux avec des gants. merci mon bon maître !

en attendant 85% des français sont sûrs d'une chose : ils sont en colère.

"La France n’est pas seulement l’Absurdistan. Elle était aujourd’hui l’Injustistan et l’Anarchistan constate un journaliste.

Le sondage de l'IFOP montre aussi une explosion des problèmes psychologiques et des comportements dépressifs et suicidaires.

20% des français souffrent de problèmes mentaux (psychiques) et broieraient du noir.

Le pire reste à venir, toutes ces incohérences conduiront inéluctablement à un chômage sans précédent, une misère qui grandit, 12 millions de Français sous le seuil de pauvreté, à une dette monstrueuse qu'il faudra rembourser, car il n'y a pas d'argent gratuit. Tout cet argent qui semble tomber du ciel, il faudra le rembourser. Des générations de débiteurs se dessinent. (...)

Il faut se rendre à l'évidence, ces 85% de Français qui prévoient une explosion sociale sont malheureusement dans le vrai. On ne peut désespérer un peuple et tuer l'espoir sans que celui-ci se rebiffe."

https://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/france-explosion-sociale-en-vue-229070

12.Posté par jean le 02/12/2020 14:42

Le post 5, vous arrivez encore à vous regarder dans le miroir le matin ?

13.Posté par Thierrymassicot le 02/12/2020 15:26

L'égoïsme des "anti-masques", "la "saine indignation" contre l'assassinat de George Floyd écrit le pape
par Bruce de Galzain
publié le 1 décembre 2020 à 6h06
Dans son livre "Un temps pour changer" à paraître le 2 décembre aux éditions Flammarion, le pape dessine le monde d'après Covid qu'il espère. Mais François s'élève aussi contre les abus de pouvoir et notamment "l'horrible assassinat de George Floyd par la police".

Dans son livre "Un temps pour changer" s'élève aussi contre les abus de pouvoir et notamment "l'horrible assassinat de George Floyd par la police".
Dans son livre "Un temps pour changer" s'élève aussi contre les abus de pouvoir et notamment "l'horrible assassinat de George Floyd par la police". © AFP / Vatican Media / Handout
Pour le Pape, il y a un temps pour voir, un temps pour choisir et un temps pour agir car "les temps que nous vivons sont décisifs". Et il faut d'abord voir. Voir que l'assassinat de George Floyd a donné le coup d'envoi des protestations contre l'injustice raciale dans le monde entier. Mais attention, il ne faut pas se tromper de revendication. Pour François, pendant la crise du coronavirus, certaines revendications ont mis en évidence un esprit de victimisation sur fond de colère mais "parmi des personnes qui ne sont victimes que dans leur propre imagination". Et le Pape dénonce les anti-masques, "ceux qui prétendent que le fait d'être obligé de porter un masque est un abus de pouvoir de l'État".

Le Pape François, le 28 octobre 2020
3 min
À écouter - MONDE
Le pape François démasqué !
Au contraire, le Pape défend les gouvernements qui ont fait passer en premier le bien-être de leur population. Et il en profite – sans citer les États-Unis de Donald Trump – pour dénoncer "les gouvernements qui ont ignoré les douloureuses preuves de l'augmentation du nombre de morts avec des conséquences inévitables et graves". Certains ont pris l'idée de "liberté personnelle" pour la transformer en "idéologie". Et de dénoncer alors ceux qui ont refusé "de garder leurs distances, manifestant contre les restrictions de déplacements".

Tu ne verras jamais ces gens-là protester contre la mort de George Floyd.
Pour François, ces "gens-là" ne protesteront pas non plus contre le fait qu'il y ait des "bidonvilles où les enfants manquent d'eau et d'instruction". Le Pape est cinglant. Il affirme également que "ces gens-là" ne monteront pas au créneau "pour que les sommes faramineuses investies dans le commerce des armes servent à nourrir l'ensemble de la race humaine et à scolariser chaque enfant".

À ce propos, il interpelle son lecteur : "Regarde les chiffres : ce que les nations dépensent en armes te glacera le sang", écrit-il. Et le Pape met en parallèle les statistiques de l'Unicef : au cours des quatre premiers mois de cette année, 3,7 millions de personnes sont mortes de faim. "Et combien sont mortes de la guerre ?" lance François. Les dépenses d'armement "détruisent l'humanité". Sa solution : que ce qui est dépensé en armement le soit en aide aux plus pauvres.

Pour le Pape, les manifestants contre le port du masque sont donc centrés uniquement sur eux-mêmes et "ont perdu le sens de la solidarité et de le fraternité". "Ils sont incapables de sortir de leur propre petit monde d'intérêt", écrit-il.

Un temps pour agir
Le Pape dresse donc un bilan sombre de ce "temps pour voir". Mais il y a le "temps pour agir". Et dans les manifestations en réaction à l'assassinat de George Floyd, "de nombreuses personnes qui, autrement, ne se connaissaient pas, sont descendues dans le rue pour protester, unies par une saine indignation". Pour François, de tels moments "révèlent non seulement le sentiment populaire mais aussi le sentiment d'un peuple, son âme" ! Et c'est bien ainsi que la société doit agir demain selon le Pape. Le peuple prend conscience qu'il a une "âme" dans ces "moments-clés de son histoire". La "conscience" d'un peuple n'est pas le "résultat d'un système économique ou d'une théorie politique". Pour François, il est tout simplement impossible de revenir aux "fausses sécurités de nos systèmes politiques et économiques" d'avant la crise car, sinon, nous assisterons _"à une énorme explosion sociale_".

14.Posté par QBR974 le 11/12/2020 18:46

Post 5 : je n’aimerais pas être ton voisin!!! Tu n’as pas honte?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes