MENU ZINFOS
Communiqué

Covid : Annonces de Jean Castex, la réaction de Jean-Luc Poudroux


Par Nicolas Payet - Publié le Vendredi 19 Mars 2021 à 13:43 | Lu 1571 fois

Le Premier ministre vient de nous annoncer le confinement de 16 départements pendant au moins un mois. Fort heureusement, La Réunion n'est pas concernée. Le COVID-19 dure maintenant depuis plus d'un an déjà et le bilan est loin d'être satisfaisant. Les Français, les Réunionnais sont usés, mais ils prennent leur mal en patience. Il le faut bien. La progression de l'épidémie s'accélère et en vérité, la situation sanitaire échappe finalement à tous, y compris au Gouvernement malgré tous ses efforts et sa bonne volonté.

C'est vrai que je ne suis pas d'accord avec les méthodes ni avec les arbitrages employés à tort par le Gouvernement, notamment sur les masques, le nombre de doses reçus dans l'île ou encore la répartition très largement insuffisante de l'enveloppe du Plan de relance pour La Réunion. Et si 81% des Français sont mécontents de l'action du Gouvernement dans la gestion de la crise du COVID, c'est parce que la campagne de vaccination n'est pas encore aujourd'hui un franc succès et que les Français de Métropole et d'Outre-mer considèrent que tout ce qui devrait être mis en place ou décidé de bon pour
eux ne va pas suffisamment vite. Tout cela saute aux yeux et ce qui est en cause, ce n'est pas tel ou tel ministre, tel ou tel élu, mais la lourdeur incroyable des procédures administratives dans notre pays, les enfermements hiérarchiques et corporatistes, un langage et un fonctionnement ultratechnocratiques y compris par temps de crise alors que l'humain est en situation de péril. Voilà la cause de notre mal français qui n'échappe pas à La Réunion, un mal qui ronge notre démocratie, freine les vocations politiques auprès de notre jeunesse et décourage le goût d’entreprendre.

La France ne redeviendra un grand pays que grâce à ses territoires, que grâce à une décentralisation réelle d'un côté et à un pouvoir central qui ne se préoccupe que du régalien de l'autre. Et c'est très exactement ce que ne prévoit pas la prochaine loi 4D ! Le Gouvernement assure que la crise sanitaire a permis à l'Etat de consacrer la règle de l'approche territoriale. Mais s'il s'agit pour le Gouvernement d'ordonner l'exécution de ses décisions aux Préfets en mettant les élus locaux et les parlementaires conviés pour l'occasion devant le fait accompli, où est la concertation, où est la réelle expression de la
décentralisation, de la citoyenneté, du principe constitutionnel de subsidiarité ? Nous marchons sur la tête et nous nous laissons trop dicter nos actions par des procédures trop rigoristes, situées à des années lumière de la réalité de la vie quotidienne et des besoins des Français, des Réunionnais, ce qui revient littéralement à tuer l'esprit de la loi.

Un an après la crise du COVID, une réforme sur la gouvernance des ARS en général s'impose dont celle de La Réunion en particulier. Pourquoi ? Parce qu'il est essentiel d'éradiquer par tous moyens le COVID grâce à une gestion adaptée, volontaire et efficace. Dans un contexte où l'on ne parle que de COVID depuis un an, je n'oublie pas l'épidémie de dengue qui s'installe
malheureusement elle aussi durablement dans l'île et dont les chiffres sont inquiétants. Là encore, nous avons besoin de compétences et de co-gestion locales. Sur la dengue, où en sommes-nous exactement ? Quels sont les progrès effectués ? Quelles sont les pistes à suivre ? Quelle est la feuille de route ? En tant que Parlementaire réunionnais, je pose la question aux autorités préfectorales et à l'ARS.

Avec le COVID, nous nous sommes habitués à vivre au jour le jour depuis plus d'un an. Une dure réalité qui frappe directement les jeunes qui se sentent aujourd'hui désorientés. La seule lueur au bout du tunnel est la vaccination.
Avec le COVID, les temps qui s'annoncent sont sans doute encore difficiles, mais sans notre jeunesse réunionnaise, il n'y a plus d'avenir du tout. Dans les campagnes de vaccination, dans toutes les attentions en matière de formation et de bien-être, les jeunes doivent être notre priorité absolue. 




1.Posté par 3 D le 19/03/2021 14:17

....4D...

J'imagine que cela concerne le contribuable par ces fossoyeurs:
DÉSOSSÉ
DÉGRAISSÉ
DÉGLINGUÉ
DÉPRÉCIÉ

2.Posté par C.J. le 20/03/2021 11:20

"Voilà la cause de notre mal français qui n'échappe pas à La Réunion, un mal qui ronge notre démocratie, freine les vocations politiques auprès de notre jeunesse et décourage le goût d’entreprendre."
C'est tiré par les cheveux.
Je crois plutôt que ce qui freine " les vocations politiques " c'est le manque d' exemples chez les aînés. L' absence de combativité, d' exemplarité dans la réussite des carrières politiques....et les jeunes finissent par se demander, à quoi ça sert? Les plus opportunistes se laisseront tenter quand même, mais pour remettre les pieds dans les sabots des anciens...pour reproduire les mêmes comportements.
Dans ces conditions, oui, ça lasse!

3.Posté par Le Jacobin le 20/03/2021 12:25

Pour un Député qui touche 21 700€ par mois du contribuable c'est que du bla bla

Rendez la monnaie Monsieur Poudroux.

4.Posté par David le 20/03/2021 12:02

depute fantôme lu

5.Posté par ça moin ça le 20/03/2021 14:13

Il touche 21700€par mois ????!!!!!

6.Posté par feurt le 20/03/2021 17:40

il etait toujours vivant?

7.Posté par Zele le 20/03/2021 18:43

Ça sent les élections qui arrive comme par hasard i sorte dans leur hibernation pathétique tt ca

8.Posté par Le Jacobin le 21/03/2021 11:48

4.Posté par ça moin ça le 20/03/2021 14:13

Et OUI !
HÉLAS !

Ils ont obtenus une augmentation de 15% de salaire pendant le Covid c'est incroyable, de 18 950€ ils sont passés à 21 700€

Aucune obligation de présence n'est réclamée, vous venez si vous voulez à l'Assemblée Nationale.

Une seule obligation: Ne pas oublier de toucher le POGNON =
5 ans =60 mois X 21 700€= 1 302 000€

Pas un seul même Insoumis n'a crié au scandale.

9.Posté par ti paul (bismuth) le 21/03/2021 22:14

Pauvre mec!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes