MENU ZINFOS
Société

Covid-19 à Mayotte : "Une partie de la population considère que c'est une maladie de "Mzungu" (les blancs)"


L’épidémie de coronavirus continue de progresser sur l’île aux Parfums. Alors que le confinement est encore en vigueur sur le territoire - certaines mesures restrictives ont été assouplies et certaines écoles pourraient rouvrir cette semaine, mais le couvre-feu est toujours d'actualité - celui-ci peine à être respecté. C’est ce que constatent deux Réunionnais, installés à Mayotte, et qui nous livrent un témoignage alarmant sur leur quotidien dans le 101ème département de France.

Par - Publié le Lundi 25 Mai 2020 à 17:21 | Lu 14356 fois

Image d'illustration
Image d'illustration

Depuis combien de temps vivez-vous à Mayotte ?

Cela fait bientôt 2 ans que nous vivons à Mayotte et nous habitons à Mamoudzou dans le chef-lieu.

Qu’y faites-vous ?

Je suis professeur d’EPS contractuel dans un collège et ma compagne est infirmière au CHM.

Comment vivez-vous l’épidémie de Coronavirus ?

Depuis le début nous respectons scrupuleusement les règles, ma compagne sort uniquement pour aller travailler à l’hôpital et moi je vais une fois par semaine faire les courses dans le supermarché à côté de chez nous. Pour être franc, en ce moment le confinement est de plus en plus difficile à vivre, le temps paraît long et on a l’impression de ne pas voir le bout du tunnel. Quand vous voyez tous les jours que la situation s’améliore un peu partout en Métropole et dans les DOM et qu’ici c’est de pire en pire il y a de quoi s’inquiéter, surtout lorsqu’on connaît la situation difficile du territoire : manque de moyens hospitaliers, précarité de la population, surpopulation dans certains quartiers avec les conditions sanitaires que cela engendre.

Craignez-vous que la situation épidémiologique s’aggrave ?

Oui malheureusement cela semble indéniable.

​Le Mistral a embarqué nombre de palettes de bouteilles d’eau alors de ses deux rotations. Pouvez-vous nous détailler quelle est la réalité de l’approvisionnement en eau à Mayotte ?

Pour le moment nous n’avons pas réellement constaté à notre niveau de rupture dans l’approvisionnement en eau, car nous avons l’eau courante chez nous et que nous buvons l’eau du robinet. Cependant 1 foyer sur 3 presque n’a pas accès à l’eau dans son logement à Mayotte. Je pense donc que pour certaines familles la situation doit être très compliquée pour ne pas dire critique (notamment chez certains de mes élèves que j’ai eus téléphone toutes les semaines). Je dirais qu’heureusement que le Mistral est venu en appui sur le territoire et que dans certains quartiers des distributions ont été organisées.

​Dans le cadre de votre travail, comment se matérialise votre activité avec la menace du covid ?

Pour ma part je suis en télétravail depuis le début du confinement, mon collège organise des distributions de pochettes pédagogiques toutes les semaines pour les familles qui n’ont pas d’accès à internet (et il y en a vraiment beaucoup). Chaque semaine nous devons envoyer des ressources pédagogiques à notre établissement afin qu’il les transmette aux familles des élèves.

A quelle date la reprise scolaire a été fixée, vous semble-t-elle réaliste ?

Pour le moment nous n’avons aucune date de reprise.

Décrivez-nous la réalité de la gestion du Covid lorsque l’on est infirmière dans ce département ? Comment se déroulent vos journées à l’hôpital ?

Ma compagne travaille au CHM de Mamoudzou en tant qu’infirmière. Elle travaille dans un service qui n’est pas dédié exclusivement au COVID, mais dans lequel il peut y avoir des cas d’où la présence de 2 chambres d’isolement. Le matin en arrivant dans son service elle reçoit 4 à 5 masques chirurgicaux pour sa journée de service qui dure 12h30, et a également accès à des sur blouses. Si jamais il y avait des cas ou des suspicions de COVID dans son service, elle a accès à des masques FFP2 ainsi que des visières de protection. De ce point de vue là, les moyens de protection lui semblent satisfaisants.

Cependant  concernant les dépistages, seules les personnes présentant des symptômes sont testées ce qui ne permet pas d’isoler tous les patients porteurs du virus (car on sait bien que beaucoup sont asymptomatiques).

En temps normal l’hôpital est déjà surchargé ce qui engendre une fatigue générale des équipes de soignants, et avec la situation actuelle ça ne va pas en s’améliorant.

Avez-vous perçu des signes encourageants qui indiqueraient que l’épidémie semble un peu plus prise au sérieux désormais ? Un confinement beaucoup plus respecté qu’au cours des dernières semaines est-il visible ?

Malheureusement nous ne voyons aucun signe encourageant, bien au contraire. Il y a vraiment beaucoup de monde dans les rues (dans notre quartier on a l’impression que le confinement n’a jamais réellement commencé) et de plus en plus de commerces sont ouverts. De plus une partie de la population considère que le COVID est une maladie de "MZUNGU" (les blancs) et ne prend pas au sérieux les recommandations.

Les autorités vous paraissent-elles dépassées par les événements ?

Oui complètement, même si certaines actions sont encourageantes. Nous avons reçu des masques réutilisables dans notre boîte aux lettres cette semaine (Interview réalisée le lundi 18 mai NDLR).  Je pense qu’il est maintenant trop tard. Je pense que les autorités n’ont pas été assez dissuasives au début du confinement ce qui a laissé paraître un sentiment d’invulnérabilité au sein de la population. Les gens se sont dit "on ne me contrôle pas, on ne me sanctionne pas donc je peux continuer à faire ma vie". En 2 mois de confinement, je suis toujours sorti avec mon attestation et je n’ai jamais été contrôlé une seule fois, idem pour ma compagne.

Avez-vous envisagé de quitter le territoire ?

 Oui bien sûr, mais plusieurs raisons nous obligent à rester ici :
 
-    L’aéroport est toujours fermé donc difficile de quitter le territoire
-    Nous sommes tous les deux encore sous contrat et avons à cœur de terminer notre mission ici même si c’est compliqué.
-    Enfin un départ ça se prépare un minimum, on ne peut pas partir "comme ça" sur un coup de tête.


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Matulu le 25/05/2020 17:47

Quid du soda anti Covid vanté par le DJ Andry?...Les mahorais n'en boivent pas??

2.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 25/05/2020 18:00

pipo
A la base c'était la maladie des jaunes, qui a rattrapé les blancs, puis les rouges, et qui va se poursuivre chez les noirs...

3.Posté par Pécos le 25/05/2020 18:10

Maladie de "MZUNGU" ... Ces pingouins n'ont RIEN dans la tête !!!

4.Posté par chikun le 25/05/2020 18:10

1.Posté par Matulu le 25/05/2020 17:47

Quid du soda anti Covid vanté par le DJ Andry?...Les mahorais n'en boivent pas??

Les Mahorais ne sont pas Malgaches ! Ils regardent BFM CNEWS etc... Chaines pro OMS, labos ...
Donc ils ne savent pas que ll'artémisia est produit en grosse quantité a Mada et en Afrique .
Perso, j'utilise l'artémisia depuis 5 ans. Une semaine d'infusions par mois à raison de 5g d'artémisia par litre d'eau. Je suis toujours debout .
La chloroquine et l'artémisia même combat contre la "médecine" des labos : le pas cher en vente libre contre le monopole ...
PS: On trouve de l'artémisia afra et annua à la réunion.
Artémisia c bon contre : paludisme, dengue, chikun et cocovid 19.

5.Posté par Choupette le 25/05/2020 18:20

Et ceux qui sont en EVASAN à La Réunion, ils sont de quelle couleur ?

A un moment donné, il faut savoir lâcher l'affaire ... .

6.Posté par 7AC le 25/05/2020 18:25

"le COVID est une maladie de "MZUNGU" (les blancs)"

Belle preuve d"intelligence...

Lamentables !

7.Posté par Fidol Castre le 25/05/2020 19:12

Racisme primaire.

Imaginons que des européens disent que Ebola est une maladie de Noirs...ça ferait un scandale planétaire.
Mais là...ça passe...

8.Posté par hardcore le 25/05/2020 19:17

La réunion : une partie des habitants croient que le covid19 est une maladie de gens ayant pris l avion récemment, et que le niveau de vie des autochtones ne leurs permet pas pour leur grande majorité de prendre l avion

9.Posté par laika le 25/05/2020 19:39

Bonjour,
merci de préciser la population qui pensent que le COVID19 est pour les blanc. vous pensez que pour nous c'est facile d'attendre ce genre de chose?
Il faut regarder l'autre coté (l'immigration clandestine), c'est gens la n'écoute personne......

10.Posté par alalala le 25/05/2020 20:20

C'est pas vrai, ils sont sectaires, je pensais que c'était que dans un sens, le réunionnais envers eux, mais qu'en revanche ils étaient tolérants envers les autres.

11.Posté par Modeste le 25/05/2020 20:28

Chikun pour votre info
..
122 nouveaux cas depuis jeudi
Depuis jeudi, 122 nouveaux cas ont été confirmés et, ces derniers jours, plusieurs cadavres ont été ramassés dans les rues de la ville, sans qu’on ne connaisse les causes de ces décès.

Les médecins doivent faire des examens approfondis pour voir si les décès doivent être imputés à une autre maladie […] ou s’ils sont vraiment dus à la détresse respiratoire aiguë sévère, la forme critique de la Covid 19, a expliqué la porte-parole du centre de commandement opérationnel anti-Covid 19, la Pr Hanta Marie Danielle Vololontiana, lors de son émission quotidienne à la télévision nationale dimanche.

Les quelque 150 militaires envoyés en renfort à Toamasina y seront chargés du maintien de l’ordre et de l’application des mesures contre le coronavirus (port du masque, distanciation sociale…), selon le gouvernorat régional.

Une tisane distribuée contre le Covid-19
Le conseil des ministres a également mis fin aux fonctions du préfet de Toamasina sans avancer d’explication.

Une équipe a aussi été chargée de distribuer sur place un breuvage à base d’artemisia, une plante à l’effet thérapeutique reconnu contre le paludisme, et dont les autorités malgaches affirment qu’il soigne le Covid-19.

Les éventuels bienfaits de cette tisane, baptisée Covid Organics, n’ont toutefois été validés par aucune étude scientifique.

Le Conseil des ministres a par ailleurs annoncé l’ouverture d’une enquête sur les causes de la mort d’un médecin ce week-end à Toamasina. Selon la presse locale, la victime a été hospitalisée après avoir contracté le Covid-19 et retrouvée morte pendue dans sa chambre dimanche matin.

Madagascar
Coronavirus





12.Posté par Dany le 25/05/2020 20:34

@fidol castré et les autres.
Pourquoi croire à toutes les âneries racontées par Zinfos ou autres journaux réunionnais qui aiment taper sur les mahorais ? Alors que plusieurs mahorais, sont atteints de cette maladie, comment peut-on croire à ces idioties. J'habite Mayotte et les mahorais ce n'est pas ce que raconte la presse réunionnaise

13.Posté par Simonzèf le 25/05/2020 21:12

Fo Remercier sarko !

14.Posté par Café de la gare le 25/05/2020 21:14

Post 7, 13 et 14: ce que vous dites est valable pour La Réunion, en cent fois pire. Il y a vraiment un nombre grandissant d'abrutis dans ce pays de rêve!

15.Posté par Suppositoire le 25/05/2020 21:21

9.Posté par Fidol Castre le 25/05/2020 19:12

Des médecins Français avaient déclaré que si un vaccin était mis au point, il faudrait les tester sur les Africains avant, ça na pas vraiment fait un scandale planétaire.
Les Africains aussi considèrent le Covid comme une maladie des Blancs. Même si à l'origine, c'est une maladie des Chinois qui colonisent leur continent avec leur bénédiction...

16.Posté par Tiik le 25/05/2020 21:49

Selon eux la maladie vient des Comoriens, des Africains, des mzungu mais en aucun d'eux. En aucun les locaux sont malades. Tout le temps la faute des autres.

17.Posté par zoreille le 25/05/2020 22:12

à la réunion ya beaucoup de racistes anti blancs on a déjà vécu là bas. c'est le contraire à Mayotte le "mzungu" est plutôt idéalisé. c'est parce qu'ils sont réunionnais qu'ils affichent les mahorais en les accusant de la sorte. pourquoi ils n'ont pas précisé quelles catégories de personnes qui pensent comme ça ?

18.Posté par Zarin le 25/05/2020 22:25

Une petite pause ?

Tous à Zanzibar

Tous à Zanzibar (titre original : Stand on Zanzibar) est un roman de science-fiction, écrit en 1968 par l'écrivain britannique John Brunner. L'édition française, dans une traduction de Didier Pemerle, est parue en 1972.

En 2010, le nombre d'êtres humains est tel que, s'ils se tenaient au coude à coude sur l'île de Zanzibar, ils la recouvriraient en entier. La surpopulation entraîne la disparition de toute sphère privée, un contrôle génétique draconien et une anarchie urbaine généralisée. La pollution fait qu'à New York, des distributeurs d'oxygène sont à la disposition de ceux qui ont besoin de faire le plein avant de traverser les rues. La consommation de tranquillisants, pour limiter les nécessaires tensions sociales dues à la promiscuité et les velléités révolutionnaires, s'est généralisée.

Les radiations ont entrainé l'augmentation du taux des maladies héréditaires à un tel point que des mesures draconiennes sont prises : les individus porteurs sont automatiquement stérilisés et seuls se reproduisent ceux qui ont des caryotypes sains. L'eugénisme est développé. Évidemment, la liberté individuelle est résolument refusée.

19.Posté par Jack depuis PC le 25/05/2020 22:39

Les blancs ont aussi dit que le SIDA c'est la maladie des noirs , et on n'a pas crié scandale . Foutez leur la paix , y a rien de choquant .

20.Posté par Moi le 25/05/2020 23:31

Ça ne sert à rien d'insulter, et dire que la plupart ici sont censé être des adultes plus âgé que moi lol lisez l'article avant de juger. Je trouve ça lamentable d'utiliser ce genre de titre qui nous le savons tous n'hatisse que la haine et permet à certains dans les commentaires de déversé leur racisme refoulé. Bizarrement on ne parle pas de ceux qui font attentions restes chez eux etc, tout ce qui portent des masques. Il faut savoir que une major partie de la populations vivent CLANDESTINEMENT sur le territoire ce qui accroit le nombres de cas et non pas à cause de majorais eux même. Malheureusement ces immigrés ne disposent ni d'eau courante, ni d'un logement conforme qui leurs permettrait de ce confinés convenablement. Je tiens également à préciser qu'au début de cette pandémie quand elle a atteint la Réunions, bcp de réunionnais critiqués les métropolitains ayant prit l'avion mais bon on en parle pas de ça ... 🙄

21.Posté par les carottes sont cuites le 26/05/2020 01:37

L a pa moin l'auter.....il y a des mzungu tout pâles,des mzungu métissés,des mzungu chinois,des mzungu bien malbars,des mzungu zarabs,plein de mzungu ici de toutes les couleurs,des mzungu bien sympathiques,d'autres mzungu bien pénibles,qui trouvent que le masque n'est pas viril,la honte quand ils vont faire leurs courses ou le plein d'essence,idem pour nombre de mzunguettes qui ne veulent pas ressembler à un insecte,mais le pire dans certains endroits est qu'en porter un signifie : alerte ! malade potentiel! la tache ! on va nous intoxiquer ! danger pour notre virginale intégrité ! guerre bactériologique signalée qui s'est installée dans nos tranchées ! asymptomatique ? pa la ek sa

22.Posté par Ouais... le 26/05/2020 02:11

Avia maria...

23.Posté par Laïka le 26/05/2020 04:36

C'est avec ce genre d'article que nous observons la haine des réunionnais et des soi-disant français envers notre ile. Quoi qu'il arrive c'est mon île.
Les journalistes réunionnais font tous pour montrer des images négatives de Mayotte , déjà que Air Autsral nous taxe avec des prix a couper les têtes .......
Parfois il y a des gens qui parle d'allocations direct . A la réunion , dans les autres DOM ou en Métropole vous avez aussi des allocataires qui touche le RSA ect Non? Il faut se renseigner avant de parler merci.... La majorité des personnes qui touche les allocations sont clandestine.. j'ai bien dit la majorité......
Zinfos974, vous cherchez toujours le petit truc pour faire des articles bidons sur Mayotte., C'est un plaisir pour vous je pense ?????
Il faut être sur place pour voir ce qui ce passe.........

Mahorais un jour , mahorais pour toujours 🔥🔥🔥🔥🔥🔥🔥🔥🔥

24.Posté par DSLAW le 26/05/2020 07:29

Faut leur dire la vérité, que c’est une maladie dont la source vient de la Chine et que le gouvernement chinois a caché la vérité au monde entier.

25.Posté par ZembroKaf le 26/05/2020 08:15

https://www.lopinion.fr/edition/politique/coronavirus-tout-ca-vieux-blancs-chronique-d-eric-boucher-216859
Résumé : en l’état actuel de sa diffusion, la pandémie tue les vieux déjà malades et blancs.
Là c'est un "blanc" qu'il l'écrit !!!

26.Posté par Igard PAZOT le 26/05/2020 08:49

@4 huhuhuhu:

https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(20)31180-6/fulltext


on attend la même pour le CovOrg et l'artémisia 🤣🤣🤣

27.Posté par philmarlowj le 26/05/2020 09:13

Que disent les autorités religieuses ? D’habitude elles sont plus écoutées que les représentants de l’Etat.
Les anciennes générations de Mahorais étaient très attachées à la France ,c’est moins le cas maintenant et les jeunes sont comme ceux de nos banlieues.
Mayotte est devenue un pays de non-droit.
De plus les métros qui vivent à Mayotte sont très différents de ceux qui sont à La Réunion.
Je les ai connu ici comme collègues, ils sont souvent arrogants ( pas tous) avec un esprit que je qualifierai de post colonial.
D’un côté il y a cette minorité qui vit très bien et de l’autre la grande majorité proche de la misère.
La logique aurait voulu que Mayotte soit Comorienne mais pour des raisons stratégiques ce département est français ( théoriquement) mais l’Etat a bâclé son rattachement à la France.
Quant à ces deux métros qui témoignent , ils restent aussi là - bas pour la surrémunération.
Rassurez-vous ils sont de passage.
Je ne sais pas s’il y a encore des postes de fonctionnaires vacants à Mayotte mais je doute qu’ils soient très attractifs.
Si Mayotte reste française alors il faudra que la métropole mette le paquet pour sortir ce département de cette situation indigne de notre pays.
C’est une mauvaise image que nous donnons à l’Afrique.
Le Covid19 est un révélateur d’une situation qui dure depuis trop longtemps.

28.Posté par TICOQ le 26/05/2020 09:19

L'épidémie progresse, le nombre de morts augmentent, mais on assoupli les mesures de confinement. Ils ont raison, la connerie c'est bien une maladie de mzungu !

29.Posté par IXE le 26/05/2020 10:42

Ce qui se passe à Madagascar et à Mayotte tendrait à démontrer que le confinement est justifié. Idem en Amérique du sud.

30.Posté par Zarin le 26/05/2020 10:46

Parlons du Vol MH 370 ???

Le 8 mars 2014, le Boeing 777 du vol Malaysia Airlines 370 (ou MH 370a) est porté disparu avec 239 personnes à son bord, dont une majorité de ressortissants chinois.

Une très vieille histoire ! (mon œil !)

Le peuple ne doit pas informé :

"VOUS ÊTES LIBRE DE CROIRE CE QUE VOUS VOULEZ MAIS VOUS N'ÊTES PAS AUTORISÉ À SAVOIR" !!!

31.Posté par Zarin le 26/05/2020 12:09

30.Posté par Zarin le 26/05/2020 10:46

"Le peuple ne doit pas informé"

correction

Le peuple ne doit pas être informé

Merci

32.Posté par IXE le 26/05/2020 16:47

30.Posté par Zarin

Hello !

J'ai lu tellement de versions sur ce sujet que j'hésite encore...

33.Posté par hardcore le 26/05/2020 17:25

@32 : J'étais dans ce vol, enfin devait y etre, inutile de lire le web pour trouver la vérité... les enqueteurs on fait leur travail


34.Posté par Fidol Castre le 26/05/2020 17:27

9.Posté par Fidol Castre le 25/05/2020 19:12

Des médecins Français avaient déclaré que si un vaccin était mis au point, il faudrait les tester sur les Africains avant, ça na pas vraiment fait un scandale planétaire.


Je partage ton point de vue : les vaccins sont toxiques et devraient être interdits.

35.Posté par zoubida le 27/05/2020 08:42

covid est arrivé a mayotte de moheli anjouan et grande comore en kwassa

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes