MENU ZINFOS
Santé

Covid-19 à La Réunion : Un nouveau cas en cours d'investigation


Mercredi 27 mai, La Réunion compte un nouveau cas confirmé de Covid-19. Depuis le début de l’épidémie le 11 mars, 460 personnes ont contractés le virus sur l’île.

Par - Publié le Mercredi 27 Mai 2020 à 17:57 | Lu 4438 fois

La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment 1 nouveau cas de coronavirus COVID-19 à La Réunion ce mercredi 27 mai à 15h00, soit un total de 460 cas depuis l’apparition du premier cas le 11 mars 2020. Le nouveau cas n’a pas été investigué à ce jour.

- 1 cas autochtone comptabilisé, dans le point de situation d’hier, a été requalifié en cas autochtone secondaire ce jour.Les 3 cas détectés hier ont été investigués et se répartissent de la manière suivante :
-       1 cas importé ;
-       2 cas autochtones secondaires.
 
SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE AU 26 mai 2020

459 cas ont été investigués à cette heure par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie, dont 71% sont des cas importés.
 

Covid-19 à La Réunion : Un nouveau cas en cours d'investigation
•  Contact-tracing : plus de 3600 personnes appelées individuellement et suivies

Le « contact-tracing » est un dispositif qui a pour objectif d’identifier et de rappeler toutes les personnes ayant été en contact proche avec un cas confirmé de Coronavirus pendant sa période de contagiosité (on parle de «sujets contacts» ou de «contacts»).
Ces personnes font l’objet d’une enquête téléphonique au cours de laquelle est évalué leur état de santé et leur est précisé l’importance de :

respecter un isolement strict (quatorzaine)
surveiller quotidiennement leur état de santé
appeler immédiatement le 15 ou son médecin traitant en cas d’apparition de symptômes
porter un masque en cas de contact en face à face avec d’autres personnes

Le dispositif de contact-tracing a été réorganisé récemment dans le but de toucher le plus grand nombre de personnes possible. Il repose désormais sur 3 niveaux différents et complémentaires, assurés par :
  • le médecin traitant au premier niveau : identification de l’entourage familial le plus proche,
  • l’Assurance maladie au second niveau : identification milieu professionnel, amical …
  • l’ARS au troisième niveau : investigations des situations complexes et des cas regroupés en collectivités pour repérer précocement et limiter la formation de cluster).


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Domino le 27/05/2020 18:36

On classe reclasse bizarre.
Covid pas covid.
Ça doit être compliqué pour l'Arrrrs de trouver la bonne formule. Ca doit faire l'objet de réunion intense !!!

2.Posté par Pascale le 27/05/2020 18:49

MDR! c'est plus facile de dire que les cas autochtones ont été en contact avec des cas importés que de dire la vérité! :)

3.Posté par laspi le 27/05/2020 19:11

Non, sérieux, la préfecture et l'ARS...
Retournez à l'école!!! Ah zut cest pas possible, elles sont fermées...

Parce que votre tableau, avec son +3 -1 +1, et bien il est FAUX!

Je lis: Nombre total de cas investigués = 459, dont:
Cas importés: 326
Cas secondaires: 69
cas autochtones: 65

Et bien, 326 + 65 + 69 = 460, et pas 459!!!!!!

Alors je pense sincèrement qu'il faut urgemment réouvrir les écoles pour que vous ré-appreniez à compter!!!

Déjà qu'il y a des FAUX POSITIFS, et cela peut arriver avec les tests ui ne sont pas fiables à 100%, si maintenant vous ajoutez des FAUX CAS, et bien l'épidémie n'est pas prête de s'arrêter!!!!!!!!!

4.Posté par Zeph le 27/05/2020 19:37

@pascale
Ah c’est sûr, raconter n’importe quoi ça vous connais
Tellement plus facile que d’essayer de comprendre ce que vous lisez..

5.Posté par Thierrymassicot le 27/05/2020 20:51

La vérité, mes chéris qui êtes tellement déçus que cette épidémie soit totalement sous contrôle, vous désole.. Cette situation contredit toutes les prédictions, les mauvaises augures, des personnes en mal de sensations nauséeuses.. Dommage pour vous, va quand même falloir penser à vous trouver un nouveau cheval de bataille, because le votre est définitivement rentré à l'écurie 😂🐴🐴

6.Posté par Mimi le 27/05/2020 22:43

Laspi, au début de l'article y dit néna 1 cas lé pas encore investigué. Donc 459 cas lé classés dans le tableau.

7.Posté par Jm le 27/05/2020 23:01

Je ne peux pas mieux dire que Thierrymassicot

8.Posté par Cri pa victoir trop vite le 28/05/2020 07:03

Lé trop bonèr pou cri victoire. L'avenir nous dira.

9.Posté par mateo le 28/05/2020 07:35

Dans le titre de cet article : 460 personnes ont contractés le virus sur l’île , c’est faux, d’autant plus que 326 cas sont des cas importés. Ces personnes sont arrivés à la Réunion avec ce virus, et ont étés diagnostiqués à la Réunion ( peut être qu’ils savaient déjà que c’était positif avant de prendre l’avion), ce qui est le cas pour les EVASAN, déjà testés à Mayotte.
L’ARS et la Préfecture, doivent nous donner les bonnes informations et bien faire la distinction entre cas testés et contractés sur l’île. Ce n’est pas bon pour le tourisme de donner ce genre d’informations à la une des journaux.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes