MENU ZINFOS
Santé

Covid-19 à La Réunion : 69 nouveaux cas


La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment 69 nouveaux cas de coronavirus COVID-19 enregistrés à La Réunion ce mardi 8 septembre à 15h00, soit un total de 2 346 cas depuis l’apparition du premier cas le 11 mars 2020.

Par - Publié le Mardi 8 Septembre 2020 à 19:30 | Lu 4525 fois

Image d'illustration - Photo : Pierre Marchal / Anakaopress
Image d'illustration - Photo : Pierre Marchal / Anakaopress
Parmi les cas annoncés ce jour :

- 32 cas sont classés autochtones.
- 1 cas est issu d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale.
- 36 cas restent en cours d’investigation.
 
Parmi les cas qui étaient en cours d’investigation :
-  47 cas sont classés autochtones.
- 71 cas font l’objet d’analyses complémentaires.
 
SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE AU 8 SEPTEMBRE 2020

2 239 cas ont été investigués à cette heure par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie, dont 21% sont des cas importés.


 • Bilan des cas investigués :

 
 

Covid-19 à La Réunion : 69 nouveaux cas

• Situation sanitaire :

Covid-19 à La Réunion : 69 nouveaux cas


Amandine Dolphin
Rédactrice en chef adjointe - Passionnée de jeux vidéo, scrolleuse compulsive sur les réseaux... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par vanessa lavachkiri le 08/09/2020 19:52

c est pas demain qu on va retourner a 1 cas contaminé par jour il est loin ce temps la faute a qui?

2.Posté par pipo le 08/09/2020 20:32

Enfin un bon chiffre 69 j'adore....

3.Posté par Mazette le 08/09/2020 21:56

https://www.lci.fr/sante/covid-19-a-marseille-le-pr-didier-raoult-reconnait-hausse-du-nombre-de-morts-depuis-10-jours-2163963.html

4.Posté par WWG1WGA le 09/09/2020 06:40

Me font marrer tous ces gens qui prennent leurs infos dans les médias plutôt que de les prendre à la source, incroyable cette crétinisation de la population ....

5.Posté par parlamer le 09/09/2020 08:27

prendre lci comme référence , ....

6.Posté par parlamer le 09/09/2020 08:44

extrait:

"Ils suspendent la loi européenne qui nous protégeait des OGM

Le candidat vaccin Sanofi-GSK et bien d’autres reposent sur l’utilisation d’OGM. Un nouvel exemple de l’utilisation du prétexte sanitaire nous est fourni avec l’adoption par le parlement européen d’un « assouplissement » de la loi sur les OGM qui prévoyait qu’on ne devait pas commercialiser les produits OGM sans études préalables du retentissement sur l’environnement, ni assurer leur traçabilité.
Sous prétexte de l’urgence, les fabricants de vaccin ont obtenu en catimini de pouvoir commercialiser leurs futurs vaccins OGM sans les études préalables prévues par la loi. Et cette information n’a pas été répercutée par les médias qui nous abreuvent chaque jour du moindre test positif.
Or les vaccins OGM sont des médicaments totalement expérimentaux dont nous ne connaissons ni les effets génétiques, ni les effets secondaires à moyen et long terme, faute d’expérience.
Quelle urgence vaccinale y-a-t-il pour vacciner contre une Covid-19 qui ne menace ni les enfants et les adultes jeunes, qui tue moins que les grandes grippes modernes et qui a quitté la France et l’Europe avec très peu de chances d’y revenir ?

7.Posté par spartacus974 le 09/09/2020 08:51

je le rappelle qu'il s'agit de 69 personnes qui présentent des fragments du virus dans la cavité nasale .Cela n'implique pas qu'elles sont toutes malades (beaucoup sont asymptomatiques) et qu'elles sont toutes contagieuses.Le test PCR peut détecter de l'ARN de virus mort qui n’a pas encore été éliminé car les cellules infectées n’ont pas encore été éliminées elle mêmes. Ceci a pu être observé jusqu’à 2 mois après la contamination. Le professeur Raoult évoque de nombreux "faux positifs" car il y a un manque homogénéité entre les tests de différents laboratoires.Beaucoup de laboratoires ne peuvent pas déterminés le seuil de charge virale minimal requis pour être contaminant.

source pour les sceptiques:http://www.francesoir.fr/societe-sante/covid-19-quest-ce-quun-test-pcr-comment-interpreter-un-test-pcr

8.Posté par Titangue le 09/09/2020 09:38

Dans l’Est tout le monde est malade et beaucoup de gens ont la trouille d’être détecté covid pour ne pas passer pour pestiféré .
Un cas médiatisé d’enfant tabassé car soi-disant contaminateur.
Résultat les enfants vont en classe malades !! Ils ne vont plus chez le médecin .
Et en primaire SVP c’est sans masque et sans contrôle.
Pas de thermomètres à l’entrée des écoles, des profs désarmés qui portent toute la charge de la santé de leur classe.
Le pic de contamination ne va pas attendre novembre décembre croyez moi, à l’allure où ça va on y est dans trois semaines, la population réunionnaise est majoritairement jeune et entassé parfois à 30 dans un milieu de culture qu’on appelle « classe » avec un bon taux d’humidité et une bonne chaleur pour bien faire développer les microbes .
Plus les habitudes familiales , une vraie bombe à retardement .

9.Posté par Mazette le 09/09/2020 10:32

parlamer. De toute façon si demain les même qui vous disent que le coronavirus n'existe, pas qu'un étalon est une chèvre, vous approuverai.
Ce fameux Monsieur Raoult sera obligé de revenir sur ses fake. Il le fera en douce comme il a l'habitude. Une petite pirouette et v'là qu'il vous embrouillera le cerveau.

10.Posté par vanessa lavachkiri le 09/09/2020 10:36

c est le chiffre 69 qui compte mdr

11.Posté par Zen le 09/09/2020 13:36

C un bon chiffre ça!!!!! Arrêtez de tester et le nombre de cas vont diminuer. Rode pas zot y trouver pas!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes