MENU ZINFOS
Santé

Covid-19 à La Réunion : 6 nouveaux cas ce dimanche


La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment six nouveaux cas de coronavirus COVID-19 à La Réunion ce dimanche 14 juin à 15h00, soit un total de 495 cas depuis l’apparition du premier cas le 11 mars 2020. Un cas est un cas importé en fin de période d’isolement. Trois cas sont issus d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale. Deux cas sont en cours d’investigation.

Par Nicolas Payet - Publié le Dimanche 14 Juin 2020 à 14:53 | Lu 14937 fois

Photo d'illustration : Pierre Marchal / Anakaopress
Photo d'illustration : Pierre Marchal / Anakaopress

Coronavirus COVID-19 à La Réunion : 6 nouveaux cas confirmés

La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment six nouveaux cas de coronavirus COVID-19 à La Réunion ce dimanche 14 juin à 15h00, soit un total de 495 cas depuis l’apparition du premier cas le 11 mars 2020. Un cas est un cas importé en fin de période d’isolement. Trois cas sont issus d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale. Deux cas sont en cours d’investigation

SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE AU 14 juin 2020


492 cas ont été investigués à cette heure par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie, dont 72% sont des cas importés.

• Bilan des cas investigués :


• Situation sanitaire :


 

• Contact-tracing : près de 3800 personnes appelées individuellement et suivies

 

Le « contact-tracing » est un dispositif qui a pour objectif d’identifier et de rappeler toutes les personnes ayant été en contact proche avec un cas confirmé de Coronavirus pendant sa période de contagiosité (on parle de «sujets contacts» ou de «contacts»).

 

Ces personnes font l’objet d’une enquête téléphonique au cours de laquelle est évalué leur état de santé et leur est précisé l’importance de :

 

  • respecter un isolement strict (quatorzaine)

  • surveiller quotidiennement leur état de santé

  • appeler immédiatement le 15 ou son médecin traitant en cas d’apparition de symptômes

  • porter un masque en cas de contact en face à face avec d’autres personnes

 

Le dispositif de contact-tracing repose désormais sur 3 niveaux différents et complémentaires, assurés par :

 

  • le médecin traitant au premier niveau : identification de l’entourage familial le plus proche,

  • l’Assurance maladie au second niveau : identification milieu professionnel, amical …

  • l’ARS au troisième niveau : investigations des situations complexes et des cas regroupés en collectivités pour repérer précocement et limiter la formation de cluster).

 

RECOMMANDATIONS A SUIVRE

 

  • Se protéger avec les gestes barrières

 

  • Si vous des difficultés respiratoires et signes d’étouffement : appeler le 15 sans délai

  • Appeler immédiatement un médecin dès l’apparition des symptômes (pour un rendez-vous ou une téléconsultation) pour vous faire prescrire un test virologique.





1.Posté par serieux le 14/06/2020 16:41

la vague arrive

2.Posté par Lecon le 14/06/2020 16:55

Si il y a 2 cas en investigation, pourquoi titrer 6 nouveaux cas ?
Tout fout le camp vous dis-je ! Tout fout le camp !
Vous êtes tel Castaner avec ses " soupçons avérés..." Mon Dieu ! Sauvez nous !!!!

3.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 14/06/2020 17:06

Je vos que les gens chargés de comptabilisé les cas n'ont pas fait math spé ni math sup :)

4.Posté par zean le 14/06/2020 18:09

les 3 cas ont déja été comptabilisés a mayotte pourquoi les ajouter au compte de la réunion
dites que 3 évacuations S de mayotte ( largement suffisant )

5.Posté par cynical le 14/06/2020 18:15

Et c'est reparti pour un tour! Ils sont sûrs qu'ils veulent enlever la quarantaine obligatoire pour ceux qui arrivent sur l'île? Car jusqu'à présent, c'est grâce à cette quarantaine que l'on n'est pas dans la même situation qu'à Mayotte...

6.Posté par Payet le 14/06/2020 18:23

Ce serait bien de ne pas compter les evasan dans le quota de la réunion.
À coup sûr ça fait doublon avec les cas recensés à Mayotte...

7.Posté par MT CRISTO le 14/06/2020 18:42

Mayotte nous fournit du Covid tout neuf.

8.Posté par PAYET Frédérique le 14/06/2020 19:04

Effectivement, il est complètement absurde de comptabiliser les cas venant de Mayotte. C'est une ineptie.
Par contre 3 cas locaux ( car même si l'un est importé cette personne se trouve bien sur l'île et donc au contact de la population même si elle est sensée se trouver en quatorzaine stricte) cela faisait longtemps qu'on n'avait pas eu autant de cas... L'épidémie est sous contrôle vous croyez? En tout cas, ça ne durera pas...😓

9.Posté par Régis le 14/06/2020 19:06

Ils prennent en compte les cas positifs présents sur le territoire tout simplement. Je ne vois pas en quoi c'est gênant si ce n'est que titrer " 6 nouveaux cas ce dimanche " ça fait plus vendeur que " 1 nouveau cas et 3 évacuation sanitaires en provenance de Mayotte " ou " 4 nouveaux cas dont 3 évacuations sanitaires ". Parce qu'il ne faut pas oublier qu'il y a 2 cas en cours d'investigation qui sont possiblement négatifs...

10.Posté par Val le 14/06/2020 21:40

1 cas en fin de quatorzaine comme hier bizarre encore cette histoire et les transport sanitaire comptabiler 2 fois une fois à Mayotte et une fois à la réunion mais c est n importe quoi

11.Posté par Pascale le 14/06/2020 22:45

@Régis: 2 cas possiblement négatif MDR... non ce sont des cas de corona 100% autochtones :)

12.Posté par filou le 15/06/2020 03:33

Post 3 PIPO.... Et que certains n'ont pas bien appris grammaire et conjugaison au primaire. Avant de se moquer des autres qui comptent mal, hein?!
Une erreur typo et un participe passé incongru dans une phrase. Je retire 4 points ☺

13.Posté par philmarlowj le 15/06/2020 09:23

Vous enlevez les évacuations sanitaires ,rien ne sert d’insister pour l’ARS dont l’incompétence est désormais reconnue, cela fait 3 cas.
Rien d’alarmant compte tenu du fait que le virus est toujours contagieux mais qu’il circule de moins en moins.
Le tourisme est un secteur qui emploie directement ou indirectement plus de 100.000 personnes, si vous
Instaurer la septaine , pas de touriste ,c’est évident.
Actuellement 50% de la population est soit au chômage soit au minima sociaux et une partie de ceux qui bossent dépend du secteur touristique, hôtels,restaurants guides,boutiques etc....
Si vous fermez La Réunion il ne restera plus que les fonctionnaires pour travailler.
La situation s’améliore mais le virus n’a pas disparu et il risque de revenir dans 6 mois.
Il faut le contrôler à Roissy et Gillot gràce aux tests.
Nouveaux tests salivaires avec le résultat 1 h après.
Sinon un test 4/5 jours avant de partir vers La Réunion et obligation d’un autre test 1 semaine après.
Pour les reste ,la responsabilité civique individuelle !
Les gestes barrières !
Il est là le problème,depuis le déconfinement c’est du grand n’importe quoi les gens vivent comme avant,ils s’en foutent.
Surtout les jeunes qui ne pensent qu’à leur pomme.
Les masques et l’hygiène, voilà la solution tant qu’il n’y aura pas de traitement et de vaccin.
Je ne veux plus être surveillé à cause des crétins qui ne respectent pas les autres.

14.Posté par ZembroKaf le 15/06/2020 09:25

Pour répondre, les experts se basent sur la définition adoptée par l'OMS. "Pour déclarer qu'une épidémie est terminée, il faut constater l'absence de nouveaux cas cliniques pendant une période qui correspond à deux fois celle d'incubation de la pathologie. Celle-ci va jusqu'à 14 jours dans le cas du Covid-19, donc 28 jours.

(www.libre.be)
Donc l'épidémie n'est pas encore terminée à La Réunion...ni ailleurs !!!

15.Posté par PAYET Frédérique le 15/06/2020 09:30

POST 9: cas en cours d'investigation ne sont pas des cas possiblement négatifs mais des cas avérés dont on n'a pas encore déterminé l'origine mais on est sûr qu'ils ne sont ni liés à une evasan ni importés...

16.Posté par Régis le 15/06/2020 13:15

Post 15
Merci pour cette précision 😊

17.Posté par Dignité le 15/06/2020 13:56

Je suis vraiment hostile au fait que les cas relevant des évacuations sanitaires soient comptabilisés dans le quota de la Réunion.
Le fait que ces cas sont comptabilisés à la fois à Mayotte et à la Réunion pose vraiment problème à mon sens. Ils ne peuvent pas être imputés à deux départements distincts. Cela dépasse le bon sens.
Par ailleurs, étant donné que le risque zéro n'existe pas , il faut craindre fortement les cas relevant des évacuations sanitaires car ils font entrer le virus à la Réunion avec des risques possibles de contamination de toute une population.
Face à des cas aussi dangereux, la solidarité interrégionale dont on nous parle à longueur de journée devrait être mise entre parenthèses.
En effet, la nécessité impérieuse de ne pas exposer un territoire encore sain au virus importé commande que soient levées des barrières infranchissables.
Or, les autorités font exactement l'inverse en faisant entrer sur notre territoire des malades infectés durement sans penser aux risques qu'elles font courir à la population puisque, je le rappelle le risque zéro n'existe pas.
Elles oublient ces autorités que l'enfer est pavé de bonnes intentions c-à-d que les bonnes actions ou intentions peuvent parfois conduire à des situations désastreuses.

18.Posté par Devieuxsouvenirs le 15/06/2020 14:09

Je trouve infâmant le discours culpabilisateur de certains .Que je sache,ce n’est pas la faute des personnes infectées si elles ont cette maladie,c’est manifestement les lieux qu’elles ont fréquenté et la non -prise en compte de la chaîne de transmission.Vouloir rendre parano la population ne mènera à rien d’autre qu’à des oppositions violentes que certains sont du reste ravis d’entretenir.Du pur et de l’impur ici,voilà un beau sujet d’article et de thèse.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes