MENU ZINFOS
Social

Covid-19: La CFDT demande une "juste indemnisation" des étudiants infirmiers


Alors que des étudiants infirmiers sont rappelés en stage pour faire face à la crise sanitaire, la CFDT demande au préfet de La Réunion son intervention pour une "juste indemnisation" et d'assurer leur protection.

Par Nicolas Payet - Publié le Lundi 30 Mars 2020 à 08:48 | Lu 1584 fois

Photo Pierre Marchal- Anakaopress
Photo Pierre Marchal- Anakaopress
Monsieur le Préfet,

En période normale, les étudiants en soins infirmiers en stage dans les services perçoivent une indemnité de 1,47 euros / heure soit 50 euros par semaine.

A l'annonce des mesures gouvernementales instaurant le confinement, tous les stages ont été arrêtés dans un premier temps. Puis, dans le contexte de crise sanitaire et en raison de leurs compétences acquises (celles de pouvoir exercer en qualité d'Aide- Soignant), des étudiants de deuxième et troisième année sont envoyés sur le terrain.

Aujourd'hui, s’ils sont officiellement en stage, ces étudiants pallient surtout aux manques de soignants, renforcent certaines équipes et aident à l’ouverture des lits COVID-19.

Mais, ces étudiants sont toujours rémunérés à hauteur de 50 euros par semaine bien que les conditions habituelles de stage ne soient plus réunies, notamment en matière d’encadrement, d'enseignement, de tutorat et de prise de risques.

Par conséquent, La CFDT SANTE vous demande d’intervenir auprès de toute autorité (Ministère, ARS, Région, IFSI, CHU ...) pour que ces étudiants puissent avoir une juste indemnisation et continuer à servir dans les services où toutes les procédures doivent être mises en œuvre pour assurer leur protection.

Certaines régions métropolitaines ont déjà voté l’octroi de primes à ces étudiants exposés. Pour les étudiants volontaires, un contrat de vacation, mieux rémunérateur, est réglementairement possible.

Avant le passage éventuel au stade 3 à la Réunion, votre intervention en ce sens est indispensable, en cohérence avec l’allocution du Président de la République pour donner à la lutte contre le COVID-19 les moyens nécessaires "quoiqu’il en coûte".

Dans l’attente d’une réponse favorable, je vous prie d’agréer, Monsieur le Préfet, l’assurance de ma haute considération.

Le Secrétaire Général de la CFDT Santé Sociaux La Réunion, Expédit Lock- Fat




1.Posté par parentdinfirmierstagiaire le 30/03/2020 10:41

Un étudiant infirmier de 2 ème ou troisième année peut déjà travailler comme aide soignant à côté de ses études normalement : c est ce que font certains déjà pour joindre les deux bouts en fin de mois.

Les autorités qui programment ces "stages bidon"s pour palier aux manques de personnels dans le cadre de l infection Covid en obligeant ces étudiants à travailler sont des "loosers" en plus ces jeunes devront travailler dans des conditions difficiles souvent sans protection, sans logement à proximité etc..etc..

Ces conventions sont des "faux" et " usage de faux" pour ces autorités publiques car on relate des éléments complètement faux dans une convention avec ces élèves infirmiers.

Monsieur le Préfet, il faut retrouver un peu de noblesse en cette période de pandémie et revoir cette situation rapidement : on compte sur vous.

2.Posté par Infirmier le 30/03/2020 16:54

Hormis le fond (la rémunération et l'encadrement des étudiants en période de stage), on peut compter sur un doigt (et encore peut-être la moitié de celui-ci) le nombre d'article de la CFDT sur la protection ou les revendications étudiantes...

3.Posté par Pam le 30/03/2020 21:40

J'ai entendu que les infirmieres scolaires allaient etre requisitionnees, c est peut etre meme deja la cas. Une question.... QUID des directrices de creches, souvent infirmieres puericultrices, et au chomage partiel...? Je ne fais aucun jugement, je me pose juste la question...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes