MENU ZINFOS
Société

Covid 19: Fin des bilans quotidiens dans l'île, place à un point épidémiologique hebdomadaire "au plus proche de la réalité"


La communication autour des cas confirmés de covid-19 revue par la préfecture et l'Agence régionale de santé. Ces dernières ne communiqueront plus quotidiennement sur la situation épidémiologique car expliquent-elles, "la variation quotidienne du nombre de cas, notamment en diminution en début de semaine du fait de la baisse d'activité de prélèvement du week-end, ne reflète pas l'évolution de l'épidémie sur l'île". Un seul point épidémiologique sera désormais fait le vendredi, avec des points intérimaires le lundi et le mercredi. Leur communiqué à retrouver ci dessous:

Par Christelle Boyer - Publié le Samedi 19 Septembre 2020 à 08:56 | Lu 7215 fois

Photo d'archives
Photo d'archives
Dès le début de la crise sanitaire, la préfecture et l’Agence régionale de santé se sont engagées dans une communication régulière et en transparence adaptée au contexte naissant de l’épidémie.

Dans la phase ascendante actuelle de l’épidémie de la COVID 19 et dans le même souci d’une communication transparente et la plus représentative de la situation épidémiologique sur le territoire, la préfecture et l’Agence régionale de santé souhaitent adapter la fréquence de leur communication sur le modèle national pour émettre une fois par semaine un bilan consolidé rendant compte de l’évolution du coronavirus sur le territoire et 3 fois par semaine un point de situation épidémique .

La communication avant la circulation active du virus
(Du 11 mars date d’annonce du premier cas à aujourd’hui)

Face au caractère inédit de l’épidémie de covid-19, aux enjeux de la sensibilisation aux gestes barrières et au décalage de la situation épidémiologique locale avec le national, les autorités ont proposé de mars à aujourd’hui un communiqué de presse quotidien avec un décompte des cas confirmés covid-19 et un état de la situation sanitaire complété par des conférences de presse régulières.

La mise en place communication consolidée et adaptée au passage en zone "rouge"

En réponse à la dégradation de la situation sanitaire, les autorités ont mis en place des mesures de lutte contre la circulation du virus et une stratégie d’accroissement et meilleur ciblage du dépistage. Dans le contexte actuel, l’augmentation significative du nombre de tests ne permet plus de rendre compte de façon représentative et quotidienne d’un état réel de la situation épidémiologique sur le territoire.

La variation quotidienne du nombre de cas, notamment en diminution en début de semaine du fait de la baisse d’activité de prélèvement du week-end, ne reflète pas l’évolution de l’épidémie sur l’île.

La périodicité d’une communication hebdomadaire permettra la consolidation des données et ainsi de rendre compte d’un état épidémiologique au plus proche de la réalité.

En concertation avec les représentants de la communauté médicale, la préfecture et l’Agence Régionale de Santé proposeront donc le vendredi un point épidémiologique précis et consolidé, complété par les données de Santé Publique France.

En complément du communiqué hebdomadaire, les autorités proposeront le lundi et le mercredi des communiqués relatifs aux mesures de lutte contre le virus COVID-9. Ces points intermédiaires seront décidés en fonction des dispositifs déployés, des actions de sensibilisation mises en place. Ils comporteront également des données épidémiologiques sur le nombre de nouveaux cas, sur les hospitalisations en cours et les décès constatés dans les établissements de santé et établissements médico-sociaux.




1.Posté par hardcore le 19/09/2020 09:57

Lire : comme on prend du retard dans les investigations et qu on est pas sur de suffisamment bien communiquer pour faire comprendre a la population que les chiffres du lundi et mardi ne refletent pas la realite, ben on communiquera moins c est mieux

2.Posté par Mouais le 19/09/2020 10:08

Filtré l'information pour moins rendre compte de leurs incompétences. Bien joué ! Enfin quelque chose de réfléchi de leurs parts.

3.Posté par Mercanu le 19/09/2020 10:15

Décision intelligente et bien entendu les commentaires débiles complotistes se déchaînent pour raconter et croire n importe quoi comme d habitude
In peu de censure sur facebook ça nous reposerait de toutes les conneries publiées de ceux qui croient à tout ce qu ils racontent et inventent......

4.Posté par GIRONDIN le 19/09/2020 10:33

Un point annuel, en année bissextile aurait été préférable...... Problème réglé..... 😁

5.Posté par oté la Réunion le 19/09/2020 10:53

Ben oui, plus besoin de dire quand il y a des décès (puisque quand il y en avait on ne le déjà disait pas en achetant le silence des professionnels de santé et pompes funèbres!). Plus besoin de jouer à l'autruche! Maintenant, c'est la censure dictatoriale! La communication pour quoi faire? Circulez, il n'y a rien à savoir!

6.Posté par parlamer le 19/09/2020 11:36

mensonge:

Dans la phase ascendante actuelle de l’épidémie de la COVID 19 et dans le même souci d’une communication transparente et la plus représentative de la situation épidémiologique sur le territoire, la préfecture et l’Agence régionale de santé souhaitent adapter la fréquence de leur communication sur le modèle national pour émettre une fois par semaine un bilan consolidé rendant compte de l’évolution du coronavirus sur le territoire et 3 fois par semaine un point de situation épidémique .

des cas pcr non significatifs sans malades et sans morts ne sont pas une épidémie

7.Posté par Evwlyn le 19/09/2020 11:59

Très bonne nouvelle, quand on a rien à dire et que tout le monde s'en fout de toute façon...

8.Posté par nono le 19/09/2020 12:22

Les chiffres de la mortalité de l'épidémie en France ont subitement bondi ce vendredi. Ils étaient en réalité faussés par le bilan non comptabilisé d'un hôpital francilien depuis plusieurs semaines.

9.Posté par Bourik le 19/09/2020 12:32

Ça leur permettra de passer sous silence le fait qu'ils ont totalement perdu le contrôle de la situation.vilain na enkor mé kpuyon na pi hein

10.Posté par Acl64 le 19/09/2020 12:54

L audience pour ce cirque est en baisse faut adapter les programmes, bonne idée !

11.Posté par Emmanuelle Hoarau le 19/09/2020 12:58

@ mère canu si vous trouvez que, la préfecture et l’Agence régionale de santé appliquent des décisions intelligentes, c'est que nous n'habitions pas la même planète vous et moi !

12.Posté par La reunion le 19/09/2020 13:05

À quand la fin de zot présence ici , allez voir ailleurs ,si l'herbe lé + vert nous va gagne démerde sans zot ..😎😠😠😠😠😠

13.Posté par Kayam le 19/09/2020 14:58

S’il y a la pensée unique, on ne peut pas aller vers les assemblages d’idées, vers les oppositions, vers des ouvertures de débats car l’on est demandé à se taire, à être muselé et faire silence.
C’est aller dans le sens où ceux qui pensent donner de bonnes leçons sont ceux qui sont persuadés de détenir la vérité, ne font jamais d’erreurs et -se- baignent dans une intégrité parfaite...

Mais il n’en est rien ! Car habillés dans leurs costumes de menteurs, ils veulent nous le faire à l’envers.
Nous embrouiller l’esprit et nous convaincre que c’est nous, faisant partie du Groupe des Lucides et Méfiants, que j’appellerai GLM qui avons tort.
Les avis et ressentis qui divergent ne sont pas prises en compte sous prétexte que dans un groupe où il y a différences d’opinions, l’on est catégorisé comme semeurs de troubles.

Donc les As de la Pensée Unique que j’appellerai APU sont des personnes qui revendiquent et qui veulent faire - ou même obligent à- adopter contre vents et marées leurs concepts de visions et/ou d’être, et/ou d’approches et/ou de vérités (?) et peuvent manipuler à leurs guises les prétendants du Groupe de Naïfs Contrôlables ; que j’appellerai GNC.

Le GNC devient un pauvre d’esprit, malléable car il gobe. La bouche ouverte, béat ne cherchant même pas à apprécier la texture de ce qu’il lui est proposé, il avale ! (j’ai en image un poisson rouge avec les yeux tout ronds et la bouche ouverte – tu attends ton hameçon mec ??)

Devant un tel spectacle - qui n’en est pas moins affligeant ! - Les APU agrandissent leurs notoriétés, leurs satisfactions, leurs pouvoirs et rajoutent dans leurs paniers des proies : influençables, faibles, dominées…

Et au milieu de cette situation que les APU croyait déjà acquise, il y a le reste qui contre. Ce fameux GLM ! Et ce sont ces/ses têtes pensantes qui dérangent, qui dévient les lignes de conduite, qui mettent des grains de sable dans les rouages qui font grincer les dents de ces APU.
Le GLM est celui qui regarde d’un autre œil, qui « introspecte », qui déshabille en silence la tour de contrôle.

Eh oui ! À force de nous servir la même soupe, ça ne veut plus descendre.
Toute la différence réside dans la préparation, comment on aspire dorénavant à arranger cette recette pour mieux la manger. Et notre grain de sel savamment dosé, perturbe le goût déposé sur la langue qui entraîne tout un processus qui arrive au cerveau…

Vous voyez la pub « mes cheveux parce que le vaut bien » ? Moi ce sera en mode québécois : ma pensée ? parce que GLM bien !

14.Posté par pieraut le 19/09/2020 18:11

Super allez comprendre la logique ....expansion du virus et on communique moins, pour que les chiffres soient plus pertinents. Alors je n'ai pas fait l'ENA mais certains auraient du faire Polytechniques. Merci l'ARS....moins on en dit plus c'est clair....l'art de nous prendre pour des cons.

15.Posté par Choupette le 19/09/2020 19:01

C'est un vrai thriller Covid : Ken et Barbie dans Martine à la télé.

16.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 19/09/2020 19:31

((((((((((R.A.F))))))))))

---> rien à foutre

17.Posté par boul le 19/09/2020 20:13

comme ça les gens vont se relâcher plus qu'ils ne le sont déjà et on augmentera encore les contaminés brillante idée

18.Posté par BigCock le 19/09/2020 21:37

Incompétence total....pourquoi pas tout les 3 mois....zot boss trop dure....,,,!! Au secours

19.Posté par Lucas le 19/09/2020 21:54

Vs parlez bcp, avez-vous la solution pr stopper cette épidémie...
Car c'est bien de belle paroles

20.Posté par Gil le 20/09/2020 00:48

au vu des commentaires ...pas très populaire le préfet....

c'est juste LE représentant de l'Etat, qui ne communiquera plus sur LE sujet d'actualité ...

800 000 réunionnais s'inquiètent...
bon nombre d'entre eux sont fragiles...

bon....et alors ?
il continuera à percevoir sa rémunération !

21.Posté par Lulu le 20/09/2020 08:02

ouf cela fera de l'air dans nos quotidiens, qui maintenant devront faire un sacré effort pour trouver des sujets intéressants......mais çà, c'est pas gagné non plus!

22.Posté par Ouais... le 20/09/2020 08:05

L état se désengage face aux covid, l économie prime, de plus ils reecrivent l histoire n oublions pas l origine de l apparition de la maladie sur notre sol, n oublions pas les responsables...

23.Posté par olivier le 20/09/2020 08:09

Comme si la population n’était pas capable de faire une addition pour obtenir le nombre de cas par semaine.... c’est une forme de rétention d’information, par ailleurs cela va entraîner un désintéressement de la situation épidémique et par ricochet un relâchement sur la prévention.
Bref... c’est idiot.

24.Posté par PAYET Frédérique le 20/09/2020 08:18

Cool ! Maintenant on peut spéculer sur l'épidémie. Alors votez:
1- Aucun cas aujourd'hui: c'est la fête du slip, plus aucun geste barrière...
2- Le même nombre qu'hier, c'est pas grave puisqu'on n'en parle pas, plus aucun geste barrière...
3- Le double d'hier mais l' ARS s'en fout alors pourquoi ferait-on un effort pour les gestes barrières?...

Vraiment, de qui se moque-t-on? Et l' Etat laisse un ARS et un préfet faire ça!

25.Posté par WWG1WGA le 20/09/2020 08:32

@Mercanu Malgré que tu sois un Mougeon je te mets ce lien quand même ......


Bon visionnage

https://lbry.tv/@Vivresainement:f/plandemic-II-Indoctornation-vostfr:7

26.Posté par oté la Réunion le 20/09/2020 09:03

Comme si nous lé couillon et que nous voit pas que la courbe i monte en flèche au lieu d'aplanir! Néna que 80 lits en réanimation donc i vaut mieux ne pu dire au quotidien!
Sek i travaille dan milieu médical néna interdiction dire si néna des cas!

27.Posté par Mazette le 20/09/2020 09:28

Au cas où certains n'auraient pas encore compris, l'ARS, le préfet et Macron s'en foutent de nous. Du moment que nous consommons... Arrêtez d'aller dans les magasins non essentiels, dans les restaurants, bars... C'est uniquement comme cela que vous allez vous protéger et montrer votre mécontentement. Tant que vous écrirez sans boycotter ça ne sert strictement à RIEN.

28.Posté par Respect le 20/09/2020 13:08

@25 vous pouvez rester correct envers les autres.
Ça s'appelle le respect.

29.Posté par SPARTACUS974 le 20/09/2020 16:45

Mais que se passe t il au sommet de l'Etat qui semble changer de politique sur la gestion du COVID?Macron désavoue son conseil scientifique(il l'a choisi),Véran allège le protocole dans les écoles, on ne publie plus des bilans quotidiens.....le Conseil d'Etat annule des décisions de port de masques obligatoires.Ce n'est que le début de la débandade d'un gouvernement qui a géré cette crise avec une incompétence extraordinaire .Rantanplan 1er au sommet de son art .Le pays n'a pas évité le naufrage sanitaire mais pire encore, il a été ruiné par ces mesures délirantes prises par un gouvernement complétement dépassé.
Vivement la prochaine fête de la musique pour revoir Kiddy smile et ses "girls" à l'Elysée.C'est le seul moment où Macron nous fait sourire à poser avec Brigitte au milieu de ses"meilleurs amis".

30.Posté par Fdf le 20/09/2020 17:22

Respect ??? Les bars ! Les restaurants !! ...cest a Macron ???préfet et la.vieille ??? Franchement ou parle de respect !! Ridicule

31.Posté par Respect le 20/09/2020 18:22

@30 ÇA VA CHEZ VOUS ????

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes