MENU ZINFOS
Société

Couvre-feu: St-André épargnée


Le Préfet de La Réunion a décidé de territorialiser une partie de la lutte contre l'épidémie de Coronavirus. La mise en place d'un couvre-feu se fera commune par commune. Menacée depuis la semaine dernière, Saint-André n'est pour l'instant pas concernée.

Par Nicolas Payet - Publié le Mardi 17 Novembre 2020 à 17:31 | Lu 7758 fois

Le taux d'incidence sur Saint-André est repassé sous le seuil critique ce qui permet à la commune de ne pas être soumise à un couvre-feu. La décision a été prise dans la journée, la préfecture devrait apporter des précisions dans les heures qui viennent.

Le taux d'incidence était de 183 cas pour 100.000 habitants en fin de semaine dernière, c'est ce qui a poussé le Préfet à mettre en garde Saint-André. Le niveau d'alerte étant de 150 cas pour 100.000 habitants. La commune est repassée sous cette barre en début de semaine, c'est ce qui lui permet d'échapper à un couvre-feu.

La menace plane toujours

Même si Saint-André ne sera pas soumise à un couvre-feu dès ce soir, l'épée de Damoclès est toujours au-dessus des têtes des Saint-Andréens. En effet, la commune passe de justesse sous la barre des 150 cas pour 100.000 habitants (142).

D'autres villes secteurs de La Réunion sont aussi sous surveillance comme La Possession, Saint-Pierre et Saint-Denis qui ont toutes franchies le seuil précédent le niveau critique (100 cas pour 100.000 habitants).

Le communiqué de la Préfecture

Lors de son allocution du 13 novembre, Jacques Billant, préfet de La Réunion a alerté les réunionnaises et les réunionnais sur la dégradation de la situation épidémique. Il a rappelé que pour préserver le territoire et le système hospitalier un couvre-feu serait mis en place dans les communes où le taux d’incidence dépasserait sur deux semaines consécutives le seuil de 150/100 000 habitants.

Dans ce cadre, une vigilance toute particulière a été émise pour la commune de Saint-André qui présentait un taux de 177/100 000. Ce taux se fixe aujourd’hui à 142/100 000 habitants. Le couvre-feu ne sera donc pas appliqué à ce stade à Saint-André. Pour autant les indicateurs restent sous surveillance et les efforts engagés sur la commune, comme sur l’ensemble du territoire doivent être maintenus pour écarter durablement le risque sanitaire.

Les taux d’incidence des communes de Saint-Benoît, Saint-Denis, Saint-Paul et Saint-Pierre font l’objet d’une attention particulière. 

Mesures de prévention mises en œuvre dans les communes

La préfecture et l’Agence régionale de santé (ARS) accompagnent les communes et plus particulièrement celles où le taux d’incidence dépasse le seuil d’alerte (50/100 000 hab) en renforçant les mesures de prévention et en apportant un soutien technique aux initiatives des mairies.

Sur la commune de Saint-André, une réunion s’est tenue le vendredi 13 novembre en présence des représentants du préfet, de l’ARS, de Santé Publique France et de deux médecins traitants de la commune, pour faire le point sur les actions pouvant être déployées rapidement. En concertation avec les acteurs présents, il a été décidé de :

Mener une campagne de dépistage de la population, afin de permettre un repérage précoce des personnes porteuses du virus. Cette campagne d’ampleur pourra débuter en fin de semaine.

Proposer un accompagnement de l’Instance Régionale d'Education et de Promotion Santé (IREPS) pour former des médiateurs à la sensibilisation de la population sur le dépistage, la bonne application des gestes barrière et l’information générale sur la Covid-19. Cet accompagnement méthodologique a déjà été déployé dans les communes de Saint-Denis, Saint-Paul et Saint-Louis.

Permettre aux pharmaciens et infirmiers libéraux de pratiquer des tests antigéniques pour une orientation de diagnostic rapide.

Contrôles des ERP et du respect du port du masque

En complément des actions de proximité, les contrôles ont été renforcés ce week-end, notamment dans les bars et restaurants mais également dans les boutiques et les supermarchés.

Du 13 au 15 novembre, les contrôles suivant ont été effectués.

Dans les établissements recevant du public :

423 contrôles ;
- 112 infractions constatées ;
- 64 mises en demeure ;
- 7 fermetures administratives prononcées en conséquence.

Les manquements les plus courants à la réglementation sont l’absence d’affichage de la capacité maximale et le non-port du masque par les employés. Chaque professionnel doit être responsable et prendre sa part dans la lutte contre l’épidémie.

Sur la voie publique :
- 770 personnes contrôlées ;
- 171 contraventions pour non-port du masque.

Les forces de l’ordre ont constaté une amélioration – qui doit encore être largement consolidée - du respect par les professionnels des règles sanitaires. Certains restaurateurs et débitants de boisson ont fait d’importants d’efforts pour se mettre en conformité.

Dans ce contexte, le préfet de La Réunion a décidé de poursuivre la stratégie de renforcement des contrôles et de durcissement des sanctions individuelles prises à l’encontre des professionnels manifestement récalcitrants. En lien avec les maires et au vu des efforts réalisés, il a été décidé de ne pas mettre en œuvre à ce stade de mesures collectives.

Pour rappel, deux mesures demeurent envisagées par le préfet de La Réunion et pourraient être mises en œuvre si une nouvelle dégradation était constatée :

- fermeture des bars et restaurants à 21h00 sur un secteur jugé problématique par les forces de l’ordre au regard des contrôles réalisées (dans le cas où une dégradation serait constatée dans l’application des règles sanitaires par les professionnels) ;

- fermeture anticipée des bars et restaurants à 22h30 sur tout le département (dans le cas où une dégradation de la situation épidémique à l’échelle de l’île était constatée).





1.Posté par jo le 17/11/2020 16:42

préfet l'eau sucré, st andré devrait etre confiné et garder leur microbe pour eux

2.Posté par 974 le 17/11/2020 17:18

C'est si simple de bidouiller les chiffres. Et non, les chiffres ne sont pas une vérité absolue.
Donc, les sondages, les projections économiques, les données scientifiques, et la publicité servent juste à manipuler les consciences. Tant pis pour celui qui croit tout ce qu'on lui raconte.

3.Posté par cmoin le 17/11/2020 18:05

Mais il faut arrêter d'attendre tout le temps et mettre les mesures maintenant!

4.Posté par Kreol974 le 17/11/2020 18:06

Ah je vais faire ça ! Ah non pourquoi pas essayer ça, ah non c'est pas bon, ça c'est mieux.
Décidez vous une bonne fois pour toutes, arrêtez de nous montrer de l'incompétence.
Oui le covid est là et alors ?! Le sida aussi est là, les cancers aussi.... La grippe aussi,........ Etc.......

5.Posté par Lina le 17/11/2020 18:24

Beaucoup cherche confinement pour nourrir la paresse...
Comme bcp de l éducation nationale,collectivités etc...

6.Posté par Suppositoire le 17/11/2020 20:13

1.Posté par jo le 17/11/2020 16:42 :

Ce n'est pas un microbe idiot, mais un virus !

Et ce n'est pas les Saint-Andréens qui l'ont crée, mais les Chinois...

Enfin un truc made in China qui est solide et dure longtemps !

7.Posté par Gerem974 le 17/11/2020 20:30

Post 2 et tant pis pour celui qui ne croit rien on en reparlera quand vous serez malade ou un de vos proches....

8.Posté par @ post 1. le 17/11/2020 20:33

Commentaire stupide.

9.Posté par Rabas le 17/11/2020 21:55

Tu as raison Lina : ces salopards de l'Education Nationale il n'y a qu'à leur couper la tête pour qu'ils réfléchissent à tête reposée à leur paresse. Pas marre de débiter de telles conneries non ?

10.Posté par riverstar974 le 18/11/2020 06:55

encore une preuve de bidouillage des chiffres. l'ARS complice et après on vient nous emm..avec des menaces de couvre feu et confinement...du grand guignol

11.Posté par 974 le 18/11/2020 07:08

Post 7 : plus on teste, et plus le taux d'incidence diminue. Le Maire de St André a dû mobiliser ces administrés non-malades à se faire tester en masse pour faire diminuer le taux de sa commune. Donc, il ne faut pas croire tout ce que disent les élus, l'Etat et les médias.

12.Posté par Math sup pour les Nuls le 18/11/2020 07:27

Attention à la manipulation des chiffres. C'est très simple pour un maire d'augmenter ou de diminuer le taux d'incidence de sa commune.

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-pourquoi-il-faut-prendre-le-taux-d-incidence-de-l-epidemie-avec-des-pincettes_4050877.html

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes