MENU ZINFOS
Société

Courrier d'un infirmier en réanimation : Lettre ouverte à ceux qui parlent en mon nom


Par Courrier d'un infirmier en réanimation - Publié le Vendredi 21 Janvier 2022 à 19:03

A toi Mr le préfet
A toi Mme la directrice de l'ARS
A toi le représentant syndical CFTC
A toi le médecin de la CME
A toi de la direction du CHU

Je fais partie de ceux dont tu loues le dévouement, le courage, le sens du devoir et l'abnégation depuis bientôt 2 ans.

Je fais partie de ceux qui sont en première ligne dans ce combat contre la maladie.

Je fais partie de ceux que tu aimes appeler "les soignants".

Je suis infirmier en réanimation à La Réunion.

Depuis bientôt 2 ans je reviens y bosser plus souvent qu'à mon tour.

Je suis infirmier en réanimation.

Et étonnamment, je ne t'y ai jamais vu.

Pourtant, tu parles à ma place, un jour à la radio, un jour à la télé... Tu parles pour moi, sans me connaître, ni moi, ni mon travail...

Toi le représentant syndical, qui dit que "les soignants reviendront travailler sans problème".

Toi le préfet, qui nous dit que la situation est sous contrôle.

Toi la directrice de l'ARS, qui rejette la faute de la situation sanitaire sur les non vaccinés (tu noteras que je n'ai pas dit Anti Vax, mais bien non vaccinés.)

Car si effectivement la quasi totalité des patients de réanimation sont non vaccinés, tous n'ont pas ce discours anti pass et anti vax que tu voudrais bien leur faire tenir. Ce sont pour beaucoup des braves gens, pour qui le Covid n'est qu'un sujet de plus à la télé, et par lequel ils ne se sentent pas concernés, n'allant ni en boîte ni dans les bars.

Toi le président de la CME qui dit que nous accueillons le plan blanc comme une délivrance.

Et toi de la direction du CHU, pour qui les équipes ne sont formées que de pions interchangeables.

Depuis 2 ans vous parlez en mon nom, et j'en ai plus qu'assez.

Mr le Préfet, à toi qui nous dit que la situation est sous contrôle.

Explique moi donc pourquoi tu as fait fermer des salles de bloc et reporté des opérations ?

Ah oui, c'est pour récupérer des infirmiers et les envoyer en réanimation.

Je vais peut être t'apprendre quelque chose mais les infirmiers de bloc opératoire ne sont pas formés à la réanimation...

Ils sont infirmiers certes, mais pas de réanimation.

Tu confierais ta voiture à réparer à un mécanicien scooter, ou aéronautique ? J'imagine que non ...

Alors pourquoi confies-tu des patients de réanimation à des infirmiers de bloc opératoire ?

Iras-tu expliquer à la population réunionnaise que leur père, mère, sœur, oncle ou tante peut être pris en charge par des personnels mal ou peu formés ?

Et pourquoi, puisque la situation est sous contrôle, fais-tu venir des soignants de métropole ? J'attends tes explications avec impatience...

A toi de la direction du CHU , qui pourtant les avez ces infirmiers de réanimation puisqu'ils avaient été embauchés et formés lors de la première vague, pourquoi les as-tu remerciés dès lors qu'elle est passée ?

Ah oui c'est vrai , tu ne les as pas remerciés, tu leur as proposé un "reclassement dans un autre service", suivi d'un non renouvellement de contrat.

Et tu t'étonnes qu'ils ne veuillent pas revenir quand une nouvelle vague arrive ?

Nous t'avons proposé, demandé, de les laisser en poste. Mais cela nous a été refusé.

Ben oui mais c'est normal, le CHU n'a pas le budget !!

C'est que ça coûte cher un soignant.

Pourtant cela coûtera toujours moins cher que de mettre en danger l'économie d'une île, non ?

Et pourquoi, puisque la situation est censée être sous contrôle, déclenches-tu un plan blanc, qui va nous supprimer nos congés à moi et mes collègues ?

Donc toi, Mr le Préfet, et toi Madame la directrice de l'ARS, qui êtes les bras armés de la politique de Santé Publique de l'Etat français, vous donc préférez instaurer un couvre feu, fermer les bars, les restaurants, couler l'économie de l'île plutôt que d'avoir quelques postes pérennes en plus au sein d'un hôpital ?

J'avoue ne pas comprendre...

Mais j'ai hâte d'entendre vos explications...

Un soignant de réanimation qui a enfin décidé de prendre la parole. En son nom.

PS : Et si jamais vous devez être amenés à réagir à ce courrier, merci de ne pas dire que vous "entendez ma souffrance"... Je ne souffre pas : j'ai la rage.

Et pour finir : depuis le début de cette lettre je vous tutoie tous. Vous m'excuserez... Mais si j'ai beaucoup de respect pour vos personnes (après tout je ne vous connais pas personnellement), j'en ai beaucoup moins pour vos fonctions... Et sachez que si par malheur vous deviez être hospitalisés en réanimation, c'est peut-être moi qui vous prendrai en charge. Et vous verrez, ça crée des liens.



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

102.Posté par Cuculus canonus le 31/01/2022 12:17

Le système administratif français est hiérarchisé et ses agents classés , A+, A, B+ ,B , C+, C , chaque catégorie dispose de pouvoirs liés à son rang.
Anciennement classé B , les infirmiers sont désormais en catégorie A , cela ne leurs donnent pas le droit d'assister aux réunions des gratins A+ qui mettent en oeuvre la politique de santé nationale et qui bien sur " PARLENT" .chacun assure ses responsabilités en fonction de son rang. Il en est ainsi dans l'administration en général. Les infirmiers ont vocation à soigner , celui qui n'a pas compris cela doit revoir ses cours de déontologie à défaut il peut toujours passer des concours pour devenir A+ et "PARLER" . Il fallait bien travailler à l'école monsieur l'infirmier.

101.Posté par Erik le 30/01/2022 08:27

C est de l audace
Bravo...

100.Posté par Dignité le 28/01/2022 08:26

Monsieur l'infirmier,

La véracité de de ce que vous êtes et de ce que vous dites reste à prouver.

Mais peu importe, l'essentiel n'est pas là.

On peut être pour ou contre le vaccin. On peut regretter que les hôpitaux publics dans leur gestion à la sauce "libérale" de l'hôpital rationnent les moyens de soins et diminuent l'effectif des soignants.

Mais la rage que vous avez devant cette pénurie de moyens qui vous oblige à vous décarcasser pour soigner vos semblables, d'autres aussi l'ont cette rage.
Rage de voir des antivax venir bloquer le fonctionnement des hôpitaux comme en Guadeloupe. Rage de voir des antivax insulter des personnels soignants en les accusant d'être complices du Gouvernement. Rage de voir des antivax , intimider et agresser les directions des hôpitaux parce qu'elles refusent de payer le salaire des soignants qui refusent de se faire vacciner comme l'exige la loi. Rage de voir les lits d'hôpitaux être occupés en grand nombre par des malades non vaccinés compromettant ainsi les soins des personnes vaccinées atteintes d'autres pathologies de type cancer ou autres.
Vous voyez la rage que ressentez par rapport à votre vécu , d'autres personnes ayant des vécus différents la ressentent aussi.
Votre plaidoyer m'apparait surtout comme un élément à décharge à l'égard des antivax qui ont apparemment votre sympathie.
Excusez moi, mais je n'y adhère pas du tout .

99.Posté par cyclope exalté le 26/01/2022 12:38

97 pour autant il n'y a pas de diplôme spécifique d'infirmier en réanimation en France, on fait des stages en IFSI puis formation sur le tas une fois diplômé, qui suffit largement quand on a deux neurones !

IBODE est une vraie spécialité en plus du D.E., ils ont l'habitude des intubés ventilés et des réveils de sédation, c'est le moins qu'on puisse dire, des IBODE en réa feront parfaitement le job.

98.Posté par Issa le 26/01/2022 08:03

Discours débile d'un antivax primaire...
Un faux, évidemment, l'auteur de ce torchon n'est bien sûr pas infirmier.

97.Posté par Faru le 25/01/2022 15:27

@cyclope exalté

Ta source dit l'inverse de ton message...

Entre autres :
"aucun soignant ne peut être accepté en remplacement dans une unité de réanimation s’il n’a pas reçu une formation ou un encadrement spécifique sur un minimum de temps."

Ou encore :
"La somme de savoirs et de pratiques apportée par les IFSI est une ressource trop faible pour mobiliser les actes et connaissances nécessaires à la compréhension et à la maîtrise des actes, des pathologies et complications propres à la réanimation. L’encadrement du personnel soignant arrivant en réanimation, tel qu’il existe aujourd’hui en France, est bien trop insuffisant pour permettre une acquisition et une mobilisation pertinentes des connaissances dans la pratique."

96.Posté par polo974 le 25/01/2022 14:40

84.Posté par Il y a eu Marco polo, nous on a polo974 le 23/01/2022 06:54

ça passe mal qu'on rappelle l'efficacité du vaccin, hein...

eh oui, 10 fois moins de risque de passer en réa... quoi qu'en disent les antivax.

donc au lieu d'être à 70 ou plus covid en réa, on en serait à une dizaine environ...

sachant qu'en réa, il y a en gros un quart des patients covid qui y meurent.

95.Posté par Joyce le 25/01/2022 13:22

depuis 2 ans (je voulais dire)

94.Posté par Joyce le 25/01/2022 13:19

A cet infirmier en service de réanimation,,

Je dis tout simplement CHAPEAU BAS ! pour votre courage de dire votre RAGE !. à qui depuis é ans vous ont baladé sans scrupule et honteusement, en vous manquant de respect, et porter atteinte à votre métier.

Courage et tenez bon !
"Néna un jour i apèl domin"

93.Posté par " Vieux Creole" le 24/01/2022 16:47

JE DIS SIMPLEMENT :
FELICITATIONS ! ! ! ! !

92.Posté par Papillon le 24/01/2022 13:11

Si on privilégiait les traitements précoces il y aurait moins de personnes hospitalisées. Malheureusement, c'est actuellement la croix et la bannière pour trouver un médecin prescripteur de traitements anti covid . Les médecins résistants qui veulent soigner leurs patients se retrouvent harcelés, voir envoyés au tribunal , comme le Dr Bourgeon. Un scandale . Mais effets boomerang le Dr Bourgeon est réhabilité et à son tour porte plainte contre l'ars . L'arroseur arrosé !

91.Posté par Wai le 23/01/2022 14:02

Toi qui te dit infirmier en réanimation ..ti sais bien que les lettres anonymes finissent à la poubelle ... surtout au CHU .

Bien tenté...

La porte est ouverte ..

Reste à voir de quel côté de la porte vous êtes ...

90.Posté par billout le 23/01/2022 13:58

les durs durs travaillaient a l 'osto en ce moment pour le meilleur et le pire chérie.

89.Posté par billout le 23/01/2022 13:53

C'est monsieur ou madame macron qui décide.

88.Posté par ANivet le 23/01/2022 11:46

De quoi je me mêle post 95 ? Commencez par signer de votre nom et on en reparlera

87.Posté par Laurencepp le 23/01/2022 10:08

Quelle vague ? Le virus ? Laissez moi rire . Et pourtant les journalistes font la grande promotion de la doctrine obligatoire de pensée gouvernementale heureusement il y a des chances sérieuses de dégager certains politiques aux futures élections tout comme certains commentaires de vaccinés ici qui travaillent j'imagine à l'autorité sanitaire ou sinon s'ennuient avec leurs pass pitoyables et peu utiles

86.Posté par Lee le 23/01/2022 06:36

🤔Réponse à souffrance : vous parler d’anti-vax qui pourrissent la vie des autres. 1/ vous confondez antivax et réfractaire à une injection en cours d’expérimentation (ARM sous AMM) 2/ ce n’est pas aux autres, non « vaccinés Covid » de vous protéger, vous les « vaccinés » mais bien à ce « vaccin » non ? 3/ Éteignez la TV et allumez votre cerveau, aussi petit soit-il.

85.Posté par Lee le 23/01/2022 06:23

Le peuple attend vos réponses monsieur le préfet, madame le directrice de l’ars et directeur d’hôpital …

84.Posté par Il y a eu Marco polo, nous on a polo974 le 23/01/2022 06:54

Polo974
sont ces derniers qui portent pour beaucoup la responsabilité de la situation actuelle.

IL FAUT ÊTRE AVEUGLÉ À QUEL POINT POUR ÉCRIRE CE GENRE DE COMMENTAIRE ? VOUS NE POUVEZ PAS VOUS EXTRAIRE DE VOTRE CONDITIONNEMENT ?

83.Posté par Bokapola le 23/01/2022 02:41

89.Posté par cyclope exalté le 22/01/2022 19:33

Vous semblez vouloir quelquechose de "plus dur".
Il est certain que ce n'est pas dans votre pantalon que pourrez trouver réponse à vos envies!!!

82.Posté par polo974 le 22/01/2022 22:05

82.Posté par bobléponge le 22/01/2022 15:34

Bravo, les grosses insultes comme seule réponse...

Tu dois donc te sentir visé par ce que j'ai écrit sur les antivax qui propagent des fake et ce faisant, la mort pour certaines personnes qui se sont fait influencer...

Zinfos974 aime bien le buzz, mais là, c'est quand même beaucoup.
Merci de rappeler un peu les manières à ce personnage.

81.Posté par Ri sofé le 22/01/2022 21:53

Anonyme et mélangeant vouvoiement et tutoiement, crédibilité zéro donc

80.Posté par L'Ardéchoise le 22/01/2022 21:20

Plutôt comiques, ceux qui reprochent à ce monsieur de n'avoir pas signé, alors qu'eux postent sous des pseudos...

79.Posté par Chatelet LUDOVIC le 22/01/2022 21:16

78.Posté par JORIELE974 le 22/01/2022 17:52
le droit de reserve n existe pas!!!

78.Posté par Docteur lo sucré le 22/01/2022 19:59

Monsieur l’infirmier, Je viens de lire votre courrier, et c'était un vrai plaisir !

Un seul mot : Bravo !

Je pense que vous les avez bien emmerdés là, toutes ces "sommités" qui n'arrêtent pas de nous emmerder avec tous leurs beaux discours, mais qui en fait ne connaissent rien de la réalité, du haut de leur grandissime grandeur..

Mais comme dit le proverbe, même s'ils sont assis sur un trône, ils sont assis sur leur derrière comme tout le monde...

77.Posté par JORI le 22/01/2022 19:57

"Car si effectivement la quasi totalité des patients de réanimation sont non vaccinés, tous n'ont pas ce discours anti pass et anti vax" et quel discours, ou excuse ont ils alors?? 😂 😂 😂

76.Posté par cyclope exalté le 22/01/2022 19:33

Infirmier de bloc est une spécialité, pas infirmier en "réanimation"

Courrier de mytho qui a trop regardé urgences, bosser en réa c'est sympa pour ceux qui aiment faire joujou avec des machines mais c'est loin d'être ce qu'il y a de plus dur, ou de plus compliqué…. dans la profession.

https://www.cairn.info/revue-recherche-en-soins-infirmiers-2006-4-page-140.htm

75.Posté par JORIELE974 le 22/01/2022 18:00

Souffrance du poste 70 les soignants sont dans la souffrance depuis fort bien longtemps ils se font insulter reçoivent des coups , venez aux urgences les gens qui se font ramasser sur les trottoirs les buveurs sans fond , si les vigiles sont là ce n'est pas pour faire jolie , les gens qui sont sans patience et viennent encombrer les urgences pour de la bobologie et un pet de travers !

74.Posté par JORIELE974 le 22/01/2022 17:52

il est peut être du métier s'il n'a pas signé son courrier c'est pour se protéger fonctionnaire = droit de réserve si non conseil de discipline mise à pied et si c'est plus grave radiation des cadres , il y a des cancres aussi qui font le buzz sur zinfos l'homme qui a tout fait tout vu tout connu plusieurs fois champion de son ombre et de son miroir!

73.Posté par martin lane le 22/01/2022 17:05

Vous criez parce que cette lettre n'est pas signée,, Mais quand les plus grandes sommités scientifiques pas payées par pfizer et cie vous assènent quelques vérités, vous les roulez dans la boue.

72.Posté par MICHOU le 22/01/2022 17:01

https://www.youtube.com/watch?v=DkKUrZtNlps

https://youtu.be/v-xWcmXp0hc

71.Posté par MICHOU le 22/01/2022 16:37

bravo et merci

70.Posté par sceptique le 22/01/2022 16:18

aucune valeur ce courrier qui peut etre écrit par n'importe qui.... Pourquoi ne pas signer de son nom et dire dans quel service il travaille.....

69.Posté par bobléponge le 22/01/2022 15:34

polo974 l'humour d'une ordure ça ne se comprend pas , ça se vomit fumier , et poauvree tache de la macrotte

68.Posté par Rémy Almar le 22/01/2022 15:05

On peut tout dire et écrire dans le respect comme cela est fait dans cette lettre mais sans signature aucune valeur

67.Posté par titine le 22/01/2022 11:39

Super cette franchise

66.Posté par YaDeMoinsEnMoinsDeSous le 22/01/2022 14:37

Béni les sous qui tombent du ciel Européen pour notre pain quotidien ! Car la France est en quasi faillite...

65.Posté par souffrance le 22/01/2022 14:35

Un beau courrier, j'entends la souffrance de ce soignant et je la partage. Mais je ne partage pas sa complaisance pour les anti vax qui pourrissent la vie des braves gens. Et je regrette que ce soignant hélas anonyme n'ait pas un seul mot de soutien envers ses collègues soignants qui sont insultés et agressés par les anti vax, ceux-là ont beaucoup de mérite à continuer à soigner

64.Posté par polo974 le 22/01/2022 13:48

47.Posté par Il y a eu Marco polo, nous on a polo974 le 22/01/2022 09:07

tu ne comprends donc pas que je fais la différence entre les victimes et les antivax actifs.
ce sont ces derniers qui portent pour beaucoup la responsabilité de la situation actuelle.

63.Posté par Pascal Cilaos le 22/01/2022 13:48

Y en n'a marre de la langue de bois des politiques ..... Mais encore faut il que le peuple soit près à entendre la vérité !

62.Posté par polo974 le 22/01/2022 13:45

42.Posté par bobléponge le 22/01/2022 08:48

incapable de comprendre l'humour...

ou bien c'est le fait que je mets le doigt là où ça fait mal aux antivax actifs ? ? ?

en fait, les deux...

61.Posté par Seb le 22/01/2022 13:27

C’ st fou c’ s gens qui sont que dans le déni

Bravo Mr et même si vous n’avez pas signé bravo car mettre votre nom c’est signer votre licenciement !
La source est sur sinon zinio ne l’aurait pas publier !

Perso je préfère vous croire que croire en des gens qui n’arrête pas de se contredire et conduire laReunion avec des œillères , qui conduit sans feuille de route

Pour le vacciner faite votre route et tant mieux pour vous

Mr le soignant vous auriez dû mettre Bobby et Max et la clique d’abruti de frerdom dedans , les grands connaisseurs qui ont oublier leur origine et qui suce Macron !

60.Posté par zean le 22/01/2022 12:55

il y a un peu de vérité
mais qui a écrit cette lettre peut etre bien un infirmier ou un politique un mr tout le monde un extrémiste
pas de nom ,de carte d'identité

59.Posté par Riri le 22/01/2022 09:38

Bon courage à l'infirmier, nous le soutenons dans sa lettre et merci de dire la vérité

58.Posté par Maitre le 22/01/2022 12:08

Je vous comprends le personnel compte après la rentabilité le roulement de travail des "soignants "accepté a permit cette dérive 8 heures de travail dans la journée étaient suffisants et quand il y avait des vacances ou des maladies il y avait des intérimaires Pour moi 12heures de travail c'est trop le personnel fatigué n'est plus réceptif les RTT ont fait miroiter bon nombre mais plus personne ensuite pour les remplacements il faudrait déjà revenir aux 39heures déjà moins fatiguant évidemment au lieu de 3 équipes il n'en reste que deux donc encore des contraintes un métier difficile et éprouvant moralement même si certaines formations vous disent d'être avant tout des professionnels C'est une dérive sans fin qu'il va falloir rectifier sinon peu de personnes voudront postuler

57.Posté par 123 le 22/01/2022 12:02

Bien et courage a vous

56.Posté par paulux le 22/01/2022 12:00

Excellent, il dit des vérités soigneusement cachées au public . Bravo

55.Posté par David le 22/01/2022 08:51

Bravo bravo quelle courage

54.Posté par Daf le 22/01/2022 11:48

Bonjour. Infirmière depuis plus de dix ans j'ai fait le choix Implacable de ne plus marcher dans ces combines de politique de santé. En dix ans j'en ai vu! J'ai travaillé à l'hôpital, j'ai fait de l'intérim partout, je suis passé dans tout les services possible. J'ai rencontré tant d'infirmières en détresse, pas encore arrivé en salle de transmissions que leur larmes coulaient sur leur joues. J'ai toujours trouvé ça dingue. J'ai toujours fait partit de la minorité qui dit non aux rappels sur jours de congés, celle qui à toujours refusé d'être un vulgaire pion sur un échiquier. Parce que ça ne doit pas être une histoire de fonction mais une histoire de positionnement. Je partais du principe qu'ils ont plus besoin de nous que nous avons besoin d'eux ! (Je parle des autorités qui chapotent le système de santé). Parce que j'ai toujours considéré qu'une infirmière est forte, courageuse et intelligente (plus de trois d'études théoriques, pratiques je vous garantie que ceux qui sont passés par là mérite le respect), elles ont droit de dire non. Aujourd'hui je me rends compte que je me suis trompé....
En fait ça n'est pas LE DROIT de dire non à tout ce merdier dans nos hôpitaux mais LE DEVOIR de dire non.
Je pense sincèrement que si nous avions été tous à dire non, nous n'en saurions pas là. Je suis navrée mais les soignants toujours en place êtes des victimes consentantes. Mon métier me manque. Je ne sais rien faire d'autre et le "prendre soin de l'autre" est mon adn. Sauf qu'à un moment donné quand on sait que c'est une histoire de fric il faut savoir dire non. Parce que on vaut mieux que ça, nous "les soignants" qui n'avons jamais été foutu d'être une communauté solide et soudé..
Résultat d'être trop souvent mis à quatre pattes et caressé dans le sens du poil... Tel un maître dominant félicitant son chien... c'est bien mon petit, t'es un bon soignant!

53.Posté par Bizarre le 22/01/2022 11:44

Bizarre que Zinfos n'ait pas censuré ce courrier. Il ne va pourtant pas dans le sens de la propagande médiatique gouvernementale.

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes