Courrier des lecteurs

Courrier d'un collectif de présidents de clubs réunionnais au président de la Ligue de football amateur, Marc Debarbat

Vendredi 14 Décembre 2018 - 17:56

Courrier d'un collectif de présidents de clubs réunionnais au président de la Ligue de football amateur, Marc Debarbat
Nous souhaitons porter à votre connaissance la situation actuelle de la Ligue Réunionnaise de Football.
Elle concerne l'Assemblée Générale du 16 décembre prochain. Lors de la réception des documents annexés envoyés aux clubs, un point important a retenu notre attention. Il s'agit de la convocation sur laquelle figurait l'ordre du jour :

  - Alinéa  III : -  Élection de trois membres proposés par le Président de la Ligue pour le remplacement des postes vacants du Comité Directeur.

Premier constat : les trois membres démissionnaires ne sont pas nommés, pas plus que les nouveaux entrants candidats aux postes laissés vacants. Ne serait-il pas plus judicieux que les présidents soient informés en amont ? (Un Président qui vote par procuration, et ils sont nombreux, ne connait donc pas le candidat pour qui il va voter ! Est-ce légal ?)
Qui dit élection, dit Commission Régionale de Surveillance des Opérations Électorales.
Quelle a été la date de sa désignation par le Comité Directeur ?  De sa composition ? Qui assumera sa présidence ?
Encore une fois, la ligue de la Réunion ne brille pas par sa transparence.

Monsieur le Président, si effectivement l'Art 13.3 indique que :
- « En cas de vacances d'un siège, le Président de la Ligue propose la candidature d'un nouveau membre lors de l'assemblée générale la plus proche.

Cette élection se fait, par un vote secret, à la majorité absolue des suffrages exprimés.
Si le candidat n'obtient pas la majorité le Président de la Ligue propose un nouveau candidat lors de l'assemblée Générale suivante. »

Nous constatons que le texte évoque le remplacement d’un membre, et non de plusieurs.
Ce règlement nous ne le contestons pas, mais nous nous interrogeons sur son utilisation que nous considérons comme abusive. Comment peut-il en être autrement ?

Le Comité Directeur a été élu en décembre 2016 pour la mandature 2016/2020. Nous constatons que dès le 10 décembre 2017, soit un an après l'élection, trois membres élus ; Messieurs Joseph AMIEL, Serge OHLMANN et Jean René MAILLOT, démissionnaires, ont été remplacés. S’en est suivi le remplacement du médecin élu. Cela portait à quatre, le nombre de membres démissionnaires à cette date.

Trois nouveaux membres seront élus le 16 décembre 2018.

Ne pensez-vous pas, Monsieur le Président, qu’il s’agit là d’une utilisation abusive ?
Comment peut-on comprendre qu'à mi-mandat sept membres élus d'une élection, soit un peu plus d'un tiers des membres soient démissionnaires et renouvelés ? 

Au-delà des raisons qui ont poussées ces élus vers la sortie (le courrier que vous a adressé M AUGUSTINE est en ce sens éloquent puisqu’il y évoque entre autre, des falsifications de documents) ; qu’en est-il du respect, de l' équité qui sont le sens inné d'une élection ? Quelle est la valeur de notre vote ?

Nous pensons que le (les) législateurs de ces règlements n'ont pas imaginé l'utilisation de ce cas de figure, mais nous sommes à la Réunion donc tout est possible.

Il n'est pas interdit de penser qu'à ce rythme, en décembre 2020, la Ligue de la Réunion se retrouve avec un Comité Directeur entièrement renouvelé, soit 19 membres démissionnaires, où seul le Président résiste. (Ah, oui il est tête de liste).
Dans ce cas, cela relèverait d’une véritable imposture.

Monsieur le Président peut-on tout simplement imaginer que demain la Fédération Française de Football puisse se retrouver dans cette situation ? Cela laisserait présager un certain malaise !

De toute façon, on ne vous apprend rien. Lors de votre visite, il y a quelques semaines de cela, vous avez pu vous rendre compte que le football réunionnais est un monde à part.

Nous ne pouvions laisser sous silence cette situation particulière de la Ligue Réunionnaise de Football qui se gère toujours dans l'immédiat et l'obscurantisme, se croyant toujours au-dessus des lois et des textes au mépris de l'harmonie et du respect de ses licenciés.

Nous vous laissons apprécier nos remarques, mais l'avenir de notre discipline nous préoccupe.

Bien cordialement.
 
Collectif de Présidents de clubs réunionnais en chasubles jaunes
Lu 595 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous servirons à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 19 Mai 2019 - 11:07 Macron, "l'enfant roi"?