MENU ZINFOS
Faits-divers

Cour d'assises : 3 jours de procès pour le meurtre d'André Camalon


Ce mercredi, après un renvoi en raison de la grève des avocats, s'ouvre à la cour d'assises, le procès pour le meurtre d’André Camalon, séquestré, battu et mort d'une crise cardiaque au cours de son supplice. Son épouse, Yvette Camalon, séquestrée et ligotée, avait assistée impuissante à la mort de son époux.

Par - Publié le Mercredi 23 Septembre 2020 à 08:06 | Lu 2558 fois

Les faits sordides se sont produits dans la nuit de vendredi 14 au samedi 15 avril 2017. Des hommes ont pénétré au domicile d’un couple de septuagénaires à Saint-Anne, dans le quartier du Petit Saint-Pierre. Les agresseurs ont ligoté le couple d'agriculteurs et les ont sauvagement frappé afin qu'ils leur donnent leur argent.

André Camalon, 76 ans, a été tué sous les yeux de sa femme Yvette. Une fois les malfrats partis, c'est Yvette Camalon, également frappée et séquestrée, qui a malgré tout pu donner l'alerte. L'autopsie pratiquée démontre que Maxime André Camalon serait mort par suffocation suite à un arrêt cardiaque. Cette famille d'agriculteurs, est très connue à Sainte-Anne en tant que cultivateurs de letchis.

Un homme d’une quarantaine d’années interpellé lundi 17 avril 2017 à Sainte-Anne, mènera les enquêteurs sur la piste de deux autres hommes. Un des deux hommes sera arrêté le mardi 18 avril à Saint-André, l'autre le mercredi 19 avril 2017 à Saint-Denis par le GIGN. 

Éric Tuffery, procureur de la République, qui qualifie d'"inhabituelle" cette affaire de meurtre, indiquera peu après les interpellations : "Les époux Camalons ont été séquestrés et victimes de violences par des agresseurs masqués, gantés et armés d'un pied de biche, dont le principal objectif été l'argent"
 
"Les suspects sont très connus de la justice et ont tous les trois des casiers judiciaires lourds, entre 7 et 19 condamnations. Sur les trois, un seul reconnaît les faits tout en minimisant son rôle dans la gravité des faits tandis que l'un des deux nie les faits, le troisième ne dit rien", ajoute le procureur de la République. 

Le mercredi 23 mai 2018, une reconstitution avait lieu en présence des principaux protagonistes. Elle a permis aux enquêteurs d’en apprendre un peu plus sur ce drame. Deux des suspects, Georges Loto et Sylvain Valentin, ont formellement accusé Jean-René Moulouma d’être l’instigateur de cette virée sanglante du 14 avril 2107. De son côté, ce dernier dément toujours avoir été présent ce soir-là. Or, son ADN a été retrouvé sur un couteau par les enquêteurs.

Le procès, une première fois renvoyé, et qui se tient sur une durée de trois jours, verra son dénouement ce vendredi 25 septembre. Les agresseurs encourent la réclusion criminelle à perpétuité.


Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes