MENU ZINFOS
Faits-divers

Cour d'appel: L'affaire d'escroquerie d'Ibrahim Patel jugée dans un an


Par - Publié le Jeudi 20 Février 2020 à 09:30 | Lu 2561 fois

Image d'archives
Image d'archives
Ibrahim Patel, président de la CCIR, comparaissait ce matin à la cour d'appel dans le cadre du jugement prononcé en audience correctionnelle au tribunal de Saint-Denis le 15 mars 2019. Il avait écopé d'une peine de 8 mois de prison avec sursis et 5 ans d'inéligibilité pour escroquerie et abus de biens sociaux. Le président de la Chambre de commerce avait décidé de faire appel de cette condamnation. 

En 2013, alors gérant de la société Yameirha Food à Saint-Paul, il avait sous-loué à Réuni Assurances un local de 100m2 au prix de 1030 euros par mois et imposé un droit d'entrée de 50.000 euros de compensation de travaux d’aménagement. Ibrahim Patel louait lui-même le local pour 651 euros par mois et les chèques de 1030 euros avaient été encaissés sur son compte personnel. 

Alors que le mouvement social des avocats bat son plein depuis six semaines, une demande de renvoi a été déposée à l'ouverture de l'audience, pour cette affaire, comme pour les autres. Même l'avocate d'Ibrahim Patel venue de Paris en a fait la demande. L'affaire a été renvoyée au 11 février 2021.

Régis Labrousse sur place


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Le Jacobin le 20/02/2020 10:01

"Même l'avocate d'Ibrahim Patel venue de Paris en a fait la demande. L'affaire a été renvoyée au 11 février 2021."

Les avocats sont en grève mais pas pour prendre l'avion afin de déposer une feuille de renvoie en 2 mm.

Il faut reconnaître que Monsieur Ibrahim Patel dispose d' une surface financière suffisante, il peut se permettre de prendre GROS ZAVOVAT DE FRANCE, avec tout ce qu'il mis de côté avec les loyers en question il mérite le luxe.

De haut en bas de l'escalier il n'y a pas un qui échappe à la Justice.

VOTER ET FAITE VOTER VANESSA POUR SAINT DENIS
MAIN PROPRE ET TÊTE HAUTE.

Nous parlons ici du représentant du monde économique à la Réunion mes amis.

LA HONTE N'EXISTE PLUS !

2.Posté par X le 20/02/2020 10:27

Si, si j'ai honte de mon pays , j'ai honte de cette justice , j'ai honte de ses voleurs qui dépensent des sommes faramineuses de nos taxes , de nos impôts pour défendre leurs seuls intérêts . Commerçants , TPE , PME, employés , travaillez PATEL se régale à votre santé ...

3.Posté par jpleterrien le 20/02/2020 11:02

Pour une surprise, c'est une surprise, ça alors !!!
Selon que vous serez puissant ou misérable....

4.Posté par À post 2 le 20/02/2020 12:14 (depuis mobile)

En MEDIOCRATIE , il faut avoir du courage pour aller voter . On peut ressentir une forme de honte d'être ÉLECTEUR devant tant de médiocrité

5.Posté par Zistis makro le 20/02/2020 13:07 (depuis mobile)

Quoi dire d'autre que Zistis Macro? Pendant encore un an, il jouira encore, mais il y a un jour qui s'appelle demain. Inch'Allah.

6.Posté par Sélection Naturelle le 20/02/2020 14:18

Qui paie ses frais d'avocats?...

7.Posté par Charetterhum le 20/02/2020 18:06

Oté vote pou li li lé si la liste SINI lé grave seulement créole rouve lo yeux

8.Posté par 974 le 20/02/2020 21:54 (depuis mobile)

Comme si il est bête, S’il prends avocat de France c''est parce ce qu’il peut payer ,il a déjà fais une réserve...et il peut se le permettre en tant que Président CCI

9.Posté par STORM le 21/02/2020 10:41

Le syndicat de la magistrature de La Réunion et les avocats font front commun." Confronté à une mobilisation exceptionnelle des avocats, qui ne demandent comme nous tous qu’à pouvoir remplir leurs missions, le gouvernement se contente de les pointer du doigt au lieu de donner à la justice les moyens dignes d’un Etat de droit, au détriment des justiciables."
Léopoldine Settama a été condamnée à 5 600 euros d'amende : C'est Claude Laplaud, procureur général, qui nous donne l'information dans un communiqué de presse adressé hier après-midi à plusieurs rédactions. Ceci en réaction à notre article paru hier et intitulé "Auteur d'un accident corporel, la bâtonnière Settama jugée dans la plus stricte intimité".
L'affaire Carl Davies aux assises en juin 2017 :Leurs avocats, pointant certaines incohérences du dossier, obtiennent en juin dernier le non-lieu leur évitant in extremis de comparaître aux assises « Alors que trois personnes étaient accusées, on prendra le temps de voir ce qui a réussi et ce qui a raté dans cette enquête. »etc
COENT FAIRE CONFIANCE EN CETTE JUSTICE 974

10.Posté par komssameme le 22/02/2020 17:14

Ankor li ! la honte d'un président consulaire, zindemnités y manquent à li, poches bien remplies, même pas peur, même pas puni, appel et appel, il joue la montre jusqu'en fin de mandature 2020, qui paye les frais d'avocat en sa qualité d'affaire privée ?, rouv' bien lo zyeux la justice, pouak à li sévère.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes