Economie

Cour d'Appel : Délibéré le 22 août pour le groupe Apavou

Mercredi 20 Juin 2018 - 14:21

Le groupe Apavou avait rendez-vous à la cour d'appel ce mercredi. Une audience capitale pour le groupe qui avait fait appel des liquidations judiciaires pour 8 de ses sociétés (Alia, Batipro, Batipro développement, Artea, Vulcain, Service Apavou, Bati Promotion et Sogecap), le dossier SREGH n'ayant pas fait l'objet d'un recours.

Le groupe espère la suspension de l’exécution des jugements rendus en mars par le tribunal de commerce de Saint-Denis.

Ce mardi, le groupe avait dévoilé sa stratégie : céder 150 millions d'euros d'actifs à la CDC Habitat, actionnaire majoritaire de la SIDR. Des actifs qui représentent 1800 logements sur les 2500 que compte le groupe. 

Le délibéré sera rendu le 22 août. 

Charline Bakowski sur place


A.D
Lu 4775 fois



1.Posté par Il faut sauver le soldat APAVOU le 20/06/2018 11:03 (depuis mobile)

Il faut sauver le soldat APAVOU.

2.Posté par Sankara le 20/06/2018 12:01

Dans cette situation, il faut faire parler l'argent. ça marche souvent lol

3.Posté par Prelever les grands requins le 20/06/2018 13:09

sait-on ce que sont devenus les locataires du groupe Ahres (autre chasseur de defisc, que le tribunal a conclu mauvais gestionnaire) qui a ete liquidé de la meme facon?

on entend plus parler d'eux avec la fille avocate et superarrogante et leur greve de la faim facon paul junot

4.Posté par pipo le 20/06/2018 14:46

Merci M Apavou d'avoir donné à manger à beaucoup de Réunionnais!


5.Posté par ti gousse le 20/06/2018 12:47

aide la pas acheté ?

6.Posté par La vérité si je mens ! le 20/06/2018 16:07

Qui rit aujourd'hui , qui pleure au délibéré le 22 août !!!
Des ti bras tout cela ...

Si haut que l’on soit placé , on n’est jamais assis que sur son cul . Michel de Montaigne .

7.Posté par patoche le 20/06/2018 17:22

@ 4

Et lui peut remercier les réunionnais d'avoir permis son immense fortune.

Cela marche dans les deux sens !

(Pas d'ultra riche sans des milliers d ultra pauvre).

8.Posté par klod le 20/06/2018 17:42

il n'est pas sans dire que M. Apavou a structuré le bati locatif réunionnais ,pour sur, en bien ou en mal , vu les nombreux "retours" négatifs en ladi lafé ......... ( légende urbaine endémique ou pas ???????????? , suis pas assez "espécialiste" pour le dire !) , un tournant de l'économie locale , ca c'est sur !

9.Posté par Proximaducentaure le 20/06/2018 17:56 (depuis mobile)

@7 Patoche.
Ah jalousie quand tu nous tiens !
Connaissez vous MONSIEUR APAVOU (et j''écris Monsieur en majuscule car c''est un grand MONSIEUR) ? Savez vous d''où il vient ? Certainement que non ! Il est tellement facile de commenter sans connaître !

10.Posté par pipo le 20/06/2018 18:23

@ klod

Il l'a fait avec les moyens de l'époque, avec une main d'ouvre pas très qualifié de sur croix avec des matériaux qui ne son pas ce d'aujourd'hui... c'est sûr mais il la fait...!

@patoche

il a fait rentrer surement plus de devise à la Réunion que beaucoup d'autres avec ses Hotels!
et quoi que vous en dites ce Monsieur est un homme de coeur!

11.Posté par klod le 20/06/2018 19:44

effectivement pipo, en tout cas au mwin un investisseur endémique qui a parié sur la Réunion et c'est tout à son honneur .............. pas comme d'autres grosses fortunes locales ( et ce n'est pas un reproche sur le fond ..............) , qui ont abandonné, ou presque , tout investissement sur l'ile , on citera le di chato vieux , par exemple, de l' "opous di déi" .................. mais bon , je ne suis pas "espécialiste" en économie .................

bref , merci "aux grosses fortunes endémiques ", d'investir sur leur propre ile ............. pour le bien de leur "concitoyen" ilois ............ ou pas , "du régionalisme en économie" ........... "mi aime mon ile , ou pas ....... "

12.Posté par Etienne le 20/06/2018 20:58

Il doit combien de millions d'euros à la Sécurité sociale le sieur Apavou ?

Ca fait longtemps qu'il aurait dû payer ses cotisations.

S'il ne l'a pas fait, c'est parce qu'il a bénéficié de la complicité et de la complaisance de la justice française pendant des années.

Il prétend qu'il peut aligner 150 millions pour régler ses dettes en refourguant 1800 de ses logements en location (sur 2500) à CDC Habitat, le repreneur de la SIDR. Mais le marché n'est pas encore conclu !

Ces deux mois supplémentaires de délai que lui offre la cour d'appel ne lui permettent-ils pas de profiter d'un délai supplémentaire pour tenter de conclure avec cet éventuel preneur ?

En tout cas, la justice fait une fois de plus preuve de mansuétude avec un groupe, une famille pleine aux as, alors qu'elle ne fait aucun cadeau au travailleur qui aura bénéficié de quelques centaines d'euros d'allocations "indues" et qu'il lui faudra rembourser de suite et pas des années après comme pour monsieur Apavou.
Justice de classe, justice pourrie !

13.Posté par Kanal bisik le 20/06/2018 21:48 (depuis mobile)

Pipo ,koman ou fé pou être un suceur lo zo pareil ???? Ou merit bien out surnom spes gouyave !

14.Posté par pipo le 21/06/2018 05:10

@Kanal bisik

Votre façon d'insulter les gens et votre façon d'écrire en dit long sur ton niveau intellectuel...

15.Posté par ARM le 21/06/2018 08:30

C'est 1 grand Homme de la réussite Réunionaise. Respect.

16.Posté par loulou le 21/06/2018 09:43

poste 4 il n'a rien donné ils ont bossés et cassés leurs dos sur les chantiers et sans compter les oublies de déclarations à la CGSS

17.Posté par Zarin le 21/06/2018 09:49

A part vous, à part vous, à part vous !
Plus rien n'a aucun goût,
A part vous.

Louis Chedid

APAVOU !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie