MENU ZINFOS
Faits-divers

Coups de sabre aux Camélias: Pas de procès, la victime encore au bloc opératoire


Trois hommes se sont battus dimanche aux Camélias à Saint-Denis. La jalousie serait à l'origine de la dispute. Les trois personnes impliquées devaient être jugées aujourd'hui mais l'une d'entre elles subissait une opération chirurgicale pour sauver sa main.

Par - Publié le Mercredi 16 Décembre 2020 à 16:33 | Lu 4035 fois

La violente altercation qui s'est produite dimanche aux Camélias a envoyé l'un des protagonistes à l'hôpital. Deux autres étaient devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis ce mercredi. Mais le procès n'a pas eu lieu, les juges ont demandé une ouverture d'information judiciaire car la blessure grave dont souffre la victime hospitalisée pourrait lui laisser des séquelles à vie.

La dispute a éclaté tôt dimanche matin aux alentours de 7 heures. Un homme et son dalon sont venus en découdre avec une troisième personne. Après quelques échanges musclés et des premières violences, plusieurs coups de sabre sont assénés à la victime.

Le premier accusé, âgé de 22 ans, soupçonné d'avoir donné les coups de sabre, comparaissait pour violence avec arme en réunion et en récidive. Il était accompagné de son dalon de 29 ans, lui, poursuivi pour des faits de violence en réunion. 

"Si tous les cocus devaient régler les problèmes à coups de sabre..."

L'origine de la dispute serait une querelle amoureuse. L'un des hommes se serait rapproché de la femme de son adversaire dominical.

"Que reproche-t-il à mon client ? D'avoir séduit sa femme ? Et alors ? Si maintenant tous les cocus devaient régler tous les problèmes à coups de sabre ! Moi, je deviendrais forgeron !" s'exclame l'avocat de la victime.

Un des protagonistes au bloc opératoire

Le bâtonnier Maître Georges-André Hoarau est l'avocat de la partie civile. Son client est encore à l'hôpital et subit une troisième opération chirurgicale. Touchée à la tête, la victime souffre aussi de la main. 90 jours d'interruption totale de travail lui ont été octroyés.

"Les nerfs ont été sectionnés et la victime risque fortement de perdre l'usage de ses doigts. Cela est alors une infirmité permanente et l'affaire doit alors être jugée devant la Cour d'Assises", explique l'avocat.

Un procès devant la Cour d'Assises ?

L'avocat de la partie civile a donc demandé l'ouverture d'une instruction, ce qui repousse la tenue d'un procès qui pourrait - selon les séquelles de la victime - se dérouler à la Cour d'Assises.

L'auteur des coups de sabre est donc présenté devant le juge des libertés et de la détention tout comme son complice. Il sera alors fixé sur son sort dans l'attente de la fin de l'enquête judiciaire et du procès qui en découlera.



Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Bâtonnier dans ton cul le 16/12/2020 17:41

" Et alors ? Si maintenant tous les cocus devaient régler tous les problèmes à coups de sabre" :

ça sent le vécu chez le bâtonnier... Toujours parler de son expérience personnelle,c'est ce qu'on apprend en droit.

2.Posté par Coco le 16/12/2020 18:50

On va encore payer pour ces cas soc!

3.Posté par DIDIER NAZE le 16/12/2020 21:24

Et Dieu seul sait si il y a UN TRÈS GRAND NOMBRE DE COCUS....ICI !!...😲😨...😁😂😀😅....certaines femmes.....savent....gérer. ...et MANIPULER. ....leurs...COCUS d hommes !!!...😊😦...😉.....je me marre !!!😃😂😆.....euh la routine ça tue l Amour !!....et bon nombre de femmes....désirent et sont.....je dirais ....avides....de bien d autres choses !!!.....mais....heureusement que nous sommes là !!!😂😁😃😅....et qu' on s occupe.......de ..VOS FEMMES. ....QUI NE SONT PLUS VOS FEMMES. ...😆😅😄😃😂😁😀.....PAUVRES ....BOUGS !!!...😲😟😨😩.....

4.Posté par Ouais ... le 16/12/2020 22:18

Ça c est un amis, au lieu de le raisonné enfin, essayer il va corriger l indélicat aussi...

5.Posté par Agnès Leperlier le 17/12/2020 09:01

Si tous les cocus
Avaient des clochettes
Des clochettes au dessus
Au dessus d'la tête
Ça f'rait tant d'chahut
Qu'on n's'entendrait plus

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes