MENU ZINFOS
Faits-divers

Coups de couteau mortels à Miel Vert : L’auteur demande sa mise en liberté


L'auteur des coups de couteau qui ont gravement blessé un jeune et pris la vie d'un autre demande sa mise en liberté en attendant son procès pour meurtre et tentative de meurtre.

Par - Publié le Mardi 15 Décembre 2020 à 11:45 | Lu 6620 fois

Depuis les faits du 12 janvier dernier, Guillaume R. est en détention provisoire pour meurtre et tentative de meurtre. Pour cause, des coups de couteau qu’il avoue avoir asséné à deux hommes à l’issue des festivités de Miel Vert à la Plaine-des-Cafres. L’un d’eux est gravement blessé, l’autre décède. Pour rappel, une dispute dont la raison reste encore incertaine, avait éclaté entre Guillaume R. et un groupe de jeunes. Cet homme au casier judiciaire vierge affirme avoir agi par "peur, affolement et manque de réflexion en amont". Il demandait donc ce mardi devant la chambre de l’instruction une mise en liberté en attendant son procès. 
 
Mais pour l’avocate générale, plusieurs points sont à résoudre avant de pouvoir envisager une mise en liberté et un placement sous contrôle judiciaire. "Il y a des traces sur le visage de la victime qui sont inexpliquées et le couteau retrouvé est compatible avec la blessure mais la taille ne correspond pas", explique-t-elle. Des éléments qui devront être éclairés dans cette instruction qui semble prendre plus de temps que d’habitude; un reproche que formule l’avocat de l’accusé, Me Jean-Christophe Molière, mais que l’avocate générale met sur le dos, en partie, de la crise sanitaire survenue en mars. Elle évoque aussi le risque de réitération de violence par Guillaume R., malgré son casier vierge, car s’il aurait été provoqué verbalement, c’est son sentiment d’insécurité qui l’a poussé non pas à se réfugier chez lui, mais à rentrer chez lui, s’emparer d’une arme dans la chambre de son frère et redescendre, l'arme à la main. D’autant plus que plusieurs coups son assénés, dont un dans le dos. Son addiction aux stupéfiants et le "manque de maîtrise de ses pulsions" sont aussi rappelés. 
 
L’enquête a également révélé un témoignage décrivant sa page Facebook. Des armes, un drapeau de l’Etat Islamique et des affirmations comme quoi il serait Fiché S, y auraient figuré. Il s'agirait d'un témoignage sans preuve, néanmoins. 
 
Guillaume R. saura mardi prochain s’il pourra passer les fêtes en famille. Une sortie jugée dangereuse pour lui-même, également, au vu de la colère des proches des victimes.


Soe Hitchon
Journaliste La liberté et la justice pour tous, c'est une utopie en laquelle je crois. Chaque... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Ouais ... le 15/12/2020 14:26

Allez c est bientôt Noël, un petit geste Mr le juge... Non mais sérieusement, déjà qu il a pas eu grand chose, après le contexte, rendait la bagarre initiale plus ou moins explicable, mais aller chercher un couteau et revenir, au moins qu il purge ça peine... Ca ne réduira pas celle de la famille de la victime...

2.Posté par Kalou le 15/12/2020 14:34

Rale la zol la kel remise en liberté
Ko sa fait la zol Les dur? Ce nest que les debut sa. na encore pour ralé Derriere apres la.

3.Posté par MôvéLang le 15/12/2020 14:37

Il a peur, il va chez lui prend un couteau dissipateur de peur, redescend .et donne 50 coups,.
Pourquoi les noms de certains criminels sont toujours cachés ?

4.Posté par Samwinsa le 15/12/2020 16:44

Po alé Miel Vert en janvier ?
C'est une blagounette?

5.Posté par hannus le 15/12/2020 21:14

Les cons ca ose tout.....et en même temps son avocat s'appel Molière .....tout un programme...

6.Posté par hannus le 15/12/2020 21:15

il fallait lire osent tout.....

7.Posté par papanke le 15/12/2020 21:33

craze ton banane criminel

8.Posté par Grangaga le 16/12/2020 07:12

..................La pi personn' po protèz' outt' monmon........................................

Kan y di le silanss' è rwa
Mwin lavé zamé tro konpri
Satt' y pass' parr' outt' z'orèy'
Ou dévinn' lo mouv'man toutt' fwa

Si ou fé pa in kontt' mi krwa
Sé k'ou koné déza lo pri
Tan k'lé dann' in mondd' réèl'
Lo syin y aboy'll y di y mordd' pa

As'térr' mal'gré le syièl' blé
La pwin d'kwa ou lé dann' vidd'
San in flèrr' san in doussèrr'
Mèm' ènn' ti gor'zé l'o tièdd'

Toutt' la vi lé finn' éfassé
San sézon toutt' l'ané mwa d'avril'
Gomé san mèm' in kréyion koulèrr'
Lo zourr' lé tènn' ke ou dorr' ou lèvv'

In bougu' kan y di lé in vré bononm'
Y devré gainll' gardd' son san frwa
Y devré réfléssi a deu fwa

Y komé pa dé soz' vagabondd'
Ke po li mèm' li vé pa warr'
Zizé pa po assim' fénwarr'

Dan la nwitt' ou pé ryin warr'
Pèr'sonn' y pé protèz' outt' monmon.................

9.Posté par Georges W Bouche le 16/12/2020 08:02

Post 5 : " les cons ça ose tout" il n'y a pas faute. Par contre, "son avocat s'appel", c'est zéro.

10.Posté par titi974 le 16/12/2020 08:06

Y en a qui n’ont honte de rien sur cette terre ça démontre le pitoyable niveau de l’intellect de ce sinistre personnage qui espérons le croupira encore longtemps en prison.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes