MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Coupe du Monde 2022 au Qatar : Nicolas Sarkozy cité dans l’affaire de corruption


L’ancien président français est cité à plusieurs reprises dans l’article du Daily Telegraph évoquant une implication de la France dans le scandale de corruption de la Coupe du monde au Qatar.

Par DLA - Publié le Jeudi 4 Juin 2015 à 21:44 | Lu 451 fois

Coupe du Monde 2022 au Qatar : Nicolas Sarkozy cité dans l’affaire de corruption
Les relations étroites entretenues par Nicolas Sarkozy avec les dirigeants qatariens lors de sa présidence ont-elles favorisé la corruption dans l’attribution du Mondial 2022 par l’émirat ? Mardi, le nom de l’ancien président de la République apparait plusieurs fois dans l’article accusateur du Daily Telegraph affirmant que Michel Platini a rencontré en 2010, et dans le plus grand des secrets, le sulfureux Qatarien Mohamed Bin Hammam à l’occasion d’un petit déjeuner.

Cet ex-président de la Confédération asiatique de football (AFC) serait au cœur d’un système de pots de vin destiné à favoriser la candidature du Qatar. Dimanche, le Sunday Times affirmait que ce dirigeant avait distribué plus de cinq millions de dollars à divers représentants du monde du football (en Afrique et dans la zone des Caraïbes) pour que ceux-ci militent en faveur de la candidature du Qatar. Jusqu’à aujourd’hui, aucun pays européen n’avait été cité dans cette affaire. Soupçonné de corruption à maintes reprises, Bin Hammam a été exclu à vie de la FIFA pour conflit d’intérêt en 2011.

Le Daily Telegraph, qui précise dans son article ne pas disposer de preuves sur l’existence d’un pot de vin, rappelle que Mohamed Bin Hammam et le président de l’UEFA se seraient retrouvés quelques jours après cette rencontre à l’Elysée à l’occasion d’un dîner. L’invitation aurait été lancée par Nicolas Sarkozy en présence de l’émir du Qatar et du premier ministre de l’Emirat.

Interrogé sur de possibles pressions sur son vote, Michel Platini a toujours affirmé que le président Sarkozy ne lui avait "jamais demandé" de glisser un bulletin en faveur du Qatar. "Il (Nicolas Sarkozy) m’a juste dit durant une réunion que ce serait une bonne chose si je le faisais. Mais il sait bien que je suis libre et indépendant", avait révélé Platini à l’hebdomadaire Don Balon en mars 2011 quelques semaines après l’attribution du Mondial 2022.




1.Posté par ANONYME le 05/06/2015 12:34


ça ne m'étonne pas de la personne qui est fourré dans toutes les histoires de super fric.. Surtout le Qatar.. Toujours assis côte à côte au stade de France avec le PDG du PSG....

2.Posté par GIRONDIN le 05/06/2015 19:07

Ce n'est pas possible, peut-être Paul Bismuth!

3.Posté par le roi mentèr le 06/06/2015 09:51

Pince moi si je dis la vérité ! je ne suis que sarko !

4.Posté par Jules Bénard le 06/06/2015 11:31

On sait l'attrait magique que le pognon exerce sur l'esprit du ludion.
"Depuis que j'ai épousé Carla, je suis enfin riche"disait-il froidement mais avec un large sourire,phrase que l'hebdomadaire Marianne n'avait pas loupée.
Sarko-le-ludion a courtisé Kadhafi, lui a piqué du pognon puis l'a fait mitrailler par ses Rafale. Il a trahi tout le monde, ce mec-là.
Pas étonnant qu'il soit le chéri de Didier Robert ou de Michel Fontaine, sans compter les autres clampins, qui espèrent son retour pour repasser à table.

5.Posté par GIRONDIN le 06/06/2015 13:45 (depuis mobile)

Et pour les fans du Mr:
http://mobile.lemonde.fr/m-actu/article/2015/06/05/le-kazakhgate-une-affaire-d-etat_4647797_4497186.html?xtref=acc_dir

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes