MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Coup de gueule à la mobilité


Par Johan - Publié le Mercredi 10 Juin 2020 à 10:08 | Lu 542 fois

Ces quelques lignes vont je l’espère, vous scandalisés et vous ouvrir les yeux.

Ces quelques lignes je l’espère également, vont permettre une prise de conscience des personnes responsable de cette situation catastrophique.

Elles amènerons peut-être ces mêmes responsable à rectifier les dommages causé par cette situation aux personnes concernés.

En Mars 2020 un groupe de 18 Réunionnais se sont envolés pour la métropole à l’aide du CNARM.

Tous ont participé à une campagne de recrutement lancé par le CNARM pour des contrats de travail en CDI au sein d’un grand groupe industriel de l’hexagone spécialisé dans les produits de la mer et de l’agroalimentaire.

Tous ont fait preuves d’une volonté de fer pour se sortir de la situation précaire qui étaient la leur à la Réunion avant ce départ.

Tous ont été attiré par cette proposition de contrat de travail en CDI leur garantissant un avenir meilleur et emploi digne de ce nom.

Après tout qu’à cela ne tienne puisque cela n’est plus une surprise à la Réunion, nos jeunes sont obliger de se tournés vers la mobilité pour tenter d’obtenir un avenir que la Réunion ne peut leur offrir avec une majorité de contrats précaire ou de CDD à répétition.

Face à cela, il faut bien prendre conscience que quitté la Réunion et laisser sa terre, sa famille et ses amis, représente un sacrifice conséquent et une action mûrement réfléchie dans laquelle ces Réunionnais se sont lancé en faisant confiance au CNARM et en préparant cela avec eux.

Malheureusement après deux mois de travail au sein de l’entreprise qui été venu les recrutés chez eux à la Réunion, celle-ci a informer une grosse majorité d’entre eux qu’elle ne les garderais pas à l’issu de la période d’essai de leur contrat de travail en CDI.
Bien entendu cette entreprise attendra la dernière minute pour leur annoncer la nouvelle, ne leur laissant ainsi aucune chance ni moyens de préparer une solution alternative à cette échec.

Mais qu’ont-ils fait pour mériter pareil traitement ?

Et bien cette entreprise ne leur donnera aucune explication.

Ces Réunionnais vont alors contacter le CNARM pour espérer obtenir de l’aide ou un rapatriement dans leur famille respective.

Le CNARM répondra qu’ils ne peuvent leur apporter une quelconque aide sauf en cas de force majeur de type décès ou maladie grave d’un proche.

Ainsi à l’heure ou je vous écrit ces quelques lignes, sachez que ce groupe de Réunionnais se trouve toujours abandonné et livré à eux même en métropole.

Est cela l’avenir que nos dirigeant et autres responsable de la mobilité ont à proposés à nos jeunes ?

Doit-on cautionner pareil situation ?

Faire venir des recruteurs d’une entreprise métropolitaine pour qu’ils se servent de nos jeunes et les abandonnes par la suite livré à eux même en métropole ?

Et bien Non le Réunionnais n’est pas une roue de secours, il n’est pas et ne doit pas être un objet ou une chose que l’on utilise pour palier à des absences ou des situations compliquer en métropole et dont ils se sépareront une foi les difficultés surmontés
( actuellement crise du covid 19 ou arrêt maladie des personnels métropolitains dans les entreprises).

Le Réunionnais n’est pas non plus des statistiques que l’ont utilises pour faire baisser le taux de chômage sur l’île ou pour vendre du rêve via des publicité montrant la réussite des jeunes en hexagone.

Cela n’est pas entendable, cela n’est pas acceptable, cela n’est par ailleurs même pas compréhensible.

Et on dit que les voyages forge la jeunesse ?

En l’occurence ce type de voyage ne forgera rien du tout, il dégoûtera même tout ceux qui en seront les victimes.

Si rien n’est fait à l’avenir dans les conventions avec les recruteurs et autres entreprises métropolitaine venant chercher nos jeunes, ce type de situation se reproduira et le plus dure à accepter c’est que cela se passera dans l’indifférence la plus totale.

Mesdames et messieurs les élus prenez vos dispositions et faites votre travail en venant en aide à ces jeunes.




1.Posté par klod le 10/06/2020 17:29

"bumidom y prétend qui donne" , célèbre song de Danyel Waro , on a changé ?

je ne sais pas , n'étant pas espécialiste du "dossier" …………. mais je doute et m'interroge comme devrait le faire chaque "citoyen réunionnais" .

"du chomage dans les DROM et des politiques d'adaptation face à des territoires ilois, contexte français " , à paraitre en 2021, début d'année .

2.Posté par Kayam le 10/06/2020 17:41

Mwin nora telmen pou di...mé pou lavnir mon bane zenfan pou lékel ma batay ferme, mèm pou mwin trène a tèr, pou mwin mars' avek linz déchiré dan'n chomin La Réinion -- ma préfér pa tro kozé.
Domin matin kom di le patoi, mon zenfan y pé alé conye si la porte intel ou in ote tel é li pé ète saké. Mi ve pa ça pou mon bane zenfan.

1 semène mwin la monté, désen'n, traversé pou o final pou fé koul mon larme. Mé mi remonte la pente mwin... essouflé, fatigué, ma batay !
Confians' ? na lontan lé mor ! 😡

Vo mié kroir dan in pié letchi kan nana flèr déssi parské o moins, ou nora in chans' goute in frui déssi...mé pa komte déssi dé-troi !

kom mémé té di : tro kozé y nuit, tro graté yékorche

3.Posté par klod le 10/06/2020 19:09

yes Kayam …………

"Vo mié kroir dan in pié letchi kan nana flèr déssi "

: trop joli , à garder dans les proverbes péis , fond kér mon ti péi !

4.Posté par Kayam le 11/06/2020 21:15

Klod : désolée...l'ordi pas trop dispo pour répondre le jour même. Merci de ton appréciation.
ou koné, dés fois, nana zafèr y sorte dan mon doigt et lé bon pou samèm ! et quand c'est en créole, c'est parce que je suis en colère et je crie ma nature... Créole un jour, créole toujours quoi !

C'est encourageant et certains compliments font vraiment plaisir. Cela me donne l'envie de pousser + loin pour ce que je passe mon temps : écrire. Français, créole et il m'arrive aussi des fois en anglais.

Ce n'est pas facile que les portes s'ouvrent... privilèges à toujours aux mêmes ? j'sais pas.
J'envoie des mails en demandant des infos et j'espère juste avoir une réponse, juste une mais ça ne répond pas. Frustrant à un point !

Sinon, le fil qui nous lie est virtuel certes mais très solide pour moi et sera écrit ailleurs... tôt ou tard, je trouverai un temps pour le dire. J'te salue bien Klod 😊

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes