Société

[Coup de gueule] : "Notre fille de 4 ans aurait pu se faire écraser par une voiture ou se faire enlever !"

Mardi 12 Septembre 2017 - 15:23

Les parents d’une fillette de 4 ans, scolarisée dans une école maternelle du Tampon, s’insurgent contre "un défaut dans le dispositif de sécurité". Hier, l’enfant a semble-t-il échappé à la surveillance du personnel et a réussi à quitter l’enceinte de l’école. Plus de peur que de mal, la fillette a été récupérée saine et sauve par une dame. Un courrier (ci-dessous) a été envoyé au recteur. Les parents demandent à ce que des mesures soient prises.


Photo d'illustration
Photo d'illustration
Notre fille de 4 ans aurait pu se faire écraser par une voiture ou se faire enlever !

A l’école Vincent Séry, nous apprenons que vers 14h45, notre fille a quitté seule la classe, a traversé la petite cour, a monté des escaliers, pour atteindre finalement le portillon (à côté du bureau de la directrice, qui était maintenu entrouvert par une grosse pierre…) et sortir sans en être empêchée.

Cela signifie que pendant les heures de classe, une élève de Grande Section n’a absolument pas été surveillée à l’intérieur de l’école;
Pendant plusieurs minutes, elle s’est retrouvée seule, à l’extérieur de l’école !

Elle a ainsi été exposée à de nombreux risques, non seulement pour défaut de surveillance continue mais aussi pour défaut de dispositif sécurisé de l’enceinte de l’école maternelle.

La bienveillance d’une dame aux alentours de l’école explique que notre fille soit saine et sauve ce soir.

Nous vous demandons de bien vouloir nous faire connaître, à la suite de cet incident qui aurait pu être mortel, quelles mesures seront prises dans les plus brefs délais pour que l’obligation de surveillance soit sans faille en Maternelle.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Recteur, en notre considération très distinguée.

Monsieur et Madame Guillou.
Zinfos974
Lu 19080 fois



1.Posté par parent d''''élève le 12/09/2017 17:59

Sur le temps scolaire? responsabilité de l'école et non de la mairie!
Où étaient les enseignants? la directrice? pourquoi un portail ouvert?
Heureusement que ce n'était pas au moment de la garderie sinon le maire aurait gagné là!
Et plus de peur que de mal: heureusement. Inutile de tout incriminer....

2.Posté par louis le 12/09/2017 19:28

à quel moment c'est ecrit que les parents désignaient la mairie comme responsable ?

3.Posté par Cléo le 12/09/2017 19:59 (depuis mobile)

Et oui les directrices trouvent normal de laisser les portails ouverts toute la journée... à champs borne c'est devenu une habitude...

4.Posté par Alizée le 12/09/2017 20:36

Marrant jai moi meme mon enfant dans cette école, passée par là dans ses alentours je nai vu aucune pierre bloquant le portail. Arretons de fabuler un instant svp

5.Posté par Lilou le 13/09/2017 00:04 (depuis mobile)

Ces parents ne fabulent pas. Si vous n''avez jamais vu cette Pierre ça veut dire que vous n''avez jamais vu le portail car il y a bien une Pierre au niveau du portail. Imaginez juste un instant que c''était votre enfant et peut être vous comprendrez.

6.Posté par MANIP TOUJOURS !! le 13/09/2017 05:50

C'est n'importe quoi !
Portez plainte et apportez les preuves de ce que vous dites devant le Juge !
Cette histoire, qui utilise de manière éhontée un enfant ( minable ) n'est qu'un des derniers soubresaut des manipulations politiciennes et syndicales qui ont eu lieu à la rentrée.

Quand on gagne une koke, Il faut savoir l'accepter et passer à autre chose. u[

7.Posté par E-mile le 13/09/2017 06:35

C'est tout à fait regrettable, mais il aurait été judicieux de ne pas avoir qu'un seul son de cloche, sans mauvais jeu de mots. Certes, la pierre empêchant le portillon de se refermer (si cet état de fait est avéré), c'est une faute car les établissements scolaires sont censés être fermés à clé, notamment pour empêcher toute intrusion. Cela dit, normalement, une élève de grande section ne s'enfuit pas de sa classe, c'est-à-dire ne sort pas sans autorisation et sans prévenir. Cela fait partie des compétences des enfants de cet âge-là. D'ailleurs, à propos de l'âge, une élève de GS y entre pendant l'année civile de ses cinq ans, donc même née en décembre, elle est plus proche de cet âge-là que de quatre ans. Même les élèves de MS (moyenne section), ne font pas cela). Si cette petite fille a toujours ce type de comportement, il conviendrait de s'interroger sur une prise en charge spécialisée ou une aide particulière pour elle. Il va sans dire que les conséquences néfastes pour l'hygiène et la sécurité liées à la suppression des ATSEM dans les classes de grande section au Tampon, trouve là une alarmante mais flagrante illustration. La sécurité et l'éducation de nos enfants devrait être une priorité pour tous, chacun en ce qui le concerne.

8.Posté par contribuable le 13/09/2017 07:14

et pendant ce temps là , IRMA JOSE ....faut être con....cret....

9.Posté par pfffff le 13/09/2017 08:30

oh cela devient barbant, maintenant pour régler un problème perso il faut écrire au journal, il aurait été plus simple de rencontrer cette directrice et de régler cette affaire!

10.Posté par RADIO BISTROT le 13/09/2017 13:43

Au post 9 : Non ce n'est pas si simple car les directeurs/directrices ne sont plus responsables de grand chose. Dixit une directrice en réunion parents/professeurs ; "je suis responsable des activités d'enseignement, pas de ce qu'il peut se passer entre les heures de classes, donc avant 8h, durant toute la pause déjeuner, durant les récréations etc.."
Dans ces cas la, la direction n'est pas responsable, la mairie l'est.
Donc si votre enfant tombe ou se fait raquéter ou tabasser dans l'enceinte de l'école, si c'est durant la pause cantine, l'école n'est pas responsable...
Pour info il s'agit dans mon exemple d'une école primaire
c'est honteux, je ne me rappel pas quand j'étais jeune qu'il y avait à ce point un déni de responsabilité.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter