Santé

[Coup de gueule] "Le cardiologue qui n'a pas de cœur..."

Mardi 11 Juillet 2017 - 20:31

Une Zinfonaute, choquée par l'attitude d'un cardiologue envers son père, raconte sa mésaventure. Voici son témoignage dans un courrier coup de gueule qu'elle nomme "le cardiologue qui n'a pas de cœur..." :


Image d'illustration
Image d'illustration

"C'est vraiment un comble ! 

Devant son affront et l'indignation de ce matin, j'ai envie de dénoncer le comportement sans aucune compassion de cet homme faisant partie du corps médical. Ce dernier a refusé de recevoir mon père pour 5 minutes de retard. OUI, c'est de notre faute...., mais malgré nos excuses, ce cardiologue est resté de marbre face à mes explications et a refusé catégoriquement de le consulter sous prétexte qu'il avait déjà éteint ses machines. 

À savoir, mon père est porteur de handicap à 80%. Il est hémiplégique et se déplace difficilement et lentement à l'aide d'une canne. Aussi, nous avons tant bien que mal cherché une place pour se garer sachant que les places réservées aux handicapés étaient déjà toutes prises. 

Depuis février 2017, il n'a connu aucun répit : Insuffisance rénale, hypoglycémie à répétition, dialyse dans l'aine très douloureuse, pose du cathéter pour dialyse provisoire, greffe de veine pour pose de fistule, rétrécissement de la fistule donc hospitalisation pour passage d'un drain, complication en centre de dialyse pour piquer dans la fistule, le bras charcuté avec d'énormes hématomes qui lui font super mal, et j'en passe et pour couronner le tout, il n'arrive plus à s'exprimer. C'est pour cela que je l'accompagne à chaque rdv médical. 

Ah oui... j'oublie de préciser que la veille de son rdv, nous avons passé plus de 7h aux urgences de Saint-Paul à cause d'une tension artérielle très élevée qui ne baissait pas malgré les médicaments. On est rentré chez nous vers 5h30 du matin. Tout ça pour vous dire qu'il aurait préféré rester dans son lit plutôt que se déplacer dans le vide. Sachant aussi qu'il est dialysé 3 fois par semaine à 6h. C'est avec désolation que je lui annonce que le cardiologue ne veut pas le recevoir à cause des ses maudites 5 minutes de retard !!!! 

Impuissante, je le regarde balancer la tête en guise de réponse....

En plus de devoir supporter ses lourds antécédents médicaux, il doit aussi subir le mépris et l'indignation de ce genre d'individu."

Zinfos974
Lu 12917 fois



1.Posté par Fidol Castre le 11/07/2017 21:02

Il faut écrire au conseil de l'ordre des médecins.

Ces enf.... sont souvent en retard de 30 minutes, 1 heure, 2 heures voire plus. Par contre, du haut de leur complexe de supériorité, ils rejettent un patient pour 5 minutes ?


2.Posté par Miro le 11/07/2017 21:04

La seule solution pour punir le mépris et l'indignation de ce genre d'individu, c'est de porter plainte auprès du conseil départemental de l'ordre des médecins.(coordonnées dans votre annuaire). Justice sera rendu à votre parent . Bon courage.

3.Posté par Lopa le 11/07/2017 21:14

C'est ignoble mais ce n.est pas un cas isolé parmi le corps des docteurs.

4.Posté par GIRONDIN le 11/07/2017 21:22

Difficile de croire que ce mec soit médecin.




Alors je profite de l'occasion

Et dire qu'il exerce le " même métier" que le professeur Christian Cabrol.

Ce très très très grand (humble, disponible, pédagogue..... ) médecin est décédé le 16 juin à l'âge de 91 ans, ...pas un mot de zinfo... Je le regrette.

5.Posté par Passurprise le 11/07/2017 23:33 (depuis mobile)

Ke dire des praticiens dédaigneux qui considèrent les patients comme des enquiquinneurs,ou des "hystériques" s''''il s''''agit de patientes lorsqu''''ils ou elles ont le malheur de poser trop de questions parce qu''''ils sont inquiets?? C courant...et écoeurant.

6.Posté par Daniel Dubai le 12/07/2017 01:18 (depuis mobile)

Le remede dans ce monde ici bas: lettre au procureur de la republique pour non assistance a personne en danger + signalement a l ordre des medecin.
Ce monsieur doit avoir un coeur qui un jour s arretera de battre. Dans l au dela il va morfler.

7.Posté par Tipayet le 12/07/2017 07:30

Vous ne saviez donc pas que les cardiologues sont DIeu ? et quand on a un rendez vous avec Dieu vaut mieux arriver en avance et surtout ne poser aucune question de peur de retarder Dieu dans son planning. Madame, comme je vous soutiens, j'en ai connu des Dieux , c'est très bien que vous partagiez ce genre d'inhumain. Changez de médecin et sans hésitation , il y en a tellement d'autres qui sont tout aussi efficaces et tellement plus ouverts à l'échange , prendre le temps d'écouter et de répondre. Se sentir bien et se dire j'ai confiance , il va faire de son mieux. Courage à vous

8.Posté par SITARANE le 12/07/2017 07:39

Je pourrais en écrire autant au sujet d'un cabinet de cardiologie à 3 têtes à St Pierre, aucune empathie, aucune pédagogie de la part de toute l'équipe.......Je n'aborde même pas le sujet de la discrétion !!!!!!! Juste des techniciens à l'instar des centres de contrôle automobile !!!!!!!!!

9.Posté par perso le 12/07/2017 07:45

je crains que l’appât du gain soit parfois la motivation de quelques uns de ces praticiens malheureusement, dans une société où une à une les valeurs sont balayées au nom du profit, qu'est ce qui nous attend ?

perso j'ai changé de cardiologue, trop pressé de me bourrer de médicaments alors que je suis inquiet pour les conséquences, notamment pour mon système rénal, pour un autre cardiologue qui a même accepté de me supprimer l'anti-cholestérol, que je crois également excessif par rapport aux bénéfices pour ma santé

et qui ne m'oblige pas aussi, à me plier à de nombreuses analyses régulièrement à l’hôpital, à mon avis bien plus du sur-diagnostic qu'autre chose, si on sait quel est le souci pourquoi souhaiter en avoir la certitude à de multiples reprises à quelques mois près

autant le dire clairement, je me demande pour ma part si ces analyses répétées ne sont pas plutôt utiles à pallier une voire plusieurs lacunes en matière financière, tout comme je me demande si les surplus de prescriptions de médicaments ne sont pas un retour d'ascenseur pour remercier les labos de leurs sympathiques invitations tous frais payés

j'essaie de compenser à mon humble niveau de patient mes soucis avec de l'exercice quotidien et une alimentation dont je surveille le taux de sel, la qualité des graisses et la quantité de sucre

bon courage à votre père, perso je n'attendrais pas la fin dans de mauvaises conditions, notre système de santé n'autorisant pas l'euthanasie, j'irai ailleurs si je ne dispose d'une autre solution propre respectant ma dignité d'être humain

10.Posté par Dubois le 12/07/2017 11:26

Il n'est hélas pas le seul praticien à se comporter de la sorte, hautain et méprisant, j'ai eu moi même affaire à un généraliste de "dépannage", j'amenais mon fils malade, e je ne pouvais pas placer un mot concernant les symptômes constatés ni les soins que j'avais prodigués avant sa conduite chez lui; J'ai eu un second contact pour le même motif avec ce même praticien, même chose, froid, distant, même pas de bonjour, quand cet homme aura son cabinet je pense qu'il fera fuir les patients;

11.Posté par Sunny le 12/07/2017 12:38

Je réchappe in extrémis de l'horreur subie par les parenst d'un gamin de 11 ans à privas ( google Le Parisien ) 1 mois avant le mien de 16 ans à St Jean de Luz : appendicite sévère qui a tourné en péritonite, je ne dois d'etre encore là à écrire ceci qu'à la chance d'etre tombée in extrémis et de justesse via les pompiers sur LA chirurgienne qui a ordonné scanner alors que radio et analyse sanguine ne disaient rien et ainsi sauvé mon fils ! Le SAMU a failli tout faire foirer et les Urgences où s'étaient rendus d'emblée , les parents du gamin de 11 ans se sont vus refoulés chez eux pour une gastro le gamin est mort chez lui l'après-midi meme entouré d'un SAMU et de pompiers impuissants ! J'ai fait l'inverse et m'en suis ensuite voulue ! Mais ça l'a sauvé, le mien ! Par chance ! SOS Médecins est venu,(mais n'a rien vu !) lui,contrairement au SAMU sur qui j'ai du HURLER pour qu'au 2ème appel de la matinée ils m'envoient au moins les pompiers afin de tracer diretc au coeur des Urgences sans passer par la case salle d'attente bondée et personnel à convaincre alors qu'on était venus en octobre de nuit pour une 1ère alerte non décelée et bénine ! Le Tribunal s'en fout ! C'est fréquent ! En France en 2017 !

12.Posté par Pamphlétaire le 12/07/2017 16:52

Votre témoignage corrobore ce qu'écrivait dans son livre paru en 2008, Patrick de Funès ex-médecin et fils de l'acteur Louis de Funès. Une précision : pour écrire ce livre, il s'est désolidarisé de l'ordre des médecins...

Médecin de la vieille école, il regrette l'évaporation du sens humain chez les médecins. « Ils ne font plus de
clinique. Il leur faut faire tout de suite des examens, des machines... Ils sont devenus froids, des robots... Ce sont des matheux. Alors que la médecine, il faut aussi la ressentir. Je milite pour le retour des littéraires à la fac de médecine ! » Depuis quelques semaines, il reçoit des lettres par milliers, des gens qui ont aimé son livre, « et pas parce que je suis le fils de..., se persuade-t-il. Si c'était un mauvais livre, il ne marcherait pas, non ?

« Médecin malgré moi », de Patrick de Funès, Le Cherche-Midi

13.Posté par jean claude payet le 12/07/2017 20:21

faut savoir qu'ici la pitie on connait pas,c'est la jungle

14.Posté par Finiderire le 20/07/2017 02:47

Bonsoir,

Les médecins veulent jouer aux imbéciles, à gérer plus de patients qu'ils n'en sont capables, incapables qu'ils sont de prendre leurs responsabilité, et devenant ainsi des machines.
Traitons les comme tel.
Je vous invite à aller sur Google Maps et à mettre une note minable à l'établissement concerné, avec initiales et profession de cette personne, afin que ce soit bien clair pour tout le monde.
Je vous invite à poster sur Facebook et sur Twitter ces mêmes critiques.
Que ces gens qui ne méritent pas d'exercer retournent d'où ils viennent. La société saura se passer d'eux.

a+,=)
Finiderire

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >