Faits-divers

Coup de couteau dans la gorge : Toujours "un accident" pour Evan Pitreboth

Lundi 8 Avril 2019 - 17:59

"Un accident"… Pour la deuxième fois devant la cour d’assises, en appel, Evan Pitreboth, 22 ans, nie avoir eu l’intention de tuer, malgré un coup de couteau fatal dans le cou d’un jeune homme qu’il ne connaissait pas, lors d’une bagarre devant la boîte de nuit le Duplex à Saint-Pierre, le 25 octobre 2015, après une soirée arrosée au whisky et au champagne. Il le répète : "Ça se tirait dans tous les sens, j’ai essayé de m’interposer, je me suis pris un coup de poing et j’ai sorti mon couteau, raconte-t-il. J’étais sonné et j’avais peur. Et j’ai voulu faire peur. J’ai fait un grand geste. Quand j’ai repris mes esprits, j’ai vu que quelqu’un était blessé. Je ne savais pas si c’était moi".
 
Ceci ne l’a pas empêché de récupérer le couteau, s’enfuir, trouver une voiture, appeler ses amis pour qu’ils l’aident, demande à ce que l’on récupère la sacoche qu’il pensait avoir oublié dans la boîte, se changer, utiliser du "white spirit", dissimuler l’arme et demander à son beau-père à la maison de faire de même avec un couteau qu’il avait chez lui. Cet enchaînement d’actions est évoqué par le président de la cour, Michel Carrue, qui refuse d’entendre le mot "accident". "Un coup de couteau n’est pas un accident. (…) Que vous n’ayez pas voulu sa mort, c’est autre chose, mais ne dites pas que c’était un accident".
 
"Là, vous racontez n’importe quoi"
 
Aussi agacé que le président, l’avocat général se questionne sur l’intérêt de ce procès en appel : "Vous faites appel pour vous expliquer dans le but de faire descendre la peine. Pour cela il faut montrer un petit peu d’honnêteté. Sans ça, la peine risque de monter. Et là, vous racontez n’importe quoi". En plus de la théorie de l’accident, Evan Pitreboth se plonge dans des potentielles erreurs de procédures au moment de la garde à vue où il n’avait pas d’avocat. Ce qui ne plaît toujours par à la cour.
 
L’avocat général rappelle ensuite le passé du jeune accusé : Six mentions sur le casier judiciaire d’Evan Pitreboth dont une affaire de violences en réunion avec arme, et une interrogation, auparavant, par les forces de l’ordre dans une affaire de meurtre en métropole.
 
"Va-t’en, ils vont te tuer !"
 
C’est un tout autre portrait qui est dépeint de la victime. Geoffrey Duterque, 26 ans et père "aimant et présent" d’une petite fille. Imposant du haut de son 1m97, il est néanmoins décrit comme celui qui "arrangeait les choses".
 
C’est son ami qui le décrit ainsi, après avoir détaillé la scène du crime. " Je l’ai vu vomir du sang donc je l’ai tenu dans mes bras et j’ai enlevé sa chemise pour essayer de voir où il avait été touché, explique-t-il,  parce que j’entendais crier "couteau !" de partout ". J’ai regardé Evan Pitreboth et je lui ai dit : "Va-t’en, ils vont te tuer". Avant ça il n’avait pas l’air paniqué".
 
Le verdict sera rendu ce mardi.
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 4798 fois




1.Posté par Chasseur de crapules le 08/04/2019 20:49 (depuis mobile)

On va en boîte avec des capotes en poche, pas un couteau... sauf si on a envie de s''en servir..

2.Posté par Lanig le 08/04/2019 23:02 (depuis mobile)

30 ans minimum, y en a marre de tous ces criminels qui se baladent avec un couteau.

3.Posté par BABAR RUN © le 09/04/2019 05:51

débile......

4.Posté par Dalon le 09/04/2019 06:43

Quel gratelle! bana va arrange a lu dans la geôle.

5.Posté par Laurent le 09/04/2019 06:44 (depuis mobile)

Perpétuité !

6.Posté par Grangaga le 09/04/2019 11:23

Evan Pitreboth, 22 ans,

Avèk' in......nom, prénom èk' in l'az' konm' sa là.....
Mwin té y wa a mwin an...."zipp' Ekossèz' ".....dann' in vil' an Ecosse......
Po komémorr' èk'...."Kornémuz' " in " Bloody Sunday ", déssi la ....Tèrr' bann' z'Irlandé ...
Ou, sé pa mwin.....dann' in "Country Britaniques " n'inportt' ou dan lo mondd'....
A zot', po.......deu grin pis'tass'........
A la là zot' lé mèr'tryié, lé morr', lé kondané.........
Mèm' lo ....syin y fé pi kamaradd' èk' zot'.....

7.Posté par kraz le 09/04/2019 15:10

oui le gars s'est empalé sur le couteau, kel kalité zavocat ? fini gaté su le pié oui.
Fout' a li dann trou pérpet, li té déjà pa net...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie