MENU ZINFOS
Faits-divers

Coup de chaud entre voisins à St-André


Un droit de passage sur une servitude empoisonne la vie de deux familles à St-André depuis des lustres. Les disputes sur le terrain judiciaire ont dégénéré dans le chemin. Insultes, coups et pelle de chantier au programme entre deux pères de famille qui étaient ce mardi obligés de s'expliquer devant le tribunal.

Par Isabelle Serre - Publié le Mardi 27 Avril 2021 à 16:57

Deux familles antagonistes se sont retrouvées à la barre du tribunal correctionnel ce mardi après-midi, suite à un conflit de servitude qui perdure. Du moins, les patriarches Yohan P. et David A. 
 
Ce 28 octobre 2019, devant leur domicile à St-André, le premier se gare tellement près de la voiture du second que celui-ci est obligé d’y entrer par le côté passager. La tension est forte et les insultes pleuvent.

"Il a insulté ma femme. J’ai voulu défendre ma famille. Je suis sorti de la voiture et on s’est bagarré", reconnaît David A. à la barre du tribunal correctionnel ce mardi après-midi.

Le chef d’entreprise de 42 ans affirme avoir reçu une pluie de coups avant d'être menacé à l’aide d’une pelle de chantier que l’autre avait sorti de son camion. 
 
Yohan P. n’est pas d’accord avec cette version: "C'est un comédien, je n’ai porté aucun coup ». Et chacun de mimer la scène pour étayer ses propos.

Pourtant les deux voisins bagarreurs se sont vu chacun prescrire plus de dix jours d’ITT. 
 
Pour l’avocat de David A., le bâtonnier Me Georges-André Hoarau, son client a agi en légitime défense pour lui, sa femme et sa fille qui se trouvaient dans la voiture paternelle pendant la bagarre.

Pour l’avocat de Yohan P., Me Alex Vardin, plaidant la relaxe, la confrontation entre les deux prévenus au cours de l'enquête a été biaisée par l’attitude de l’officier de police qui l’avait menée. 
 
Le parquet a souhaité mettre tout le monde d'accord, considérant les deux prévenus responsables de "violences réciproques", avant de réquérir 6 mois de prison avec sursis et une interdiction de contact entre les deux protagonistes. Celle-ci sera certainement difficile à mettre en place puisque les deux hommes vivent quasiment côte à côte.

Le tribunal a mis sa décision en délibéré au 20 mai prochain.




1.Posté par MôvéLang le 27/04/2021 19:31

En général, les magistrats ont peur de Georges André hoareau, si les deux protagonistes ne sont renvoyés dos à dos, celui g.a.hoareau va gagner.

2.Posté par Citoyen le 28/04/2021 09:39

Les sauvageons.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes