Océan Indien

Coup d'Etat déjoué aux Comores : Le président Ikililou Dhoinine visé par une tentative d'assassinat ?

Mardi 23 Avril 2013 - 14:44

Coup d'Etat déjoué aux Comores : Le président Ikililou Dhoinine visé par une tentative d'assassinat ?
Trois jours après la tentative de coup d'Etat déjouée par les autorités comoriennes, de nombreuses interrogations restent en suspens. Selon de nombreux sites internet locaux, le président de l'Union des Comores, Ikililou Dhoinine, a échappé de justesse a une tentative d'assassinat, tout comme son chef d'Etat-Major, Youssouf Idjihad, de même que le chef de corps, le lieutenant colonel Ibrahim Ahamada.

Cette hypothèse est rapportée par le blog Le changement, c'est maintenant ! et le site Comores Actualités .

Ce dernier affirme que l'ancien président Ahmed Abdallah Mohamed Sambi est derrière cet acte de déstabilisation, et que le bateau intercepté en Egypte avec des armes de guerre et des munitions à son bord serait son oeuvre.

De plus, le site ajoute qu'un accord aurait été passé entre l'ancien président de l'Union et les ex-rebelles anjouanais du colonel Bacar "pour l'accompagner dans son coup d'Etat".

Comores Actualités revient également sur les accords militaires passé entre Sambi et l'Iran qui permettent au régime de Téhéran de naviguer librement dans les eaux comoriennes. Le site précise que "l’hélicoptère qui a atterri sur les lieux où logeaient les mercenaires congolais et tchadiens, près de l’aéroport de Hahaya, avec à bord d’autres assaillants, aurait atterri au même moment dans un bâtiment naval appartenant à l’armée iranienne."

Une enquête est actuellement en cours mais les officiers chargés de cette affaire refusent de rendre publique la liste des suspects capturés et qui sont toujours détenus au camp militaire de Kandani.
S.I
Lu 3025 fois



1.Posté par Gvar le 23/04/2013 17:08

Rien que pour son nom, ce mec ne mérite pas de se faire assassiner !

2.Posté par KAFIR le 23/04/2013 22:40

De toute évidence, l'attitude de l'opposition qui a noyauté le pouvoir actuel relève plus que jamais une idéologie passionnelle et non d'une approche objective des réalités. Dans les jours qui viennent on ne va pas pouvoir compter les communiqués péremptoires, et les déclarations émanents de personnalités très diverses se proclamant proche du pouvoir. D'une manière générale, plus ces personnalités se réclament proche du pouvoir D'hikililou, et plus ils roulent pour eux-mêmes. Leurs objectifs premiers est de barré la route à SAMBI pour les prochaines élections présidentielles car c'est un vrai marchand de sable. D'une part, les soi disant collaborateurs D'hikililou, sont très soucieux du comportement nonchalant et le manque de charisme de ce dernier sans compter une corruption quasi organisée par la présidence. Cela les excite à tenter le coup de force. Le ver est dans le fruit. Le moi n'est pas maître dans sa propre maison "FREUD"

KAFIR

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 15 Décembre 2017 - 19:17 Maurice : Un requin pêché à Grand Gaube