Economie

Costa Croisières déserte La Réunion

Lundi 14 Octobre 2019 - 11:45

[Actualisé] Dès le mois de mars 2020, le croisiériste Costa ne débarquera plus à La Réunion, annonçait l'Eco Austral la semaine dernière. En effet, le géant touristique abandonne les croisières dans l'océan Indien pour se recentrer sur des zones plus rentables, telles l'Asie, la Caraïbe, les Émirats ou la Méditerranée.

Pourtant, depuis 2018, La Réunion accueillait un nouveau géant des mers, le Costa Victoria, et en juin, la compagnie annonçait l'arrivée d'un navire encore plus gros, le Costa Mediterranea. Le revirement est total, donc, le croisiériste misant désormais sur destinations à plus forte attractivité. En 2017, La Réunion avait accueilli près de 70 000 croisiéristes, avec des retombées économiques conséquentes, chaque voyageur en escale dépensant environ 70€ par jour.

Gérard Argien, directeur de la Fédération régionale du Tourisme, se dit navré de la nouvelle, mais tempère néanmoins, affirmant que "95% des touristes en escale sont agréablement surpris par l'île", et affirmant que l'accueil des voyageurs sur place n'est pas en cause dans l'abandon de la destination océan Indien par Costa.

Déclaration de Costa Croisières : 

Notre processus de planification des itinéraires de croisière repose sur quatre piliers principaux: la satisfaction des clients, la sécurité, la faisabilité nautique et l’accessibilité. Nous travaillons chaque jour pour rendre nos invités heureux, c’est notre principal objectif lorsque nous concevons un itinéraire, qui est une partie très importante de l’expérience de la croisière. En parallèle, nous n'oublions pas les connexions et la possibilité d'excursions à terre que nous pouvons offrir en conjonction avec le produit. Afin de dépasser les attentes et les désirs des clients, nous analysons les tendances des marchés, les résultats de l’année écoulée, nous répondons aux commentaires des formulaires et nous réalisons des enquêtes en conséquence.

Nous pouvons proposer une grande variété d’offres. Grâce à la solide expérience de la Compagnie et à la flexibilité de la flotte de Costa, nous sommes en mesure de personnaliser les itinéraires en fonction des souhaits de nos clients. Néanmoins, nous sommes toujours tournés vers l'avenir et examinons nos processus dans une perspective d'innovation responsable. Nous pensons que ceci est obligatoire non seulement car cela pourrait représenter un avantage concurrentiel, mais principalement parce que nous voulons évoluer vers un développement durable, pour penser à un avenir durable.

Nous confirmons que notre engagement est intact pour l'océan Indien. Nous travaillons constamment en étroite collaboration avec les agences de voyages de la région pour développer davantage le marché et développer et élargir le portefeuille de produits de nos clients.

Pour l'hiver 2020/21, notre objectif est de proposer aux habitants de la Réunion et de Maurice un éventail de nouvelles routes intéressantes et très appréciées, telles que les Emirats, l'Asie ou les Caraïbes. Nous prévoyons également de renforcer notre offre dans la région méditerranéenne. Fin octobre, notre équipe rencontrera les agents de voyages de l'océan Indien pendant deux jours à bord du Costa Mediterranea afin de leur présenter notre vaste offre. Nous sommes sûrs qu'ils apprécieront nos propositions.
B.A
Lu 15134 fois




1.Posté par Choco le 11/10/2019 10:35 (depuis mobile)

TRÈS BONNE INITIATIVE DE COSTA ! !!!

2.Posté par eh oui! le 11/10/2019 11:03

Quand on sait que la plupart du temps les bateaux de croisière arrivent le dimanche , je vous laisse deviner la joie des touristes qui auraient choisis de visiter St Denis ou toute autre ville !
Tout est fermé ou presque ...

3.Posté par Choupette le 11/10/2019 11:26

Mouais, bof.

Une croisière chez les coupeurs de tête, ça ne me tente pas trop ... .

Qu'ils aillent polluer ailleurs.

4.Posté par GIRONDIN le 11/10/2019 11:31

Dommage arrivé sur une île entre les conteneurs, une centrale à charbon, un parking géant voiture neuve et une centrale à béton, bref le must de l'accueil......

Les touristes en tong, short, déambulant à 40° à l'ombre vont me manquer !




5.Posté par ouf le 11/10/2019 11:45

un énorme pollueur donc quelle bonne nouvelle!!!

6.Posté par zoreilles sensibles le 11/10/2019 11:59

Cette forme de tourisme était très nuisible à cause de la précipitation qu'implique une visite de l'île en si peu de temps qu'une escale.
Chaque escale augmente en effet le nombre de rotation d'hélicoptères déjà énorme en moyenne et signifiait une matinée infernale dans les cirques (on croit que c'est beaucoup qui font du tourisme aérien: détrompez vous: 150 touristes suffisent pour donner un concert de moteur occupant 40% de la surface de l'île pendant 5 heures de temps).
On croit que ça rapporte mais prenez en compte la dévaluation des lieux impactés et la perte d'attrait général de l'île quand les seuls lieux qui échappent au béton et à la circulation routière sont ainsi pollués. Cette perte d'attrait est contaminante: les gens ne savent pas se rappeler ce qui les a dérangés car on n'analyse pas une "ambiance" et on ne se prend pas la tête en vacances. Mais le ressenti n'est plus le même, dans les hauts, ces hélicoptères et avions à la suite durant des heures donnent une impression d'étouffer, de "foule", d'agitation, de tourisme de masse "industriel" qui a déjà bien détruit le rêve d'une île isolé et de montagne avec ses paysages de début du monde, et cela à cause de rien qu'une ou deux centaines de touristes qui survolent les autres dans le vacarme.

Le premier week end d'octobre a démontré la nouvelle tendance: passer un hélicoptère à la fois, et quasi à chaque fois, en faisant claquer les pales. Ainsi, ça dure encore plus de temps et fait autant de bruit.
Quel intérêt de voir une île surpeuplée, envahi de béton et de voitures, sans exotisme, on y retrouve les même plantes que partout ailleurs, et où contrairement au japon qui est un exemple de densité urbaine et de surpopulation, on n'a même plus une nature accueillante qui pourrait faire rêver?
Et en plus c'est loin, et cher...

7.Posté par jpleterrien le 11/10/2019 12:13

Très bien, les commentaires !
Continuez ainsi dans le négatif et le refus de tout !
Et les énormes cargos qui ont amené votre approvisionnement en tout et vos gros 4x4, ils ne polluent pas, eux ???
Les croisièristes, eux, ils consomment et participent (un peu) à l'économie locale !
Réjouissez-vous, encore des emplois qui vont disparaître....

8.Posté par jpleterrien le 11/10/2019 12:16

Pour info, Costa arrive le Mercredi et reste deux jours...

9.Posté par Politico classico le 11/10/2019 12:56 (depuis mobile)

Irt, îles vanilles, crise requin .... pour favoriser les autres. Bravo aux politiques !!!

10.Posté par Roberto le 11/10/2019 15:55

@7: exactement JP! N’oubliez pas les appareils d’assistance respiratoire qui arrive aussi par cargo, et vive le fuel lourd!
Disparaissons le plus vite possible, il ne restera bientôt plus grand chose de terrien à JP!

11.Posté par fox le 11/10/2019 16:22 (depuis mobile)

raison floue mais si on creuse bien effectivement c pas rentable de faire des milliers de km pour juste qqs îles dont la nôtre qui ne parle pas Anglais et organisation touristique pourrie, caraïbes c proche Europe, anglophones, tourisme développé

12.Posté par vital le 11/10/2019 19:43

les douaniers malgaches qui se gavaient gratuitement sur costa ,sous prétexte de vérification de passeports vont être malheureux

13.Posté par JPP le 11/10/2019 19:45

Le truc c'est qu'on ne verra plus Penelope Cruz sur le Costa xxxxx et ça c'est le pire.

14.Posté par Pamphlétaire le 11/10/2019 20:26

Le croisiériste voulait montrer aux voyageurs / touristes la NRL terminée la plus chère du monde....Le ou les voyagistes reviendront quand celle-ci sera démolie par l'effet du temps dû à l'usure érosive qui aura détruit la (super?) structure qui commence à se désagréger, n'est-ce-pas? Ça devrait aller assez vite dans le cas où des piles cèdent....Mais restons optimistes!

Barnabé me dit volontiers : « Vous êtes optimiste ! » C'est bien possible. Et, cependant, les vrais optimistes n'écrivent pas : ils mangent, ils jouissent. Les vrais optimistes ne cherchent pas des thèmes de joie : on ne cherche que ce dont on manque. Les vrais optimistes ne connaissent pas l'angoisse : ils n'ont pas d'imagination. Les vrais optimistes ne chantent pas pour tromper la faim : ils sont repus.
Georges Duhamel (1884-1966)l, les Plaisirs et les Jeux, p. 93.

15.Posté par Fidel Gastro le 11/10/2019 20:34

Dommage nous devons comprendre qu on ne s amusera pas ?

16.Posté par Garnier charles le 12/10/2019 10:04

On veut des touristes mais on a tjrs rien compris à la RUN...boutiques fermées même sur st Gilles...
Accueil au Port des plus glauques....en fait ici on veut tout sans le moindre effort, et pour râler champion du monde!...pauvre de nous, nous sommes à la traine par rapport a bcp de pays...amen!...lol

17.Posté par azur croisieres le 14/10/2019 10:49

Avec la crise des gilets jaune, les épidémies de peste à Madagascar et les soucis techniques moteurs compliqués pour Costa à + de 10000 km c'est pas difficile de comprendre cette décision. Rien à voir avec la chaleur des Réunionnais, de l'enceinte portuaire du Port ou encore de l'accueil. Le produit était bien adapté et va manquer à tout le monde (Réunionnais, Mauriciens, Métropolitains). Espérons qu'un produit "local" et original naisse un jour au départ et retour de la Réunion comme c'est le cas en Polynésie (Paul Gauguin ou le Cargo mixte Aranui. Sinon, mis à part les produits de Luxe comme Ponant au départ des Seychelles, il n'y aura plus que des ESCALES dans cette zone...:(

18.Posté par John Galt le 14/10/2019 12:58

en parcourant tous les commentaires l'on découvre le paysage de toute la connaissances humaines qui en découle ,de cette société écolo extinction rébellion anti tourisme cherchez pas ensuite l’effondrement caractérisé de cette ile ce socialisme « scientifique » teinté de matérialisme philosophique sans la moindre idée ne fait rien et n'aime pas le tourisme

19.Posté par John Galt le 14/10/2019 13:04

en parcourant tous les commentaires l'on découvre le paysage de toute la connaissances humaines qui en découle ,de cette société écolo extinction rébellion anti tourisme cherchez pas ensuite l’effondrement caractérisé de cette ile ce socialisme « scientifique » teinté de matérialisme philosophique sans la moindre idée ne fait rien et n'aime pas le tourisme...

20.Posté par Oscar DUDULE le 14/10/2019 13:49

Je trouve le terme "invité", utilisé dans leur communiqué, pittoresque

il confirme: " notre engagement est intact pour l'océan Indien"
, et il supprime les croisières. Hum! les responsables de Corsa devraient faire de la politique.

Finalement les principales victimes sont : A La Réunion , les loueurs d véhicules, les taximans, quelques vendeurs.
A Madagascar ; les vendeuses de paréo, tee shirts, qui profitaient de cette venue pour vivre ou plutôt survivre.

21.Posté par ROUSSEAU le 14/10/2019 19:36

Le PROBLEME posé est beaucoup plus simple ! les INFRASTRUCTURES ROUTIERES de cette île magnifique ne permettent pas de la découvrir en trois jours et tant mieux c'est une spécificité unique au monde ! même en une semaine d'ailleurs ( île Maurice oui c possible ) De plus TOURISME et l'ACCUEIL ne sont pas réellement des spécialités réunionnaises reconnues comme telles par les VOYAGISTES donc découvrir ( VOLCAN , MAIDO - TEVLAVE - MAFATE , CILAOS , SALAZIE etc... Ste ROSE et ST PHILIPPE ) impossible de tout faire en 3 jours !! les '' PLAGES '' n'en parlons pas juste 20 kilomètres de sable coralien voilà la REUNION Rentabilité est le Maître mot Donc......... plus d'escale au PORT !!!

22.Posté par ZembroKaf le 15/10/2019 09:02

Des "croisières" dans l'Océan Indien....😱

23.Posté par nature.et.partage le 15/10/2019 12:30

On découvre dans les commentaires le RACISME ANTI-ÉCOLO !!!

Vous faites l'amalgame entre l'anti-tourisme et la dénonciation des nuisances du tourisme.

Ce "nouveau" tourisme qui n'a pas le temps de rester et n'a plus la possibilité de visiter l'île par la route et ses sentiers utilise de plus en plus l'hélico d'où des nuisances incroyables: L'équivalent de 3 bus de touristes par jour (150 touristes font de quoi faire 30 rotation d'hélico) génèrent des nuisances sonores quotidienne durant 5 heures de suite, généralisées sur toutes les villégiatures des hauts et les cirques, la plaine des cafres et même la plaine des palmistes ou notre dame de la paix sont envahies de bruit d'hélicoptères.
L'Île de la Réunion ressemble de plus en plus à... Hawaï (un modèle à ne pas suivre) où s’enchaînent aussi les rotations d'hélico, à la différence que les cirques à la Réunion, sont habités et plus visités que les lieux survolé à Hawaï, l'impact sur les population et les autres touristes est plus grand à la Réunion.

24.Posté par John Galt le 16/10/2019 08:49

23.Posté par nature.et.partage le 15/10/2019 12:30
ben comme les 225cv à Dinard de Hulot et balade en hélico pour Emission propagande l'écologie c'est de la merde suffit de voir l'IRRATIONALITÉ ET PARANOÏA COLLECTIVE pour suivre comme des moutons Greta Thunberg, 16 ans. un soit disant symbole d'une génération perdu, gueule sans arrêt culpabilise comme Hulot, mais ne bouge pas beaucoup (sauf pour brosser la leçon de morale en manifestant...). Greta est lauréate de nombreux prix prestigieux qui serve à rien pour avoir hurlé de façon hystérique qu'on lui a ''volé ses rêves et sa jeunesse''.
bref en face nous avons Boyan Slat, 25 ans. Avec son groupe de recherche il est parvenu à mettre au point une méthode de récupération des plastiques dans les océans qui, placé en situation réelle, c'est révélé très efficace et qui pourrait, à terme, apporter une solution à ce problème. Sauf que.... les recherches de Boyan ne sont pas financées par les gouvernements et très peu médiatisées....

Conclusion: Arrêtez de gober bêtement ce qu'on vous dit dans les médias. Faites vos propres recherches et, surtout, posez vous les bonnes questions...rien n'a changé depuis le Cambrien pire les espèces ont toujours disparue comme il n'y a jamais eu réchauffement truc chose

25.Posté par bob le 24/10/2019 15:17

TE TEMPS CAR LA REUNION LA JAMAIS EU L'ACCUEIL QUI FALLAIT POUR RECEVOIR DES CROISIERISTES.. LA REGION I VEUT LE TOURISME D'EXCELLENCE MAIS I METTE PAS LES MOYENS.. CONTINUEZ AVEC LES ILES VANILLES MALGACHES ET MAURICIENS I COQUE MEME L'ARGENT REUNIONNAIS !!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie