Economie

Costa Croisières déserte La Réunion

Vendredi 11 Octobre 2019 - 10:20

Dès le mois de mars 2020, le croisiériste Costa ne débarquera plus à La Réunion, annonçait l'Eco Austral la semaine dernière. En effet, le géant touristique abandonne les croisières dans l'océan Indien pour se recentrer sur des zones plus rentables, telles l'Asie, la Caraïbe, les Émirats ou la Méditerranée.

Pourtant, depuis 2018, La Réunion accueillait un nouveau géant des mers, le Costa Victoria, et en juin, la compagnie annonçait l'arrivée d'un navire encore plus gros, le Costa Mediterranea. Le revirement est total, donc, le croisiériste misant désormais sur destinations à plus forte attractivité. En 2017, La Réunion avait accueilli près de 70 000 croisiéristes, avec des retombées économiques conséquentes, chaque voyageur en escale dépensant environ 70€ par jour.

Gérard Argien, directeur de la Fédération régionale du Tourisme, se dit navré de la nouvelle, mais tempère néanmoins, affirmant que "95% des touristes en escale sont agréablement surpris par l'île", et affirmant que l'accueil des voyageurs sur place n'est pas en cause dans l'abandon de la destination océan Indien par Costa.
B.A
Lu 9949 fois




1.Posté par Choco le 11/10/2019 10:35 (depuis mobile)

TRÈS BONNE INITIATIVE DE COSTA ! !!!

2.Posté par eh oui! le 11/10/2019 11:03

Quand on sait que la plupart du temps les bateaux de croisière arrivent le dimanche , je vous laisse deviner la joie des touristes qui auraient choisis de visiter St Denis ou toute autre ville !
Tout est fermé ou presque ...

3.Posté par Choupette le 11/10/2019 11:26

Mouais, bof.

Une croisière chez les coupeurs de tête, ça ne me tente pas trop ... .

Qu'ils aillent polluer ailleurs.

4.Posté par GIRONDIN le 11/10/2019 11:31

Dommage arrivé sur une île entre les conteneurs, une centrale à charbon, un parking géant voiture neuve et une centrale à béton, bref le must de l'accueil......

Les touristes en tong, short, déambulant à 40° à l'ombre vont me manquer !




5.Posté par ouf le 11/10/2019 11:45

un énorme pollueur donc quelle bonne nouvelle!!!

6.Posté par zoreilles sensibles le 11/10/2019 11:59

Cette forme de tourisme était très nuisible à cause de la précipitation qu'implique une visite de l'île en si peu de temps qu'une escale.
Chaque escale augmente en effet le nombre de rotation d'hélicoptères déjà énorme en moyenne et signifiait une matinée infernale dans les cirques (on croit que c'est beaucoup qui font du tourisme aérien: détrompez vous: 150 touristes suffisent pour donner un concert de moteur occupant 40% de la surface de l'île pendant 5 heures de temps).
On croit que ça rapporte mais prenez en compte la dévaluation des lieux impactés et la perte d'attrait général de l'île quand les seuls lieux qui échappent au béton et à la circulation routière sont ainsi pollués. Cette perte d'attrait est contaminante: les gens ne savent pas se rappeler ce qui les a dérangés car on n'analyse pas une "ambiance" et on ne se prend pas la tête en vacances. Mais le ressenti n'est plus le même, dans les hauts, ces hélicoptères et avions à la suite durant des heures donnent une impression d'étouffer, de "foule", d'agitation, de tourisme de masse "industriel" qui a déjà bien détruit le rêve d'une île isolé et de montagne avec ses paysages de début du monde, et cela à cause de rien qu'une ou deux centaines de touristes qui survolent les autres dans le vacarme.

Le premier week end d'octobre a démontré la nouvelle tendance: passer un hélicoptère à la fois, et quasi à chaque fois, en faisant claquer les pales. Ainsi, ça dure encore plus de temps et fait autant de bruit.
Quel intérêt de voir une île surpeuplée, envahi de béton et de voitures, sans exotisme, on y retrouve les même plantes que partout ailleurs, et où contrairement au japon qui est un exemple de densité urbaine et de surpopulation, on n'a même plus une nature accueillante qui pourrait faire rêver?
Et en plus c'est loin, et cher...

7.Posté par jpleterrien le 11/10/2019 12:13

Très bien, les commentaires !
Continuez ainsi dans le négatif et le refus de tout !
Et les énormes cargos qui ont amené votre approvisionnement en tout et vos gros 4x4, ils ne polluent pas, eux ???
Les croisièristes, eux, ils consomment et participent (un peu) à l'économie locale !
Réjouissez-vous, encore des emplois qui vont disparaître....

8.Posté par jpleterrien le 11/10/2019 12:16

Pour info, Costa arrive le Mercredi et reste deux jours...

9.Posté par Politico classico le 11/10/2019 12:56 (depuis mobile)

Irt, îles vanilles, crise requin .... pour favoriser les autres. Bravo aux politiques !!!

10.Posté par Roberto le 11/10/2019 15:55

@7: exactement JP! N’oubliez pas les appareils d’assistance respiratoire qui arrive aussi par cargo, et vive le fuel lourd!
Disparaissons le plus vite possible, il ne restera bientôt plus grand chose de terrien à JP!

11.Posté par fox le 11/10/2019 16:22 (depuis mobile)

raison floue mais si on creuse bien effectivement c pas rentable de faire des milliers de km pour juste qqs îles dont la nôtre qui ne parle pas Anglais et organisation touristique pourrie, caraïbes c proche Europe, anglophones, tourisme développé

12.Posté par vital le 11/10/2019 19:43

les douaniers malgaches qui se gavaient gratuitement sur costa ,sous prétexte de vérification de passeports vont être malheureux

13.Posté par JPP le 11/10/2019 19:45

Le truc c'est qu'on ne verra plus Penelope Cruz sur le Costa xxxxx et ça c'est le pire.

14.Posté par Pamphlétaire le 11/10/2019 20:26

Le croisiériste voulait montrer aux voyageurs / touristes la NRL terminée la plus chère du monde....Le ou les voyagistes reviendront quand celle-ci sera démolie par l'effet du temps dû à l'usure érosive qui aura détruit la (super?) structure qui commence à se désagréger, n'est-ce-pas? Ça devrait aller assez vite dans le cas où des piles cèdent....Mais restons optimistes!

Barnabé me dit volontiers : « Vous êtes optimiste ! » C'est bien possible. Et, cependant, les vrais optimistes n'écrivent pas : ils mangent, ils jouissent. Les vrais optimistes ne cherchent pas des thèmes de joie : on ne cherche que ce dont on manque. Les vrais optimistes ne connaissent pas l'angoisse : ils n'ont pas d'imagination. Les vrais optimistes ne chantent pas pour tromper la faim : ils sont repus.
Georges Duhamel (1884-1966)l, les Plaisirs et les Jeux, p. 93.

15.Posté par Fidel Gastro le 11/10/2019 20:34

Dommage nous devons comprendre qu on ne s amusera pas ?

16.Posté par Garnier charles le 12/10/2019 10:04

On veut des touristes mais on a tjrs rien compris à la RUN...boutiques fermées même sur st Gilles...
Accueil au Port des plus glauques....en fait ici on veut tout sans le moindre effort, et pour râler champion du monde!...pauvre de nous, nous sommes à la traine par rapport a bcp de pays...amen!...lol

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie