MENU ZINFOS
National

Corse: Les façades d'une boucherie halal et d'un kebab mitraillées


- Publié le Mercredi 3 Février 2016 à 14:30 | Lu 1160 fois

Une boucherie halal et un kebab situés dans le centre de Propriano ont été visés par des tirs d'armes à feu la nuit dernière en Corse.

Ces deux commerces ont été chacun atteint respectivement par 25 et 30 impacts de balles de calibre 9 mm, ont confirmé les sources policières et judiciaires, informe le journal local Corse Matin.

Aucune inscription n'a été retrouvée sur les lieux. L'enquête de flagrance pour dégradation avec arme a été confiée à la gendarmerie. 
 




1.Posté par Eno2016 le 03/02/2016 17:00

Où peuvent-ils trouver des armes , ces Corses bien corsés ?

Ils doivent respecter les bouffes des autres ....

2.Posté par Zarbi le 03/02/2016 18:21

Il n'y a aucune raison que seuls les mahométans , au nom de leur dieu , aient le droit de semer la terreur !
Peut être des "ultra-catho-violents" ? J'en doute , ce n'est pas dans leur ADN .

3.Posté par «Mafiosa» nouvelle serie...d'actes racistes (GS) le 03/02/2016 18:31

En Corse, depuis trop longtemps, il y a la mafiosa, le grand banditisme, les groupes terroristes. Désormais, des actes de grande criminalité ne sont plus seulement anti-français continentaux, ils sont aussi racistes et, en l'occurrence, anti-musulmans.
Relevons que s'il y a une trentaine d'années, la France s'était donnée les moyens, notamment, par un état d'urgence en Corse, pour y démanteler le grand banditisme et le terrorisme ; on n'en serait pas là aujourd'hui !
Aussi, réaffirmons qu'en tout lieu de France, tout acte criminel, raciste est fermement condamnable !

Ce grand banditisme raciste, voire ce terrorisme raciste est d'autant plus dangereux qu'il se rend complice à la fois, des satano-fascistes européens qui agressent les migrants et les réfugiés, et aussi il se fait complice des satano-islamistes de l’État islamique syro-irakien, avec lesquels ils partagent tous un commun funeste but complotiste : la déstabilisation de la France, de l'UE, et un conflit armé interne en France et en europe!
C'est pourquoi, en Corse, une prolongation de l'état d'urgence apparaît être indispensable.

4.Posté par Alwatani le 03/02/2016 18:35

Bof...Un différent avec un fournisseur.
Sonu Corsu i sonu fieru.

5.Posté par KLD le 03/02/2016 18:59

des corses raciste comme sur "le continent" ............. ,?affligeant !

6.Posté par SEVERIN le 03/02/2016 19:18

Il suffit que les Corses réclament a la Hollandouille,un budget pour créer un centre de dé radicalisation contre le racisme par le grand banditisme terroristes Corse.En France nous avons 8500 radicalisées Jihads,en Corse,il pourrait y avoir une augmentation de ces actes de terroristes.Donc,M.Hollandouille le pognon pour les Corses pour éradiquer ce mal a la racine.In yab des Yvelines

7.Posté par Tanguy le 03/02/2016 19:38

les Corses ne veulent pas se faire bouffer et ils ont raison,....dans certaines villes nos marchés ont plus l'allure de souk que de marché;

8.Posté par agnostique le 03/02/2016 19:51

Post 3: votre commentaire est à vomir de rire: que vient faire Satan là-dedans? Comme aurait dit un certain animateur de télé: "Et Dieu dans tout ça?".

9.Posté par Theliberator le 03/02/2016 20:10

Surement des clients mécontents ça arrive

10.Posté par candide le 03/02/2016 22:18

"Alors Jésus lui dit: Remets ton épée à sa place; car tous ceux qui prendront l'épée périront par l'épée."

11.Posté par je suis pas corse ni Musulman le 03/02/2016 23:52 (depuis mobile)

C''est plutot une gestion de territoire, pour tenter d''etouffer au depart ce qui a pu etre interprete comme dit le proverbe '' ou donne un pied i prends un carreau''. Tout ca pour 2 ou 3 abrutis qui penalisent leur communaute avant tout.

12.Posté par SEVERIN le 04/02/2016 01:24

C in ptit régale, les Gochos comme la Droite naturalisent pour augmenter les quotas électoraux?
Est ce que le marchandage monétairement puisse voir le jour,par la menace des futurs Jihadistes pour gagner plus,ne pourrait-être d'actualité.Exp/ quelques sacrifiés pour le bien-être d'une majorité d'entre eux,se serait la cerise sur le gâteaux pour les différents protagonistes si ils s'y retrouvent dans cette sale affaire.Bon sang mais c bien sur,inspecteur la bavure,in yab des Yvelines

13.Posté par Aldo Sterone le 04/02/2016 09:06

la nouvelle spécialité corse c'est le kebab aux pruneaux

14.Posté par Au dessus le 04/02/2016 09:56

Les Corses tous comme les réunionnais peuvent se permettre de pratiquer un racisme débridé impunément, c'est un des nombreux avantages que la gauche leur octroie.

15.Posté par Simandèf le 04/02/2016 10:48

Les Corses considèrent qu'ils ne sont pas français et que le statut de la département apporte à l'île de l'immigration qui n'a pas la même culture, identité, mœurs, histoire... que les autochtones. Ils le font savoir.

16.Posté par polo974 le 04/02/2016 11:02

gare au saturnisme aigu...

17.Posté par Kilzemol le 04/02/2016 12:33

j'adore entendre les gens juger et décréter qu'il s'agit d'un acte raciste alors qu'il ne connaissent ni les tenants ni les aboutissants de cette affaire !!!
au final, à force de voir du racisme à tous bout de champs, on se demande si les racistes ne sont pas ceux qui en parle le plus !!!
à bon entendeur...

18.Posté par ANTHECHRIST le 04/02/2016 13:38

Aldo elle est bonne celle-là, je rassure ceux qui s'imagine que les corses sont racistes, pas spécialement c'est juste qu'ils n'aiment pas être commandé ou emmerder, par qui que ce soit même le gouvernement n'arrivent pas à les soumettre au lois de la république et ils sont mieux armés que les gendarmes ...

Kilzemol a un peu raison, n'oublions pas que jusqu'à ce que certains abrutis tendent une embuscade à des pompiers ils n'y avait eût aucune agression de ce genre en corse contre une communauté en particulier. Ceux qui ont allumer la mèche risque d'avoir un violent retour de flammes...

19.Posté par Olivier Montfort le 04/02/2016 16:24

Je pensais que les Corses n'étaient que les arabes qui n'avaient pas pu nager jusqu'à Marseilles (humour). Ils sont quand même arrivés " à bon port " re(lol). Il doit s'agir d'une saute d'humeur, le principal est qu'il n'y ait pas de victime. Auparavant les fameux cochons noirs corses étaient élevés comme ces dames corses au gland et à la châtaigne il va donc falloir rivaliser et ajouter " et à la praline" re re lol

20.Posté par A mon avis le 04/02/2016 17:06

@ 13 : excellent !...

21.Posté par KLD le 04/02/2016 18:56

ce drapeau corse n'est il pas un peu sanglant ? l'histoire nous le montre .

22.Posté par KLD le 04/02/2016 21:44

un tete de maures décapités , c'est ça , le drapeau cooorse ? me trompais je ?

23.Posté par Pamphlétaire le 05/02/2016 02:50

François Hollande, Manuel Valls, Bernard Cazeneuve, Jean-Yves Le Drian, tous nous disent et redisent depuis un mois que la France est « en guerre ». Les attentats contre Charlie-Hebdo et l’hyper-cacher de janvier dernier n’avaient pas suffi pour leur ouvrir les yeux. Ceux de novembre, les 130 morts du Bataclan et des terrasses des restaurants du XIème arrondissement de Paris leur ont, enfin, fait comprendre la gravité de la situation.

Oui, nous sommes en guerre depuis longtemps ou plutôt on nous a déclaré la guerre il y a déjà des années. Qui « on » ? Le monde musulman. Depuis quand ? Depuis décembre 1979, très précisément, quand l’ayatollah Khomeiny a débarqué triomphant à Téhéran (avec la bénédiction de toutes les « Grandes puissances » y compris et à commencer par la France) et qu’il a officiellement déclaré la guerre à l’Occident. Pourquoi ? Parce que l’Islam avait une revanche à prendre sur l’Occident qui l’avait dominé pendant quelques siècles, que cet Occident commençait à agoniser et que le communisme qui avait été pendant des décennies l’autre alternative s’était totalement effondré.

Nos dirigeants ont donc fait un grand pas en avant en reconnaissant, enfin et du bout des lèvres, cette « guerre de civilisation », « de religion » qu’ils niaient farouchement jusqu’à présent, en jouant les autruches enfonçant leur petite tête dans les sables mouvants d’idéologies vasouillardes. Mais il leur reste maintenant -et il y a urgence- à comprendre ce qu’est cette guerre et à trouver comment y faire face.

Jusqu’à présent, la France a toujours eu –au moins- une guerre de retard. En 14, nos fantassins chargèrent avec des pantalons garance ce qui les transformait en cibles évidentes ; en 39, nos troupes se calfeutrèrent dans les casemates de la Ligne Maginot ce qui permit aux chars de Guderian de les contourner. Et aujourd’hui, pour cette 3ème guerre mondiale ? On ne sait pas trop…

Il y a, évidemment, deux façons de désigner notre ennemi. On peut dire qu’il s’agit d’une poignée de terroristes, de quelques dizaines, voire quelques centaines de jeunes paumés, nés en France, dans des banlieues pourries, « issus de l’immigration » et qui, après la petite délinquance, la drogue et la prison, se sont trouvé l’alibi de l’Islam pour se venger d’une société dans laquelle ils n’avaient pas su trouver leur place.

Mais on peut dire aussi, pour peu qu’on soit lucide, qu’il s’agit… d’un milliard et demi de musulmans qui, de l’Atlantique au Pacifique, en Afrique, au Proche-Orient, au Moyen-Orient, en Asie centrale et jusqu’aux Philippines, se sentent encore colonisés par « l’impérialisme occidental », avec sa culture, son dollar, sa technologie triomphante et qui veulent retrouver leur place au soleil, écraser « Satan » et s’imposer sur la planète.

Certes, le « Califat » -autoproclamé (comme l’ont toujours été tous les califats)- ne règne, pour l’instant, que sur une partie de l’Irak, un bon morceau de la Syrie et certaines zones de la Libye, mais on brûle des églises au Nigéria, au Kenya, au Pakistan, en Indonésie, un peu partout et il est évident que les Islamistes sont prêts au combat en Algérie, en Tunisie, au Mali, en Centrafrique, en Tanzanie, dans tous les pays du Golfe, en Inde, etc. avec partout, dans toutes les mosquées, des imams qui appellent à la guerre sainte et qui mobilisent leurs troupes déjà fanatisées.

Or, nos « paumés de banlieue » se sont mis aux ordres du Califat (que soutiennent discrètement les pays du Golfe) et tentent de noyauter toute notre communauté musulmane. C’est là le danger immédiat mais il est évidemment dérisoire en face de cette 3ème guerre mondiale qui se prépare.

En déclarant à son tour « la guerre », François Hollande envoie les Rafales bombarder le Califat, la Légion patrouiller au Mali et en Centrafrique et les CRS investir plus ou moins les quartiers pourris. En clair, notre aviation fait des trous dans le désert irako-syrien, nos Légionnaires cherchent des aiguilles dans les dunes subsahariennes et nos policiers se font caillasser dans nos banlieues.

Et Hollande continue à entretenir les meilleures relations avec les potentats des pays du Golfe et à faire mine de croire que l’Islam est compatible avec notre démocratie, tout en nous interdisant de faire le moindre amalgame entre islamiques et islamistes comme si les premiers ne rejoignaient pas de plus en plus les seconds. D’un coté, c’est du Munich en permanence, de l’autre de ce qu’il faut bien appeler du… négationnisme.

C’est bel et bien avoir -au moins- deux guerres de retard. Mais il est vrai que, pour Hollande, cette guerre mondiale qui risque, au cours de ce siècle, de détruire notre monde n’est que « tout bénéfice ». Elle lui permet de se déguiser en Clemenceau et il est convaincu qu’elle lui donne de sérieuses chances de se faire réélire. Sauf que… Clemenceau a gagné la guerre de 14 et… n’a pas été élu président de la République.

Merci M. DESJARDINS pour votre article qui est clair. Peut-être que les Corses ont cerné la volonté des terroristes dissous dans la population.

24.Posté par jpleterrien le 05/02/2016 13:06

On attribue ce genre d' incident à la malveillance...
La police (ou la gendarmerie) se perd en conjectures...

25.Posté par Caffreman le 05/02/2016 20:00

Même moi qui habite à Maurice je sais qu`il faut pas emme...der les corses.
Vous n`aurez pas la corse les ...

26.Posté par Pamphlétaire le 07/02/2016 14:46

Il paraît que ce sont les commerçants en association avec des amis qui ont commis ces actes afin de faire porter le chapeau aux Corses et pouvoir dire et prétendre qu'ils sont mal vus et pris à partie par les insulaires. Pour noyer le poisson, on peut faire tout et n'importe quoi.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes