Faits-divers

Correctionnelle: La désinvolture ne paie pas

Vendredi 13 Juin 2014 - 09:53

Tribunal correctionnel de Saint-Pierre, 12 juin 2014.


Correctionnelle: La désinvolture ne paie pas
Ne pas répondre à une convocation devant le tribunal est une discourtoisie fort peu prisée par les magistrats. Non seulement on ne peut évidemment pas s’expliquer mais, en outre, la peine tombe automatiquement.
 
Ils ont été deux à payer leur désinvolture, hier, au tribunal de Saint-Pierre.
 
Sabir Nassibou, de Saint-Louis, devait répondre de détention et usage de zamal. Péché véniel qui se solde habituellement par une peine avec sursis ou un travail d’intérêt général. Mais pour n’être pas venu devant la Cour, il a écopé de deux mois fermes.
 
Quant à René Paul Vily, il doit trouver moins risqué de battre sa compagne que d’en répondre devant les magistrats. Sa lâcheté lui coûte deux mois fermes à lui aussi.
Jules Bénard
Lu 873 fois



1.Posté par polo974 le 14/06/2014 16:50

2 mois ferme, pour avoir battu sa compagne, c'est tout ! ! !

les femmes doivent se sentir vachement soutenues et protégées par la justice ! ! !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Décembre 2017 - 07:52 Il reconnait son agresseur au couteau 2 ans après