Faits-divers

Correctionnelle: A-t-il compris qu'il ne fallait plus boire et conduire?

Mardi 19 Décembre 2017 - 17:46

La garde à vue lui a suffi de leçon, assure-t-il… "Une nuit enfermé, avec tout ce que j’ai entendu, c’est effrayant". Cet habitant de Sainte-Marie de 33 ans a un problème d’alcool, ça c’est certain… mais comme l’indique son avocat, il n’a pas l’air "d’être dans la défiance" de l’autorité du tribunal correctionnel.
 
Malgré le fait d’avoir été mis à la rue par sa famille à 18 ans avec déjà un jeune enfant à charge, il s’est formé, a enchaîné les petits boulots et travaillent aujourd’hui depuis 10 ans dans la même boîte. Il a l’air sérieux de ce point de vue là ; rien à dire.
 
Mais c’est son casier qui dérange les juges. En 2006, dégradation de biens, en 2012 conduite en état d’ivresse, en avril dernier violences, dont des violences conjugales, encore sous les effets de l’alcool et en novembre dernier, il a été condamné à nouveau à six mois de sursis et une suspension de permis de quatre mois pour conduite en état d’ivresse et refus de se soumettre au contrôle routier.
 
Le Sainte-Marien conduisait donc sans permis, avec 1,26 mg d’alcool par litre de sang, à Sainte-Marie dimanche matin. Ayant causé un accident, pas celui qui s’est avéré mortel, mais un accident assez conséquent pour attirer l’attention des forces de l’ordre.
 
"J’ai un problème", avoue-t-il. Séparé de sa concubine depuis un mois, ça fait également plus d’un an qu’il n’a pas vu ses enfants. "Je veux ma place dans la société, je ne veux pas aller en prison", insiste-t-il. Mais il l’a sa place dans la société… C’est la prison qui risque de mettre fin à cela car il perdrait son emploi et sa maison, pour laquelle il a un crédit.
 
Et ça, le tribunal en a bien conscience. S’il a été condamné à cinq mois de prison, c’est sans mandat de dépôt et la peine est aménageable. Il s’en sortira peut-être avec un bracelet électronique. Une chose est certaine, régler son "problème d’alcool" en réglera bien d’autres. C’était aujourd’hui sûrement sa dernière chance.
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 4083 fois



1.Posté par DOGOUNET le 19/12/2017 20:24

NON, son cas semble désespéré. Seule la confiscation du véhicule (son loto S-por...) et une forte amende (à défaut du trou pour plus longtemps) sont à même de lui redonner bonne conscience. Mais pas sûr ! Ne rions pas car cet individu peut plus tard bousiller nos vies et celles de nos familles ! SOVKIPE !

2.Posté par cmoin le 19/12/2017 21:15

C'est tout?Il aurai fallu 20ans ferme pour qu'il comprenne!
Y en mare de cette justice laxiste!

3.Posté par bigboss le 20/12/2017 11:45

Oh, les consommateurs de Zamal et, ou, d'alcool, stop, arrêtez d’être esclave de ces substances ...

4.Posté par laurent le 21/12/2017 14:32

Messieurs les juges, merci de votre clémence ! Heureusement que des gens comme vous sont si compréhensifs. J'espère juste que sa prochaine victime sera votre fils ou votre fille, qui auront eu juste eu la mauvaise chance d'être sur son chemin quand il aura 2g dans le sang la prochaine fois. Et après, peut être vous direz vous, jusqu'à la fin de vos jours, que si vous aviez fait votre boulot intelligemment ce jour la, votre fils ou votre vie serait encore en vie .....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Novembre 2018 - 08:00 Saint-André: Un individu s'immole devant Jumbo

Dimanche 18 Novembre 2018 - 22:26 Un rond-point de Saint-Louis (La Palissade) incendié