MENU ZINFOS
Politique

Correctionelle: Maurice Gironcel devant la justice


Déjà condamné en 2009 et 2010, Maurice Gironcel était appelé une nouvelle fois devant le Tribunal Correctionnel de Saint-Denis ce mardi 19 avril.

- Publié le Mardi 19 Avril 2016 à 09:44 | Lu 1752 fois

Le Maire PCR de Sainte-Suzanne comparait devant les juges pour achats de voix lors des municipales de 2014, alors que son avocat, Maître Boniface essaye d’obtenir le renvoi de l’affaire à une date ultérieure.
 
Convoqué à la Caserne Vérines le 29 octobre 2014, il passe alors sept heures en garde à vue pour s’expliquer sur de présumés achats de voix. L’un de ses employés communaux est également mis en cause dans cette affaire.
 
Pression sur les agents communaux, pot-de-vin, promesses d’attribution de logements sociaux : l’enquête a soulevé de nombreux aspects suite à la plainte déposée par son opposant, Daniel Alamélou.
 
Que ce soit pour les affaires de chemins bétonnés, d’emplois fictifs ou de détournements de fonds, Maurice Gironcel avait déjà été condamné par la justice, ce qui ne l’a pas empêché de revenir sur la scène politique.
 
Maurice Gironcel risque jusqu`à 15.000 euros d’amende et deux ans d’emprisonnement. Une condamnation avec peine d’inéligibilité pourrait mettre en péril ses mandats de maire de Sainte-Suzanne et de conseiller général.




1.Posté par kld le 19/04/2016 10:16

"face à la mer", c'est quand même plus sympa que face à la justice.

2.Posté par mirigole le 19/04/2016 11:23

Bof, comment bana y dit? "Je suis serein"

Les hommes politiques c'est les serins et nous les pigeons, des fois même les dindons de la farce!

3.Posté par met encore!! le 19/04/2016 14:49

la plupart des procès sont renvoyés ce pays devient insupportable!!!.

4.Posté par Bebetecoco le 19/04/2016 16:48 (depuis mobile)

Mauricius César un habitué.

5.Posté par l espérance le 19/04/2016 16:58

arriver en cachette dans la voiture d un adjoint auquel il est resté plusieurs minute pour attente ses militant et son avocat pour monter sa tète a la presse
une foi l affaire renvoyé auquel il criaient a tu tète que sa allait êtres renvoyer il est sortie du tribunal
tout souriant d avoir gagner du temps mais ne sachant pas que sa joue contre lui et ses magouilles
PRENEZ LE TEMPS QUE VOUS VOULEZ LA VÉRITÉ VAINQUE RA SUR LE MENSONGE SUR VOUS ET VOTRE BANDE

6.Posté par dur à suivre le 19/04/2016 20:02

C'est trop difficile de suivre le parcours des élus réunionnais devant la justice. Les affaires se suivent, se ressemblent, les condamnations tombent mais les types sont toujours là bien calés dans leur fauteuil d'élu.

Pendant ce temps, le p'tit gars qui s'est fait attraper aujourd'hui avec un pot kité sur sa mobylette s'est fait vertement sermonner, confisquer sa moto sur le champs, a reçu une amende etc. ...
Qu'elle est belle la justice de notre pays.

7.Posté par mirigole le 19/04/2016 21:34

à post 6:
C'est pour cela que les politiques sont toujours sereins. Enfin, ils le disent!

8.Posté par Eno le 20/04/2016 10:19

Qu'Est-ce qu'ils ont tous , à vouloir s'accrocher à des mandats ?
-devenir un "roitelet" qui se croit le "père ou la mère" de leurs administrés ?
-toucher du fric mal acquis ?

Alors qu'ils ne sont que des gestionnaires de la commune : écoles primaires , éclairages , eau ... bien-être de leurs administrés , tous simplement !

9.Posté par rions aux éclats le 20/04/2016 19:45 (depuis mobile)

Rira bien qui rira le dernier, aujourd'hui ala Lo loup lé fière mais attende tribunal juger après nous va voir si ou rigole encore

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes