MENU ZINFOS
Société

Coronavirus : les dockers tapent du poing sur la table


L’épidémie mondiale causée par le virus inquiète le monde et La Réunion. Se sentant en première ligne, le syndicat FO portuaire menace de bloquer le port si aucune mesure n’est prise.

Par Nicolas Payet - Publié le Samedi 29 Février 2020 à 09:23 | Lu 2595 fois


C’est dans les locaux de l’UD-FO que les dockers ont réunis la presse pour faire part de leurs inquiétudes. Pour eux, ils sont les premiers exposés au coronavirus et mettent leurs vies en danger. Les représentants syndicaux affirment qu’aucun contrôle sanitaire n’est effectué avant que les dockers montent à bord des navires débarquant dans l’île. 

À l’heure actuelle, seul un coup de fil au capitaine est effectué pour demander au capitaine si tout va bien à bord. FO portuaire veut donc qu’une équipe médicale accède à bord des navires au large avant l’entrée dans le port afin d’écarter tous risques. Une mesure qui avait déjà été mise en place auparavant. Les dockers rappellent qu’en 2017, l’un de leurs collègues était décédé après avoir contracté une maladie à bord d’un navire.

FO portuaire exige des mesures concrètes de la part de la direction du Grand Port Maritime. Si rien n’était fait, ils n’hésiteront pas à exercer leur droit de retrait pour danger grave et imminent.




1.Posté par Rive Sud le 29/02/2020 10:31 (depuis mobile)

En gros ils sont en competition avec la CGT pour savoir qui criera le plus fort, histoire de recuperer des voix.

2.Posté par Martial le 29/02/2020 10:33

Ah les risque du métier !
Psychose et peur ! C’est certain si ces personnes bloquent le port ils bloqueront aussi le virus.
Mais oui on vous aime ! ces gros costauds qui balisent on va les consoler.
Je me rappelle du temps où les dockers attrapaient les zébus par le cou pour les descendre des navires c’etait des durs des vrais. Respect pour les anciens.
Mais vous maintenant vous me faites pitié.
Que dirait les personnels de santé ou les PNC des compagnies aériennes

3.Posté par Bien... le 29/02/2020 10:37 (depuis mobile)

Ils ont raison...

4.Posté par GUEENEC le 29/02/2020 11:01

C'est simple les dockers ne veulent plus de bateaux ni de touristes pour la cause d'un combat sur les retraite c' est la politique de la terre brulée on continu encore et fini de touts les avantages donnés par l'état pour certain le régime chouchou bouilli reviens

5.Posté par Emmanuelle HOARAU le 29/02/2020 12:00

Pour faire entendre raison, aux hommes qui nous gouvernent, ce n'est malheureusement pas que sur la table qui faudrait tapper le poing !

6.Posté par pipo le 29/02/2020 12:21

Pas possible de voir de grand gaillard aussi trouillard!
Envoyez nous des infirmières pour quelles aillent voir avant nous si il n'y a rien de dangereux à bord :)

7.Posté par Martine le 29/02/2020 12:21 (depuis mobile)

Biensur zot na raison!!!dit le prefet viens accueille bana li meme!!!
Quel danger pour notre île!!!

8.Posté par Veridik le 29/02/2020 16:31 (depuis mobile)

On enverrai des gens vérifier si tout va bien dans le navire. Donc si tout ne va pas bien les gens qu'on envoi restent dans le navire et ne reviennent pas c'est ça ?

9.Posté par Ced le 01/03/2020 02:03

Des parasites qui bloquent un virus, c'est drôle.

10.Posté par Seb le 01/03/2020 08:27 (depuis mobile)

Heureusement que le ridicule ne tue pas.
Toujours les mêmes à pleurnicher

11.Posté par Raid ou Tupic le 01/03/2020 13:03

9.Posté par Ced le 01/03/2020 02:03

Des parasites qui bloquent un virus, c'est drôle.

XD +1

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes