MENU ZINFOS
AFP

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde


- Publié le Samedi 27 Juin 2020 à 15:29 | Lu 255 fois

Des voyageurs masqués font la queue aux comptoirs d'enregistrement, le 27 juin 2020 à l'aéroport de Tunis - FETHI BELAID / ©AFP

(AFP)

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- L'Inde dépasse les 500.000 cas -

Le deuxième pays le plus peuplé au monde (1,3 milliard d'habitants) vient de dépasser le seuil des 500.000 cas de contaminations officiellement répertoriés et 15.685 morts.

Les épidémiologistes pensent que l'épidémie n'a pas encore atteint son pic. Alors que le pays est dans une phase de sortie de confinement, le virus circule de manière inquiétante dans les villes très densément peuplées. 

New Delhi prévoit d'atteindre à elle seule les 500.000 cas d'ici la fin juillet et a réquisitionné wagons, hôtels et salles de fêtes pour désengorger les hôpitaux. 

- Près de 495.000 morts dans le monde -

La pandémie a fait au moins 494.337 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles samedi à 11H00 GMT.

Les États-Unis sont le pays le plus touché, avec 125.039 décès. Suivent le Brésil avec 55.961 morts pour 1.274.974 cas, le Royaume-Uni avec 43.414 morts (309.360 cas), l'Italie avec 34.708 morts (239.961 cas), et la France avec 29.778 morts (199.343 cas).

- Premiers vols en Tunisie -

Après trois mois de fermeture des lignes commerciales, les premiers avions ont atterri en Tunisie (1.164 cas officiels de coronavirus dont 50 décès). 

Seuls les voyageurs en provenance de pays considérés comme sûrs - Allemagne, Chine ou Italie - peuvent arriver sans aucune condition.

Ceux venant de pays comme la France, le Maroc et l'Espagne, devront présenter un test PCR négatif fait moins de 72 heures avant le départ.

Les personnes dans les hôtels devront limiter leurs sorties à des excursions en groupe encadré. Les autres doivent s'engager par écrit à un auto-isolement de 14 jours à leur lieu de résidence.

- Contre le chômage, l'armée danoise recrute -

Pour limiter la casse pour la génération coronavirus touchée par le chômage, le Danemark crée 150 places pour son service militaire en plus des 5.000 actuellement budgetées.

- Trump annule un week-end -

Le président américain Donald Trump annule un week-end prévu dans son club de golf de Bedminster, dans le New Jersey, alors que le pays connaît un regain de cas.   

Le New Jersey, New York et le Connecticut imposent une quarantaine de 14 jours pour les personnes venant des Etats où les taux d'infection sont en hausse (Texas, Californie, Floride ou Arizona, où Donald Trump est allé mardi).

Donald Trump affirme avoir voulu "rester à Washington pour (s)'assurer que la loi et l'ordre soient appliqués", le pays étant secoué depuis plusieurs semaines par des manifestations anti-racistes. 

- Buenos Aires: à nouveau confinée -

Le président argentin Alberto Fernandez va durcir les mesures de confinement à Buenos Aires et dans sa périphérie du 1er au 17 juillet, face à l'augmentation des cas. Selon lui, cette zone où vivent 14 millions de personnes "contamine le reste du pays". 

Le confinement imposé dans la capitale depuis le 20 mars avait été progressivement assoupli, mais le nombre de contaminations continue d'augmenter.

- Lima déconfinée -

Le Pérou, deuxième pays le plus touché d'Amérique latine (272.364 malades), déconfine mardi sa capitale Lima confinée depuis mars. 

Selon le gouvernement, la pandémie y est en phase "descendante", même si le pays continue de déplorer plus de 100 décès quotidiens, avec un total de 8.939 morts.

La pandémie a mis à très rude épreuve le système hospitalier, avec 10.964 personnes actuellement hospitalisées, et une pénurie d'équipements médicaux et d'oxygène.



Source : ...


Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes