MENU ZINFOS
Société

Coronavirus: Les transporteurs de marchandises feront jouer leur droit de retrait si...


Ils font partie de ceux qui continuent de travailler durant le confinement. Sans eux, pas de transport de malade, pas d’approvisionnement en magasin. Pourtant, toutes les mesures de protection contre l’épidémie ne seraient pas respectées lors des livraisons comme l’indique la CGTR. Si la situation ne s’améliore pas dans les jours à venir, le syndicat demandera aux salariés d’exercer leur droit de retrait. Voici le communiqué de la CGTR :

Par - Publié le Samedi 28 Mars 2020 à 20:02 | Lu 6488 fois

Photo d'illustration : Anakaopress
Photo d'illustration : Anakaopress
"Le syndicat CGTR des travailleurs de transport de marchandise et activités auxiliaires de transport demande à ses adhérents d’être vigilants et d’être acteurs dans leurs entreprises et leurs secteurs d’activités en veillant à la mise en place de mesures exceptionnelles pour la prise en compte des conditions d'hygiène et de sécurité liées au Covid 19.

Il est de notre devoir de continuer à transporter les malades, à livrer les produits de premières nécessités tout en préservant la santé de tous.

Pour rappel, le protocole de sécurité a pour but de coordonner les mesures de prévention et de sécurité entre une entreprise d’accueil et une entreprise de transport, d’échanger des informations utiles et d’évaluer les risques générés par les opérations de chargement ou de déchargement. C’est une obligation réglementaire visée par les articles R.4515-1 à R.4515-11 du code du travail.

La majorité des magasins alimentaires dans l’ile ne respecte pas cette obligation en situation normale.

Les commerces alimentaires toutes tailles confondues doivent mettre en place rapidement un protocole chargement et déchargement afin d’éviter la propagation de ce virus.

Dans les transports de marchandises, nous demandons que les chargements et déchargement se réalisent comme on le dit dans le jargon (au cul du camion) et ainsi limiter les contacts physiques.

Dans toutes les activités, les salariés doivent être équipés de matériels de protection suffisant et adaptés à chaque situation (masque, gant, gel hydroalcoolique, savon, visière anti projection, combinaison etc…)

Dans les jours à venir, si des mesures dans ce sens ne sont pas prises, nous relayerons et demanderons aux salariés du secteur d’exercer leur droit de retrait individuel en cas de risque grave et imminent comme le prévoit la loi."


Le secrétaire général
Patrick GRONDIN


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par The thai le 28/03/2020 20:21 (depuis mobile)

Ok recu 5/5 et si les imports n arrivent pas cause non drdouaner ou droit retrait les creoles mourront de faim vue le contexte actuel au niveau des supermarches vs serez responsables de cette situation .sic

2.Posté par Freedom fighter le 28/03/2020 20:56 (depuis mobile)

Si les ravitaillements ne s''''effectuent pas dans les grandes surfaces les réunionnais vont manger quoi!? La cgtr sont ridiculent. Déjà en 2017 les syndicats appelés à voter Macron! 3ans après ils sont toujours aussi nuls. Triste monde

3.Posté par marco marc le 28/03/2020 20:59

pour ce maire de st pierre, en quoi la baignade est dangereuse si on ne stationne pas sur la plage

4.Posté par MôveLang le 28/03/2020 21:19 (depuis mobile)

Réquisition, il suffirait qu'il y ai une réquisition, ne pas oublier que l'Assemblée a voté les pleins pouvoir au macron..
La cgtr naka aller zoué kanet.

5.Posté par Patzone le 28/03/2020 22:28 (depuis mobile)

Band d''''intelligent vous penser qu''''à vous goinfrer,voilà zot toutes,nous chauffeurs pour continuer à remplir votre frigo ,on demande juste que les règles de sécurité soit respecter,comme vous tous on a des enfants,une famille et surtout un frigo......

6.Posté par Regine le 28/03/2020 22:32 (depuis mobile)

Bjr mon mari part remplir zot frigo zot garde manger tous les jours sans être protéger,moi et mes enfants ont peur,la cgtr a raison il dise pas de ne plus livrer mais d''être protéger,lire et comprendre c trop tard pour certain je pense

7.Posté par Enirsem le 28/03/2020 23:31

ET ils ont raison, maintenant que ces soi-disant politiques et autres sont au courant qu'ils se bougent le cul pour leur faire parvenir ce qu'ils demandent, ce qui aurait déjà être fait depuis un bon bout d'temps.....

8.Posté par Kiki le 29/03/2020 00:09 (depuis mobile)

Bin oui la parle de ça. Un ment donné zot si sera les 4 fers en l''air ! Faut trouve un solution parceké là c''est enchaînement la m...si la m...C''est pas que pou dire "na gros tête" mais nous lé vraiment mal barré !...

9.Posté par Claris le 29/03/2020 03:09 (depuis mobile)

Vive la CGTR

10.Posté par Titi le 29/03/2020 06:32 (depuis mobile)

Bjr,pas trop dans ce syndicat mais la ils ont raison, sans se protéger on va rentrer dans un cercle infernal et se contaminer . Ou sont nos masques et les gels messieurs les décideurs!!! A nous les dom tom tjr les derniers

11.Posté par Toloche le 29/03/2020 09:39 (depuis mobile)

2. Freedom. Pour ne pas mourir de faim vous préfériez voir les travailleurs de livraison creuver du coronavirus ? Ils demandent tout simplement d''être protégés comme il se doit.

12.Posté par Lynx974 le 29/03/2020 10:56

Mais qu'est-ce qu'on a fait pour mériter la CGTR ???????????

13.Posté par Mokrani jeremy le 29/03/2020 11:42

C'est logique, et sa dois etre le cas pour chaque métier qui pourrait etre exposé . Je vois certains passer leur colere et se demander comment ils vont manger...????
PAsse zot colere su le bande grande surfaces que i fé rien au niveau sanitaire, c pas le band travailleurs lé en cause. Assez mange a nous ent nous.

14.Posté par pierre le 29/03/2020 13:03

do feu dans la cour...ah ah...patrick a raison...bon nombre de grandes moyennes ou petites surfaces de ventes ne respectent pas la réglementation actuelle, elle ne date pas d hier ni d'aujourd'hui...c'est une obligation d'organiser les opérations de livraison, encore plus aujourd'hui ....mais bon , je ris , ris....le baisement y arrive....oui patrick , droit de retrait direct....allez gout à nou ,

15.Posté par MICHOU le 29/03/2020 13:53

A 3 question de civisme et sens des responsabilités

16.Posté par La vérité si je mens ! le 29/03/2020 15:26

" Les transporteurs de marchandises feront jouer leur droit de retrait SI ... "

Comme le fait remarquer ce syndicat " SI " . Avec le si : conjonction de subordination, introduit une proposition subordonnée de condition (ou d'hypothèse).

Mal barré avec ce syndicat .

17.Posté par Armatus le 30/03/2020 12:30

On y arrive doucement... les syndicats perdent leur décence en tenter d'exister dans une période d'union national... hier aussi le délégué syndical du groupe carrefour parlait du décès d'une caissière, sans même savoir comment elle avait contracter le coronavirus. C'est honteux et minable. Chacun est capable de prendre ses responsabilités et ajouter des tensions est franchement irresponsables et surtout, tout petit petit... j'espère que les gens sauront voir ce qui est essentiel et retoquera l'indigence du comportement de certains.

18.Posté par Chauffeur livreur le 30/03/2020 15:43 (depuis mobile)

Quand tu explique à ton patron que tu ne travail pas en sécurité et il te répond si ou lé pas content rent ton case... Est ce cela prendre ses responsabilités ???
Merci à ce syndicat de prendre notre défendre apres la crise je viendrais vous voir.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes