MENU ZINFOS
Société

Coronavirus : Les bazardiers ambulants de La Réunion sont inquiets


Par PB - Publié le Samedi 21 Mars 2020 à 10:33 | Lu 4617 fois

En médaillon, Jessy Lebon confirme la hausse spectaculaire du nombre de livraison. Confinement oblige
En médaillon, Jessy Lebon confirme la hausse spectaculaire du nombre de livraison. Confinement oblige
Ils klaxonnent en sillonnant les rues, camionnette chargée de fruits et légumes frais apportés directement devant chez le client. Une scène de la vie quotidienne réunionnaise qu’il est de plus en plus rare d’observer.

Avec les mesures de confinement et de limitation des déplacements, l’activité des bazardiers ambulants aurait pu être relancée.  

"J’ai trois à quatre fois plus de demandes que d’habitude", indique Jean-Guibert. Hier en une matinée, le marchand ambulant a reçu 46 appels. Davantage habitué à ses clients fidèles, le bouche à oreille a fonctionné.

"C’est une activité difficile, abandonnée par les jeunes générations"

Pour autant, le marchand ambulant dans le secteur des hauts de Sainnt-Joseph ne se réjouit pas. "Les seuls moyens de paiement que nous acceptons sont les espèces et les chèques". Pour Jean-Guibert, ces moments de contact et d’échanges ne sont pas sans risque. "Ça ne vaut pas le coup de travailler dans ces conditions la peur au ventre. Même si je mets des gants et que j’ai à ma disposition du gel désinfectant, dans la journée je peux faire une erreur". Jean-Guibert, également producteur d’agrumes, a finalement décidé de rester lui aussi confiné. "C’est une activité difficile, abandonnée par les jeunes générations et qui est en train de se perdre". 

"Les ventes ont décollé" , assure Jessy

La peur d’être contaminé mais surtout de transmettre le Covid-19 à ses proches paralyse également Jean-Hugues qui exerce depuis 25 ans comme marchand ambulant sur les communes de Cilaos, Saint-Leu et Sainte-Rose. " Je suis beaucoup plus sollicité. C’est normal, les gens n’osent plus sortir mais je pense m’arrêter en fonction de l’actualité. Je ne vais pas trouver la mort pour 10 ou 20 euros de plus", lance-t-il. 

Les livraisons de panier de fruits et légumes en ces temps de confinement connaissent également un grand boom. "De 8 paniers par semaine, je suis passée à 50", n'en revient pas Jessy de Lebon Fruits et Légumes. "Les ventes ont décollé mais nous ne pouvons assurer toutes les livraisons". Installée à la Plaine des Cafres, se fournissant avec les producteurs locaux, la chef d’entreprise a finalement décidé de ne plus livrer les week-end jusqu’à ce que les mesures de confinement prennent fin.




1.Posté par Loul le 21/03/2020 10:46 (depuis mobile)

Et oui 5€/Kg de pomme de terre VS 2,5€/kg en grande surface????

2.Posté par eric le 21/03/2020 10:51

c'est net d'impots

3.Posté par menfin le 21/03/2020 11:15 (depuis mobile)

Il faut prendre la carte bleu, aujoird hui avec le sans contact, le commercant n a pas de frais.

4.Posté par Momo le 21/03/2020 11:45

Ces légumes sont sûrement contaminés par les attouchements , les postillons des grippeux , les mains crasseuses et autres … Berkkkk !

5.Posté par La vérité si je mens ! le 21/03/2020 11:47

Le bon sens chez ces marchands ambulants .
Les jours à venir vont être très dur , payer ses factures , son loyer sans compter des coupures de ligne gsm , de téléphone , d'internet pour non paiement !!!

6.Posté par La po kabo le 21/03/2020 15:35 (depuis mobile)

Mais ils senfoutent tous
Attirrer par l''argent. Vue leur prix, c''est vrai que ces à domicile. Le covid 19 n''a rien à voir. Circuler.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes