MENU ZINFOS
Faits-divers

Coronavirus: "Le tribunal de St-Denis n'est pas fermé, il est en mode restreint"


Bruno Karl, Président du Tribunal judiciaire de Saint-Denis et Éric Tuffery, Procureur de la République de Saint-Denis, font un point sur le Plan de Continuité d'Activité (PCA) pour l'activité judiciaire mis en place jusqu'à nouvel ordre par le gouvernement pendant la crise du coronavirus.

Par - Publié le Vendredi 27 Mars 2020 à 18:15 | Lu 1931 fois

Le PCA a été mis en place depuis le 16 mars dernier, il prévoit un certain nombre d'actes à minima. Concernant le volet pénal, seront assurés:  Les déferrements avec ouverture d'une information judiciaire. Les passages devant le juge des libertés et de la détention, le juge pour enfant, le juge d'application des peines, le juge aux affaires familiales, le juge aux affaires civiles et au commerce, le juge aux tutelles (pour les urgences). Ils assureront le traitement des mesures urgentes. "Les choses vont avancer, car les ordonnances sont sorties le jeudi 26 mars" , explique Bruno Karl. 

Le travail sera essentiellement dématérialisé

"Concernant le juge d'application des peines, le travail sera essentiellement dématérialisé. Pour le juge aux affaires familiales, les divorces qui sont déjà engagés, il sera possible de déposer les dossiers  par voie dématérialisée. Les jugements seront rendus, mais les délibérés seront plus longs. Tout ce qui est post divorce ou hors procédure est stoppé. Les ordonnances de protection sont traitées en urgence, notamment les procédures d'éloignement, dans un délai rapide. 

"Il n'y aura plus d'audience civile, mais les dossiers avancent dans la mesure du possible. Les interventions se feront par voies dématérialisées. Les futures dates d'audiences ne sont fixées, les personnes concernées seront contactées à la fin du confinement. Le tribunal mixte de commerce, dont l'activité est arrêtée, va s'occuper reprendre pour les urgences telles que les ouvertures de redressement et les liquidations judiciaires. Le critère retenu sera d'avoir des salariés afin de traiter les problèmes de paiement de salaires"
ajoute Bruno Karl. 

Le tribunal n'est pas fermé, mais en fonctionnement restreint

Le procureur de la République Éric Tuffery insiste : "Le tribunal n'est pas fermé, mais en fonctionnement restreint. Il est important de permettre aux entreprises de déposer les bilans. La permanence du parquet est assurée, mais restreinte. Les audiences de comparutions immédiates et correctionnelles seront tenues dès lors que le prévenu est en détention. Les affaires sans avocat seront recitées. C'est un fonctionnement restreint, mais le pénal lourd n'est pas impacté". 

Concernant les libérations anticipées de détenus, elles peuvent se faire de manière dérogatoire. Ne sont concernés, que les détenus qui sont à deux mois de la fin de leur peine. Il s'agira d'une assignation à résidence. Les faits de violence et les crimes ne sont pas concernés. "L'ordonnance permet au procureur de la République de libérer à certaines conditions les personnes condamnées à qui il reste deux mois à faire. Si ils remplissent les conditions et qu'ils se sont bien comportés en détention, on les libérera. Encore une fois, cela ne va pas concerner des centaines de personnes", précise Éric Tuffery. 

Ne pas hésiter à déposer le bilan 

Le message qu'ont tenu a faire passer conjointement le président du Tribunal Judiciaire et le procureur de la République aux entreprises comportant des salariés est important : "Ne pas hésiter à déposer le bilan afin que la justice puisse saisir les AGS pour que les salariés soient payés. La justice est là pour les aider". Dernière chose, l'ordonnance permet depuis hier, la possibilité d'une activité des prud'hommes. 



Regis Labrousse
Faits-diversier Passionné par tout ce qui vole, j'ai eu la chance de pouvoir effectuer une longue... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par association Injustice 974 le 28/03/2020 01:15 (depuis mobile)

Monsieur le Procureur.
Malgré cette crise sanitaire sans précédent, nous vous demandons de regarder le dossier qu'' on vous a envoyé depuis Mai 2019 , concernant l'' affaire des faux mariages etc impliquant une conseillère municipale , ns comptons sur

2.Posté par association Injustice 974 le 28/03/2020 01:26 (depuis mobile)

Mr le Procureur.
regardez le journal télévisé du 9 Août 2019 en soirée on parle de cette affaire , c est très sérieux, nous avons confiance en vous , nous vous demandons de faire toute la lumière sur celle ci , nous sommes à votre disposition au cas

3.Posté par JORI le 31/03/2020 11:09 (depuis mobile)

Au moins tous les brochets ou grands diseurs, très petits faiseurs n'auront pas d'excuses pour leurs dépôts de plainte contre le gouvernement et macron !!.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes